Accueil DestinationsEuropeNorvège Runde, Alesund et Parc de Dovrefjell – Road trip Norvège
Alesund - Point de vue de Kniven Norvège

Runde, Alesund et Parc de Dovrefjell – Road trip Norvège

0 commentaire

La 3ème étape de ce road trip en Norvège après Oslo – Bergen et les fjords de l’ouest va nous faire découvrir en 3 jours l’île de Runde, la superbe ville art nouveau d’Alesund, une belle église en bois à Lesja et les rares bœufs musqués du Parc National de Dovrefjell.


Étape du Jour 1 : île de Runde – Alesund

Sulesund

Lors de la préparation de ce voyage, j’avais prévu de faire un détour par l’île de Runde pour voir un oiseau que j’affectionne, le macareux. J’ai déjà eu la chance d’en observer sur l’île de Grimsey en Islande et comme plusieurs colonies nichent sur Runde c’était l’occasion d’en revoir.

L’île de Runde se situe à 180 km d’Andalsnes, ce n’est pas un petit détour non plus. Pour y accéder il faut passer par Sulesund et prendre le ferry pour Hareid (118 NOK pour une voiture et 2 personnes). Fréquence toutes les 30 min.


Ile de Runde

L’arrivée sur l’île de Runde se fait par un pont à une seule voie. Nous nous dirigeons directement vers l’office du tourisme afin de prendre un plan de l’île. Mademoiselle « accueil glacial » nous indique que les macareux sont déjà partis et ne nous donne pas vraiment d’info sur ce que l’on peut faire, mais elle nous montrera quand même sur une carte où les macareux nichent habituellement.

Je suis un peu déçu mais on verra peut être d’autres espèces car l’île abrite un demi-million d’oiseaux de mer appartenant à quelque 230 ou 240 espèces. Mouettes tridactyles, fous de Bassan, cormorans huppés et guillemots font partie des colonies présentes.

Du parking nous marchons un peu moins d’un kilomètre sur la route afin d’arriver au début du sentier. Le parking est le seul endroit où l’on peut se garer sur l’île, pas la peine de continuer en espérant trouver une place plus près (en bon français on a essayé ! lol).

Le chemin de randonnée part de l’Est de l’île pour aller sur la côte Ouest là où nichent les oiseaux. La randonnée est sympa (cela nous a pris 2h en tout) et le cadre est magnifique. Par contre nous n’avons pratiquement pas vu d’oiseaux à part des mouettes. Il faut impérativement venir avant le mois d’août, car nous sommes seulement le 07 et il n’y a déjà plus personnes !

Des touristes français que nous avons rencontré pendant la randonnée nous ont dit que deux semaines auparavant, on pouvait presque caresser les macareux tellement il y en avait. J’étais d’autant plus frustré d’être arrivé trop tard ! Heureusement les paysages sont magnifiques. Après cette escapade nous partons sur Alesund.


Alesund

Alesund possède un ensemble exceptionnel de bâtiments de style Art nouveau local. Ceux-ci ont été construits après l’incendie qui ravagea la ville le 23 janvier 1904, laissant 10 000 habitants sans abris. Le centre-ville ancien, soit 800 bâtiments de bois, fût entièrement détruit.

La ville bien qu’aussi belle que Bergen reçoit beaucoup moins de touristes, on ne croise pas grand monde dans les rues et tant mieux.

Où dormir à Alesund

Point de vue de Kniven

Pour profiter de la plus belle vue sur Alesund il faut aller au point de vue de Kniven sur le Mont Aksla. On peut y aller à pied en montant les 418 marches ou, comme nous, en voiture en prenant la rue Roysegata vers l’Est et en suivant les panneaux indiquant « Fjellstua ». La vue sur Alesund, les montagnes et les îles environnantes est magnifique.


Étape du jour 2 : Alesund – Lesja – Dombas

Alesund : Parc de l’Atlantique

Le lendemain nous visitons le Parc de l’Atlantique situé à la pointe Ouest de la presqu’île, à 3 km du centre ville d’Alesund. Que ce soit le Lonely Planet ou le Guide Bleu, ils ne faisaient que des éloges dessus, en résumé ça serait l’un des plus grands aquariums d’Europe qui mériterait une journée entière de visite.

Je ne vais pas faire durer le suspens, nous avons été super déçu, je m’attendais à autre chose ! La faute peut être au fait que j’ai déjà vu plusieurs très beaux aquariums (La Rochelle ou Sydney par exemple). Le Parc de l’Atlantique n’est pas très grand et surtout consacré aux espèces de l’Atlantique Nord, du coup les poissons ne sont pas très spectaculaires. On y voit quand même quelques poissons tropicaux dont le célèbre poisson clown. Le seul site qu’on a vraiment aimé c’est les pingouins en extérieur.

En résumé je ne conseille pas vraiment la visite de cet aquarium, d’autant que l’entrée est assez cher (130 NOK par personne).


Lesja

Nous quittons Alesund pour Dombas, situé à 225 km. Le paysage change en s’enfonçant vers l’intérieur de la Norvège, nous avons quitté la région des fjords pour le Romsdal, vallée couverte de forêts dominées par des parois verticales. Nous passons d’ailleurs devant Trollvegen (mur du Troll, 1 800 m), la plus haute falaise d’Europe.

A 16 km de Dombas, nous faisons un arrêt à Lesja pour voir l’église en bois construite en 1749. Celle-ci n’est pas une « stavkirke » (église en bois debout datant du moyen-age). Nous n’avons pas pu voir l’intérieur car l’église était fermée lors de notre passage.


Dombas

A Dombas (2 812 habitants) nous cherchons l’auberge de jeunesse, et heureusement que j’avais rentré l’adresse dans le GPS avant de partir car elle est très mal indiquée. Il faut en fait chercher l’hôtel Trolltun. Nous avions réservé sur internet mais l’AJ a été réquisitionnée par un groupe, du coup nous sommes logés dans l’hôtel pour le même prix.

Où se loger à Dombas
  • 50 € : la guesthouse Dombås Gjestehus propose des petites chambres à partir de 50 € la nuit.
  • 80 € : l’auberge de jeunesse Dombås Hostel , la seule AJ de la ville. A ce prix là vous aurez droit à une chambre double avec salle de bain privée (possibilité sur place d’avoir une chambre en dortoir à 30 €).
  • 110 € : l’hôtel Trolltun Hotel & Hytter, ou un hytter (cabane en bois) pour 6 personnes au Hytter Dombås.


Étape du jour 3: Parc National de Dovrefjell

Cette journée est consacrée à la randonnée dans le Parc National de Dovrefjell afin d’observer des bœufs musqués, animal emblématique de ce parc. Nous sommes passés par la compagnie Musk Ox Safari (300 NOK par personne). Pas besoin de réserver, paiement directement sur place.

Les bœufs musqués ont été réintroduits en 1930 à partir d’animaux groenlandais, la souche locale ayant disparu. Il y a aujourd’hui environ 80 animaux. Le rendez-vous est fixé à l’office du tourisme de Dombas à 8h30 ou à l’hôtel Hjerkinnhus à 10h (situé à 30 min en voiture de Dombas).

Pour déjeuner ce midi nous achetons des sandwichs dans une boulangerie de la ville puis suivons le guide en voiture jusqu’à l’entrée du parc. Nous observons les bœufs musqués d’assez loin, mieux vaut avoir un bon zoom pour les prendre en photo (le guide a une longue-vue). De toute façon il faut garder ses distances car il est dangereux de s’en approcher.

Après cette randonnée d’observation nous partons directement sur Trondheim (200 km).

La tache sur la neige est une harde de rennes sauvages
Boeuf musqué parc national Dovrefjell Norvège
Bœuf musqué
0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus