Accueil DestinationsEuropeFrance Road trip en Corse : itinéraire de 2 semaines
Road trip en Corse itinéraire de 2 semaines

Road trip en Corse : itinéraire de 2 semaines

0 commentaire

Partir visiter la Corse en road trip est l’un des plus beaux voyages que l’on peut faire en France, tant l’île de Beauté possède des paysages variés. Entre plages paradisiaques, montagnes, rivières et villages typiques vous aurez l’embarras du choix pour passer des vacances de rêves. Le plus dur sera de tracer un itinéraire car même en 2 semaines il est impossible de tout voir. Pour notre premier séjour sur l’île nous avons choisi de faire le tour de Corse en 15 jours en partant du nord vers le sud. Afin de vous aider à planifier votre voyage je vous livre dans cet article du blog les sites incontournables à voir et à faire ainsi que nos coups de cœur pour réussir votre road trip en Corse en voiture ou à moto. Pour chaque étape de ce tour de Corse en 2 semaines je vous donne également une sélection des meilleurs hébergements pour tous les budgets.


Road trip en Corse : carte de notre itinéraire de 2 semaines

Carte itinéraire 2 semaines (15 jours) road trip en Corse

Louer une voiture en Corse

Si vous n’embarquez pas votre propre véhicule sur le ferry pour venir sur l’île de Beauté, il faudra louer une voiture sur place pour réaliser votre road trip en Corse. Il est primordiale de réserver à l’avance pour avoir un tarif intéressant et surtout de la disponibilité car la demande est très forte durant les mois d’été spécialement en juillet et août. Pour dénicher les meilleurs prix je vous conseille de passer par le comparateur AutoEurope pour louer votre voiture en Corse, les tarifs sont jusqu’à 25% moins chers.

Lors de notre voyage nous avons croisé pas mal de véhicules de location qui était électriques. C’est un beau geste pour l’environnement mais sur place il n’y a malheureusement pas assez de bornes de recharge. Il y a d’ailleurs une grosse polémique sur les forums de voyage à ce sujet. Lors de votre location renseignez vous bien sur le type de véhicule proposé (apparemment cela serait lié à l’agence Hertz, il y a un article sur France Info).


Étape 1 : Tour du Cap Corse

Arrivés par le ferry de Nice – Bastia la veille en fin de journée, nous avons débuté ce road trip en Corse de 2 semaines par la visite du Cap Corse situé à l’extrémité nord de l’île de Beauté. Souvent négligé par les voyageurs qui préfèrent se rendre directement vers les plages paradisiaques du sud, le Cap Corse n’en reste pas moins l’une des étapes incontournables d’un tour de Corse. Cette région qui est l’une des plus sauvages de l’île abrite de jolis villages reculés, des petits ports de pêche (dont l’un est spécialisé dans la langouste) et de nombreuses randonnées dans le maquis dont la plus célèbre est le sentier des Douaniers.

Le Cap Corse est un peu un condensé de tout ce que l’île peut offrir, on y trouve même de jolies plages presque désertes. La route panoramique qui fait le tour du cap par le bord de mer dévoile à chaque virage des points de vues magnifiques sur une côte sauvage parsemée de plages sauvages, tours génoises et moulin à vent.

Visiter le Cap Corse peut se faire en un jour si vous n’avez pas beaucoup de temps, le tour complet de 118 km prend seulement 3 heures en voiture sans compter les arrêts. Cela vous laissera le temps de visiter tous les sites et villages en partant de bonne heure. Mais le mieux est d’y passer au moins 2 journées afin d’y faire une randonnée. De nombreux sentiers balisés sont praticables dont le Sentier des Douaniers qui propose un itinéraire de 19 km le long du littoral entre Macinaggio et Centuri (qu’il est possible de faire qu’en partie seulement).

Parmi les sites incontournables du Cap Corse ne manquez pas le village d’Erbalunga, le port de Centuri et le village perché de Nonza avec sa célèbre plage noire. Malheureusement pour nous la météo n’était pas de notre côté lors de cette journée.

Pour plus d’informations sur les choses à voir et à faire vous pouvez consulter l’article visiter le Cap Corse en 1 jour.

Où dormir au Cap Corse

Si comme nous vous faites le tour du Cap Corse en une journée et que vous souhaitez ensuite visiter Saint-Florent et le désert des Agriates le mieux est de prendre un hébergement dans le secteur de Patrimonio ou Saint-Florent afin de pouvoir rester plusieurs jours au même endroit. Pour une visite du Cap Corse de plusieurs jours le mieux est de faire étape à Macinaggio ou Centuri.

  • 72 € : U Libecciu, cet hôtel de Macinaggio situé à 100 m de la plage propose des chambres modernes et une piscine. Emplacement idéal pour partir sur le sentier des Douaniers et très bon rapport qualité / prix.
  • 80 € : La Giraglia, située sur les hauteurs du port de Centuri cette maison de vacances de 55m² pour 2 à 6 personnes est tout équipée et possède 2 salles de bains. Superbe vue mer et barbecue dans le jardin. Idéal pour les longs séjours.
  • 85 € : Hotel-Restaurant Le Vieux Moulin, cet hôtel propose des chambres avec vue sur le port de Centuri dans un cadre rétro. Excellent accueil, bon restaurant et parking privé gratuit.
  • 93 € : Stella Marina, cet établissement propose des chambres et villas sur la marina de Macinaggio à seulement 80 m de la plage et proche de tous les commerces tout en restant au calme. Petit plus : la piscine et le parking privé gratuit.


Étape 2 : Saint-Florent et le désert des Agriates

Le village de Saint-Florent à la base du Cap Corse est l’un des plus charmants du nord de l’île, même si l’été la station balnéaire revêt un visage jetset qui lui a valut le surnom de Saint-Tropez de la Corse. Hormis déguster une glace dans la vieille ville et manger dans un bon restaurant il n’y pas énormément de chose à voir à Saint-Florent. Ne partez pas sans monter admirer le superbe panorama (celui que l’on voit sur toutes les cartes postales) depuis les remparts de la citadelle.

Vous pouvez inclure la visite de Saint-Florent lors d’une après-midi après un tour dans le désert des Agriates. Si vous aimez les sports nautiques vous trouverez votre bonheur parmi les nombreuses activités proposées dans le golfe (parachute ascensionnel, randonnée en jet ski, flyboardjet ski et Stand Up Paddle).

Saint-Florent est surtout connu pour être le meilleur point de départ pour visiter les plages du Lotu et de Saleccia dans le désert des Agriates. Ces deux plages sauvages font parties des plus belles que nous ayons vu lors de notre road trip en Corse de 2 semaines, c’est l’un de nos coups cœur sur l’île de Beauté. Les deux plages sont uniquement accessibles en bateau ou en 4×4 et sont reliées entre elles par un sentier de randonnée (1h15) qui offre un beau panorama sur le littoral.

Le désert des Agriates peut également se visiter en 4×4 et même en ULM, vous trouverez plus d’informations sur cet article.

Où dormir à Saint-Florent

Saint-Florent et Patrimonio situé juste au nord constituent une bonne base pour visiter toute la région. Vous trouverez de nombreuses adresses d’hébergements.

  • 59 € : Appartement Doria, ce 2 pièces de 30m² prévu pour 4 personnes avec cuisine équipée est d’un excellent rapport qualité prix pour les familles souhaitant rester plusieurs jours dans la région de Saint-Florent.
  • 77 € : U Fornu, cette chambre d’hôtes se situe juste après le village de Patrimonio sur la route de Saint-Florent. Joli chambre et accueil chaleureux, ce fut notre QG pendant 3 jours pour visiter le Cap Corse et le désert des Agriates. On recommande à 100%.
  • 89 € : Hôtel Flor, cet établissement situé en plein centre de Saint-Florent propose de jolies chambres décorées avec gout. Parking privé gratuit et petits déjeuners en supplément à 9,50 € par personne.
  • 104 € : Hôtel Dolce Notte, situé à 500 m au nord de Saint-Florent cet hôtel les pieds dans l’eau possède sa propre plage privée. Certaines chambres ont une terrasse avec vue mer. Parking privé gratuit et petit déjeuner à 11 €.
Plage de Saleccia désert des Agriates Saint Florent vue drone road trip en Corse
La plage de Saleccia dans le désert des Agriates


Étape 3 : Calvi et la vallée de Fango

Cette étape compte parmi les plus longues de ce road trip de 2 semaines en Corse puisque nous avons roulé vers le sud par la route côtière de Saint-Florent à Porto Ota. L’itinéraire de 3h et 135 km traverse l’intérieur du désert des Agriates pour rejoindre l’Ile Rousse sur la côte. Nous ne nous sommes pas arrêtés à l’Ile Rousse, on s’est contenté de traverser la ville en voiture pour avoir un rapide aperçu. D’abord parce qu’il faut faire des choix quand on a que 15 jours de voyage et surtout parce que je n’ai rien trouvé d’extraordinaire à voir.

La ville de Calvi située 24 km après celle de l’Ile Rousse mérite quand à elle un arrêt, notamment pour sa superbe citadelle du XVe siècle bâtie sur un promontoire rocheux. Construite par les Génois elle abrite au cœur de ses petites ruelles une cathédrale, des palais, un bastion, une tour et un ancien palais des gouverneurs. Calvi est également réputée pour sa longue plage de sable de 4 km avec vue sur la citadelle. C’est l’une des destinations les plus fréquentées de Corse.

Après 30 km de route depuis Calvi on atteint la rivière Fango et le pont génois (Ponte Vecchiu) qui l’enjambe. Cette rivière aux eaux cristallines abritent des vasques et autres piscines naturelles propices à la baignade. Sur place le parking de 100 places est payant seulement en juillet aout (4 € pour les voitures et motos / 10 € pour les camping-cars). Au vu de la météo (comme vous pouvez le voir sur les photos) on n’avait pas trop envie de se baigner, mais avec un beau soleil cela doit être une halte agréable. Je ne ferai pas le détour exprès pour venir jusque là mais si c’est sur l’itinéraire de votre road trip en Corse autant en profiter.


Étape 4 : Calanques de Piana

Situées dans le golfe de Porto entre Calvi et Ajaccio les Calanques de Piana sont une formation géologique inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco qui se visite en voiture, à pied et en bateau. Les roches rouges aux formes étonnantes et les immenses falaises qui se jettent dans la mer sont de toute beauté, ce fut l’un de nos coups de cœur en Corse.

Prévoyez au moins une journée complète pour visiter les Calanques de Piana, voir plus si vous aimez la randonnée. Pour optimiser votre journée partez le matin tôt pour découvrir les calanques par la route D81 qui relie Porto Ota au village de Piana. Arrêtez-vous en cours de route pour faire une randonnée, la plus facile (et connue) est celle du Château Fort (1,2 km et 1 heure de marche) qui offre un magnifique panorama à l’arrivée. Déjeunez au village de Piana puis l’après-midi optez pour une croisière en bateau au départ de Porto Ota pour voir les Calanques de Piana et la Réserve de Scandola depuis la mer (à réserver à l’avance). Le soir contemplez le coucher de soleil depuis la terrasse d’un bar panoramique.

Pour plus d’informations (réservation du bateau, liste des randonnées et des plages, …) vous pouvez lire l’article visiter les Calanques de Piana.

Où dormir aux Calanques de Piana

Pour loger aux Calanques de Piana vous pouvez opter soit pour la station balnéaire de Porto Ota où se trouve le départ des circuits en bateau, soit pour le village de Piana sur les hauteurs. Porto Ota a l’avantage de disposer de plus de services (deux supermarchés, pharmacie, nombreux hôtels, camping, …) alors que Piana propose des hébergements plus haut de gamme et des appartements à louer.

  • 56 € : Le Vaita, c’est l’option la moins chère pour dormir à Porto Ota. L’Hôtel 2 étoiles qui abrite un restaurant se situe à 10 min à pied du port. Pas de parking privé et petit déjeuner à 9 €.
  • 82 € : Résidence de la Tour, cet appartement de 30 m² situé dans une résidence du village de Piana est entièrement équipé pour se préparer à manger. Parking gratuit sur place et petit déjeuner en option (7 €).
  • 98 € : Logis Hotel Le Lonca, a quelques minutes de la plage cet hébergement de Porto Ota propose des chambres standards, avec balcon ou terrasse. Le petit plus une piscine et un parking privé. Petit déjeuner à 9 €.
  • 133 € : Hotel Scandola, ces belles chambres offrent une vue magnifique sur le golfe de Porto et les Calanques de Piana. Restaurant sur place et parking privé gratuit (le superbe petit déjeuner est à 15 €).
Route voiture Calanques de piana road trip en Corse France
La route qui traverse les Calanques de Piana


Étape 5 : Capo Rosso, plage d’Arone et îles Sanguinaires

Notre tour de Corse de deux semaines se poursuit vers le sud sur une belle route côtière afin d’atteindre Ajaccio (80 km). Plusieurs choix sont possibles pour cette étape. Si vous aimez la marche je vous conseille de faire la randonnée du Capo Rosso (3h30) qui offre un magnifique panorama depuis la tour génoise. Si vous êtes plutôt farniente sur le sable, la belle plage d’Arone à 12 km au sud de Piana offre un cadre agréable et presque désert (ce qui n’arrivera plus quand vous serez sur les plages du sud).

De la plage d’Arone nous avons ensuite rejoint notre hébergement sur les hauteurs d’Ajaccio (80 km et 1h50). On profite de la belle lumière de fin de journée pour aller visiter la Pointe de la Parata à Ajaccio. Cette presqu’île surmontée d’une tour génoise offre une vue magnifique sur les îles Sanguinaires. Plusieurs petits sentiers de randonnée permettent d’en faire le tour. Les îles Sanguinaires ne se visitent qu’en bateau, vous trouverez tous les détails sur cette page.

Où dormir à Ajaccio

  • 86 € : Hotel la Parata, c’est l’hôtel le plus proche de la pointe de la Parata sur la route des Sanguinaires. Les chambres ont la vue mer, le parking est privé et gratuit et il y a même une plage privée.
  • 98 € : A Casa di Mariano, située à Alata à 8 km sur les hauteurs d’Ajaccio cette maison d’hôte à l’accueil chaleureux met à disposition des chambres équipées d’une cuisine et d’une terrasse. Piscine, parking privé et très bon petit déjeuner compris dans le tarif. Ce fût notre point de base pour visiter les îles Sanguinaires et on recommande à 100% !
  • 143 € : Hôtel Fesch & Spa, superbe adresse entre la vieille ville et le port d’Ajaccio (à 5 min des ferries) qui possède une piscine sur le toit et un spa. Copieux petit-déjeuner buffet (11 €).
Pointe de la Parata golfe d'Ajaccio road trip en Corse
La Pointe de la Parata à Ajaccio


Étape 6 : Plage de Cupabia, Sartène et Bonifacio

D’Ajaccio à Bonifacio il faut compter 131 km et 2h30 de route. C’est l’une des plus grosses étapes de notre road trip en Corse mais nous voulions rejoindre l’extrême sud de l’île de Beauté pour passer une semaine dans la région.

Sur le trajet vers Propriano ne manquez pas de vous arrêter à la superbe plage de Cupabia à 43 km au sud d’Ajaccio. Cette plage classée site Natura 2000 a su conserver son aspect sauvage, elle était quasiment déserte lors de notre voyage au mois de juin.

Un peu plus loin le touristique village de Sartène vous attend, il est considéré comme le village Corse par excellence. Nous n’y avons fait qu’une pause déjeuner sans trop nous attarder mais les étroites ruelles pavées et les vieilles bâtisses ont gardé leur charme malgré les nombreux restaurants qui s’y sont installés.

Nous arrivons en fin d’étape à Bonifacio qui reste pour moi la plus belle ville de Corse avec sa citadelle perchée sur une falaise de calcaire blanc. Outre les vestiges des remparts et des fortifications qui entourent la vieille ville, la citadelle offre une vue magnifique sur les falaises de Bonifacio et la mer (on peut voir jusqu’à la Sardaigne). Pour plus d’infos sur les choses à faire j’ai écrit à article pour visiter Bonifacio.

Où dormir à Bonifacio

Si vous ne restez qu’une nuit à Bonifacio le mieux est de loger dans la citadelle pour être à proximité des restaurants et des sites incontournables à voir. Pour un séjour plus long il est plus pratique de prendre un hébergement un peu en dehors cela vous évitera les embouteillages (en juillet aout) pour entrer dans la citadelle.

  • 118 € : Hotel Colomba, ce petit hôtel en plein cœur de la citadelle et à deux pas des restaurants est situé dans une petite rue calme. Les chambres sont assez classiques mais un parking privé est mis à disposition gratuitement pour les clients.
  • 120 € : Résidence Canava, des chambres au calme en périphérie de la ville à seulement 2,5 km de la Citadelle. Possibilité de louer une villa avec cuisine entièrement équipée et un barbecue sur la terrasse. Grande piscine.
  • 167 € : Santateresa, installé sur les falaises juste avant le parking du cimetière marin, cet hôtel possède de jolies chambres modernes bien équipées avec une superbe vue sur la mer. Parking privé gratuit, ce qui permet de visiter Bonifacio tranquillement.
  • 171 € : Petra-Bianca, cette maison d’hôtes située à 1 km du port propose de grandes chambres dont certaines avec une baignoire spa. La villa possède un joli jardin avec piscine chauffée et même une salle de sport. Une belle adresse pour faire étape lors d’un road trip en Corse.


Étape 7 : Plage de Rondinara

Avant de profiter d’une journée à la plage, je vous conseille d’aller jusqu’au point de vue sur les falaises et la citadelle de Bonifacio. Il vaut mieux y aller le matin tôt afin d’avoir le soleil dans le dos et faire de belles photos. Il y a plusieurs points de vue différents, le plus proche de la citadelle se trouve sur le sentier Campu Rumanilu (on peut y aller facilement à pied depuis la vieille ville).

La plage de Rondinara située entre Bonifacio et Porto-Vecchio est connue pour sa forme d’anse parfaite. C’est l’une des plus belles plages de Corse du Sud. Ses eaux particulièrement calmes grâce à sa baie presque fermée en font un lieu de prédilection pour les familles avec enfants. Pour vous garer sur place il faudra utiliser le parking privé (5 € la journée pour les voitures).

Plage de Rondinara vue drone road trip en Corse
Baie de Rondinara en Corse du Sud


Étape 8 : Iles Lavezzi

Les îles Lavezzi se trouvent entre la Corse et la Sardaigne au large de Bonifacio et se visite uniquement en bateau. Une navette (37 € A/R) permet de rejoindre l’île Lavezzu, la principale de l’archipel. Cette île complétement déserte abrite de magnifiques plages de sable au milieu de blocs de granit. L’eau transparente et les nombreux poissons qui viennent près du bord en fond un excellent spot de snorkeling. C’est l’un des sites incontournables à voir lors d’un road trip en Corse et l’un de nos coups de cœurCliquez ici pour en savoir plus sur les îles Lavezzi.

Plage Cala di l'Achiarinu ile Lavezzu archipel Lavezzi Corse
La plage de la Cala di l’Achiarinu sur les îles Lavezzi


Étape 9 : Randonnée du Trou de la Bombe au col de Bavella

Pour changer un peu de la plage et profiter de l’air pur de la montagne direction le col de Bavella dominé par les célèbres aiguilles de Bavella. Le col se situe juste au dessus du village de Zonza, facilement accessible depuis Bonifacio ou Porto-Vecchio.

La randonnée la plus connue (et touristique) du col de Bavella est celle du Trou de la Bombe qui permet d’aller observer une curiosité géologique. L’itinéraire (3h A/R et 147 m de dénivelé) passe par une forêt de pins et de fougères avant de grimper dans les rochers pour atteindre une barre rocheuse percée d’un trou de 8 m de diamètre comme si une bombe l’avait traversé.

Pour les plus sportifs d’autres itinéraires existent dont une variante alpine du GR20, le célèbre sentier de randonnée qui traverse la Corse.


Étape 10 : Plage de Palombaggia et Tamaricciu

La plage de la Palombaggia est certainement la plus connue de toute la Corse (voir même de France). Il est vrai qu’elle est magnifique avec son sable doré, son eau translucide et ses rochers de granit polis par la mer. Mais il faudra affronter en contre partie la présence de nombreux touristes car même si la plage est assez longue (3 km) elle se remplit vite à la haute saison en juillet août. Nous avons réalisé ce road trip de 15 jours en Corse au mois de juin et à cette période il n’y avait pas encore trop de monde.

La plage de Tamaricciu se trouve juste au sud de Palombaggia, c’est ici que se trouvait le célèbre pin parasol que l’on voit sur toutes les photos. Je dis se trouvait car il n’existe plus, il était malade et a fini par être coupé. Le cadre est superbe avec ses nombreux rochers dans l’eau mais la plage est assez petite.

La plage de Palombaggia se trouve à 10 km et 20 min de Porto-Vecchio. A partir de cette étape il est plus pratique de prendre un hébergement autour de Porto-Vecchio même si la plage est facilement accessible de Bonifacio (30 km).

Où dormir à Porto-Vecchio

La Corse du Sud étant très touristique en été, je vous conseille de réserver votre hébergement bien à l’avance. Les tarifs sont au plus haut en juillet août.

  • 76 € : T2 rez de villa Pascialella de Muratello, sur les hauteurs à 8 km de Porto-Vecchio à 8 km ce bel appartement entièrement équipé se situe dans un cadre exceptionnel avec une vue imprenable. Une belle adresse si vous avez un budget serré.
  • 79 € : Résidence Marina Di Santa Giulia, cet résidence située dans un domaine arboré de 20 hectares juste à côté de la plage de Santa Giulia propose des villas pour 4 à 8 personnes. Certains logements comprennent un bain à remous ou une piscine privé.
  • 92 € : Les Roches Blanches, cet hôtel installé en bord de mer se trouve à 15 min à pied du centre de Porto-Vecchio. Certaines chambres ont une vue panoramique sur le mer. Piscine et parking gratuit.
  • 105 € : Chambres d’Hôtes Littariccia, à seulement 25 minutes à pied de la célèbre plage de Palombaggia cette chambre d’hôtes possède une vue extraordinaire. Piscine et petit déjeuner compris.
Plage de Palombaggia vue drone road trip en Corse
La plage de Palombaggia


Étape 11 : Cascades de Purcaraccia

La Corse compte de nombreux sites pour se baigner en rivière mais si vous cherchez un cadre exceptionnel avec des piscines naturelles ressemblant à des jacuzzis je vous conseille d’aller jusqu’aux cascades de Purcaraccia. Pour atteindre ce petit paradis il faudra effectuer une marche d’approche d’une heure sur un sentier non balisé mais facile à suivre. L’itinéraire est un peu raide sur la fin du parcours mais vous serez largement récompensé de vos efforts une fois arrivé.

Les vasques reliées entre elles par des toboggans naturels se trouvent juste au dessus de la grande cascade de 40 mètres. Il ne faut pas craindre l’eau fraiche pour se baigner, pour ma part je n’ai pas pu mettre plus que les pieds dans la rivière ! 🙂 Le site est un spot de canyoning réputé en Corse, si cela vous intéresse il est impératif de réserver à l’avance. Plusieurs prestataires permettent de faire la descente du canyon de Purcaraccia dont Corsica Canyon (50 € / personne) qui propose le tarif le moins cher.

Le point de départ du sentier vers les cascades de Purcaraccia se trouve sur la route 12 km après le col de Bavella. Vous trouverez toutes les informations détaillées sur l’article du blog concernant les cascades de Purcaraccia.

Cascades Purcaraccia vue drone road trip en Corse
Piscines naturelles des cascades de Purcaraccia


Étape 12 : Plateau de Coscione

Situé au nord de Quenza à 55 km de Porto-Vecchio, le plateau de Coscione vous transporte dans un monde à part loin des plages du littoral. Cette grande étendue composée d’herbes et de roches de granit est parcouru par des ruisseaux et des pozzines (trous d’eau) qui donne l’impression de marcher sur une éponge.

Le plateau de Coscione propose plusieurs sentiers de randonnée depuis le refuge de Bucchinera allant de 1h45 à 3h30 de marche avec un faible dénivelé. Haut lieu du pastoralisme vous croiserez entre les mois de juin et septembre des chevaux, vaches et cochons noirs en liberté.

Pour plus d’informations sur la route d’accès et les différents sentiers vous pouvez consulter l’article randonnée sur le plateau de Coscione.

Comme ce n’est pas tout proche de Porto-Vecchio, l’idéal est de vous rendre au plateau de Coscione avant de continuer votre road trip en Corse vers le nord. C’est ce que nous avons fait en poursuivant notre itinéraire vers Corte. Cela évite de faire l’aller retour même si c’est réalisable facilement depuis le littoral. Vous pouvez également prendre un hébergement dans les montagnes (Zonza ou Quenza) et rayonner à partir de là. Entre les randonnées du col de Bavella, les cascades de Purcaraccia et le plateau de Coscione il y a de quoi passer quelques jours dans les montagnes du sud de la Corse.

Où dormir dans les montagnes autour de Zonza

  • 80 € : Auberge U n’Antru Versu, ce bed and breakfast se situe dans le village de San Gavino di Carbini à 6 km au sud de Zonza. Ils proposent de grandes chambres, un beau jardin et un restaurant sur place.
  • 109 € : Les Hauts de Cavanello, ce bed and breakfast au calme avec vue sur les Aiguilles de Bavella propose des chambres doubles et une jolie piscine. Le petit déjeuner est compris dans le tarif et le parking gratuit.
  • 111 € : Hotel Le Tourisme, cet hôtel situé dans le village Zonza propose de jolies chambres modernes. Certaines disposent d’une belle vue sur les montagnes. Les petits plus : la piscine chauffée, le jacuzzi et le parking gratuit. Petit déjeuner en supplément (13 €).
  • 114 € : Cantu di Fiumu, cet hôtel 4 étoiles situé dans le village de Zonza propose de jolies chambres modernes avec vue sur les Aiguilles de Bavella. Piscine extérieure et bain à remous.


Étape 13 : Randonnée au lac de Melo et visite de Corte

Cette avant dernière étape de notre tour de Corse en 15 jours nous a mené du village de Quenza (après la randonnée sur le plateau de Coscione) jusqu’à Corte dans le centre de l’île de Beauté. L’itinéraire le plus rapide (2h30 et 125 km) passe par la T10 sur la façade Est de l’ile. C’est un peu plus long par les routes de montagnes sur la D69 et surtout cela tourne beaucoup plus (itinéraire à éviter si vous avez le mal des transports).

Au départ de la ville de Corte je vous conseille de faire la randonnée au lac de Melo dans la vallée de la Restonica. Le sentier qui grimpe à ce joli lac de montagne (1711 m) offre un superbe panorama sur les montagnes et la vallée. L’itinéraire (2h A/R pour 341 m de dénivelé) ne présente pas de difficultés particulières mais demande tout de même d’avoir le pied sûr car il y a quelques passages à traverser à l’aide de chaines.

La randonnée au lac de Melo étant très populaire et la route dans la vallée très étroite il vaut mieux arriver le matin tôt pour éviter les embouteillages. Cela vous laissera l’après-midi pour visiter la jolie ville de Corte. Son site emblématique est la citadelle construite sur un éperon rocheux dont on a un beau point de vue depuis le belvédère.

Vous trouverez tous les détails de la randonnée au lac de Melo sur le blog.

Où dormir à Corte

  • 67 € : Hotel HR, cet appart hôtel est l’un des hébergements les moins chers de Corte. Plusieurs choix du studio de 15 m² à l’appartement de 60 m² pour 4 personnes. Piscine et parking privé gratuit.
  • 75 € : U Passa Tempu, cette chambre d’hôtes proche de tout et situé au cœur de Corte possède des chambres avec terrasse. Un parking privé gratuit est disponible sur place. Petit déjeuner en supplément à 9 €.
  • 90 € : Casa Petra, située au sud de la ville à 20 min à pied de la citadelle de Corte cette petite maison d’hôte à l’accueil charmant propose des chambres récentes avec place de parking privé. Du thé, du café, des canistrelli et une assiette de charcuterie sont offerts à l’arrivée.
  • 148 € : Les Jardins De La Glacière, cet hôtel situé sur la route de la vallée de la Restonica possède de grandes chambres dans un cadre verdoyant au cœur des montagnes. Piscine et jacuzzi.


Étape 14 : retour à Bastia

La boucle de notre road trip en Corse de 2 semaines se termine à Bastia là où elle a commencé. En fonction des horaires de ferry vous pouvez ajouter la visite de la ville. Dans notre cas avec un départ pour Nice à 8h nous avons juste eu le temps d’attraper le ferry. Il y a une heure de route et 70 km entre Corte et Bastia.


Organiser un road trip en Corse


Quand partir ?

Avec ses magnifiques plages et ses randonnées en montagne la Corse est une destination principalement fréquentée en été. Sans surprise c’est lors des mois de juillet et août qu’il y a le plus de vacanciers. A cette saison les prix des hébergements explosent tout comme ceux des transports (ferry, vols et location de voiture). La foule de touristes en juillet aout peut être légèrement oppressante pour qui aime les plages désertes et les randonnées en solitaire.

La meilleure saison pour visiter la Corse s’étend de mai à octobre. Si vous souhaitez éviter la foule tout en profitant du soleil et d’une eau chaude pour vous baigner je vous conseille de partir en juin ou en septembre. Nous avons réalisé notre road trip en Corse au mois de juin et à part une première journée nuageuse au Cap Corse nous n’avons eu qu’un grand et beau soleil tout le long du séjour. Les vacances scolaires n’ayant pas encore commencées nous avons pu profiter de tous les sites sans trop de monde.


Comment aller en Corse ?

Par avion

La Corse dispose de plusieurs aéroports reliés par des vols directs au continent. Les principaux de l’île sont Bastia au nord, Calvi dans l’ouest, Ajaccio dans le sud ouest et Figari à l’extrême sud entre Bonifacio et Porto-Vecchio. Si vous faites le tour complet de l’île lors de votre road trip en Corse la ville de départ n’a pas trop d’importance. Sachez que la plupart des voyageurs arrivent à Bastia ou Ajaccio qui sont les deux plus gros aéroports de l’île.

Pour trouver un billet d’avion vers la Corse au meilleur prix je vous conseille ce comparateur de vols. Comme pour la location de voiture pensez à réserver bien à l’avance pour avoir un prix compétitif.

Par ferry

L’autre solution pour venir en Corse est de prendre le bateau. Le principal avantage est de pouvoir embarquer son véhicule personnel (voiture, camping car ou moto). C’est la solution la plus économique surtout si vous habitez le sud de la France.

La compagnie Corsica Ferries propose des liaisons au départ de Toulon et Nice vers Bastia, l’île Rousse, Ajaccio et Porto-Vecchio. Pour notre part comme nous habitons à Nice la meilleure solution et la moins chère était de prendre le ferry Nice – Bastia. Pour une traversée au mois de juin nous avons payé 217 € A/R pour 2 passagers et une voiture (nous n’avons pas pris l’option cabine).


Conduite en Corse

Conduire en Corse ne pose pas de problème particulier sauf peut être pour les personnes qui n’ont pas l’habitude de conduire en montagne sur des routes sinueuses. A certains endroits elles sont assez étroites et il devient difficile de se croiser (mention spéciale pour les calanques de Piana). Il faut aussi faire attention aux animaux qui peuvent se trouver sur la route, notamment en montagne. Nous avons à plusieurs reprises rencontrés des vaches ou des chèvres couchées en plein milieu de la route.

Et puis il faut aussi parler de la conduite des Corses quand même, parce que je ne vais pas faire dans la politiquement correct 🙂 . Nous vivons dans le Sud de la France et je suis habitué aux personnes qui roulent un peu n’importe comment, mais lors de notre road trip en Corse nous avons quand même croisé pas mal de fous du volant. Ça double n’importe où (sur ligne blanche et sans visibilité) et ça roule deux fois au dessus de la vitesse autorisée. Ils n’hésitent pas à vous faire sentir quand vous les gênez au volant de leur gros 4×4 même si vous roulez à la vitesse limite. Voilà c’était mon petit coup de gueule contre certains fous du volant, heureusement tous ne conduisent pas comme ça.


Road trip en Corse avec une agence

Vous n’avez pas le temps de préparer l’itinéraire complet de votre road trip en Corse ? Si malgré tous mes conseils vous ne savez pas par où commencer ni quelle étape choisir vous pouvez vous tourner vers une agence qui fait des voyages sur mesure. L’agence Evaneos en partenariat avec une agence locale vous proposera un itinéraire adapté à vos envies. La demande de devis est gratuite !


Louer un bateau en Corse

Avec son superbe littoral et ses plages sauvages la Corse se prête merveilleusement bien à une promenade en mer. Vous aurez peut être la chance d’apercevoir des dauphins. La société Samboat leader de la location sur internet de voilier, catamaran ou bateau à moteur propose les meilleurs prix et un choix de plus de 40 000 bateaux de particuliers et professionnels. Vous pouvez opter pour un bateau avec ou sans permis et accompagné ou non d’un skipper professionnel, les choix sont nombreux pour passer un ou plusieurs jours en mer.

Voilà l’itinéraire du road trip en Corse que nous avons réalisés sur deux semaines, cela pourra vous servir de base pour organiser votre voyage. Si vous avez des questions sur la préparation de votre séjour en Corse n’hésitez pas à poster votre message dans les commentaires du blog ci-dessous.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus