Accueil DestinationsEuropeItalie Visiter Matera en Italie : 13 choses à faire et voir
Visiter Matera en Italie région Basilicate

Visiter Matera en Italie : 13 choses à faire et voir

0 commentaire

Lors d’un voyage dans le sud de l’Italie ne manquez pas de visiter Matera, l’une des plus vieilles cités habitées au monde. Ses habitations troglodytiques construites autour d’un canyon, les sassi, lui ont valu son classement au patrimoine mondiale de l’Unesco. De nombreuses églises creusées à même la roche sont également disséminées dans la vieille ville et les montagnes. Matera se situe dans la discrète région Basilicate, mais sa visite est souvent inclus dans l’itinéraire d’un road trip dans les Pouilles.

Que faire à Matera ? Quels sont les sites incontournables à ne pas manquer ? Où se garer pour visiter Matera ? Où dormir à Matera ? Je vous livre tous mes conseils dans cet article du blog suite à notre séjour sur place au mois d’octobre.


Pourquoi visiter Matera ?

Matera est l’une de ces cités que l’on ne trouve nul part ailleurs. L’Italie compte des nombreuses villes magnifiques et l’on a toujours un grand plaisir à y aller pour nos vacances. Mais aucune ne ressemble à Matera et ne possède son histoire. En plus d’être classée par l’Unesco, elle a été élue capitale européenne de la culture en 2019.

Les sassi de la vieille ville ont également été le lieu de tournage de plusieurs films. Les amateurs de cinémas reconnaitront peut être des scènes de La Passion du Christ (2004), de Ben-Hur (2016) ou du James Bond Mourir peut attendre (2019).

Matera ne fait pas partie des Pouilles comme on peut parfois le lire sur des blogs (c’est la région Basilicate). Mais sa proximité avec les Pouilles en fait l’un des sites incontournables à voir lors d’un road trip dans le talon de l’Italie. La ville n’est qu’à 1 heure de l’aéroport de Bari.

Visite guidée

Avant de vous lancer seul dans la visite de Matera sachez que si vous souhaitez avoir pas mal d’informations sur l’histoire de la ville ou que vous avez trop peur de vous perdre dans les sassi, il est possible de participer à une visite de Matera avec un guide français. D’une durée de 2 heures elle comprend le billet d’entrée de la maison troglodyte et de l’église de Sant’Antonio Abate. Si vous êtes un petit groupe et souhaitez privatiser un guide, je vous conseille cette visite privée de Matera en français.

Et pour vivre une expérience unique qui vous laissera des souvenirs gravés dans la mémoire il faut absolument faire ce vol en montgolfière au dessus de Matera. La vue absolument unique est splendide. Le vol se fait le matin très tôt avec le lever du soleil ce qui vous laissera la journée entière pour visiter Matera.


Que faire à Matera

Mise à part le point de vue au delà du canyon, tous les sites incontournables à voir se situe dans la vieille-ville de Matera où se trouvent les sassi. J’ai présenté dans ce guide les monuments et édifices dans l’ordre que nous avons suivi pour visiter Matera. Nous sommes partis du nord-ouest de la ville, là où se trouvait notre hébergement.

La vieille ville de Matera est divisée en deux amphithéâtres naturels. Au nord-ouest le Sasso Barisano (le mieux restauré) et au sud le Sasso Caveoso où se trouvent encore de nombreuses grottes. J’ai reporté sur la carte ci-dessous les sites à voir car il est assez difficile de se repérer dans les sassi. Mais rassurez-vous, des panneaux vous permettront de ne pas « trop » vous perdre 🙂


Piazza Vittorio Veneto

Quand on arrive de la ville moderne située à l’ouest des sassi, c’est sur la place Vittorio Veneto que débute la visite de Matera. Cette place entourée de plusieurs édifices historiques est un lieu de rencontre des habitants et un point de départ pratique pour les groupes de touristes. Les bancs installés ici invitent à prendre un déjeuner sur le pouce ou manger une glace.

A l’ouest de la piazza Vittorio Veneto se tient le Palazzo dell’Annunziata, un ancien couvent de sœurs dominicaines reconverti en bibliothèque. C’est dans ce bâtiment que se trouve l’office du tourisme de Matera. Au nord de la place l’église San Domenico est accolée au Palazzo del Governo qui abrite désormais la préfecture.


Palombaro lungo (citerne)

Juste sous la place Vittorio Veneto se trouve une citerne souterraine. On y accède par un escalier qui débouche ensuite sur les sassi. Cet immense bassin creusé dans la roche au XVIe siècle servait à récupérer l’eau des sources environnantes. Elle était ensuite redistribuée par un système de canaux. Matera comptait plusieurs citernes publiques destinées à alimenter en eau potable les habitants. Mais celle de Palombaro lungo est la plus importante. Longue 50 mètres et haute de 16 mètres elle a une capacité de 5 millions de litres d’eau.

Un puits installé sur la place permettait de récupérer l’eau à l’aide d’un sceau (on voit encore les trous au sommet de la cavité). Le puits a disparu lors de travaux en 1927 quand la citerne a été définitivement fermée et remplacée par un aqueduc moderne. Encore pleine d’eau elle ne fut explorée qu’en 1991 par deux plongeurs qui y trouvèrent de nombreux objets laissés tombés par les habitants au cours des siècles. Aujourd’hui vidée on peut descendre via des passerelles jusqu’au fond de la citerne Palombaro lungo pour observer ce chef d’œuvre d’ingénierie hydraulique.

Tarif : 3 € (gratuit pour les moins de 18 ans).
Horaires : 9h30-13h et 15h-18h30.


Belvédère Luigi Guerricchio

En sortant de la citerne d’eau plutôt que de rejoindre les sassi remontez sur la place Vittorio Veneto pour continuer de visiter Matera depuis le haut de la ville. En passant sous les arches situées à l’est de la place vous rejoindrez le belvédère Luigi Guerricchio (plan) qui offre un beau panorama sur les sassi. Au fond on aperçoit la cathédrale (Duomo) où nous irons tout à l’heure.

Visiter Matera Italie Belvédère Luigi Guerricchio
Belvédère Luigi Guerricchio


Église San Francesco d’Assisi

Nous poursuivons sur la Via del Corso jusqu’à la piazza San Francesco où est érigée l’église Saint-François d’Assise (chiesa di San Francesco d’Assisi en italien). L’église est le seul édifice qui a survécu à la démolition du complexe monastique en 1950. La communauté franciscaine s’est installée à Matera au début du XIIIe siècle et a débuté la construction de l’église en 1250. Elle est construite sur une ancienne église hypogée encore accessible par une trappe située dans une chapelle.

L’église Saint-François d’Assise a subit de nombreuses transformations au cours du temps, son aspect actuel de type baroque date du XVIIIe siècle. L’intérieur possède une nef unique avec un plafond peint. A l’origine il était en bois mais il a été remplacé en 1934. Les murs blancs sont ornés de plusieurs tableaux de peintres napolitains.

Les horaires indiqués ne semblent tout à fait suivi puisque nous avons visité l’église San Francesco d’Assisi à 14h alors qu’elle était censée être fermée. Sur la même place mais opposé à l’église se trouve le Palazzo del Sedile, un palais du XVIe siècle. La place est bordée de terrasses de bars et restaurants assez agréable pour faire une pause.

Horaires : 8h-12h et 16h30-20h.


Cathédrale de Matera (Duomo)

Son nom complet est la cathédrale della Madonna della Bruna e di Sant’Eustachio et c’est la plus belle de toute la région. Elle fut construite dans le style roman au XIIIe siècle sur le plus haut sommet qui divise les deux sassi. L’entrée de la cathédrale se fait par le musée du diocèse situé juste à gauche du clocher. Il expose des collections d’objets d’art sacré (crucifix, calices, …) qui plairont aux amateurs, mais rien de bien intéressant pour le profane. Au centre de l’abbaye on peut voir les restes d’une ancienne église achevée en 1084 et dont il ne reste que la crypte.

On pénètre ensuite dans la nef centrale richement décorée avec un superbe plafond peint. Elle est entourée de plusieurs chapelles dont l’une abrite une crèche en pierre réalisée en 1530 et rappelant plusieurs éléments de la ville de Matera. A droite de l’entrée la fresque du XIIIe siècle découverte lors de travaux de restauration est le seul témoignage de la décoration médiévale originale.

Le parvis du Duomo offre un joli panorama sur les sassi de Matera mais ce n’est pas encore le meilleur point de vue alors je vous invite à poursuivre la visite.

Tarif : 3,5 € (gratuit pour les moins de 15 ans).
Horaires : 9h-18h30 (pas de visite le dimanche de 10h à 12h30).

Que faire à Matera Italie cathédrale Duomo
Cathédrale de Matera
belvédère point de vue panorama sassi Matera Italie
Belvédère du Duomo


Musée national de Matera

Du Duomo on revient quelque peu sur nos pas pour prendre la Via Domenico Ridola. Cette jolie rue piétonne abrite plusieurs musées. Le premier est le musée archéologique national Domenico Ridola qui expose des collections archéologiques du Paléolithique au Moyen Âge. Le second est le musée national d’art médiéval et moderne de la Basilicate installé dans le Palazzo Lanfranchi, un palais construit en 1668. Il met en avant des collections d’arts (peintures, art sacré et art contemporain).

Nous n’étions pas venu visiter Matera pour ses musées, on a donc fait l’impasse. Mais si cela vous intéresse vous trouverez des informations sur le site officiel. On est par contre passé par là pour rejoindre la Piazza Pascoli.


Belvédère Giovanni Pascoli

Ce belvédère situé sur la Piazzeta Giovanni Pascoli fait partie des incontournables à visiter à Matera. En dehors de celui en haut de la montagne (et qui demande pas mal de marche), c’est le plus beau point de vue sur les sassi de Matera. D’ailleurs il y a souvent une foule de touristes massée à cet endroit.

Le point de vue est situé juste à gauche du palais Lanfranchi. Voici son emplacement si vous avez du mal à vous repérer dans la ville. Le panorama embrasse tout le Sasso Caveoso. Depuis le belvédère empruntez la Calata Domenico Ridola qui descend légèrement pour poursuivre la visite de Matera.

Belvédère Giovanni Pascoli point de vue panorama Matera Italie
Belvédère Giovanni Pascoli
Belvédère Giovanni Pascoli point de vue panorama Matera Italie
Belvédère Giovanni Pascoli


Églises troglodytes

Trois églises troglodytes peuvent se visiter dans les sassi de Matera. La visite est payante et il est interdit de faire des photos. En plus c’est bien surveillé et j’ai pu vous ramener qu’un seul cliché 🙂 Mais vous pouvez regarder sur le site officiel pour avoir un aperçu.

Nous avons choisi d’en visiter deux (billet à 7 € par personne), la Chiesa Madonna de Idris e San Giovanni in Monterrone et la Chiesa di Santa Lucia alle Malve. A l’intérieur de ces églises creusées dans la roche de petites niches (vides) et des fresques plus ou moins bien préservées. Pour être honnête on a trouvé le prix élevé par rapport à ce qu’il y a à voir. Les sites classés à l’Unesco sont toujours chers.

Si vous ne souhaitez visiter qu’une église je vous conseille la Chiesa di Santa Lucia alle Malve dont les fresques sont les mieux préservées. En plus depuis son parvis on a une jolie vue sur le canyon et les grottes troglodytes en face.

Tarif : billet 1 église (4 €), 2 églises (7 €) et 3 églises (8 €). Entrée gratuite pour les -15 ans.


Église San Pietro Caveoso

De la chiesa Madonna de Idris il n’y a qu’à descendre quelques escaliers pour arriver à la piazza San Pietro où se trouve l’église San Pietro Caveoso. En passant sous son arche à droite on emprunte la rue Vico Solitario qui longe le canyon jusqu’à la chiesa di Santa Lucia alle Malve, l’autre église rupestre.

L’église San Pietro Caveoso, qui tire son nom du sasso Caveoso sur lequel elle est construite, est l’une des plus importantes églises de Matera avec la cathédrale. Elle fut bâtie au XIIIe siècle puis modifiée au fil du temps. La façade actuelle, le clocher et l’intérieur date du XVIIe siècle. On a pas pu voir l’intérieur car elle était fermée lors de notre séjour à Matera.

Tarif : 3 € par personne.
Horaires : 8h-12h et 16h30-20h.

Église San Pietro Caveoso Matera Italie
Église San Pietro Caveoso


Canyon de Matera

De ce côté ci de la ville il y a une belle vue sur le canyon qui traverse Matera (Gravine di Matera) avec la rivière qui coule au fond. Il est possible de descendre via un sentier en terre jusqu’au ravin puis de passer de l’autre côté à l’aide d’un pont tibétain. En continuant le sentier qui grimpe sur la colline on atteint les grottes troglodytes et une église rupestre. C’est depuis cette colline au belvédère Murgia Timone que vous aurez la plus belle vue sur Matera, mais cela demande quelques efforts pour monter jusque là.

Comme Daniela n’était pas du tout partante pour faire cette randonnée, on est arrivé en voiture par l’autre côté car nous avions lu qu’il était possible de rejoindre le point de vue directement avec son véhicule. Mais ce n’est plus possible, il faut utiliser le parking du centre des visiteurs puis marcher 1,7 km jusqu’au belvédère. Le chemin étant plat c’est moins fatiguant que de faire la montée descente via le canyon. Sinon vous pouvez prendre le bus officiel qui vous emmènera jusqu’au belvédère Murgia Timone sans effort (départ du centre de Matera).

Si la visite des églises rupestres de la colline vous intéresse je vous conseille le circuit des églises rocheuses du parc de la Murgia (durée 2 heures).

Gravina ravin canyon Matera Italie


Anciennes maisons troglodytes

Dans plusieurs endroits de la vieille ville vous pourrez visiter une ancienne maison meublée creusée dans la roche. C’est l’occasion de découvrir comment vivaient les habitants de Matera avant qu’ils ne quittent les sassi à la fin des années 60. La plus connue est la casa grotta di vico solitario (plan) située entre les deux églises rupestres dont je parle plus haut. Nous n’y avons pas été car on a trouvé le tarif un peu élevé pour ce qu’il y avait réellement à voir.

Il y en a d’autres moins chères dans la ville (on en a vu à 2 € l’entrée par exemple). Vous les trouverez facilement en vous promenant dans les ruelles du Sasso Barisano. Repérez l’inscription « Casa Grotta ».

Tarif : 5 € (3 € pour les plus de 65 ans et étudiants, 2 € pour les moins de 18 ans, gratuit pour les moins de 10 ans).
Horaires : tous les jours de 9h30 à 19h.


Point de vue via S. Giacomo

Ce belvédère n’a rien d’officiel (contrairement aux autres) mais en passant par là on a trouvé une belle vue sur les sassi et je tenais à vous la partager. Depuis l’église San Pietro Caveoso remontez en direction de la piazza Duomo par les escaliers pour arriver à la via S. Giacomo. Le point de vue se trouve ici.

Ensuite il n’y a plus qu’à continuer à monter les escaliers du Sasso Barisano pour retourner à notre point de départ et finir cette visite de Matera.

Belvédère Point de vue via S. Giacomo Matera Italie
Point de vue de la via Giacomo sur Matera


Visiter Matera de nuit

A la nuit tombée quand la ville s’illumine, Matera se transforme en une sorte de crèche avec toutes ses maisons en pierre éclairées. C’est particulièrement visible depuis les points de vue dont j’ai parlé dans ce guide de voyage sur Matera. Je vous conseille d’y aller à l’heure bleue plutôt que quand il fait nuit noire, les photos seront plus jolies.

Le soir en se promenant dans les sassi à la recherche d’un restaurant (voir adresse ci-dessous), l’ambiance dans les ruelles éclairées presque désertes est également tout autre qu’en journée.

Photo Matera de nuit Italie
Visiter Matera de nuit


Où manger à Matera ?

La vieille ville étant très touristique vous n’aurez aucun mal à trouver un restaurant pour déjeuner ou diner. Si vous souhaitez aller dans une adresse en particulier, il est conseillé de réserver surtout à la haute saison. On trouve de nombreuses osteria, des établissements qui servent une cuisine locale à prix corrects.

Sur les conseils de notre hôte nous avons diné à Pietra Viva et on s’est régalé. On a pris des pâtes, tagliolini porcini (15 €) et cavatelli pistacchio (13 €), et une belle tarte au chocolat (5 €). Verre de vin à 6 € et bière à 5 €. Voici d’autres adresses qu’il nous a recommandé pour manger à Matera :

Pour manger le midi on s’est acheté des foccacie dans une boulangerie située entre notre hébergement et la vieille ville. C’est la Panificio De Palo et comme toujours en Italie c’était super bon !

Où manger à Matera spécialités locales pâtes Italie
Où manger à Matera


Où dormir à Matera ?

Vous avez deux options pour dormir à Matera. Soit choisir un hébergement dans les sassi de la vieille ville, soit prendre un logement légèrement en dehors. Les appartements du centre historique sont plus typiques, mais le fait qu’ils ne disposent pas de parking était problématique pour nous (cela oblige à se garer à l’extérieur). Nous avons donc choisi un appartement avec parking privé inclus à quelques minutes à pied de la vieille ville. Je ne l’ai pas mis dans la liste car le tarif a fortement augmenté depuis notre séjour à Matera et je trouve que le rapport qualité / prix n’y est plus.

Voici quelques adresses d’hébergements à Matera que je recommande :

  • 68 € : B&B Lucana 22, c’est un des hébergements les moins chers de Matera tout en étant très bien noté. Le petit déjeuner est en plus compris dans le tarif et il est situé à seulement quelques minutes de la Piazza Vittorio Veneto.
  • 74 € : Vicolo Fiore Affittacamere II, ce bed and breakfast situé à deux rues des musées de Matera propose des chambres doubles avec petit déjeuner. Egalement une chambre triple pour les couples avec un enfant.
  • 94 € : Alla dimora di Chiara Suite and Rooms, situé dans la vieille ville de Matera cet hébergement propose de charmantes chambres avec le petit déjeuner que l’on peut prendre sur la petite terrasse.
  • 103 € : Piano Piano – Rooms, ce logement très bien placé dans les sassi propose plusieurs appartements troglodytes joliment décorés pour 2 à 4 personnes. Le propriétaire parle français.
  • 191 € : Sextantio Le Grotte Della Civita, voilà l’hébergement parfait pour les amateurs d’hôtels insolites. La chambre aménagée dans une vraie grotte est très typique des sassi de Matera. Petit déjeuner inclus et parking privé en supplément.
Où dormir se loger et séjourner à Matera en Italie
Où dormir à Matera


Conseils pratiques pour visiter Matera


Comment aller à Matera ?

La ville de Matera est en Basilicate, une région peu touristique située entre la Campanie et les Pouilles. Il est possible d’y aller depuis Naples (250 km) mais la plupart des voyageurs vont visiter Matera lors d’un road trip dans les Pouilles. Il faut compter 1 heure de route depuis Bari ou Alberobello.

Le plus simple pour aller à Matera est la voiture, vous trouverez les meilleurs tarifs de location grâce à ce comparateur. Je l’utilise à chaque fois que je dois louer une voiture. Si vous souhaitez voyager avec les transports en commun, un bus fait la liaison entre Bari et Matera en 1 heure. Il y a également cette navette qui fait la liaison avec l’aéroport de Bari.


Où se garer à Matera ?

Une fois sur place la voiture ne vous sera d’aucune utilité, il faudra la mettre au parking. Attention la vieille ville de Matera est une ZTL (zone à trafic limitée). Il est interdit d’y entrer quand elle est active de 10h à 20h30. Un panneau lumineux à l’entrée de la ZTL indique si elle est active ou pas. En rouge c’est interdit d’y entrer (indiqué par les messages « attiva » et « closed »), si c’est vert vous pouvez passer. Vous pouvez également lire mon guide sur les ZTL en Italie afin de vous familiariser avec cette particularité.

Comme nous restions une nuit sur place nous avons cherché un hébergement avec parking juste à l’extérieur du centre historique. Si vous n’êtes que de passage vous pouvez utiliser l’un des parkings payants de Matera. Le plus proche est le parking souterrain park scotellaro (plan) situé à 100 m de la piazza San Francesco. Le tarif est de 1,50 € de l’heure entre 8h et 00h (sinon 0,80 €).

En vous éloignant de la vieille ville vous trouverez certainement des places de stationnement gratuit dans les rues. Attention si le marquage des places est bleu il s’agit de places payantes par horodateur.


Combien de temps pour visiter Matera ?

Prévoyez une journée complète pour visiter Matera si vous aimez tout voir et entrer dans toutes les églises et musées. Pour les voyageurs qui souhaitent avoir un bel aperçu des sassi sans entrer dans tous les édifices, une demi-journée suffit pour voir l’essentiel de Matera. Dans ce cas je conseille d’y venir l’après-midi afin de passer une soirée et une nuit sur place.

Que faire à Matera en Italie
Matera

J’espère que ce guide pour visiter Matera vous sera utile ! Si vous avez des questions n’hésitez pas à les poser dans les commentaires du blog.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus