Accueil Côte d'Azur Visiter Nice : les 21 choses incontournables à faire
Visiter Nice sur la Côte d'Azur French Riviera vue mer vieux nice

Visiter Nice : les 21 choses incontournables à faire

5 commentaires

Alors que le blog vient de fêter ses 15 ans, il était temps que j’écrive un article pour visiter Nice. Pour ceux qui ne me suivent pas je suis niçois et habite toujours Nissa la bella. Promis je vais essayer de ne pas être chauvin en vous disant que c’est la plus belle ville du monde. Mais le cadre entre mer et montagne le long de la baie des Anges parle de lui-même. Au delà de l’image de carte postale, Nice possède un patrimoine et une identité culturelle à part entière, que les habitants sont fiers de revendiquer. Le tourisme est une longue tradition à Nice, et en 2021 elle a été inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco au titre de la ville de la villégiature d’hiver de Riviera.

Que faire à Nice ? Que voir dans les environs ? Je vous indique dans ce guide complet toutes les choses à faire et voir ainsi que les sites incontournables à ne pas manquer pour visiter Nice en 1 jour, 2 jours ou lors d’un week-end prolongé. Concernant les hébergements, j’ai écrit un article spécial où dormir à Nice avec tous mes conseils et bons plans par quartier.

[Article initialement publié le 16 février 2022]


Visiter Nice : que faire et voir

Ce guide, que j’ai voulu le plus complet possible, présente tous les sites à voir et les choses à faire à Nice lors d’une journée, d’un week-end ou d’un séjour de plusieurs jours. Cela représente pas mal d’informations et l’article est assez long (c’est même le plus gros que j’ai écrit sur le blog). L’idée est donc de piocher dans les différentes activités pour composer votre propre itinéraire de visite. Le sommaire vous sera utile pour naviguer plus facilement dans l’article.

Pour les plus pressés reportez-vous aux sections « Visiter Nice en 1 jour : les sites incontournables » et « Visiter Nice en 2 jours » où je propose des idées d’itinéraires de visite.


Carte des sites incontournables à Nice

Le plan ci-dessous reprend les 21 sites incontournables présentés dans ce guide. Toutes ces visites sont regroupées dans un même périmètre à quelques exceptions près. Il est donc facile de visiter Nice à pied.

Plan carte infographie que faire à Nice France top 21 des choses à voir
Visiter Nice : plan des 21 sites incontournables


Visiter Nice en Segway, vélo ou bus avec un guide

Il est possible de découvrir la ville de façon originale et autrement qu’à pied. Plusieurs sociétés proposent une visite guidée de Nice :

  • Bus à arrêts multiples : le fameux bus impérial rouge qui s’arrête sur tous les lieux touristiques existe aussi à Nice. Il passe également à Villefranche-sur-Mer pour visiter la citadelle. Pass 1 ou 2 jours à partir de 23 € par personne. Réservation ici.
  • Segway : visite au guidon d’un mode de transport à 2-roues écologique et auto-équilibré. Vous découvrirez avec un guide, la Promenade des Anglais, la vieille ville et la Colline du Château (la montée sera d’autant plus facile). Deux options : visite de 2 heures (60 €) ou visite d’une heure (32 €).
  • Vélo électrique : visiter Nice au guidon d’un vélo électrique facilitera vos déplacements. Le plus de cette excursion est la montée au Mont Boron qui offre l’un des plus beaux panoramas. Réservation ici (32 €).
  • Vélotaxi électrique : c’est la solution idéale pour ceux qui ne souhaitent pas marcher ou ont du mal à se déplacer. Le chauffeur du vélotaxi vous fera découvrir la ville via l’un des 4 circuits différents. A partir de 45 €, réservation ici.
  • Visite guidée à pied : cette visite en compagnie d’un guide vous emmènera pendant 2 heures à la découverte du Vieux-Nice et de la Colline du Château (28 €). Réservation ici.
  • Visite guidée gratuite (freetour) : Découvrez l’histoire passionnante de Nissa la bella lors de cette visite guidée gratuite. Départ de la place Massena. Réservation indispensable.


French Riviera Pass

L’Office de Tourisme Métropolitain Nice Côte d’Azur a créé le French Riviera Pass. Cette city card permet de découvrir les plus importants sites touristiques et activités de Nice et de la Côte d’Azur. Il existe 3 cartes avec ou sans transport inclus : French Riviera Pass 24h (26 / 30 €), 48h (38 / 46 €) et 72h (56 / 68 €).

Si vous n’avez qu’une journée pour visiter Nice et que vous ne comptez pas voir de musées ou faire d’activités payantes, ce n’est pas la peine de prendre cette city card. Vous verrez que dans la longue liste des choses à faire à Nice que j’évoque ci-dessous, quasiment tout est gratuit.

QUE FAIRE A NICE


Vieux-Nice

La vieille ville est le cœur historique de Nice. C’est le quartier le plus ancien et typique, où l’on retrouve la plupart des touristes mais également les niçois qui aiment profiter des cafés, bars, restaurants et boutiques du Vieux-Nice. Je pourrais écrire un article complet tant il y a de choses à dire, mais je vais essayer de vous présenter l’essentiel à voir surtout si vous n’avez qu’une journée pour visiter Nice. Dans ce cas faites de la vieille ville l’une de vos priorités. Le Vieux-Nice est également un quartier très sympa pour se loger à Nice.


Cours Saleya

Cette rue qui traverse le Vieux-Nice parallèlement à la mer, est l’une des artères les plus importantes de la vieille ville. Outre de nombreux restaurants (la plupart touristiques), elle accueille chaque matin le marché alimentaire et floral (sauf le lundi de 7h à 18h où le marché laisse place aux brocanteurs). C’est un joli spectacle si vous aimez vous balader sur les marchés, tous les fruits sont bien rangés et exposés sous des tentes colorées, c’est très photogénique. Par contre la plupart des niçois ne font pas leur marché sur le cours Saleya car les prix sont assez élevés (préférez le marché de la Libération).

Le cours Saleya est un endroit très prisé pour sortir à Nice et notamment boire un verre en terrasse. Parmi les endroits que j’apprécie pour prendre une bière, il y a « Le Bateleur » au n°12 et « AKATHOR » au n°32.

Palais préfectoral

Au niveau de la place Pierre Gautier située à la moitié du Cours Saleya, vous ferez face au palais préfectoral, aujourd’hui résidence du Préfet. Ce palais qui date du XVIe siècle appartenait aux ducs de Savoie. Il fut ensuite la résidence royale des rois de Piémont-Sardaigne jusqu’au rattachement du Comté de Nice à la France en 1860. C’est à partir de cette date que la préfecture des Alpes-Maritimes y fût installée (aujourd’hui elle se trouve à Nice Ouest). Le palais préfectoral ne se visite que pendant les journées du Patrimoine au mois de septembre. J’ai eu l’occasion d’y aller et l’intérieur vaut le coup d’œil si jamais vous venez visiter Nice à cette période.

Chapelle de la Miséricorde

A l’angle de la place Pierre Gautier et du cours Saleya se trouve la Chapelle de la Miséricorde (dite des pénitents noirs). Elle est considérée comme l’un des dix plus beaux édifices baroques du monde. La chapelle avec sa façade jaune n’est ouverte que les 1er et 3ème mardis du mois de 14h30 à 17h. La visite de la chapelle est gratuite, il faut par contre payer 2 € pour visiter la sacristie.

Chapelle de la Miséricorde sur le cours saleya vieux nice france côte d'azur
Chapelle de la Miséricorde sur le cours Saleya (Vieux-Nice)


Ruelles du Vieux-Nice

Après avoir fait le plein de couleurs et d’odeurs au marché, quittez l’agitation du cours Saleya pour pénétrer dans les ruelles qui constituent le cœur de Vieux-Nice. Je vous conseille de délaisser les rues commerçantes où se concentrent la majorité des touristes pour arpenter le haut de la vieille-ville au pied de la colline du château. C’est dans ces ruelles que vous trouverez le calme, à l’ombre des belles façades colorées, des pots de fleurs et du linge qui sèche au soleil.

Passez par la rue de l’Ancien Sénat pour voir le dernier lavoir du Vieux-Nice, là où autrefois les niçoises venaient laver leur linge. Si vous êtes attentifs vous verrez à l’angle rue Colonna d’Istria / rue de l’Abbaye et rue Droite / rue de la Loge, un boulet de canon fixé sur la façade. Ces boulets furent tirés par la flotte turc alliée au roi de France François Ier lors du siège de Nice en 1543.

Palais Lascaris

La rue droite qui traverse la vieille ville abrite plusieurs galeries d’arts et le Palais Lascaris. Cette ancienne demeure aristocratique du XVIIe siècle de style baroque est la mieux conservée de la ville. Elle a été restaurée et reconvertie en musée des instruments de musique anciens. Je vous conseille vivement d’aller y faire une visite, plus pour admirer cette magnifique demeure que pour les collections en elle-même. Le palais musée est ouvert tous les jours (sauf le mardi) de 10h à 18h. L’entrée est de 5 € (gratuit pour les habitants de la Métropole Nice Côte d’Azur).

Place Saint-François

En direction du nord du Vieux-Nice juste avant d’arriver sur la plage Garibaldi, vous passerez par la place Saint-François. C’est ici qu’a lieu tous les matins depuis 1930 (sauf le lundi) le marché aux poissons autour de la fontaine aux dauphins. C’est l’occasion de faire connaissance avec Micheline, l’emblématique poissonnière de la place dans son style 100 % nissart ! La place Saint-François est bordé par l’ancien Hôtel-de-Ville, un palais communal de style baroque édifié au XVIe siècle inscrit aux monuments historiques. Juste à côté du palais, l’église des Franciscains en cours de réhabilitation (des fouilles archéologiques ont mises au jour des éléments datant du XIIIe siècle) deviendra le nouveau théâtre de Nice.


Place Rossetti et cathédrale Sainte-Réparate

Vous ne pouvez pas visiter Nice et la vieille ville sans passer par la place Rossetti, la plus pittoresque du Vieux-Nice. Bordée par des façades ocres et jaunes et agrémentée d’une fontaine, c’est l’un des lieux les plus animés grâce à la présence de nombreux glaciers et restaurants. La fête ne bat pas son plein sur les photos, mais je les ai prises fin octobre, ce qui explique le calme par rapport à l’été (et l’ombre dans les ruelles).

La place Rossetti jouxte la cathédrale Sainte-Réparate, la sainte patronne de Nice (fêtée chaque année le 8 octobre). Sa construction débuta en 1650, puis plusieurs éléments furent ajoutés au fil des siècles (comme le campanile). Elle est classée monument historique avec son intérieur et extérieur de style baroque. La cathédrale Sainte-Réparate est ouverte de 9h à 12h et de 14h à 18h du mardi au dimanche.

Place Rossetti visiter Nice Côte d'Azur France
Place Rossetti dans le Vieux-Nice


Tour Saint-François

La tour Saint-François fait partie du paysage du Vieux-Nice, on la voit surtout quand on est du côté de la Promenade du Paillon. Elle fut construite au XIIIe siècle comme clocher de l’Église et du couvent des franciscains, avant de devenir une tour-horloge après la Révolution. Depuis 2019 un escalier intérieur hélicoïdal de 288 marches permet de monter les 50 m jusqu’à son sommet. De la haut la vue à 360° sur Nice est magnifique, c’est l’une de mes préférés avec celles du château.

La tour Saint-François est ouverte uniquement les samedis et dimanche 9h30 à 13h et de 14h à 17h (dernière montée 30 min avant). Pendant la période estivale l’accès est également possible les vendredis de 19h à 22h. Tarif : 6 € (réduit 2,50 €), paiement par carte bancaire uniquement. L’accès se fait depuis la rue de la Tour derrière la place Saint-François.

Je vous donne une astuce si la tour est fermée lors de votre visite de Nice, ou que vous ne souhaitez pas monter toutes les marches. Depuis le rooftop de l’Hôtel Aston situé au 12 bd Félix Faure, vous aurez une vue similaire gratuitement (à condition de prendre un verre sur la terrasse quand même).

Vue panoramique 360° depuis la tour Saint François Nice Côte d'Azur France
Vue panoramique sur Nice depuis la tour Saint-François


Place du Palais et alentours

La place du Palais qui tire son nom du Palais de Justice est la plus grande place du Vieux-Nice. Elle est bordée par le palais Rusca construit en 1775 et la Tour de l’Horloge détruite et reconstruite à plusieurs reprises (la version actuelle date de 1718). Ceux qui ont connu la place du Palais avec la fontaine seront surpris de voir qu’elle a été démolie en 2021 pour être remplacée par une sculpture d’un olivier en métal. Tous les samedis se tient sur la place un marché où l’on peut dénicher livres anciens, ouvrages originaux, éditions rares et cartes postales.

Rue Saint-François de Paule

Non loin de la place du Palais, la rue Saint-François de Paule abrite plusieurs édifices à ne pas manquer à Nice. On y trouve entre autre l’Opéra avec sa superbe façade (1882) et juste en face l’église Saint-François-de-Paule (1775). De la rue en regardant vers l’Est vous verrez la cascade du Château. Parmi toutes les boutiques poussez la porte de la Maison Auer (au n°7, face à l’Opéra) qui depuis depuis 1820 a vu défiler 5 générations de confiseurs-chocolatiers. L’intérieur de style florentin possède un charme fou.


Place Garibaldi

Vous ne pouvez pas visiter Nice sans passer par la superbe place Garibaldi, la plus belle et la plus emblématique de la ville. Construite en 1773, elle est entourée d’immeubles niçois à la façade jaune et aux décorations en trompe-l’œil. En son centre trône une statue de Giuseppe Garibaldi, le révolutionnaire qui participa à l’unification de l’Italie et qui est né à Nice. La place est ouverte en direction de Turin qui était reliée à Nice par la route Royale.

La place Garibaldi est le lieux parfait pour se poser sur un banc ou une terrasse et contempler le va et vient des passants. Regardez bien les prix avant de vous assoir à une terrasse, certaines établissements pratiquent des tarifs assez élevés (et oui on est sur la Côte d’Usure). Le Café de Turin spécialisé dans les fruits de mer est l’un des restaurants emblématiques de la place (présent depuis 1908). Malheureusement ce n’est plus le restaurant que j’ai connu dans ma jeunesse, c’est devenu assez cher et principalement à destination des touristes.

Côté sud, la place Garibaldi abrite la chapelle du Saint Sépulcre (ou des pénitents bleus) construite en 1782 dans un style mélangeant baroque et néoclassique. La chapelle est actuellement fermée pour travaux, je mettrai à jour le blog lors de sa réouverture prévu au courant de l’année 2022.

Crypte

Juste à côté de la place Garibaldi se trouve la crypte archéologique. Elle renferme des vestiges d’une des entrées principales de la cité découverts lors des travaux du tramway en 2006. Il est possible de visiter la crypte les mercredi, samedi et dimanche à 14h, 15h et 16h. Tarif 6 € (réduit : 2,50 €), réservation obligatoire. C’est assez intéressant pour les personnes qui s’intéresse à l’histoire de la ville (je l’avais visité lors de son ouverture), mais en tant que touriste cela ne fait pas partie des choses incontournables à visiter à Nice.

Place Garibaldi Nice France


Parc de la Colline du Château

Voilà encore un site à cocher parmi les choses à faire à Nice. Il s’agit du parc de la Colline du Château qui surplombe le Vieux-Nice. Alors je préfère vous prévenir de suite, ne cherchez pas de château en vous demandant pourquoi vous ne l’avez pas vu, il y en a plus. Il reste seulement quelques vestiges qui ne vous aideront pas à imaginer comment était la forteresse. Pour cela je vous conseille plutôt de regarder cette modélisation en 3D qui donne une bonne idée du Château de Nice à l’époque médiévale. C’est Louis XIV qui détruisit en 1706 notre château avec l’ensemble des fortifications et la citadelle. Le Comté de Nice qui appartenait au Duché de Savoie ne faisait pas encore partie de la France (ce fut le cas qu’à partir de 1860).

Pique-nique, aire de jeux pour enfants et cascade

Aujourd’hui c’est surtout pour son grand parc arboré que les niçois se réfugient sur la Colline du Château. Faire un pique-nique dans l’herbe à l’ombre des pins fait partie des activités favorites des habitants le week-end. On trouve également une grande aire de jeu pour les enfants. C’est un lieu très calme et reposant, si vous venez le matin vous croiserez des groupes de personnes qui font du yoga.

Mais si je vous invite à monter jusqu’ici, c’est principalement pour admirer les plus belles vues de Nice. Surplombant la mer de 92 m, on profite d’un panorama sur toute la ville et la Baie des Anges d’un côté, et sur le port et le Mont Boron de l’autre.

La Colline du château abrite une cascade artificielle alimentée par l’eau du canal de la Vésubie. Cet aqueduc fournit également la ville en eau potable. Lors de votre visite de Nice vous entendrez un coup de canon tiré tous les jours à midi. Il ne s’agit pas d’un vrai canon mais d’un marron d’air tiré par un artificier depuis la colline du château, une tradition qui remonte à 1862.

Le parc du Château est ouvert de 8h30 à 18h d’octobre à mars et de 8h30 à 20h d’avril à septembre.

Comment monter à la Colline du Château :
  • En voiture : il est possible de monter jusqu’au parking qui se trouve à côté du cimetière. Mais franchement je vous le déconseille. Déjà il n’est pas facile de trouver une place et en plus dans une ville ou tout peut se faire à pied (ou presque) il serait dommage de sortir la voiture.
  • Par les escaliers : depuis la Promenade des Anglais vous pouvez emprunter les escaliers qui montent à la Tour Bellanda puis en haut de la Colline du Château. C’est l’itinéraire que je vous recommande car vous profiterez de la jolie vue en montant. Il est possible de monter et descendre par plusieurs itinéraires, des escaliers mènent en haut du Vieux-Nice ou en direction du port.
  • Avec l’ascenseur : pour les personnes à mobilité réduite, ceux qui voyagent avec une poussette ou si vous n’avez tout simplement pas envie d’affronter une centaine de marches sous la chaleur, il est possible de prendre un ascenseur (gratuit). Il se situe ici à côté de l’escalier qui monte à la Tour Bellanda.


Les plus beaux points de vue sur Nice

C’est depuis le sommet du parc de la Colline du Château que vous verrez les plus beaux panoramas sur la ville de Nice. En vous dirigeant à l’extrémité Est après la grande aire de jeux pour les enfants, plusieurs belvédère offre un vue splendide sur le port de Nice.

Vue sur le port de Nice depuis la colline du château
Vue sur le port de Nice depuis la colline du Château

Mais le plus beau panorama sur Nice n’est pas encore là, je vous ai gardé le meilleur pour la fin. Pour le découvrir il faut monter au point le plus haut de la colline, sur la plateforme où se trouve un snack (coordonnées). C’est juste au dessus de la cascade. Cette jolie esplanade en galets avec balustrades vous offrira la plus belle vue de Nice, du moins c’est ma préférée, je ne m’en lasserai jamais. De là haut vous pouvez voir tout le Vieux-Nice, la Promenade des Anglais bordées de ses célèbres palmiers, les plages de la Baie des Anges et presque toute la ville jusqu’à l’aéroport.

Panorama sur la ville de Nice depuis la colline du Château que faire à Nice Côte d'Azur France
Panorama sur la ville de Nice depuis la colline du Château


Tour Bellanda

La Tour Bellanda fut construite en 1825 pour rappeler le souvenir de la forteresse du Château. Elle se trouve sur l’emplacement d’une tour de l’enceinte basse détruite par les troupes françaises en 1706 avec le reste des défenses. La Tour Bellanda s’inscrit dans une perception nouvelle des jardins romantiques, mélangeant les vrais et les fausses ruines (comme sur toute la Colline du Château).

L’intérieur de la tour, appelé « Le Bellandarium », retrace via une scénographie de personnages en habits reconstitués, les hommes et femmes qui vécurent sur cette colline de l’antiquité à nos jours. Le Bellandarium est ouvert tous les samedis de 10h à 13h et de 14h à 18h (entrée libre). Je vous rassure si vous venez visiter Nice en semaine et que c’est fermé, vous ne manquerai pas grand chose.

Si vous ne montez pas jusqu’au sommet de la Colline du Château, prenez au moins les escaliers pour atteindre la Tour Bellanda. Depuis la plateforme vous aurez une vue magnifique sur Nice et ses plages. L’escalier pour monter à la Tour Bellanda se situe au bout du Quai des États-Unis juste avant d’arriver à Rauba Capeu où se trouve la sculpture « I LOVE NICE ».

Visiter Nice vue sur la ville et la mer depuis la tour Bellanda
La vue sur Nice depuis la Tour Bellanda


Promenade des Anglais

Comment parler des choses à faire à Nice sans évoquer la Promenade des Anglais, célèbre dans le monde entier. Se balader et prendre le soleil sur la Prom’ (comme ont dit chez nous) est l’une de activités favorites des niçois. Nombreux sont ceux qui y font leur jogging ou viennent simplement s’assoir sur l’une des chaises bleues. Faut dire que le cadre est particulièrement beau entre la mer, les palmiers et les façades Belle Époque.

La Promenade des Anglais fait 7 km de long de l’aéroport jusqu’au début du Vieux-Nice. Je vous conseille d’aller au moins jusqu’à la villa Masséna et au Negresco, le plus célèbre hôtel de Nice. Cette balade est l’un des incontournables à faire si vous venez visiter Nice.

Quai des États-Unis

A partir du jardin Albert 1er qui permet d’entrer sur la coulée verte, la Promenade des Anglais devient le Quai des États-Unis en direction de l’Est. En continuant votre balade vous passerez devant une réplique de la statue de la Liberté de 1,35 m signée par le sculpteur Bartholdi, le même qui a fait celle de New York. Le quai se prolonge jusqu’à Rauba Capeu qui offre l’un des plus beaux points de vue sur la Méditerranée. C’est ici à côté du cadran solaire que se situe la célèbre sculpture # I Love Nice. Elle est devenue populaire sur les réseaux sociaux (quand j’ai fait la photo il y avait un ruban pour célébrer Octobre Rose). Rauba Capeu signifie « vol de chapeau » en niçois, à cause du vent fort qu’il peut y avoir. Rassurez-vous c’est assez rare qu’il y ait du vent à Nice, rien à voir avec Marseille par exemple.

Promenade des Anglais quai des Etats Unis plage Nice Côte d'Azur France
Quai des États-Unis


Place Masséna

C’est la place centrale de la ville qui fait la liaison entre la Promenade des Anglais, le Vieux-Nice, la zone piétonne, la Promenade du Paillon et l’avenue Jean Médecin. Il est donc impossible de ne pas passer par la place Masséna si vous avez prévu de visiter Nice. Créée en 1840 elle n’a cessé d’évoluer, son aspect actuel date de 2007 avec la mise en service de la ligne 1 du tramway. La place Masséna est entourée d’immeubles niçois à la façade rouge, et au sud se trouve la fontaine du soleil avec la statue d’Apollon. Quand aux drôles de personnages perchées sur leurs mâts, il s’agit d’une œuvre de l’artiste espagnol Jaume Plensa intitulé « Conversation à Nice ».

Place Massena que faire à Nice Côte d'Azur France
Place Masséna


Promenade du Paillon (coulée verte)

La coulée verte est un parc urbain de 1,2 km de long et 12 ha situé entre le Vieux-Nice et le centre ville. Ce grand espace arboré invite à la détente et la flânerie. La Promenade du Paillon regroupe des arbres et plantes du monde entier, un miroir d’eau avec 128 jets d’eau et un grand espace de jeu pour les enfants. C’est un lieu prisé des familles pour son cadre et le plus grand parc de jeu du centre avec 3 zones distinctes par age. L’été les enfants aiment se rafraichir sur le plateau des brumes et le miroir d’eau.

Tout au sud de la coulée verte au niveau du jardin Albert 1er se trouve un kiosque à musique de 1868. Le dimanche à lieu un concert gratuit de l’Orchestre Municipal. La Promenade du Paillon a obtenu le grand Prix du jury des Victoires du Paysage 2014.

Horaires d’ouverture : 1er octobre au 31 mars : 7 h – 21 h / 1er avril au 30 septembre : 7 h – 23 h.


Quartier du Port de Nice

Le port de Nice a été creusé au XVIIIe siècle, le Duché de Savoie avait alors besoin d’un port pour commercer avec les autres royaumes. Aujourd’hui il n’y a plus guère de navire marchand qui passe par Nice, le port est principalement utilisé par les bateaux de croisières, les ferry pour la Corse et les yachts de luxe. C’est aussi une merveilleuse destination pour se promener, entre les quais et les immeubles niçois aux façades colorées. C’est la continuité naturelle après la Promenade des Anglais et Rauba Capeu. Vous pouvez faire une belle marche en partant du Negresco jusqu’au club nautique.

Le port est également un quartier très prisé pour prendre un verre ou manger, on trouve de nombreux bars et restaurants avec vue sur les bateaux. C’est aussi le terminus de la ligne 2 du tramway, ce qui est peut être pratique si votre hébergement ne se trouve pas tout proche.

Vous remarquerez certainement une vieille grue couleur rouille sur le port de Nice. La grue Applevage n°14 a été installée en 1937 par la société parisienne Applevage et servait au fret de marchandises. Elle est classée monument historique et possède le label « patrimoine XXe siècle ».

Entre yachts et pointus

Le long du quai des Deux Emmanuels (côté Est du bassin) vous trouverez de nombreux pointus, des bateaux en bois colorés dont l’arrière et l’avant se terminent en pointe. Ces bateaux de pêcheurs sont typiques de la Méditerranée (on peut en voir à Cassis par exemple). Il ne reste plus que 3 pointus encore en activité dans le port de Nice, les autres sont entretenus par des passionnés (les plus vieux ont plus de 100 ans). Ce sont des pièces de collections, plus aucun chantier ne les fabrique. En face sur la partie ouest des quais, on bascule dans un autre monde, celui des yachts de luxe.

Durant l’été la navette « Lou Passagin » permet de traverser gratuitement le port à bord d’un pointu à propulsion électrique. La bateau relie la darse Charles Félix (côté ouest) au quai Entrecasteaux (côté est). Le trajet se fait à bord d’un pointu de 7 mètres qui porte le nom de Ratapignata (chauve-souris en niçois).

Cette navette remise au goût du jour est une vraie tradition. Elle était assurée jusque dans les années 60 par un pêcheur à la retraite (à l’époque c’était payant). Le trajet de quelques minutes vous offrira une jolie balade. Lou Passagin circule de mai à fin septembre de 10h à 19h.

Promenade jusqu’à Coco Beach

Si vous avez assez de temps pour visiter Nice, je vous invite après avoir fait le tour des quais à continuer votre balade jusqu’à la plage Coco Beach et au départ du sentier du littoral vers Villefranche-sur-Mer. Cette promenade en bord de mer passe devant le Club Nautique de Nice et sa petite plage, puis le célèbre restaurant Le Plongeoir dont la terrasse est installée sur un piton rocheux. Vous longerez ensuite de petites criques accessibles par des escaliers, très prisées l’été par les locaux pour se baigner. Arrivé au Jardin Félix Rainaux vous profiterez d’un joli panorama sur la Méditerranée. C’est à partir d’ici que débute le sentier du littoral. Si vous le cœur vous en dit, comptez 2,4 km et 45 min de marche pour atteindre Villefranche-sur-Mer.

Quartier du Port à Nice bateaux pointus yacht
Les pointus du port de Nice
Que faire à Nice quartier du Port et Coo Beach
Vue sur le port et la Colline du Château


Mont Boron et fort du Mont Alban

Le parc du Mont Boron se situe sur une colline à l’Est de la ville à la frontière de Villefranche-sur-Mer. C’est un lieu agréable pour se promener, faire du sport (plusieurs parcours sportifs) ou déjeuner en famille autour d’un pique-nique à l’ombre des arbres.

Au sommet de la colline trône le fort du Mont Alban, une fortification militaire construite entre 1557 et 1560. Cette ouvrage était l’un des points de défense majeur du comté de Nice, faisant la liaison entre la colline du château et la citadelle de Villefranche. Sa position lui permettait de dominer la baie de Nice et la rade de Villefranche-sur-Mer.

Le fort du Mont Alban peut se visiter les dimanches de juillet, août et septembre à 10h, 11h et 12h. Le tarif est de 6,10 € par personne (2,5 € en tarif réduit et gratuit pour les moins de 18 ans). Réservation impérative sur le site du Centre du Patrimoine.

Points de vue

Le Mont Boron offre de magnifiques panoramas parmi les plus beaux de la Côte d’Azur. Côté fort du Mont Alban vous embrassez toute la rade de Villefranche-sur-Mer avec la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat. De l’autre côté vous découvrez une superbe vue sur la colline du Château, le port et toute la Baie des Anges. Le belvédère se trouve dans un virage de la route (coordonnées).

Il est plus facile de se rendre au Mont Boron en voiture, vous trouverez un petit parking tout au bout de la route au niveau du fort du Mont Alban. Sinon en bus il faut emprunter la ligne 33 jusqu’à l’arrêt « chemin du fort ». Il est également possible de monter à pied via de nombreux escaliers, ce qui vous fera une petite randonnée (voir section « visiter Nice en 2 jours »).

Vue sur Nice et la colline du château depuis le Mont Boron
Rade de Villefranche sur Mer Côte d'Azur France
Vue sur la rade de Villefranche et Saint-Jean-Cap-Ferrat


Église Russe : cathédrale Saint-Nicolas

La ville de Nice possède la plus grande église orthodoxe Russe en dehors de la Russie. La cathédrale Saint-Nicolas, classée monument historique, fût construite en 1903. La raison de cette édification est tragique. Alors qu’il était en villégiature avec ses parents dans une villa qu’ils avaient loué ici en 1865, le tsarévitch Nicolas Alexandrovitch s’éteint à l’âge de vingt ans des suites d’une méningite. Son père acheta alors le terrain pour y faire construire un mausolée (que l’on peut voir derrière l’église) en hommage à son fils. C’est seulement plusieurs dizaines d’années plus tard que commencent les travaux de construction de la cathédrale.

Cela tranche avec les églises que l’on a l’habitude de voir à Nice, le style est celui que l’on retrouve dans les édifices à Moscou. L’intérieur possède une décoration très riche orné de multiples icônes, de fresques et de boiseries sculptées. La visite de la cathédrale Saint-Nicolas est gratuite, sauf pour les visites guidées (10 €) qui ont lieu tous les jours de 14h à 17h (sauf le jeudi). Les visites guidées le matin se font uniquement sur réservation (en savoir plus).

L’église russe est ouverte tous les jours de 10h à 18h hors office qui ont lieux le samedi soir, dimanche matin et les matinées des jours fériés ecclésiastiques.

église russe cathédrale saint nicolas que faire à nice france
Cathédrale Saint-Nicolas


Quartier Cimiez

L’ancienne cité antique de Cemenelum fut fondée sur la colline de Cimiez par les Romains au Ier siècle. Les vestiges de cette cité sont regroupés au sein du musée archéologie Nice Cimiez. On peut y découvrir trois ensembles thermaux complets, des rues, un quartier d’habitation et un amphithéâtre. Ne vous attendez pas à quelque chose d’exceptionnel comme à Rome. L’amphithéâtre assez mal conservé est l’un des plus petits de Gaule.

A la chute de la ville romaine au VIe siècle, la colline de Cimiez devient principalement un lieu de culture d’oliviers. On en trouve encore beaucoup dans le jardin des Arènes de Cimiez. De nombreuses familles niçoises viennent pique-niquer ici le week-end. Chaque année s’y déroule la fête des Mai où la culture et la langue niçoises sont mises à l’honneur.

Durant la Belle Époque la colline de Cimiez est devenue le lieu de villégiature de l’aristocratie anglaise. Plusieurs palais furent construits dont le plus célèbre est l’Excelsior Régina Palace où séjournait la Reine d’Angleterre Victoria. Aujourd’hui ces palais ont été reconvertit en immeubles d’habitations qui ont participé à faire de Cimiez un quartier résidentiel huppé.

Monastère de Cimiez et jardins

Derrière le jardin des Arènes se trouve le monastère de Cimiez, un monastère franciscain du XVe siècle. Outre l’église et le cloitre que l’on peut visiter, c’est le superbe jardin (ancien potager des moines) qui attirent les visiteurs. C’est le plus ancien jardin de toute la Côte d’Azur. J’ai été faire les photos au mois de novembre pour écrire cet article du blog, alors évidemment le jardin du Monastère de Cimiez n’était pas très fleuri. J’en referai au printemps 🙂

Il est assez compliqué de se garer dans le quartier de Cimiez surtout le week-end. Je vous conseille plutôt d’y aller en bus au départ du centre ville en empruntant la ligne 33 ou 70 (arrêt Arènes Musée Matisse).

La colline de Cimiez possède un cadre enchanteur et au calme que j’adore. Mais si vous n’avez qu’une seule journée pour visiter Nice je vous conseille de vous focaliser sur les autres quartiers plus proches du centre ville (sauf si vous souhaitez venir jusqu’au musée Matisse).


Visiter Nice : les musées

La ville de Nice compte de nombreux musées et il vous faudra bien plus que quelques jours pour tous les voir. L’idée n’est donc pas de faire le tour de tous les musées, mais de vous présenter les plus importants pour que vous choisissiez celui que vous intéresse le plus. Cela pourra être utile s’il pleut lors de votre week-end à Nice.

Les musées sont gratuits pour les habitants de la Métropole Nice Côte d’Azur avec le pass musées de Nice (pass à faire au préalable avec carte d’identité et justificatif de domicile).

Pour les touristes il existe un « Pass musées 3 jours » au tarif de 15€ qui donne accès à tous les musées et galeries municipaux pendant 72 heures. Cela est particulièrement intéressant si vous souhaitez visiter au moins deux musées lors de votre séjour à Nice.

Tous les musées sont ouvert de 2 mai au 31 octobre de 10h à 18h et du 1er novembre au 30 avril de 11h à 18h.

Les musées d’Arts
  • Musée Matisse : situé à l’intérieur du jardin des Arènes de Cimiez, ce musée est consacré au peintre Henri Matisse. Il passa de nombreuses années de sa vie à Nice où il produisit la plus grande partie de son œuvre. Tarif : 10 € / Fermé le mardi.
  • Musée Chagall : ce musée national se trouve au bas de la colline de Cimiez (25 min à pied depuis la place Massena). Il est consacré au peintre Marc Chagall. Tarif : 8 € (10 € si exposition) / Fermé le mardi.
  • Palais Lascaris : ce palais édifié en 1648 est le monument le plus remarquable du baroque civil niçois. Il se situe au cœur du Vieux-Nice. Il abrite une collection d’art décoratif et beaux-arts des XVIIe et XVIIIe siècles ainsi qu’une collection d’instruments de musique. Tarif : 5 € / Fermé le mardi.
  • Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain (MAMAC) : situé à côté de la place Garibaldi, ce grand musée à la façade en marbre présente une collection des années 1950 à nos jours à travers plus de 1 300 œuvres de 300 artistes. Tarif : 6,10 € / Fermé le lundi.
  • Villa Masséna : le musée installé dans ce chef d’œuvre architectural de la Promenade des anglais présente l’art et l’histoire de la Riviera à compter du rattachement de Nice à la France jusqu’à la fin de la Belle Époque.  Tarif : 10 € / Fermé le mardi. Le mémorial des victimes de l’attentat de la Promenade des Anglais du 14 juillet 2016 est situé dans le jardin de la Villa Masséna.
  • Musée des Beaux-Arts : ce musée présente une collection d’œuvres qui couvre toute l’histoire de l’art du XVIe au XXe siècle. Tarif : 10 € / Fermé le lundi. Pour y aller prenez le bus 38, arrêt : Musée Chéret.
  • Musée de la Photographie Charles Nègre : installé dans le Vieux-Nice entre le cours Saleya et le Palais de la Préfecture, il propose des expositions temporaires des plus grands noms de la photographie. Tarif : 5 € / Fermé le mardi.
Musées d’Histoire et du sport
  • Musée archéologique de Cimiez : les collections concernent les âges des métaux, l’antiquité et se développent jusqu’au haut Moyen Age. Le musée permet l’accès au site de la ville antique de Cemenelum. Tarif : 5 € / Fermé le mardi.
  • Musée de Préhistoire de Terra Amata : ce musée de paléontologie humaine est consacré au site préhistorique de Terra Amata qui a livré les plus anciens foyers de l’histoire de l’humanité, datant de 400 000 ans. Tarif : 5 € / Fermé le mardi.
  • Musée National du Sport : dernier né des musées niçois, il se situe dans le stade de l’Allianz Riviera à Nice Ouest. Il abrite l’une des plus importantes collections de sport au monde. Il est assez excentré par rapport au centre ville et le trajet en transport en commun est un peu long. Tarif : 6 € / Fermé le lundi. Réservation.


Où aller à la plage à Nice

Si vous venez en été, aller à la plage fait partie des choses incontournables à faire à Nice, ne serait-ce que pour se rafraichir. Pour cela vous aurez le choix entre les nombreuses plages publiques et privées installées le long des 7 km de la Promenade des Anglais. Je préfère vous prévenir si vous ne le savez pas encore, mais à Nice il n’y a que des plages de galets. Et niveau caillasse on est plus proche du rocher que du gravillon 😀 Bon j’exagère un peu, mais si vous ne voulez pas vous faire mal aux pieds (la remontée en sortant de l’eau peut être fatale) ou vous cramer les petons en allant jusqu’à la douche, les chaussures aquatique seront votre meilleur allié. Alors oui c’est moche mais franchement quand je vais me baigner à Nice je n’y vais jamais pieds nus.

Autre point, le fond de la mer est assez en pente et au bout de 5 mètres vous n’avez déjà plus pied. Du coup les plages de Nice ne sont pas l’idéal pour les jeunes enfants (en plus on peut même pas faire de château de sable). C’est pourquoi beaucoup de familles préfèrent la plage de Villefranche-sur-Mer avec ses eaux calmes et son sable gravillons.

Concernant les plages de la Promenade des Anglais elles sont toutes à peu près identiques. La règle étant plus vous vous éloignez du centre ville et moins il y a de monde. Les plages les plus fréquentées sont celles en face du Vieux-Nice et de la zone piétonne. Quand on veut se baigner à Nice, on a nos habitudes sur la plage publique entre le Palais de la Méditerranée et le Negresco (mais en général on va sur les plages de Saint-Jean-Cap-Ferrat, bien plus à notre goût).

Les plages du port à Coco Beach

De l’autre côté du port vous trouverez de petites plages ou criques, principalement fréquentées par les niçois. Les papys et mamys ont leurs habitudes à la plage des Bains Militaires juste à côté du Club Nautique. Ils s’y baignent toute l’année. Elle est devenue célèbre car c’est ici qu’à été tourné le film Brice de Nice.

En continuant après le restaurant Le Plongeoir vous trouverez les plages de la réserve, 4 petites étendues de galets où il faudra venir tôt pour avoir une place. Les rochers sont aménagés de quelques plateformes en béton, idéal pour une séance de bronzage.

Si vous ne voyez pas grand monde sur les photos ni les installations des plages privées, c’est que je les ai prises à la fin du mois d’octobre (et oui même à cette période on peut se baigner à Nice). En été le littoral a un tout autre visage !


Activités sportives à Nice

Vous restez plusieurs jours à visiter Nice et vous souhaitez alterner visite et activités sportives ? Grâce à la présence de la mer Méditerranée et des montagnes toutes proches, de nombreux sports aquatiques vous attendent. Les Alpes-Maritimes comptent de nombreux canyons, c’est l’une des meilleures régions pour pratiquer le canyoning.

Activités en mer au départ de Nice
Activités en montagne au départ de Nice


Louer un bateau à Nice

Envie de prendre le large pour découvrir le panorama depuis la mer ou faire une partie de pêche ? Rien de plus simple, il suffit de louer un bateau. Et c’est possible même sans le permis. Vous avez le choix de louer un bateau avec ou sans skipper. La société Samboat leader de la location sur internet de voilier, catamaran ou bateau à moteur propose les meilleurs prix et un choix de plus de 40 000 bateaux de particuliers et professionnels.

C’est une belle manière de visiter Nice depuis la mer mais aussi de découvrir les environs. Vous pourrez par exemple aller jusqu’au îles de Lérins au large de Cannes, ou vous baigner dans les criques de Saint-Jean-Cap-Ferrat. Réserver votre bateau ici.


Carnaval de Nice

Chaque année au mois de février se déroule le plus important carnaval de France, et l’un des plus grands au monde après ceux de Venise et Rio. C’est avec la bataille des fleurs qui a lieu à la même période, l’événement majeur de l’hiver à Nice.

Les 17 chars circulent sur un parcours entre la place Masséna et la Promenade des Anglais en faisant le tour du jardin Albert 1er. Il n’est malheureusement plus possible de le voir gratuitement (quand j’étais gamin c’était autre chose …). Il faudra donc acheter un billet pour voir le Carnaval de Nice, soit en tribune (32 €) soit dans la zone piétonne (5 à 12 € suivant les jours et défilés). Les billets peuvent s’acheter sur place ou en ligne. Vous trouverez toutes les infos sur le site officiel.

Si vous choisissez de visiter Nice au mois de février ne manquez pas cet événement unique. C’est à la même période que se déroule la fête du citron à Menton.

La prochaine édition du Carnaval de Nice aura lieu du 10 au 26 février 2023 sur le thème Roi des Trésors du Monde.


Visiter Nice en 1 jour : les sites incontournables

Avec cet itinéraire qui vous prendra une journée complète, vous ne manquerez rien des sites incontournables à Nice. La carte ci-dessous vous permettra de visualiser le parcours à pied. Si vous souhaitez profiter de la plage il faudra prolonger le séjour 🙂

  1. Place Masséna : c’est le point de départ de cet itinéraire, empruntez ensuite la Promenade du Paillon qui passe par le jardin Albert 1er.
  2. Promenade des Anglais : prenez la direction de l’Est (à gauche en quittant la Promenade du Paillon) et profitez du panorama sur la mer et la plage.
  3. Cours Saleya : bifurquez sous les arcades pour arriver sur le cours Saleya où se déroule le matin le marché aux fleurs et alimentaire.
  4. Colline du Château : à l’extrémité du cours Saleya revenez sur la Prom puis empruntez les escaliers qui permettent de monter à la tour Bellanda et au château. Le matin vous aurez le soleil dans le dos, parfait pour les photos. Montez jusqu’au sommet de la colline pour le plus beau point de vue sur la ville.
  5. Vieux-Nice : redescendez par la « montée du château » pour arriver dans la rue Rossetti puis sur la Place où se trouve la cathédrale.
  6. Tour Saint-François : arpentez les ruelles du Vieux-Nice jusqu’à la tour Saint-François qui offre un superbe panorama sur la Promenade du Paillon et la ville.
  7. Place Garibaldi : au bout du Vieux-Nice vous arriverez sur la place emblématique de Nice.
  8. Port de Nice : rejoignez ensuite le port et faite le tour du bassin pour voir les pointus, ces bateaux traditionnels.
  9. Promenade des Anglais : revenez par le quai des États-Unis où se trouve la sculpture I Love Nice puis continuez sur la Prom’ jusqu’au Negresco.
  10. Église Russe : s’il vous reste encore du temps, du Negresco vous pouvez remonter le bd Gambetta jusqu’à la cathédrale Saint-Nicolas (18 min à pied).


Visiter Nice en 2 jours

Deux jours à Nice permettent d’avoir un bel aperçu de la ville. Pour la première journée reprenez le programme précédent « Visiter Nice en 1 jour » qui fait le tour des sites à ne pas manquer. Lors de la deuxième journée vous pouvez partager votre journée entre plage et musées.

Pour ceux qui aiment marcher vous pouvez explorer l’Est de la ville. Voici un petit itinéraire sympa jusqu’au Mont Boron mais qui demande un minimum de condition physique car il y a pas mal de marches à monter (2,2 km et 30 min à pied). Si vous ne vous sentez pas de faire le chemin à pied vous pouvez le faire en vélo électrique (réservation ici).

  • Longez le port puis la réserve jusqu’au départ du sentier du Littoral. Restez sur la route et empruntez les escaliers (coordonnées).
  • Traversez le bd Carnot pour prendre les escaliers en face au pied de la villa Beau Site. Vous arrivez sur un belvédère qui offre une superbe vue sur le port.
  • Empruntez le bd du Mont-Boron jusqu’à retrouver des escaliers (coordonnées). Une longue série de marche d’abord en ville puis dans la forêt vous amènent jusqu’à un parking.
  • Suivez ensuite la route à peu près plate pour rejoindre le fort du Mont Alban et sa magnifique vue sur la rade Villefranche. Le parc se prête merveilleusement bien à un pique-nique, voir à une sieste sous les pins.
  • Pour redescendre vous pouvez emprunter le bus n°33 (1,5 €). L’arrêt se trouve au niveau du parking par lequel vous êtes arrivés. Il vous ramènera en haut de la Promenade du Paillon proche de la place Garibaldi.


Que faire à Nice quand il pleut

Malgré notre réputation de ville ensoleillée, il peut arriver si vous n’avez pas de chance qu’il pleuve lors de votre séjour à Nice. Dans ce cas là, dans une région qui est majoritairement tournée vers les activités à l’extérieur, il peut être difficile de trouver que faire à Nice quand il pleut. Voilà quelques idées pour vous occuper, en espérant que la pluie s’arrête vite 🙂

  • Visiter l’un des nombreux musées de la ville, cela pourrait vous occuper pendant tout un week-end pluvieux.
  • Participer à un escape game sur les thèmes suivants : Le Sorcier Maudit / Mécanisation / Post Apocalypse / Le Casse de Nice.
  • Aller au cinéma. La ville en compte plusieurs dans le centre ville dont un tout nouveau complexe IMAX 4DX à la Gare du Sud quartier Libération (5 min en tramway depuis la place Massena).
  • Prendre un cours d’œnologie (cours de 2h permettant de goûter 6 vins différents). Réservation ici.
  • Créer votre propre parfum. La région avec Grasse comme capitale mondiale des parfums compte plusieurs parfumeurs. Réserver votre atelier Création de Parfum.
  • Faire du shopping. Le centre commercial NICETOILE sur l’av Jean Médecin regroupe 90 boutiques. A Saint Laurent du Var en face de l’aéroport se trouve Cap 3000 avec plus de 100 boutiques.
  • Aller à la patinoire. Le complexe Jean Bouin situé à l’est de la ville propose une grande piscine ainsi qu’une patinoire. Horaires et tarifs sur ce site.
  • Aller au Casino, se détendre au spa, …. bref tout ce qui se fait à l’intérieur dans les autres villes aussi.


Visiter Nice avec des enfants

Les enfants seront ravis de visiter Nice, la plupart des choses à ne pas manquer se déroulent au grand air à l’extérieur. Voici quelques idées d’activités plus spécifiques pour occuper vos enfants lors de votre séjour à Nice.

  • Colline du Château : en plus de ses panoramas à couper le souffle, le parc du Château offre une grande aire de jeux pour les enfants avec une araignée géante.
  • Promenade du Paillon : la coulée verte compte elle aussi de nombreux jeux pour les enfants classés par 3 tranches d’âge, en plus d’un miroir d’eau avec des jets.
  • Plage : un incontournable à Nice si vous venez en été, les enfants seront ravis de profiter de la mer.
  • Manger une glace : avec de nombreux glaciers dans la ville, offrez une petite pause à vos enfants en dégustant une glace (voir les bonnes adresses plus bas).
  • Carnaval : si vous venez visiter Nice au mois de février, vos enfants seront ravis de participer au Carnaval, l’un des plus beaux au monde.
  • Laser Game : ce laser game situé en centre ville propose aux enfants jusqu’à 12 ans des parties endiablées dans un décor futuriste.
  • Escape Game outdoor Harry Potter : ce jeu en extérieur en famille vous transportera dans l’univers magique d’Harry Potter (à partir de 10 ans). Réservation.
  • Archery Tag : subtile mélange entre le tir à l’arc et le paintball. A partir de 7 ans. Réservation.
  • Parc Phoenix : ce parc botanique et animalier de 7 hectares situé à l’ouest de la ville (proche de l’aéroport) avec espaces de jeux et un mini accrobranche plaira à coup sûr aux enfants.


Où manger des spécialités niçoises

Vous ne pouvez pas visiter Nice sans goûter à la cuisine niçoise. Les spécialités niçoises sont nombreuses et pour la plupart connues dans le monde entier. Malheureusement plus vous vous éloignez de Nice et plus les recettes deviennent farfelues. Voici les plats de la gastronomie niçoise les plus connus :

  • Salade niçoise : certainement le plat le plus connus mais de trop nombreuses fois maltraités par l’ajout d’ingrédients qui n’ont rien à y faire. La vrai recette contient uniquement : mesclun, tomates, cébettes, cœur de céleri branche, petits artichauts violets, petits poivrons verts, radis longs, olives noires de Nice, thon à l’huile d’olive, anchois au sel, œufs durs et feuilles de basilic.
  • Socca : spécialité culinaire à base de farine de pois chiche cuite au feu de bois sur de grandes plaques rondes. Elle ne doit être ni trop grasse ni trop sèche et même à Nice peu d’endroits la font vraiment bien. Je vous recommande 2 adresses situées au port : Chez Pipo et Socca d’Or.
  • Panisses : c’est la même recette que la socca, mais les panisses se consomment sous forme de grosses frites qui sont frits dans l’huile. L’avantage c’est qu’on peut les faire à la maison contrairement à la socca (les panisses sont vendus en galettes que l’on découpe).
  • Pissaladière : un lit d’oignons cuit longuement, du pissalat (pâte faites à partir de sardines et d’anchois salés) et des olives de Nice sur une pâte à pain. Souvent le pissalat est remplacé par des anchois posé directement sur les oignons.
  • Tourte de blettes : spécialité culinaire niçoise à base de blettes qui peut être sucré ou salé. On la trouve souvent sous sa forme sucré. Les feuilles de blettes finement hachées sont mélangés avec des pignons et des raisins secs, et la pate est couverte de sucre glace.
  • Pan bagnat : notre meilleur ami l’été pour aller à la plage. Le pan bagnat est un sandwich niçois dans un pain rond imprégné d’huile d’olive et avec comme ingrédients ceux de la salade niçoise. Notre pan bagnat a été copié dans le monde entier avec des recettes plus ou moins farfelues … sacrilège !
  • Farcis niçois : ce sont des légumes (tomates, courgettes, oignons, poivrons) qui sont fourrés avec une farce à base de viande (bien qu’il existe aujourd’hui des farcis végétariens).
  • Gnocchis, raviolis, daube, … : beaucoup de recettes proviennent d’ailleurs mais nous les avons mis à la sauce niçoise 🙂
Label Cuisine Nissarde

Ce label a été créé pour défendre et faire la promotion d’une cuisine niçoise authentique et faite maison. Il est attribué aux restaurateurs qui œuvrent à la valorisation de la cuisine niçoise en s’engageant sur le respect des recettes, la qualité des produits et des matières premières utilisées.

Si vous souhaitez goûter à la vraie cuisine niçoise, je vous invite à manger dans un restaurant possédant le label « Cuisine Nissarde », cela vous permettra d’éviter les attrapes touristes. Sur Nice il y a 15 restaurants que vous trouverez dans cette liste. Pour ma part je recommande Acchiardo et Lu Fran Calin dans le Vieux-Nice et La Ratapignata à Nice-Nord. J’y ai mangé de nombreuses fois et je n’ai jamais été déçu.


Les meilleurs glaciers de Nice

Manger une glace artisanale fait partie des choses à faire à Nice. La ville compte de nombreux glaciers, mais tous ne se valent pas en terme de qualité. Fenocchio qui propose plus de 100 parfums est très connu des touristes, en témoigne la longue file d’attente l’été. Pour ma part je préfère aller chez Azzuro situé juste à côté.

  • Arlequin, 9 av Malausséna : des glaces à l’italienne parmi les meilleurs de Nice (il y a une deuxième adresse sur l’av Jean Médecin appelé Cesar Milano).
  • Azzuro, 1 rue Sainte Réparate (place Rossetti) : cet artisan glacier propose les meilleurs glaces du Vieux-Nice avec des cornets fait maison.
  • Oui jelato, 5 Rue de la Préfecture (place du Palais) : un autre glacier que j’aime bien dans le Vieux-Nice où l’on déguste d’excellentes glaces aux fruits de saison.
  • Néron Glacier, 15 place Saint François : ce nouveau glacier remporte de nombreux suffrages auprès des amateurs de glace. Je ne l’ai pas encore testé mais je vous donnerai mon avis.


Que faire autour de Nice

Il y a tellement de villes et villages à voir autour de Nice qu’il faudrait plus d’une semaine pour tout visiter. Je vais donc vous présenter les principaux sites touristiques et surtout ceux qui sont facilement accessibles sans voiture. Pour vos déplacements je vous conseille d’utiliser le TER. La ligne Grasse – Cannes – Vintimille passe par tous les villages du bord de mer de la Côte d’Azur. C’est aussi une excellente solution pour aller sur les plages autour de Nice (en juillet aout c’est l’enfer pour trouver une place de stationnement).

  • Villefranche-sur-Mer : c’est la ville située juste à côté de Nice, la gare SNCF est au dessus de la plage. Villefranche est réputée pour sa superbe rade et sa plage, ainsi que sa citadelle.
  • Saint-Jean-Cap-Ferrat : c’est un de nos endroits préférés, la presqu’île possède de superbes plages ainsi que plusieurs itinéraires de randonnées. J’ai écrit un article complet pour visiter Saint-Jean-Cap-Ferrat.
  • Village d’Eze : c’est l’un des villages les plus connus et touristiques de la Côte d’Azur, et c’est vrai qu’il a fier allure ce village perché. Il est compliqué de s’y garer (un parking souterrain est en cours de construction), privilégiez le bus n°82 depuis Nice.
  • Cap d’Ail : pour se baigner ou randonner sur le sentier du littoral. La plage de la Mala de Cap d’Ail est l’une des plus belles de la Côte d’Azur (le village n’a rien d’intéressant). Pour y aller prenez le train, la gare SNCF se trouve à 15 min à pied de la plage par le sentier du littoral.
  • Monaco : la principauté plébiscitée par la jetset et les riches de ce monde attire les touristes. Monaco possède de nombreux parkings souterrains mais qui sont chers en journée, là encore privilégiez le train, ou plus long le bus n°100 au départ de Nice.
  • Menton : dernière ville du Comté de Nice avant la frontière italienne, la belle Menton mérite la visite. Si vous y allez en février vous pourrez assister à la fête du Citron. Comptez 39 min pour s’y rendre en TER (5,50 €). Cet article du blog résume toutes les choses à faire à Menton.
  • Antibes : du côté ouest du département, la ville d’Antibes avec sa cité fortifiée et ses plages vaut le coup d’œil. Le Cap d’Antibes offre un superbe sentier du littoral et de jolies criques pour se baigner. La gare SNCF se situe à 10 min à pied du Vieil Antibes.
  • Cannes : la ville qui accueille le festival de cinéma le plus connu au monde est aussi réputée pour ses plages de sable le long de la Croisette. En dehors de ça il n’y a pas grand chose. Les îles de Lerins situées au large de Cannes sont splendides, à voir absolument. Comptez 30 à 40 min suivant le TER (7,20 €).


Excursions au départ de Nice

Parfois il est plus facile et pratique de participer à une excursion organisée qui vous permettra de voir plusieurs sites en une seule journée. Voici quelques activités à faire au départ de Nice, cliquez dessus pour voir les détails. Pensez à réserver, l’annulation est gratuite jusqu’à 24 heures à l’avance.


Logements

Ce paragraphe est un extrait de mon article Où dormir à Nice sur lequel vous trouverez toutes les informations pratiques sur quel quartier choisir pour votre séjour. Il regroupe les meilleurs adresses classées par budget en fonction de chaque quartier.

  • 71 € : Mini Suite Miro Five Stars Holiday, cet appartement de 30 m² situé dans le quartier des Musiciens est d’un bon rapport qualité prix. Il est entièrement équipé pour passer un séjour à Nice et possède un petit balcon avec une jolie vue sur cour.
  • 74 € : GALLO – New Modern Loft Old Town Massena, situé proche de la place Rossetti tout en restant au calme cet appartement de 28m² tout équipé est l’un des hébergements les moins chers du Vieux-Nice.
  • 94 € : Telerues, ce studio de 25 m² intéressera les familles avec un enfant car il est prévu pour 3 personnes. Il est en plus équipé d’une cuisine et d’un lave linge. Très bien situé y compris de la gare si vous venez en train.
  • 115 € : SMARTBNB studio, avec sa mezzanine et sa décoration moderne, ce studio de 20 m² a tout pour plaire. Proche du port, de la colline du Château et des transports en commun, la plage est à 10 min à pied.
  • 184 € : Superbe appartement Vue Mer, situé dans le quartier du port cet appartement de 75 m² possède une vue sur les bateaux et les quais ce qui fait tout son charme. Il est prévu pour 4 personnes, parfait pour les couple d’amis et les familles nombreuses.
  • 285 € : LUX VIEW, cet appartement de 67 m² possède une terrasse et une piscine sur le toit avec vue sur la mer. Très bien situé dans la zone piétonne à deux minutes de la plage de la Promenade des Anglais et des restaurants.


Informations pratiques pour visiter Nice

Comment aller à Nice

Nice se situe à l’extrémité sud-est de la France au bord de la mer Méditerranée. Même si c’est la cinquième ville de France, elle n’est pas aussi facilement accessible que Marseille, Toulouse ou Lyon à cause de sa position géographique. Nous n’avons toujours pas une vraie ligne de TGV (qui s’arrête à Marseille) et l’avion reste le moyen le plus rapide pour venir à Nice, surtout de Paris.

  • Avion : de nombreuses compagnies lowcost proposent des vols pour Nice. Je vous conseille de comparer les prix sur Skyscanner pour trouver le billet d’avion au meilleur tarif.
  • Train : la SNCF propose via sa plateforme OuiGo des billets de TGV à petits prix. C’est la solution la plus écologique si vous n’êtes pas pressés. A partir de 40 € l’aller retour pour un Paris – Nice en train (environ 6 heures de trajet).
  • Voiture : une voiture n’est pas nécessaire pour visiter Nice, mais si vous souhaitez découvrir les environs et le reste de la Côte d’Azur, cela vous sera bien pratique. La ville est desservi par l’autoroute A8 qui est assez encombrée entre Cannes et Monaco. Utilisez ce comparateur pour trouver votre voiture de location au meilleur prix.

Comment aller de l’aéroport au centre de Nice

Bonne nouvelle pour ceux qui souhaitent éviter les prix exorbitants des taxis (32 € pour faire 6 km), la ligne 2 du tramway relie depuis 2019 l’aéroport Nice Côte d’Azur avec le centre ville. Les tramways circulent entre 5h et minuit depuis et vers l’aéroport. Le tarif d’un billet est de 1,5 € et permet de faire une correspondance avec la ligne 1.

Comment se déplacer dans la ville

Avec les 3 lignes de tramway et le réseau de bus vous pourrez rejoindre tous les sites incontournables à voir à Nice. La plupart sont situés en centre ville et facilement accessible à pied. Pour toutes informations sur les horaires et arrêts il faut se rendre sur le site Lignes d’Azur (ou télécharger l’application).

Si vous comptez emprunter souvent les transports en commun lors de votre séjour à Nice (liaison avec l’aéroport, hébergement en dehors du centre, visite du quartier de Cimiez), achetez dès votre arrivée un ticket 10 voyages à 10 €. Il existe également un pass valable 1 journée pour 5 € ou 1 semaine pour 15 €.

Quand visiter Nice

Vous pouvez visiter Nice toute l’année, grâce à son climat méditerranéen doux et ensoleillé, même en hiver il fait toujours beau ! Bon c’est vrai parfois il pleut mais vous n’aurez pas de chance si ça dure plus d’une journée.

  • L’été à Nice : c’est la période qui voit venir le plus de touristes, principalement pour profiter de la mer. Si vous en avez la possibilité évitez juillet et août, là où les serviettes se retrouvent collé-serré sur la plage.
  • L’hiver à Nice : le climat est agréable, il ne fait jamais très froid et il y a souvent du soleil. L’hiver vous pouvez voir le Carnaval et la Bataille des Fleurs qui ont lieu en février. C’est aussi la période de floraison du mimosa en janvier. Vous pouvez même aller skier (nombreuses stations à 1 heure de Nice).
  • Le printemps à Nice : c’est une période transitoire où on est jamais à l’abri de la pluie (en avril mai). Si vous souhaitez éviter la foule, ne venez pas pendant le festival de Cannes et le Grand Prix de Monaco qui ont lieu au même moment à la fin du mois de mai.
  • L’automne à Nice : on l’appelle l’été indien chez nous, il faut encore beau et chaud et on peut toujours se baigner à la plage. Après avec la dérèglement du climat, cette année (2021) nous avons eu un mois de septembre un peu pluvieux et octobre novembre avec un temps magnifique (période où j’ai pris toutes les photos de cet article du blog).

Si je devais vous donner un conseil, venez en vacances au mois de juin, septembre ou octobre. Ce sont les meilleurs moments pour visiter Nice et la Côte d’Azur. Si vous souhaitez venir en hiver, privilégiez février pour votre séjour à Nice afin de profiter des festivités.

Alors prêt à visiter Nice ? Si vous avez des questions sur les choses à faire à Nice, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires du blog. En tant que niçois je me ferai un plaisir de vous partager mes conseils et bons plans.

Vous aimerez aussi

5 commentaires

Nicole 2 mars 2022 - 21 h 35 min

Bonjour, très sympa et complet votre blog, ma petite question, y-a t-il un parc assez grand dans Nice ou très proche où on peut faire du vélo?
en vous remerciant,
bien cordialement,

Nicole

Répondre
Mushu 3 mars 2022 - 13 h 03 min

Les parcs ne sont pas fait pour ça, si vous souhaitez faire du vélo à Nice je vous conseille d’aller sur la Promenade des Anglais. C’est là que tout le monde en fait, au bord de la mer. Il y a une piste cyclable qu va du port à l’aéroport. Vous pouvez même continuer ensuite vers Cagnes sur Mer et Antibes. C’est très sympa.

Répondre
Costerg marie claude 4 mai 2022 - 11 h 53 min

Mille mercis pour cet excellent article très documenté.

Répondre
Ritva 5 mai 2022 - 10 h 45 min

Bonjour,
Merci pour votre superbe article ! Il me reste une question : Nous adorons faire de la randonnée à pieds, surtout à la montagne mais aussi en forêt et pourquoi pas en longeant le bord de mer. Où devrait-on aller pour faire ça, depuis Nice ? On sera pas motorisés, on utilisera les transports en commun.
En vous remerciant d’avance,
bien cordialement,
Ritva

Répondre
Mushu 5 mai 2022 - 13 h 04 min

Bonjour, sans voiture il sera compliqué d’atteindre les montagnes pour faire de la randonnée. Par contre le long de la mer il y a de très beaux itinéraires. L’un des plus connus est le sentier du Littoral entre Nice et Villefranche sur Mer. Le point de départ se trouve à la plage de Coco Beach (j’en parle dans le paragraphe « Quartier du Port »). Sinon ma rando côtière préférée est celle qui fait le tour de Saint Jean Cap Ferrat, on peut rejoindre le point de départ en bus depuis Nice.

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus