Accueil ConseilsAstuces voyage Les ZTL en Italie : guide et conseils pour éviter une amende
ZTL en italie zone à trafic limité zona traffico limitato

Les ZTL en Italie : guide et conseils pour éviter une amende

0 commentaire

Si vous envisagez de partir en voiture en Italie, il est important de se familiariser avec les ZTL, les zones à trafic limité (ou zona a traffico limitato en italien). Je vois souvent sur les forums et groupes de voyages des personnes étonnées d’avoir reçu une amende à leur retour de vacances. Pourtant il est facile d’éviter les ZTL, inutile de crier à l’arnaque !

Avec ce guide pratique de la ZTL je vais tout vous expliquer sur le fonctionnement des zones à trafic limité en Italie. Comme ça vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas 🙂


Qu’est-ce qu’une ZTL ?

L’acronyme ZTL, pour zone à trafic limité, désigne un périmètre où la circulation des véhicules est interdite sauf autorisation. C’est à dire que seuls certains véhicules comme les services d’urgences, les taxis et les riverains peuvent y entrer. Ces zones sont toujours situées dans les centres-villes italiens, afin de préserver la vieille ville du bruit, de la pollution et de la circulation des voitures. Il en existe dans toutes les grandes villes et dans beaucoup de villages. Vous serez forcément confrontés à une ZTL lors de votre voyage en Italie. Parfois les ZTL ne sont actives qu’à des heures particulières ou interdites aux véhicules trop polluants comme à Milan.

Les zones à trafic limité italienne sont toujours indiquées par des panneaux, donc à moins d’avoir le nez rivé sur le compteur il est impossible de les manquer. Je vais vous expliquer dans la suite de ce guide comment les reconnaitre.


Panneaux des ZTL : comment les reconnaitre ?

Le panneau annonçant une ZTL est représenté par un cercle rouge sur fond blanc avec au dessus l’inscription zona traffico limitato. Ce panneau est identique au panneau B0 présent dans le code de la route français qui indique une circulation interdite aux véhicules dans les 2 sens. Donc même si on ne comprend pas l’italien, le panneau doit vous inciter à ne surtout pas entrer.

La plupart du temps on trouve en dessous un deuxième panneau avec les heures et jours où la ZTL est active. Beaucoup de villes et villages interdisent l’entrée des véhicules que sur des créneaux horaires et des jours particuliers.

Dernière chose qui doit vous mettre la puce à l’oreille, la présence d’une caméra au dessus du panneau. C’est cette caméra qui va filmer votre plaque d’immatriculation et contrôler si vous êtes un véhicule autorisé ou pas. Un panonceau « controllo elettronico ZTL » le signale.

Lors de notre voyage dans les Pouilles, j’ai aussi vu des panneaux lumineux indiquant si l’accès à la ZTL était ouvert ou pas. Le panneau était vert avec l’inscription « ZTL non attiva / ZTL opened » quand on pouvait entrer, et rouge avec « ZTL attiva / ZTL closed » quand elle était interdite. Là il faut vraiment le faire exprès pour se prendre une amende !

Attention dans certains petits villages comme j’ai vu en Sardaigne, il y parfois uniquement le panneau interdiction d’entrer avec l’inscription zona traffico limitato. Là il faut faire plus attention car ils sont moins visibles si on a pas l’habitude.

explication panneau ztl italie zone trafic limité zona traffico limitato
panneau ztl italie zone trafic limité zona traffico limitato
Panneau ZTL en Italie


Quels risques si je suis entré dans une ZTL ?

Si vous êtes entré par erreur dans une ZTL et que vous avez franchi la caméra de vidéosurveillance, vous recevrez automatiquement une amende. Si vous voyagez avec votre véhicule personnel il faudra attendre quelques mois pour la recevoir à la maison. Dans le cas d’une voiture de location le loueur transmettra vos coordonnées pour que vous receviez l’amende. Cette action du loueur engendre des frais administratifs qu’il débitera directement sur votre carte bancaire.

Malheureusement il n’y a rien à faire pour revenir en arrière, tout est automatisé et la police ne pourra pas être clémente (ce n’est pas elle qui gère les amendes des ZTL). Attention si vous entrez plusieurs fois dans la même ZTL vous recevrez autant d’amendes que de passages. Cela peut vite revenir cher ! Le montant de la contravention varie de 80 € à 200 € suivant les communes.


Comment faire si mon hôtel est dans la ZTL ?

Avoir une réservation pour un hébergement situé à l’intérieur d’une ZTL est la seule exception qui vous autorise à y entrer en tant que touriste. Dans ce cas l’hôtelier remplira un formulaire avec la plaque d’immatriculation de votre véhicule qu’il enverra à la mairie. De cette manière cela validera votre autorisation à rouler dans la ZTL et vous ne recevrez pas d’amende. Nous l’avons personnellement testé à Pise et tout s’est bien passé. Aucune amende de reçue.

Dans tous les cas demandez avant à votre hôtel comment cela se passe pour arriver en voiture jusqu’à l’hébergement. Il vous indiquera la marche à suivre. Les hôtels sont habitués (surtout s’ils ont un parking), mais les particuliers qui louent un Airbnb ont moins l’habitude. Ne venez pas en voiture jusqu’à votre hébergement situé dans une ZTL sans avoir préalablement posé la question.


Où trouver le périmètre des zones à trafic limité en Italie ?

Avant d’arriver dans une grande ville comme Rome, Naples ou Florence, renseignez-vous sur le périmètre de la ZTL et les rues du centre historique qui sont interdites. Repérez également les parkings à proximité de la ZTL (il y en a toujours), garez-vous là et continuez votre visite à pied. Vous pouvez même réserver votre parking sur ce site avant de venir, cela permet de savoir directement où l’on va et de sélectionner un parking proche de la ZTL.

La règle primordial avant de voyager en Italie est de toujours se renseigner sur le périmètre et les horaires de la ZTL avant de visiter une ville.

Voici les liens où vous trouverez les périmètres des ZTL des grandes villes italiennes :

Pour les autres villes tapez dans Google : ZTL + le nom de la ville en italien. Cherchez ensuite dans les résultats le site officiel de la ville.


J’ai reçu une amende pour être entré dans la ZTL, que faire ?

A partir du moment où vous recevez une amende c’est déjà trop tard. N’imaginez pas que l’on va vous oublier avec le temps ou qu’il est inutile de payer parce que vous ne retournerez plus en Italie. Des sociétés de recouvrement mandatées par la municipalité se chargeront de vous retrouver. Il est donc impératif de payer votre amende sous peine de majoration. Vous avez tout de même la possibilité de la contester, mais pas avec l’excuse que vous ne saviez pas ce qu’est une ZTL ! Si c’est bien votre voiture qui est entrée sans autorisation avec vous au volant vous n’avez pas d’excuse valable.

Maintenant que vous savez tout des ZTL en Italie, vous ne risquez plus de prendre une amende pour être entré sans autorisation. Si vous avez des questions n’hésitez pas à les poser dans les commentaires du blog, sauf si vous avez déjà reçu l’amende, dans ce cas là il n’y a qu’une chose à faire : payer !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus