Accueil DestinationsEuropeItalie Visiter Ostuni dans les Pouilles : les 14 choses à faire
Visiter Ostuni ville blanche vallée d'Itria Pouilles Italie

Visiter Ostuni dans les Pouilles : les 14 choses à faire

7 commentaires

Les Pouilles en Italie du Sud comptent de nombreuses villes à découvrir et parmi celles-ci je vous conseille de visiter Ostuni dans la vallée d’Itria. Cette cité perchée sur une colline surnommée la ville blanche offre un superbe panorama sur la campagne depuis ses remparts. A l’intérieur de ses ruelles tortueuses se cachent des palais et édifices religieux. Ostuni est également très fréquentée par les touristes qui apprécient ses bars et restaurants.

Alors que faire à Ostuni ? Quels sont les sites incontournables à voir ? Où dormir à Ostuni et dans les environs ? Je vous livre tous mes conseils dans cet article du blog suite à notre séjour sur place au mois d’octobre.


Visiter Ostuni : la vieille ville

Le centre historique d’Ostuni regroupe tous les sites incontournables à voir. Seul le superbe point de vue (photo de couverture de l’article) que je vous conseille de ne pas manquer se situe à l’extérieur des remparts. Une fois que vous aurez garé votre voiture au parking, vous aurez tout le plaisir de visiter Ostuni en déambulant dans ses ruelles.

Les rues de la vieille ville d’Ostuni forment des cercles concentriques à l’intérieur des remparts. Une seule rue, la via Cattedrale, permet de monter directement vers la cathédrale au sommet de la colline.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur l’histoire de la ville en compagnie d’un guide je vous conseille cette visite privée dans Ostuni avec un guide francophone. Le tarif est pour le groupe entier, donc plus vous êtes nombreux et plus le prix par personne est avantageux. Et pour éviter de marcher vous pouvez même faire une visite privée en tuk tuk du quartier médiéval d’Ostuni.


Piazza della Libertà

Cette grande place est la porte d’entrée pour visiter Ostuni. Elle se situe au sud de la vieille ville juste avant d’entrer dans la ZTL (zone à trafic limité). La Piazza della Libertà est bordée par le Palazzo del Municipio (l’hôtel de ville) installé dans un ancien monastère avec à sa droite la chiesa di San Francesco d’Assisi. Cette église construite en 1304 a été modifiée à plusieurs reprises au cours des siècles. La façade date du XIXe siècle. Elle était fermée lors de notre séjour à Ostuni.

Au centre de la Piazza della Libertà se tient une flèche de style napolitain de 1771. Si vous avez déjà visité Naples elle vous rappellera certainement celle de la Piazza Gesù Nuovo. Mais sur celle-ci c’est le saint patron Oronzo qui se tient au sommet de la flèche. Depuis la place prenez la via Cattedrale pour entrer dans le centre historique.

Ostuni place Piazza della Libertà Pouilles Italie
Ostuni place Piazza della Libertà flèche saint patron oronzo Pouilles Italie
Piazza della Libertà à Ostuni


Museo di Civiltà Preclassiche della Murgia

En montant la via Cattedrale on rejoint ce musée de la préhistoire installé dans l’ancien monastère carmélite de Santa Maria Maddalena dei Pazzi avec l’église attenante de San Vito Martire. Il présente des collections archéologiques des civilisations qui ont vécu dans les Murges, une région des Pouilles. Les objets proviennent de fouilles notamment dans la grotte Sant’Angelo et dans le parc archéologique Santa Maria di Agnano. L’une des pièces les plus importantes du musée est le squelette d’une femme enceinte avec un fœtus daté de -26 000 av J.C retrouvé dans une grotte funéraire.

Les explications sur les pancartes du musée sont uniquement en italien. Si vous ne maîtrisez pas la langue vous risquez d’être déçu de la visite, et encore plus si l’archéologie n’est pas votre passion.

Tarif : 5 € (3 € pour les étudiants, scolaires et +65 ans. Gratuit pour les moins de 6ans).
Horaires : tous les jours de 10h à 16h.


Arco Scoppa

En continuant de grimper on arrive à la cathédrale située dans un angle de rue à 90°. Juste en face se trouve l’Arco Scoppa, une arche qui permet de passer du palais épiscopal au palazzo del Seminario. Elle a été construite après le tremblement de terre de 1743 par l’évêque Francesco Antonio Scoppa. La structure en bois originale a été remplacée par un édifice en pierre en 1750. Sa forme serait inspirée du pont des Soupirs à Venise.

La couleur ocre de l’arche tranche avec les façades blanches des deux palais. Tous les bâtiments de la ville ont été peints à la chaux au XVIIe siècle pour lutter contre l’épidémie de peste. En effet la chaux est un désinfectant naturel, on trouve cette pratique dans de nombreuses régions. Depuis l’arche on a une meilleure vue sur la façade de la cathédrale. C’est là que nous poursuivons notre visite d’Ostuni.

Le rez-de-chaussée du palais épiscopal situé à droite de l’arche abrite le musée du diocèse (Museo Diocesano di Ostuni). Il présente une collection de trésors artistiques des églises et des monastères locaux. Les horaires sont assez restreints, il est ouvert de 10h à 12h du 1er juin au 30 septembre et de 10h à 13h le mercredi jeudi et vendredi du 1er octobre au 31 mai. Billet 6 €.

Arc Scoppa Palazzo del Seminario Ostuni vallée d'Itria Pouilles Italie
Arco Scoppa


Cathédrale Santa Maria Assunta

Le Duomo di Santa Maria Assunta a été construit entre 1437 et 1495 sur le point le plus haut de la colline. Sa façade de style gothique tardif avec des arcs saillants empruntés à l’architecture vénitienne du XVe siècle est joliment travaillée. Elle servit d’ailleurs de référence pour des édifices contemporains de la région Adriatique (Vénétie et Dalmatie en particulier). La superbe rosace sculptée est l’élément principal de la façade. Elle représente le Christ et les douze Apôtres. Elle est considérée comme la plus belle rosace des Pouilles.

L’intérieur a subit de nombreuses transformations à l’époque baroque. Il abrite plusieurs œuvres d’arts. La fresque du XVIIIe au plafond de la nef centrale représente des épisodes de la vie du Christ. Dans l’une des chapelles latérales se trouve une fresque byzantine représentant Santa Maria della Sanita, très vénérée par les habitants d’Ostuni.

Façade cathédrale Santa Maria Assunta Ostuni Italie
Intérieur cathédrale Santa Maria Assunta Ostuni Italie
Cathédrale Santa Maria Assunta d’Ostuni


Remparts d’Ostuni

Presque l’ensemble de la vieille ville d’Ostuni est entourée de remparts. Seule la partie au sud qui donne sur la Piazza della Libertà et la ville nouvelle en est dépourvue. Cette muraille date de la période aragonaise (XVIe siècle) lorsque la région était sous domination espagnole.

Tout au nord du centre historique un escalier (plan) permet de descendre sur la route (viale Oronzo Quaranta) qui fait tout le tour des remparts. D’ici vous profiterez d’un beau panorama sur toute la campagne de la vallée d’Itria. C’est aussi depuis cette route que vous aurez le meilleur aperçu de cette imposante muraille. En haut de l’escalier se trouve la chiesa Rettoria di Santa Maria della Stella qui était fermée lors de notre visite d’Ostuni.

Remparts Ostuni Italie
Remparts Ostuni Italie
Les remparts d’Ostuni


Ruelles du centre historique

Tout le charme de la vieille ville réside dans ses ruelles tortueuses où l’on aime se promener. C’est l’occasion de découvrir un bel édifice, un point de vue sur la campagne ou une terrasse pour s’arrêter boire un verre. Car finalement il n’y a pas beaucoup de monuments à visiter à Ostuni. On passe donc le plus clair de son temps à déambuler au hasard des ruelles en profitant de la lumière douce de fin de journée. C’est à cette heure que le centre historique se remplit de touristes venus prendre l’aperitivo.

Et ne vous inquiétez pas, même si le centre ressemble à un labyrinthe, il est impossible de se perdre. On finit toujours pas revenir au même endroit puisque toutes les rues forment des cercles concentriques. D’ailleurs ce n’est pas pour rien que les rues ont adoptées cette configuration, cela permettait de désorienter les envahisseurs.

Centre historique rue vieille ville Ostuni Pouilles Italie
Centre historique rue vieille ville Ostuni Pouilles Italie
Centre historique rue vieille ville Ostuni Pouilles Italie


Chiesa del Carmine

Pour rejoindre la vieille ville depuis le parking dont je donne l’adresse plus loin, vous passerez devant la chiesa del Carmine. Sa couleur ocre doré se détache des façades blanches de la ville. Il y a peu de chance qu’elle soit ouverte lors de votre passage mais vous pouvez au moins admirer sa façade néoclassique du XIXe siècle. L’église date du XVe siècle, elle est dédiée à Notre Dame de la Miséricorde.

A défaut d’y entrer il est possible de voir l’intérieur sur le site officiel de l’église. Tout y est détaillé (histoire, œuvres d’arts, décoration, statues, …). La façade de l’église del Carmine est également bien visible depuis le point de vue que je donne ci-dessous.

Ostuni église chiesa del Carmine Italie
Chiesa del Carmine


Le plus beau point de vue sur Ostuni

Le centre historique d’Ostuni est très photogénique vu de loin. Le village perché sur sa colline avec ses maisons blanches offre un panorama de carte postale. J’ai cherché un moment le meilleur point de vue photo sur Ostuni et je vais vous partager ce spot presque secret 🙂

Déjà nous sommes allés au point de vue proposé par le Lonely Planet sur parking Auto e Camper Stella (ici). Franchement il est pas terrible, on a une vue en contre-plongée trop proche avec des arbres et des fils électriques qui gênent la photo. Moi je vous propose de prendre beaucoup plus de recul. Il est possible de rejoindre ce belvédère à pied (600 m), de notre côté nous y sommes passés en voiture avant de visiter Ostuni et de rejoindre le parking.

Le meilleur point de vue pour faire des photos d’Ostuni se trouve exactement ici. C’est une toute petite place avec des bancs qui offrent un panorama dégagé sur toute la campagne et la colline. Je vous conseille de l’enregistrer dans Google Map car vous ne trouverez pas mieux !

Ostuni Pouilles Italie
Le plus beau point de vue sur Ostuni


Que faire dans les environs d’
Ostuni ?


Cisternino et Locorotondo

Ces deux villages se trouvent au nord-est d’Ostuni à respectivement 14 km et 26 km. Vous pouvez aisément les inclure dans une journée à la découverte de la vallée d’Itria. Plus petits et moins connus, ces deux bourgades n’en manquent pas moins d’intérêts. Elles ont d’ailleurs reçu le label des plus beaux villages d’Italie (borghi più belli d’italia).

Cisternino que l’on atteint en 20 minutes de voiture dispose d’un centre historique agréable. Et l’avantage par rapport à Ostuni c’est qu’il n’y a pratiquement aucun touriste (constat fait lors de notre séjour au mois d’octobre). Il n’y a pas de monuments majeurs qui pourraient vous inciter à venir mais si vous aimez les villages authentiques un peu à l’écart des circuits touristiques habituels je vous conseille d’y faire un tour.

Locorotondo ressemble beaucoup à Ostuni. On retrouve ici la même physionomie, celle d’un village perché sur une colline avec des maisons aux façades blanches. Tout autour la campagne de vignobles et oliveraies à perte de vue. La promenade dans le centre historique est charmante, ne manquez pas l’église Madre di San Giorgio Martire avec sa belle coupole.

Cisternino Pouilles Italie
Cisternino
Locorotondo Pouilles Italie
Locorotondo


Ceglie Messapica

A 12 km au sud d’Ostuni se trouve Ceglie Messapica. Pour être honnête ce n’était pas une visite que nous avions prévue de faire. Mais vu la météo que nous avons eu sur quelques jours (je pense que ça se voit sur les photos), nous nous sommes laissés tenter par cette ville. Au final ce fut une agréable surprise. Ceglie Messapica possède un centre historique charmant bien préservé et authentique. Inutile de vous dire qu’en cette saison et avec cette météo nous n’avons pas croisé un chat dans le village.

Si vous visitez de nombreux villages dans la vallée d’Itria vous finirez par voir qu’ils se ressemblent un peu tous et friser l’indigestion. L’idée est de plutôt sélectionner ceux qui vous intéressent le plus sauf à être un grand amateur d’histoire et d’architecture. Dans tous les cas Ceglie Messapica mérite un visite, d’autant qu’avec le soleil cela doit être encore plus beau. On a fait le tour du centre historique en une heure.

Rue village Ceglie Messapica vallée d'Itria Pouilles Italie
Ceglie Messapica


Alberobello

Inutile de présenter Alberobello, le village le plus connu des Pouilles. Grâce à ses trulli, des habitations typiques de la vallée d’Itria classées au Patrimoine mondiale de l’Unesco, c’est devenu l’un des sites les plus touristiques des Pouilles. Même si on peut parfois avoir l’impression d’être dans un parc d’attraction plutôt que dans un centre historique authentique (la plupart des trulli ont été reconvertis en boutiques et hébergements), vous ne devriez pas manquer cette visite.

J’ai écrit un article complet et détaillé sur toutes les choses à faire sur place. Pour plus d’informations et des conseils je vous suggère de lire mon billet visiter Alberobello.

Visiter Alberobello Trulli du Rione Monti Pouilles Italie
Alberobello


Réserve naturelle de Torre Guaceto

Nous n’avons pas été dans la réserve naturelle de Torre Guaceto à cause de la météo (et par manque de temps), mais cette destination était suggérée par notre guide de voyage Lonely Planet Pouilles. Il est d’ailleurs très bien fait et complet, je vous le suggère pour organiser votre séjour sur place.

La réserve naturelle de Torre Guaceto est situé à 22 km au sud d’Ostuni sur la côte adriatique. La destination est très populaire l’été car elle abrite des plages de sable et des criques dont certaines sont accessibles qu’en randonnée. La réserve qui fait 6 km de long est un terrain de jeu pour les randonneurs et les cyclistes. Mais mieux vaut éviter l’été si vous souhaitez randonner car le soleil tape fort et il n’y a pas d’ombre. Côté mer mis à part la baignade, la plage la plus connue est la spiaggia di Torre Guaceto, on peut faire du snorkeling et de la plongée. Le nom de la réserve vient de la tour Guaceto, une imposante structure du XVIe siècle que l’on peut rejoindre via un sentier de 3 km.


Balade en vélo électrique

Envie de découvrir les beaux paysages de la vallée d’Itria en laissant votre voiture de côté ? Je vous propose cette jolie promenade en vélo électrique qui ne demande presque aucun effort. En compagnie d’un guide vous partirez pédaler dans la campagne à la découverte de la vie et de la culture locale (verre de vin et bruschetta offerts). Au programme la visite d’une ferme pour en apprendre d’avantage sur la culture des olives avec dégustation de produits typiques. Vous irez ensuite dans les rues de la vieille ville à vélo en retraçant les événements les plus importants qui ont caractérisé la vie de la « ville blanche ».

N’hésitez pas à réserver via ce lien dès que vous connaissez les dates de votre séjour à Ostuni. L’annulation reste gratuite jusqu’à 24h avant l’activité.


Où dormir à Ostuni ?

Ostuni est une bonne base pour visiter la vallée d’Itria et plus globalement toute la région entre Bari et Brindisi. L’avantage est que la ville bouge bien le soir, qu’on y trouve de nombreux restaurants et que les plages de de la côte adriatique ne sont pas loin. Si vous souhaitez vous déplacer souvent en voiture je vous conseille de prendre un logement à l’extérieur du centre historique, cela sera plus pratique (et moins cher en plus).

J’ai sélectionné ci-dessous des hébergements pour dormir à Ostuni avec un bon rapport qualité prix. Le tarif évolue en fonction de la saison avec un maximum l’été en juillet août. Si vous venez à cette période je vous conseille de faire vos réservations bien à l’avance.

  • 52 € : CASA FLAMI’ 3, voici l’un des hébergements les moins chers d’Ostuni tout en ayant de très bons retours. L’appartement de 20 m² avec kitchenette se situe dans le centre ville au calme à deux pas de la vieille ville.
  • 53 € : Liberty Bell, ce logement d’Ostuni est un super bon plan puisque le tarif annoncé est pour 4 personnes, idéal pour les familles et couples d’amis. L’intérieur en pierre au plafond vouté est charmant. A quelques minutes à pied du centre historique.
  • 74 € : B&B Giovannarolla Green House, ce bed and breakfast à la campagne est situé à 8 km d’Ostuni. Il possède une terrasse, un jardin, une piscine et est entouré d’une oliveraie pour être au calme absolu. Petit déjeuner et parking privé compris.
  • 74 € : Relais Trulli Le Icone, combiné l’hébergement en trullo avec le charme d’un bed and breakfast avec cette adresse située à la campagne. Piscine, petit déjeuner compris et parking privé inclus. Bien placé pour visiter la vallée d’Itria depuis un seul point.
  • 77 € : Casetta Mare, cet appartement avec terrasse situé à Villanova di Ostuni (à 7 km de la vieille ville) intéressera particulièrement ceux qui souhaitent être à proximité de la plage. Il dispose d’une cuisine privative et de la vue mer.
  • 89 € : Radici Ostuni, bel appartement à louer avec plafond vouté en pierre au cœur du centre historique. Possibilité de choisir un appartement avec la vue sur la mer. Tout est magnifique à l’intérieur. Le petit déjeuner est également compris dans le tarif.
Ostuni ou dormir dans le centre historique Italie
Où dormir à Ostuni


Conseils pratiques pour visiter Ostuni


Comment aller à Ostuni ?

Ostuni se trouve dans la vallée d’Istria au cœur des Pouilles. La ville est facilement accessible depuis les autres villages alentours. L’idéal est d’y aller en voiture mais il est possible de prendre un bus depuis Brindisi (2 heures de trajet). Si vous n’avez pas encore loué de véhicule je vous conseille d’utiliser ce comparateur pour trouver la meilleure offre de voiture de location. C’est le site que j’utilise à chaque fois que j’ai besoin d’une voiture et il garantit les prix les plus bas.


Où se garer à Ostuni ?

Le centre historique d’Ostuni est une ZTL (zone à trafic limité) où il est interdit d’entrer en voiture en dehors des horaires autorisés. A Ostuni la ZTL est active du lundi au vendredi de 10h à 14h et de 17h à 7h. Le samedi de 10h à 24h. Dans tous les cas je vous déconseille d’entrer en voiture dans la ZTL, les rues sont très étroites. La route qui longe les remparts est également interdite aux touristes. Le mieux et de se garer dans l’un des parkings en périphérie de la ville.

Nous avons utilisé le ce parking pour stationner à Ostuni. C’est le plus proche du centre historique. Il est payant toute l’année mais les horaires et tarifs diffèrent suivant la saison. Entre le 15/06 et le 15/09 le parking est payant de 9h à 2h. Le tarif est de 1,20 € de l’heure entre 9h à 21h et 2,50 € de l’heure entre 21h et 2h. Du 16/09 au 14/06 le parking est payant de 8h à 13h et de 15h à 22h au tarif de 1,20 € de l’heure. Le paiement se fait sur des horodateurs avec un ticket à mettre dans la voiture, ce qui oblige à savoir combien de temps on compte mettre pour visiter Ostuni.


Combien de temps pour visiter Ostuni ?

La visite d’Ostuni ne vous prendra pas beaucoup de temps car il y a peu de monuments à voir ou de musées à visiter. C’est plus une ville où l’on aime flâner et prendre son temps. Se perdre dans les ruelles, profiter des panoramas, manger une spécialité des Pouilles ou boire un verre, voilà ce qui fait le charme du centre historique. C’est aussi pour cela que beaucoup de touristes viennent à Ostuni le soir, afin de profiter de ses nombreux bars et restaurants.

Pour faire le tour des sites incontournables de la ville que je présente dans ce guide vous pouvez prévoir entre 2 heures et une demi-journée pour visiter Ostuni. Cela vous laissera largement le temps de tout voir.

Prêt à visiter Ostuni dans les Pouilles ? Si vous avez des questions pour organiser votre séjour n’hésitez pas à les poser dans les commentaires du blog.

Vous aimerez aussi

7 commentaires

Ciroteau Hélène 17 janvier 2024 - 14 h 32 min

Merci pour ce sublime article très détaillé ! La ville est tout simplement magnifique, un vrai village médiéval

Répondre
Delphine 17 janvier 2024 - 18 h 30 min

Bonjour, je prévois un voyage de 7 jours dans les Pouilles avec 3 lieux d’hébergements. Je souhaite visiter Matera, j’envisage donc 1 nuit à Matera, 3 nuits dans la région d’Ostuni / Alberobello / Monopoli et 3 nuits plus au sud pour me concentrer sur la région Lecce / Otrante / Gallipoli. Dans quelles villes me conseillez vous de réserver mes hébergements afin d’optimiser les déplacements ? Merci par avance de votre retour.

Répondre
Mushu 17 janvier 2024 - 18 h 38 min

Bonjour Delphine, c’est exactement ce que nous avons fait. Nous avons pris un seul hébergement pour visiter le Salento, il est situé à Martano. C’est très central, le propriétaire de la massiera parle français et on recommande à 100%. Il s’agit de la Masseria Petra. Pour la partie nord on a pris un hébergement entre Ostuni et Brindisi à la campagne. Comme on repartait de cet aéroport on voulait ne pas être trop loin le lendemain matin. Pour Matera je t’invite à lire mon article sur Matera pour trouver de bonnes adresses d’hébergements.

Répondre
Daniel 1 mars 2024 - 11 h 14 min

Bonjour, merci pour vos infos sur l’Italie du sud. J’ai réservé des vols A/R sur Naples pour 11 nuits, je pense faire 1 nuit à Matera, puis 3 nuits à Cisternino, 3 nuits à Amalfi et 4 nuits prés de Naples. Je voudrais faire 1 jour pour Lecce / Gallipoli / Nardo, 1 j pour Alberobello / Locorondo / Monopoli / Ostuni, 1 pour la route vers Amalfi, 2 pour la côte amalfitaine, 1 pour Ravello et route vers Naples, 4 pour Naples, (Vesuve, Pompei).
Que pensez-vous de la répartition ? Mettre 4 nuits à Cisternino et 2 à Amalfi ? Est-ce trop chargé ? Polignano a Mare incontournable ? Une ile à partir de Naples? Merci

Répondre
Mushu 1 mars 2024 - 14 h 07 min

Bonjour Daniel, votre programme est impossible. Je vous invite à lire mon article pour visiter les Pouilles afin d’organiser au mieux votre voyage (il y a les temps de visite suggérés pour chaque ville). On ne peut pas visiter toute la région en 3 jours. Avec 11 nuits je vous conseille de faire seulement les Pouilles et Matera. Sinon vous n’allez rien voir et passez votre temps dans la voiture. Quant à Polignano a Mare c’est effectivement un incontournable.
Pour la région de la Campanie je vous suggère de lire mon article visiter Naples où vous trouverez beaucoup d’informations sur la ville et les îles. Il va falloir choisir entre les 2 régions.

Répondre
Daniel 1 mars 2024 - 17 h 18 min

Mushu, vous dites qu’il faut choisir. Initialement j’avais prévu de faire Naples et la Côte Amalfitaine avec des rando et sans voiture sur conseil. En novembre j’ai réservé pour fin avril/ début mai (7nuits à Amalfi et 4 à Naples). Hors mon épouse vient d’avoir des soucis de santé et nous ne pouvons plus randonner surtout sur la Côte. J’essaie donc de réorganiser mon séjour avec location de voiture . La voiture sur la Côte Amalfitaine ça ne semble pas évident . Il vous semble préférable d’abandonner Amalfi et de prendre un autre point de chute au sud des Pouilles tout en conservant Naples ou pas? ou de garder mes réservations initiales ? merci pour vos conseils

Répondre
Mushu 1 mars 2024 - 18 h 00 min

Je ne peux pas décider pour vous. Si vous voulez aller dans les Pouilles restez juste 2 jours pour voir le centre historique de Naples et descendez vers Matera puis les Pouilles.
Sinon gardez votre programme de 11 jours en Campanie et faites autre chose que la randonnée. Il y a de quoi faire entre Naples, les îles, le Vésuve, Pompéi et la côte amalfitaine. Ce n’est pas un problème de circuler en voiture, le problème c’est juste pour se garer.

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus