Accueil DestinationsEuropeItalie Visiter Alberobello en Italie : 12 choses à faire
Visiter Alberobello Pouilles Italie

Visiter Alberobello en Italie : 12 choses à faire

1 commentaire

Les trulli sont l’image la plus connue des Pouilles en Italie du Sud, et rien que pour cette raison vous devez visiter Alberobello. C’est dans cette ville classée au Patrimoine mondial de l’Unesco que se trouve la plus forte concentration de ces habitations rurales typiques. Alors même si Alberobello n’a plus rien d’un village authentique et qu’il est envahi de touristes, la concentration de tous ces trulli vous transporte dans un autre monde. On s’attendrait presque à voir des petits lutins sortir de là.

Que faire à Alberobello ? Quels sont les sites incontournables à voir ? Quand visiter Alberobello et éviter la foule de touristes ? Où dormir à Alberobello pour faire l’expérience d’un trullo ? Je vous livre tous mes conseils dans ce guide du blog suite à notre séjour au mois d’octobre.


Visiter Alberobello : que faire et voir ?

C’est dans le centre historique d’Alberobello que se trouve la plus forte concentration de trulli avec près de 1500 habitations. Le parcours se fait aisément à pied avec un petit peu de dénivelé. Alberobello a été classé au Patrimoine mondial de l’Unesco et reçoit énormément de touristes dont de nombreux groupes d’asiatiques (le seul endroit où nous en avons croisé lors de ce voyage dans les Pouilles). Il faudra s’armer de patience pour faire des photos sans personne.

Le centre est divisé en deux zones : Rione Monti, le quartier le plus touristique avec toutes les boutiques et Rione Aia Piccola où on trouve encore des habitations privées. Ces deux quartiers se trouvent de chaque côté de l’artère principale qui est piétonne.

Nous avons visité Alberobello en soirée puis le lendemain tôt pour éviter la foule. L’inconvénient à cette heure à la fin du mois d’octobre c’est que le soleil n’est pas assez haut pour éclairer les ruelles.


Visites guidées

Pour les voyageurs solo ou tout simplement ceux qui souhaitent en apprendre plus sur l’histoire d’Alberobello, il est possible de participer à une visite guidée de la ville. C’est l’occasion d’en découvrir plus avec un guide qui vous racontera également quelques anecdotes. La plupart des visites sont en anglais et italien, pour un guide francophone il faudra le privatiser pour le groupe entier.

Voici quelques visites guidées que je vous recommande :


C’est quoi les trulli ?

Le trullo (singulier de trulli en italien) est une habitation en pierre sèche au toit conique et recouvert de plaques de calcaire en encorbellement. Cette construction rurale est apparu au XVIe siècle dans la vallée d’Itria au cœur des Pouilles en Italie du Sud. Mais son origine est bien plus ancienne puisque la technique de construction de ces habitations sans mortier ni ciment remonte à la Préhistoire.

On trouve de nombreux trulli disséminés dans les champs dans un périmètre compris entre les villages d’Alberobello, Locorotondo, Cisternino et Martina Franca. Ces constructions temporaires et facilement démontables servaient d’entrepôt ou d’abris pour les agriculteurs. Mais à Alberobello ce sont des habitations permanentes qui ont été construites pour créer un village.

Vous remarquerez que certains trulli présentent un symbole peint sur le toit (surtout dans le quartier Rione Monti). Ces motifs religieux, magiques ou primitifs sont relativement récents. Au sommet du toit se tient un pinacle en pierre calcaire (pinnacolo en italien). Là aussi on trouve différentes formes et elles sont liées à l’artisan qui a édifié le trullo.

Trulli Alberobello Pouilles vallée d'Itria Italie
Trulli à Alberobello


Trulli du Rione Monti

Je débute ce guide touristique sur Alberobello par le quartier le plus touristique et le plus instagrammable, Rione Monti. C’est aussi là que se trouve la plus forte concentration d’habitations avec 1 030 trulli. Ce quartier se trouve au sud de la via Independeza, la large rue piétonne qui sépare la ville en deux.

Les trulli de Rione Monti sont exclusivement voués au tourisme. Les habitations ont été reconverties en boutiques de souvenirs, bars et Airbnb. Une transformation pour ce quartier qui était le plus pauvre d’Alberobello autrefois. Maintenant il fait le plaisir des touristes qui le photographient sous toutes les coutures. Enfin, à condition de ne pas se retrouver entre plusieurs groupes avec leur guide sans quoi on peut vite péter un câble ! 🙂

La plus belle rue est la via Monte San Michele avec ses longues marches d’escalier. C’est ici que se concentrent toutes les boutiques. Elle mène directement à l’église Sant’Antonio di Padova au sommet de la colline. Parmi les édifices à voir, le trullo siamese (habitation siamoise) qui réunie deux trulli en un.

Alberobello Trulli du Rione Monti Pouilles Italie
Alberobello Trulli du Rione Monti Pouilles Italie
Alberobello Trulli du Rione Monti Pouilles Italie
Alberobello Trulli du Rione Monti Pouilles Italie
Visiter Alberobello Trulli du Rione Monti Pouilles Italie


Chiesa di Sant’Antonio

En continuant votre visite du Rione Monti jusqu’au sommet de la colline vous arriverez à l’église de Saint Antoine de Padoue (chiesa di Sant’Antonio di Padova en italien). Si l’intérieur assez moderne n’a rien d’exceptionnel, il faut au moins venir voir cette édifice original. C’est le seul endroit au monde où vous pourrez voir une église en forme de trullo.

L’église construite en 1927 a une forme de croix grecque sur laquelle se dresse un dôme conique de 21,50 mètres de haut. L’ensemble de l’église avec le clocher a été édifié avec la technique traditionnelle du trullo. A l’intérieur dans l’abside on trouve un Christ en bois sur sa croix ainsi qu’une fresque de l’arbre de vie.

Que faire à Alberobello église Sant'Antonio di Padova Chiesa a Trullo Pouilles Italie
Chiesa Sant’Antonio di Padova


Belvédère Santa Lucia

Pour continuer de visiter Alberobello, redescendez à travers les ruelles du Rione Monti jusqu’à la via Independeza. Avant de rejoindre le Rione Aia Piccola, ne manquez pas le belvédère Santa Lucia (plan). Ce point de vue offre un beau panorama sur les trulli du Rione Monti. Dommage que le bâtiment juste devant gâche un peu la vue (d’où le recadrage de la photo).

Il y a un autre point de vue que j’ai bien aimé c’est celui du Villa Comunale Belvedere Parco. Ce petit parc permet de rejoindre le Rione Aia Piccola depuis la via Independeza. Manque de chance pour nous lors de notre séjour à Alberobello nous n’avons pas eu un beau ciel bleu.

Visiter Alberobello Belvédère Santa Lucia trulli Pouilles Italie
Alberobello Belvédère Santa Lucia trulli Pouilles Italie
Belvédère Santa Lucia sur les trulli d’Alberobello
Alberobello Belvédère Santa Lucia trulli Pouilles Italie
Point de vue sur les trulli depuis le parc


Trulli du Rione Aia Piccola

Depuis le belvédère Santa Lucia vous pouvez rejoindre le quartier Rione Aia Piccola avec ses 590 trulli. Ici l’ambiance change radicalement, exit les boutiques de souvenirs, les bars et restaurants. Le quartier est beaucoup plus calme et authentique. Mais ce n’est pas pour autant que vous croiserez des habitants sortant de leur maison. Car même s’il en reste quelques-uns, la majorité des trulli de Rione Aia Piccola sont des hébergements pour touristes. En même temps on ne peut pas trop leur en vouloir, qui refuserait le confort d’une maison moderne pour une petite habitation humide en pierre.

Il y a moins de touristes de ce côté là, on peut se promener dans les ruelles sans croiser trop de monde. Pourtant le quartier ne manque pas de charme, bien au contraire. Parmi les habitations que j’ai bien aimé je vous partage celle-ci (deuxième photo) que j’ai trouvé très jolie. Elle était en plus habité par des locaux. Les citrouilles en décoration c’est parce qu’on était proche d’Halloween.

En remontant vers le nord de la ville depuis le Rione Aia Piccola (10 minutes à pied) vous rejoindrez le trullo Sovrano, le plus grand d’Alberobello et le seul doté d’un étage. L’intérieur abrite un musée avec des meubles d’époque (entrée 2 €, 10h-12h45 et 15h30-18h30).

Que faire à Alberobello Trulli du Rione Aia Piccola Pouilles Italie
Alberobello Trulli du Rione Aia Piccola Pouilles Italie citrouilles Halloween
Visiter Alberobello Trulli du Rione Aia Piccola Pouilles Italie
Trulli du Rione Aia Piccola


Visiter un trullo d’Alberobello

En vous promenant dans le Rione Aia Piccola, vous croiserez plusieurs maisons avec un écriteau invitant à entrer. C’est l’occasion de visiter l’intérieur d’un trullo et d’avoir des explications de la part d’habitants ayant vécu ici. Même s’il est indiqué que l’entrée est gratuite, une donation est plus qu’encouragée, surtout si vous avez écouté les explications (en italien par contre).

Le papy du trullo que nous avons visité était fier de nous montrer les personnes célèbres qui étaient venues visiter Alberobello et sa maison. Il y avait notamment une photo de lui avec Zinédine Zidane.

Visiter intérieur trullo Alberobello Pouilles Italie


Que faire dans les environs d’Alberobello


Polignano a Mare

Alberobello ne vous occupera que pendant quelques heures, alors je vous propose pour le rester de la journée de visiter les environs. Parmi les sites d’intérêts les plus proches, Polignano a Mare fait partie de mes favoris. Cette ville perchée sur une falaise au dessus de la mer est connue pour sa plage, ses grottes et son superbe centre historique.

Vous pouvez au choix vous balader dans les ruelles de la vieille ville bien préservée, profiter des panoramas sur la mer, vous prélasser sur la plage ou partir faire un tour en bateau pour explorer les grottes. Bref une destination à ne pas manquer lors d’un road trip dans les Pouilles.

Pour découvrir toutes les choses à faire et voir je vous invite à lire mon article visiter Polignano a Mare.

Où dormir à Polignano a Mare Italie vue drone
Polignano a Mare


Monopoli

Après avoir fait le tour de Polignano a Mare, continuez 8 km vers le sud pour rejoindre la ville de Monopoli. Ici l’ambiance est différente avec une ville qui a conservé une partie de ses fortifications, dont un château qui garde l’entrée du port avec ses bateaux de pêche bleus.

Le centre historique abrite des palais, églises, une cathédrale et quelques belles places. On y mange également très bien avec de nombreuses spécialités venant de la mer. Pour ceux qui préférent les plages, il y a une étendue de sable juste au pied des remparts et des criques plus au sud. Par rapport à d’autres villes de la région, on a trouvé qu’il y avait moins de touristes ici.

Afin d’organiser votre séjour dans la ville je vous conseille de lire mon article visiter Monopoli.

Que faire à Monopoli Italie Pouilles vue drone
Monopoli


Locorotondo et Cisternino

Dans la vallée d’Itria à quelques kilomètres d’Alberobello se trouve deux villages qui valent le coup d’œil, Locorotondo et Cisternino. Il font d’ailleurs tous les deux partie des plus beaux villages d’Italie (borghi più belli d’italia). Ce label a été attribué à plus de 300 villages en Italie dont 12 dans les Pouilles.

Locorotondo est le plus proche d’Alberobello, à peine 10 minutes en voiture. Ce village perché sur une colline à 410 mètres d’altitude est entouré de vignobles et d’oliveraies où vous trouverez quelques trulli. Le centre historique de Locoronto est caractérisé par ses maisons aux façades blanches. Il abrite également quelques beaux édifices comme l’église Madre di San Giorgio Martire avec sa coupole.

Cisternino est situé à 20 min d’Alberobello. Elle reçoit beaucoup moins de visiteurs pourtant le centre historique est charmant. Nous étions quasiment seuls en ce mois d’octobre. Le village possède quelques édifices à visiter mais rien de majeur. On a tout de même apprécié de se promener dans les ruelles. Il y a même des panneaux avec des explications en anglais, ce qui est loin d’être le cas partout.

Locorotondo Pouilles Italie
Locorotondo
Cisternino Pouilles Italie
Cisternino


Ostuni

La ville d’Ostuni perchée sur une colline est l’un des incontournables à voir dans la région. Surnommée la ville blanche, elle offre un superbe panorama sur la campagne depuis ses remparts ainsi que de nombreux édifices tels que palais, églises, musées et cathédrale. Ostuni possède également de nombreux bars et restaurants pour profiter de la gastronomie italienne. C’est une étape à ne pas manquer, la contre partie est qu’il y a beaucoup de touristes.

Faites un tour sur mon article pour visiter Ostuni pour découvrir les choses à voir.

Ostuni Pouilles Italie
Ostuni


Matera

Matera ne se trouve pas dans les Pouilles mais dans la région Basilicate toute proche. Pourtant le détour vaut largement la peine car la ville est classée au Patrimoine mondial de l’Unesco pour ses maisons et églises troglodytes. Matera est à seulement 1 heure en voiture (69 km) d’Alberobello.

C’est l’une des plus anciennes cités au monde, habitée en continue depuis des millénaires. Nous avons passé une après-midi entière à explorer les sassi, ces maisons troglodytes construites sur le flanc d’un canyon. C’est une ville unique qu’il faut absolument voir.

Pour en découvrir plus vous pouvez lire mon article visiter Matera.

Belvédère Giovanni Pascoli point de vue panorama Matera Italie
Matera


Promenade à vélo

Les amoureux de la nature et des modes de déplacement doux pourront découvrir la campagne autour d’Alberobello en vélo électrique. C’est l’occasion de voir des trulli authentiques dans les champs d’agriculteurs. Cette activité est accessible à tout le monde car l’effort est minime, le vélo avance presque tout seul.

Dans un autre genre il y a la balade en quad. Si cela vous intéresse vous pouvez avoir plus d’informations et réserver sur ce site.


Les excursions pour visiter Alberobello

Si vous voyagez sans voiture ou que vous n’avez pas envie de faire le trajet seul, vous pouvez participer à une excursion organisée pour visiter Alberobello. Les départs se font des grandes villes et les excursions inclus la visite des villages de la région que j’évoque dans cet article.

Voici quelques excursions organisées que je vous recommande pour visiter Alberobello :


Où dormir à Alberobello ?

Si vous souhaitez faire l’expérience de loger dans un trullo, il faut dormir à Alberobello où dans les environs. Vous trouverez une multitude de trulli à louer pour tous les budgets. Enfin sauf pour les routards car les hébergements en trulli sont chers. C’est même le logement le plus cher que nous avons payé dans les Pouilles. Le prix ne se justifie pas forcément mais c’est certainement la seule fois où vous aurez l’occasion de dormir dans un trullo.

Nous avons choisi un trullo légèrement en dehors d’Alberobello afin d’avoir le parking privé inclus. Cela était plus pratique pour nous que de transporter les valises jusque dans le centre historique (et payer le parking). Je vous aurai bien partagé l’adresse mais il n’existe plus sur booking. Le tarif des hébergements à Alberobello évolue au fil de la saison avec un maximum l’été en juillet août. A cette période réservez bien à l’avance.

  • 69 € : Trullieu Guesthouse Alberobello, c’est l’hébergement le moins cher pour dormir à Alberobello tout en ayant d’excellents retours. Mais à ce prix il faudra se contenter d’une chambre double dans une guesthouse avec jardin et non d’un trullo.
  • 84 € : Trulli Antichi Mestieri, voilà le trullo le moins cher d’Alberobello et en plus il n’a que des avis fabuleux. Il est très bien placé dans le centre (côté Rione Monti) proche de tout. Le petit déjeuner peut être inclus dans le tarif avec un supplément.
  • 99 € : Tipico Suite, très bon rapport qualité prix pour ce trullo situé au cœur du Rione Monti. Il possède une deuxième chambre en duplex, idéal pour un enfant. Le gros plus de cet hébergement est la terrasse sur le toit qui offre un panorama sur la ville.
  • 108 € : Trulli Live Alberobello, cet hébergement en trullo est constitué de deux chambres et peut accueillir jusqu’à 4 personnes, pratique pour les familles. Il dispose également d’un parking privé gratuit sur place. A 2 min à pied du Rione Aia Piccola.
  • 116 € : Tipico Resort, ce complexe de plusieurs trulli situé dans le Rione Aia Piccola dispose d’hébergements pour 2 à 5 personnes. Les plus grands sont de vrais appartements (85 m²) tout en gardant l’aspect caractéristique de ces logements typiques. Petit déjeuner en supplément.
  • 175 € : Romantic Trulli, cette adresse située juste à côté de l’église Saint-Antoire est l’endroit pour se faire plaisir. L’intérieur du trullo est magnifique avec de grands espaces et une décoration soignée. Le petit déjeuner est inclus dans le tarif. Parking privé à 10 €.
Dormir dans un trullo à Alberobello Pouilles Italie
Notre trullo pour dormir à Alberobello


Où manger à Alberobello ?

Comparé au nombre de touristes qui visitent Alberobello, on ne trouve pas tant de restaurants que ça. Il faut dire que la plupart visite la ville rapidement lors d’un voyage organisé en bus. Mais si vous passez à l’heure du déjeuner ou restez une nuit sur place, vous aurez peut être envie de manger à Alberobello.

Dans le village on trouve de quoi manger sur le pouce et plusieurs restaurants y compris haut de gamme. Je ne vais pas vous détailler tous les restaurants où on peut manger à Alberobello mais plutôt vous partager une adresse où nous avons diné et que l’on a bien apprécié. Il s’agit du restaurant 100METRICUBI situé dans la rue principale Largo Martellotta. Les prix sont corrects on a payé moins de 40 € pour 2 plats et 2 boissons.

Pour une expérience en totale immersion je vous suggère un dîner chez l’habitant à 4 plats. Vous profiterez d’une démonstration de cuisine dans une famille locale suivi d’un repas avec 4 plats comprenant une entrée, des pâtes, un plat principal avec accompagnement et un dessert.

Restaurant où manger Alberobello Italie
Où manger à Alberobello


Conseils pratiques pour visiter Alberobello


Comment aller à Alberobello ?

Avant de rejoindre Alberobello il faut passer par l’un des deux aéroports des Pouilles. Celui de Bari est le plus proche mais l’aéroport de Brindisi peut aussi être un bon point de départ pour un road trip dans les Pouilles. Pour faire votre choix je vous conseille de comparer le prix des vols sur Skyscanner afin de déterminer la meilleure option.

Alberobello est à 55 km au sud de Bari et à 76 km au nord de Brindisi. Une voiture est quasiment indispensable pour visiter les Pouilles, surtout quand il faut rejoindre les plages à l’écart des villes ou les petits villages. Pour trouver les meilleurs tarifs parmi tous les loueurs je passe toujours par ce comparateur. Il garantit les prix les plus bas.


Où se garer à Alberobello ?

Trouver un parking pour visiter Alberobello peut s’avérer compliqué surtout à la haute saison. C’est aussi pour cette raison que je vous conseille de venir le matin tôt (en plus d’éviter la foule). Les parkings les plus proches du centre où se trouvent les trulli se remplissent vite. Il se peut donc que vous ayez à marcher. Le centre d’Alberobello est une ZTL (zone à trafic limité), il est interdit d’y entrer en voiture. Si vous n’êtes pas familier de cette réglementation, je vous invite à lire mon guide sur les zones à trafic limité en Italie.

Nous avons utilisé le parking situé ici, c’est le plus proche des trulli d’Alberobello. Il est payant tous les jours de 9h à 24h (système d’horodateur avec ticket). Le tarif est de 2 € de l’heure avec un maximum de 6 € la journée.


Combien de temps pour visiter Alberobello ?

La zone des trulli d’Alberobello n’est pas très grande et mis à part un musée (qui se visite très rapidement) il n’y a aucun monument à visiter. La visite est une promenade dans les ruelles au gré de ses envies pour découvrir et photographier les trulli. Si vous n’avez pas prévu de manger sur place ni de faire une longue séance de shopping vous pouvez prévoir 2 heures pour visiter Alberobello. Cela vous laissera largement le temps de voir les deux quartiers. Après ça filez découvrir les environs.

Pour éviter la foule et les bus de touristes en voyage organisé je vous conseille de visiter Alberobello le matin tôt ou en fin d’après-midi. Comme il n’y a aucune visite soumise aux horaires d’ouverture vous pouvez venir quand vous le souhaitez.

alberobello éclairage nuit
Alberobello de nuit


Mon avis sur Alberobello

Ne vous attendez pas à visiter un village authentique. Presque tous les trulli ont été reconvertis en Airbnb, magasins de souvenirs, bars, restaurants et boutiques. On a un peu l’impression de se balader dans un parc d’attraction. D’ailleurs les différents hôtes que nous avons eu lors de ce voyage nous avaient prévenu, Alberobello c’est Disneyland. Et c’est ce que nous avons ressenti une fois sur place alors même que nous étions fin octobre avec moins de touristes qu’à la haute saison.

Mais cela n’enlève en rien le charme du village et le fait qu’Alberobello soit un incontournable des Pouilles. Il faut juste en être conscient avant d’y aller. En vous baladant dans la campagne de la vallée d’Itria vous croiserez de nombreux trulli qui eux sont restés bien authentiques.

Ce guide pour visiter Alberobello dans les Pouilles devrait vous permettre d’organiser au mieux votre séjour sur place. Si vous avez des questions n’hésitez pas à les poser dans les commentaires du blog.

Vous aimerez aussi

1 commentaire

pascal 10 janvier 2024 - 10 h 12 min

Ces maisons en toit de pierre cela fait très fantastique

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus