Accueil DestinationsEuropeNorvège Visiter Tromso en Norvège : 18 choses à faire en hiver
Visiter Tromso en hiver que faire séjour Norvège

Visiter Tromso en Norvège : 18 choses à faire en hiver

5 commentaires

Si vous envisagez de visiter Tromso en hiver c’est certainement pour partir à la chasse aux aurores boréales. En effet, la plus grande ville de Norvège située au nord du cercle polaire est réputée pour être l’un des meilleurs spots d’observation en Europe. Mais nul besoin d’attendre la nuit tombée pour sortir car on trouve de nombreuses choses à faire à Tromso et beaucoup d’activités sont proposées en hiver. La plus populaire est la balade en chien de traineau. Après avoir fait le tour de la ville et des musées, partez en road trip autour de Tromso pour découvrir les environs (fjords, villages de pêcheurs, montagnes). Cela fait partie des incontournables d’un voyage en Laponie norvégienne.

Que faire à Tromso ? Où voir les aurores boréales ? Quelles activités faire ? Faut-il louer une voiture ? Je vous livre tous mes conseils dans ce guide du blog pour visiter Tromso et les environs. Pour savoir quel hébergement choisir en ville ou dans les environs vous pouvez consulter l’article où dormir à Tromso.


Visiter Tromso : que faire dans la ville

Avant de devenir l’une des villes les plus touristiques de Norvège, Tromso était la capitale de l’industrie baleinière norvégienne. De cette époque elle garde quelques maisons anciennes et de charmants vieux entrepôts en bois, notamment autour du port. Aujourd’hui Tromso reste un port actif ainsi qu’une ville étudiante vivante, ce qui reste étonnant à cette latitude. Si l’on ne vient pas spécialement visiter Tromso pour s’attarder dans la ville, nous l’avons trouvé assez charmante pour occuper le temps libre entre excursions et observation des aurores boréales.

Location de voiture à Tromso

Si vous souhaitez découvrir les environs de Tromso en toute liberté, profitez de la nature et arpenter les fjords, une voiture de location demeure indispensable. Il est possible de visiter Tromso et les alentours sans louer de voiture, mais dans ce cas il faudra à chaque fois passer par des excursions, ce qui au final revient assez cher.

Car même si la ville est sympathique, ce sont les paysages environnants qui sont les plus impressionnants dans cette région de la Laponie norvégienne. Un véhicule vous permettra également de partir seul à la chasse aux aurores boréales.

Pour votre location de voiture je vous conseille de passer par le comparateur AutoEurope qui propose des tarifs jusqu’à 25% moins chers qu’en passant par les grands groupes. C’est d’ailleurs ce que nous avons fait comme à chaque fois que nous avons besoin d’un véhicule à l’étranger.


Se balader sur le port

C’est le secteur le plus charmant et photogénique de la ville (avec la rue Storgata) et un passage obligé si l’on vient visiter Tromso. Il est situé en plein centre ville, vous ne pourrez pas le manquer. Le port de Tromso où sont amarrés voiliers et bateaux d’excursions, est entouré d’un mélange de vieux bâtiments en bois aux façades colorées et de constructions plus modernes. Depuis les quais on voit également le grand pont qui relie Tromso (qui est une île) au continent. Sa forme assez élevé permet aux gros bateaux comme l’Express Côtier Hurtigruten de passer en dessous.

Quelques hôtels sont installés sur le port et nous avions la chance d’avoir notre chambre qui donnait directement sur ce superbe panorama (c’est de là qu’à été pris la seconde photo ci-dessous). Nous étions au Clarion Collection Hotel With qui propose des chambres avec vue sur la mer en demi-pension (petit déjeuner et diner compris). Cela s’est avéré très pratique quand on connait le prix des restaurants à Tromso.

Que faire à Tromso en hiver Norvège
Port de Tromso Norvège
Visiter Tromso et son joli port


Déambuler dans la rue Storgata

C’est la rue principale de Tromso et la plus jolie. Elle est bordée de nombreuses maisons en bois colorées typiques de ce qui se faisait à l’époque en Norvège. Elle est en grande partie piétonne, ce qui permet de se balader tranquillement le long des vitrines des commerces, boutiques et bureaux d’excursions.

Face au port, la rue Storgata traverse une place où se trouve la statue « Arctic Hunter » qui représente un chasseur de baleines muni d’un harpon sur sa barque. Sur cette même place est installé un tout petit kiosque, Raketten Bar & Pølse, qui s’est autoproclamé plus petit bar du monde. Il vend des hot dog de renne (50 NOK) que l’on mange autour d’un feu ainsi que du vin chaud. On a testé et ça réchauffe bien quand il fait froid l’hiver à Tromso.

Que faire à Tromso en hiver rue Storgata Norvège
La rue Storgata à Tromso en hiver


Kirkeparken et la cathédrale

Au bout de la partie piétonne de la rue Storgata se trouve un grand parc (kirkeparken) qui entoure la jolie cathédrale en bois Domkirke. C’est l’une des plus grandes églises de Norvège et la cathédrale protestante la plus septentrionale au monde. Le parc qui était utilisé comme cimetière jusqu’à la moitié du XIXe siècle fut transformé en jardin lors de la construction de la cathédrale en 1861.

La cathédrale était fermée lors de notre séjour à Tromso, nous n’avons pas pu voir l’intérieur. Les horaires d’ouverture semblent aléatoires en dehors des messes ou des événements organisés. L’été des concerts sont donnés dans l’église, vous pouvez retrouver le programme sur le site officiel.

Que faire à Tromso en hiver parc Kirkeparken et cathédrale Domkirke Norvège
Le parc Kirkeparken et la cathédrale Domkirke


Cathédrale Arctique de Tromso

Elle est présentée comme l’une des choses à faire à Tromso par les guides de voyage (c’est même un coup de cœur du Lonely Planet), mais je n’ai pas été convaincu. Cette cathédrale moderne possède 11 arches triangulaires censé évoquer les crevasses glaciaires et les aurores boréales. A l’intérieur se trouve un vitrail du Christ que nous n’avons pas été voir étant donné que l’entrée est payante (on peut regarder par la fenêtre quand même).

La Cathédrale Arctique est un peu l’icône de Tromso, on la voit depuis presque tous les points de vue de la ville (surtout du port et du téléphérique). Elle se situe de l’autre côté du pont Bruvegen à 1 km de la ville. On peut faire la traversée à pied (attention il peut y avoir beaucoup de vent sur le pont) ou en bus. L’idéal est d’y passer avant d’aller au téléphérique Fjellheisen. Entrée 50 NOK.


Visiter le musée polaire

La météo n’est pas toujours clémente lors d’un séjour à Tromso et c’est pendant une journée pluvieuse que nous sommes allés visiter le musée polaire (Polarmuseet). Et franchement on a bien aimé, c’était très intéressant ! Le musée qui est installé dans un vieil entrepôt au bout du port retrace l’histoire des expéditions de chasse et des explorations polaires. Tromso était une base importante de la chasse aux phoques mais également un point de départ pour explorer le Grand Nord. On se rend bien compte des conditions de vie difficile que devait endurer ces aventuriers. Vous pouvez récupérer à l’entrée un guide en français avec les explications de toutes les salles. Le musée plaira également aux enfants car de nombreuses scènes de vie de l’époque ont été reconstituées.

Tarif : 100 NOK (gratuit pour les étudiants et les moins de 18 ans) | Horaires : 11h – 17h | Site officiel


Les autres musées de Tromso

Ces musées ne font pas partie des sites incontournables à visiter à Tromso mais peuvent s’avérer utile pour passer le temps en cas de neige ou de pluie. Les deux premiers plairont également aux enfants.

  • Polaria : c’est un musée pédagogique sur le monde arctique avec plusieurs aquarium et films. Dommage qu’ils aient mis des phoques dans un bassin (qui pour moi doivent seulement vivre dans leur milieu naturel). Du coup nous n’y avons pas été. Entrée 130 NOK.
  • M/S Polstjerna : cet ancien bateau de chasse aux phoques mis en service en 1949 est désormais un navire musée. Il est exposé dans une cale sèche près du musée Polaria. Si vous êtes intéressés par la visite du M/S Polstjerna, il existe un billet combiné avec la visite du musée polaire. Entrée 40 NOK.
  • Musée de l’Université norvégienne de l’Arctique : expositions sur la culture Sami (peuple nomade de la Laponie) ainsi que sur l’art religieux. Une section est consacré aux Vikings. Le musée se situe à l’extrémité sud de l’île, on peut y aller en voiture ou utiliser les transports en commun (20 min). Entrée 100 NOK ou 150 NOK avec la visite du musée polaire.
  • Perspectivet Museum : ce musée installé dans une maison en bois de la rue Storgata présente des photographies d’autrefois de la ville de Tromso. Entrée 50 NOK.
  • Nordnorsk Kunstmuseum : musée présentant des œuvres classiques et modernes de peintres norvégiens. Entrée gratuite.


Fjellheisen : la plus belle vue sur Tromso

S’il y a bien une chose à faire à Tromso, été comme hiver, c’est de monter en téléphérique au sommet du mont Storsteinen (421 m). D’en haut le panorama sur l’île de Tromso et les montagnes alentours est magnifique. Évidemment je vous conseille de monter lorsque le temps est dégagé sinon il n’y a pas grand intérêt. Si comme nous vous venez en fin d’après midi, vous pourrez profiter de deux ambiances différentes avec la ville illuminée lorsque la nuit tombe (ce qui n’arrivera pas en été). L’hiver c’est aussi un spot pour observer les aurores boréales.

Pour patienter il y a un restaurant au sommet avec de grandes baies vitrées qui permettent d’admirer le paysage au chaud. Il sert des plats simples comme des burgers (220 – 245 NOK), des snacks et des gâteaux (55 – 99 NOK). Nous en avons profité pour nous réchauffer (avec le vent au sommet de la plateforme il fait assez froid) en prenant un thé (35 NOK) et un chocolat chaud (45 NOK) accompagné d’un roulé à la cannelle (55 NOK).

En plus de la plateforme panoramique située à l’arrivée du téléphérique, vous pouvez marcher dans la neige jusqu’à un promontoire pour un angle de vue différent. Attention à certains endroits il y a du verglas et on glisse facilement.

Le téléphérique Fjellheisen est ouvert de 10h à 23h avec une montée et une descente toutes les 30 minutes. Le tarif est de 260 NOK (130 NOK pour les moins de 15 ans, 150 NOK pour les étudiants et 570 NOK pour une famille de 4 personnes). Il y a un parking payant juste devant l’entrée du téléphérique (coordonnées GPS). Pour plus d’informations et voir le menu du restaurant consultez le site officiel.

Téléphérique Fjellheisen visiter Tromso Norvège
Téléphérique Fjellheisen vue sur Tromso de nuit Norvège
Téléphérique Fjellheisen vue sur Tromso Norvège
Vue sur Tromso depuis le sommet du téléphérique


Visiter les environs de Tromso : carte

Je vous conseille de partir découvrir les environs de Tromso en road trip, car la Norvège est magnifique surtout pour ses paysages de fjords, montagnes et villages typiques. Alors certes les villages ne sont pas aussi beau que ceux que j’ai croisé lors de mon road trip dans les îles Lofoten, mais les fjords et autres routes panoramiques valent vraiment le détour. Je vous garantis que vous passerez votre temps à vous arrêter au bord de la route pour prendre des photos. Le seul soucis c’est qu’il y a souvent aucun moyen de s’arrêter le long de la route, ce qui est assez frustrant.

L’île de Kvaløya située au nord ouest de Tromso est la plus facilement accessible. C’est l’île qui propose les plus beaux paysages dans les environs, avec plusieurs fjords et villages typiques. Si vous cherchez des choses à faire à Tromso en dehors du centre ville c’est ici qu’il faut se diriger en premier. L’île de Kvaløya possède de nombreux spots pour observer les aurores boréales (voir plus bas), je vous conseille d’y revenir à la nuit tombée en hiver.

Comme je le précisais en introduction de ce guide sur Tromso, une voiture de location est indispensable pour découvrir les environs et pouvoir s’arrêter faire des photos le long de la route. Le réseau de bus permet de rejoindre la plupart des sites mais cela n’est pas le plus pratique. Si jamais vous souhaitez vous déplacer avec les transports en commun, vous trouverez les horaires des bus sur le site officiel.

Dernière solution pour visiter Tromso et les environs, participez à une excursion organisée. Vous pouvez par exemple choisir cette découverte avec un guide de l’île de Kvaløya à bord d’un 4×4 avec pause déjeuner. Il y a également cette excursion à la découverte des paysages de l’Arctique.

Carte plan road trip autour de Tromso Norvège
Carte des road trip à faire à Tromso


Road trip de Tromso à Tromvik


Fjord Ersfjordbotn

Le superbe fjord d’Ersfjordbotn se situe sur l’ile de Kvaløya à une vingtaine de minutes au nord ouest de Tromso par la route 862. Si vous n’avez pas de voiture vous pouvez prendre le bus n°425 depuis le centre ville. Avant d’arriver au petit village d’Ersfjordbotn qui se trouve au fond de ce long et étroit fjord, ne manquez pas de passer par le point de vue. Il n’est pas indiqué par un panneau sur la route, il se trouve sur ce parking. Il faut ensuite marcher quelques dizaines de mètres dans la neige afin d’atteindre la passerelle en bois. D’ici on mesure toute la beauté du paysage.

L’été le parking est le point de départ de l’ascension de la montagne Buren. L’itinéraire de 3,3 km jusqu’au sommet prend entre 4h et 6h de marche en fonction de votre niveau. Le sentier passe par une zone de pâturage des rennes que l’on peut observer notamment entre mai et la mi-juin.

Le village d’Ersfjordbotn semblait désert lors de notre voyage à Tromso en hiver (nous y étions au mois de mars). Il ne propose rien de particulier à voir mis à part profiter de la vue. Au bout de la route qui part au nord du village se trouve un tout petit port protégé par une péninsule qui forme une baie. Si jamais vous vous approchez de l’eau pour faire des photos, faites attention en marchant dans la neige car on ne voit pas les trous. C’est comme ça que je me suis retrouvé enfoncé dans la neige jusqu’à la taille ce qui a bien fait rire Daniela 😀

Fjord Ersfjordbotn ile de Kvaløya visiter Tromso en hiver
Fjord Ersfjordbotn port village ile de Kvaløya Norvège
Le fjord d’Ersfjordbotn avec son port


Grøtfjord

Avec sa belle plage de sable, le village de Grøtfjord est une destination populaire en été. On trouve sur place un camping ainsi que des équipements publics pour faire des barbecues. C’est aussi le seul site autour de Tromso où l’on peut faire du surf. Bon le jour de notre passage il y avait plutôt des micro vagues, pas de quoi sortir la planche. Sa position orientée nord ouest permet de voir le soleil de minuit en été et les aurores boréales en hiver.

Comme pour le village d’Ersfjordbotn, toute l’activité à Grøtfjord semble au point mort en hiver. Nous étions seul dans le village.

Village Grøtfjord ile de Kvaløya Norvège
Le village de Grøtfjord sur l’ile de Kvaløya


Tromvik

A 5 km du village de Grøtfjord, la route Fv57 passe au fond du fjord avant d’arriver à Tromvik. C’est la dernière localité sur cette route, après il faut faire demi-tour. Il est possible de s’arrêter ici pour la nuit en été, notamment au Tromvik Lodge. Vous aurez alors l’impression d’être seul au monde. C’est le village le plus grand de ce côté de l’île. Il dispose d’une petite plage de sable et d’un port.

Village de Tromvik en Norvège
Le village de Tromvik


Road trip de Tromso à Sommarøy

Depuis Tromso, il faut suivre la route en direction d’Ersfjordbotn et tourner à gauche sur la route 862 juste avant d’arriver au village. L’itinéraire coupe par l’intérieur de l’île où nous avons croisé de nombreux norvégiens qui profitaient de cette journée ensoleillée pour faire du ski de fond. La route passe par le lac Kattfjordeidet (gelé en hiver) qui est un site reconnu pour observer les aurores boréales.

Le panorama devient particulièrement beau à partir du village de Nordfjordbotn qui marque l’entrée dans le fjord Nordfjord. En hiver à cet endroit c’est un décor de glace que l’on découvre, semblable à une banquise. La route longe ensuite le fjord étroit en direction de Sommarøy. Les cabanes en bois colorées au bord de l’eau, les petites plages de sable et les montagnes en arrière plan offre des paysages à couper le souffle.

Fjord Nordfjord Tromso cabane rouge montagnes Norvège
Fjord Nordfjord Tromso montagnes Norvège
Le Nordfjord sur la route entre Tromso et Sommarøy


Iles Sommarøy et Hillsøy

Au bout de la route un pont permet de rejoindre l‘île de Sommarøy et son village, puis l’île de Hillsøy avec cette impression d’avoir atteint le bout du monde. C’est un peu le cas puisqu’à une heure de Tromso (53 km) nous avons atteint l’extrémité Est de l’ile de Kvaløya, après il n’y a plus que l’immensité de l’océan atlantique. A noter qu’en été un ferry permet de rejoindre l’île de Senja depuis le village de Brensholmen, juste avant le pont pour Sommarøy. Cela évite un immense détour par la route.

Sommarøy ressemble à un petit paradis avec ses plages de sable à l’eau turquoise et ses maisons colorées. C’est le coin autour de Tromso qui m’a fait le plus penser aux îles Lofoten. Le village possède un petit supermarché avec une salle équipée d’une cuisine avec plaque électrique et micro onde, ce qui permet de prendre un déjeuner acheté sur place. Sommarøy compte également un très bel hôtel, Sommarøy Arctic Hotel Tromsø, où nous avons passé notre dernière nuit.

Le road trip jusqu’à Sommarøy et l’île de Hillsøy est le plus bel itinéraire au départ de Tromso. Si vous avez peu de temps pour visiter Tromso et les alentours, je vous conseille vivement celui-là. Vous pouvez même passer une nuit sur place, c’est un très bon spot pour observer les aurores boréales autour de Tromso. Bon de notre côté il y avait tellement de nuages que nous n’avons rien vu.

Sommaroy île Hillsoy Norvège vue drone
Sommaroy île Hillsoy Norvège vue drone
Le village de Sommarøy (photos par drone)


Route par le sud de l’île de Kvaløya

Pour ne pas faire deux fois le même itinéraire, vous pouvez revenir par la route qui longe le sud de l’île de Kvaløya. Lors de notre voyage la météo était assez nuageuse se qui ne rend pas hommage aux paysages. Je vous conseille de prendre cette route si vous souhaitez voir des rennes en liberté car on croise la zone de pâturage d’une ferme d’élevage de rennes. Les rennes se trouvent au bord de la route à côté d’un lac gelé (coordonnées GPS), ce qui rend facile leur observation.


Les Alpes de Lyngen

Ce massif des Alpes scandinaves qui occupe la péninsule de Lyngen se situe à l’Est de Tromso. Son point culminant se trouve à 1 833 m, ce qui en fait le plus haut sommet du comté de Troms. Les Alpes de Lyngen sont réputées pour de nombreuses activités, comme le ski ou le chien de traineau en hiver et la randonnée ou le VTT en été. C’est une destination à part entière où vous pouvez passer quelques jours notamment si vous faites route vers le Cap Nord.

Même si vous n’avez qu’une journée de libre et que vous cherchez que faire à Tromso, je vous conseille de partir à la découverte des Alpes de Lyngen pour profiter des paysages de montagnes et de fjords le long de la route. Il existe deux itinéraires pour rejoindre les Alpes de Lyngen depuis Tromso. On peut couper par l’intérieur des terres pour aller prendre le ferry à Breivikeidet (trajet le plus rapide), ou faire le tour en longeant les différents fjords ce qui rallonge l’itinéraire de 80 km.

De notre côté nous avons emprunté la route Fv 91 qui passe par l’intérieur. Elle était moins déneigée que les routes plus importantes et en partie verglacée mais heureusement avec les pneus cloutés de la voiture cela passe sans problème. J’ai d’ailleurs été assez surpris par le niveau d’adhérence des pneus cloutés sur la glace. Sur cette portion il n’y a pas grand chose à voir le long de la route, on a tracé direct jusqu’à Breivikeidet.

Lyngenfjord gelé Norvège
Fjord gelé du Lyngenfjord au sud de Tromso


Ferry à Breivikeidet

Arrivé à Breivikeidet la route débouche au point de rencontre de 3 fjords (Storfjord, Kafjord et Lyngen) avec un superbe panorama sur les Alpes de Lyngen en face. Il y a peu de voiture en hiver qui attendent le bateau pour traverser. La plupart des personnes qui étaient là semblaient habiter le coin.

Le ferry entre Breivikeidet et Svensby fonctionne toute l’année (traversée de 20 minutes) avec un départ toutes les 50 min. Vous pouvez trouver les horaires du ferry sur ce site. Renseignez-vous bien sur les horaires de traversée si vous souhaitez faire l’aller retour dans la journée (bon au pire il reste la route qui fait tout le tour des fjords pour rentrer).

Ferry entre Breivikeidet et Svensby Tromso Norvège Alpes de Lyngen
Ferry Breivikeidet – Svensby pour les Alpes de Lyngen
Alpes de Lyngen visiter Tromso Norvège
Panoroma sur les Alpes de Lyngen


Route entre Tromso et Skulsfjord

Il faut une vingtaine de kilomètres et moins de 30 minutes pour rejoindre Skulsfjord depuis Tromso. L’itinéraire passe par l’intérieur de l’île de Kvaløya avant d’arriver à l’embouchure du fjord. L’été à cet endroit vous pouvez effectuer une randonnée facile de 30 à 45 minutes pour monter au point de vue Trehørningen. C’est l’occasion de profiter d’un magnifique panorama et du soleil de minuit. L’hiver il est possible d’y monter avec des raquettes à neige.

La route Fv 58 longe ensuite le fjord avec une jolie vue sur Skulsfjord et ses maisons colorées. C’est la dernière localité au bout de la route, il faut ensuite rebrousser chemin. Si vous n’avez pas trop de temps pour visiter les alentours de Tromso vous pouvez éviter cet itinéraire qui est moins spectaculaire que les autres.

Village Skulsfjord Norvège que faire à Tromso en hiver
Le village de Skulsfjord


Que faire à Tromso : activités et excursions

De nombreuses activités sont proposées au départ du centre ville si bien qu’il est possible de visiter Tromso et les alentours sans louer de voiture. Le seul inconvénient est qu’il faudra payer à chaque fois et les prix des activités et excursions sont très élevés en Norvège.


Excursion pour voir des aurores boréales

Si vous venez visiter Tromso en hiver c’est certainement pour tenter d’observer des aurores boréales. Mais sans voiture où si vous ne savez pas où aller (j’indique les meilleurs spots plus bas), il peut être pratique de participer à une excursion organisée. Les guides expérimentés connaissent tous les spots et sauront dénichés les meilleurs coins pour observer les aurores boréales en fonction de la météo. Le guide vous donnera également des conseils pour régler votre appareil photo (un trépied est indispensable pour photographier les aurores boréales).

C’est la meilleure solution pour les débutants et ceux qui ne souhaitent pas conduire de nuit sur la neige et la glace. De nombreuses excursions sont organisées dont certaines avec des thématiques particulières (comme une croisière aurores boréales). Vous trouverez ci-dessous quelques idées, à vous de faire votre choix. N’hésitez pas à réserver à l’avance pour être sûr d’avoir une place, car c’est l’activité la plus demandée à Tromso. L’annulation est gratuite jusqu’à 24h à l’avance.


Balade en chien de traineau

C’est l’une des activités à Tromso les plus populaires et une expérience unique à vivre au moins une fois dans sa vie. En compagnie d’un guide vous partirez pour une balade d’une à plusieurs heures (en fonction des excursions) où il vous apprendra à diriger votre traineau à travers les paysages enneigés de la Norvège. Chaque traineau est composé d’un passager et d’un conducteur. Il est possible d’échanger les rôles à plusieurs occasions pendant le trajet. Si vous souhaitez prendre des photos ou filmer votre balade à chien de traineau, mieux vaut le faire quand vous êtes assis. Après la promenade une boisson chaude et un gâteau sont offerts.

Plusieurs compagnies proposent des balades en chien de traineau au départ de Tromso :


Observation des baleines et des orques

Si vous partez visiter Tromso entre novembre et fin janvier, ne manquez pas de participer à un safari pour observer les baleines ou les orques. En dehors de cette période vous ne pourrez pas observer ces majestueux animaux marins. Il faut savoir que les baleines et orques ne fréquentent plus les environs de Tromso mais des fjords bien plus au nord, ce qui implique un temps de trajet assez long (compris dans l’excursion).

Tous les départs se font depuis le centre ville de Tromso avec des bateaux plus ou moins gros. Voici plusieurs prestataires :


Traineau à rennes

C’est la version tranquille pour faire une balade à traineau si vous trouvez qu’avec les chiens ça va trop vite. Ici l’attelage est composé de rennes, et contrairement aux chiens qui courent, les rennes préfèrent marcher. Pas de risque de tomber du traineau ou de faire un dérapage 😀 On a pas testé cette activité à Tromso mais je pense que ça doit être bien pour les enfants.

Les Samis, peuples autochtones de la Laponie, vivent principalement de l’élevage des rennes. C’est l’occasion d’en apprendre plus sur leur culture, de visiter l’enclos des rennes et de les nourrir. Là encore plusieurs excursions sont proposées, parfois combinées avec l’observation des aurores boréales :


Excursions en motoneige

Les safaris en motoneige font partie des activités à faire à Tromso, surtout pour les amateurs de conduite sur neige. Comme pour le chien de traineau, vous serez en binome sur la motoneige avec un conducteur et un passager. Il est possible de changer de place à plusieurs reprises au cours de l’aventure, à moins que vous ne souhaitiez pas laisser votre femme conduire 🙂 La seule condition est d’avoir plus de 18 ans et de disposer du permis de conduire (celui voiture suffit, pas besoin d’avoir le permis moto).

Les excursions en motoneige se font dans les environs de Tromso là où c’est un peu plus plat. Plusieurs prestataires proposent cette expérience :


Randonnée en raquettes à neige

Pour les fans de randonnée il est possible de découvrir la région de Tromso l’hiver en chaussant des raquettes à neige (de novembre à avril). Pour vous équiper plusieurs boutiques louent des raquettes à neige en ville. Si vous n’avez pas de véhicule et que vous cherchez que faire à Tromso, vous pouvez opter pour l’une de ces excursions avec un guide :


Visiter le Tromso Ice Domes

Voilà une idée de chose à faire autour de Tromso si la météo ne permet pas de sortir en extérieur. C’était le cas lors de notre voyage puisqu’il a neigé ce jour là. Le Tromso Ice Domes, situé à 95 km et 1h20 de Tromso, est un gigantesque igloo où l’on trouve à l’intérieur un bar, plusieurs chambres et des sculptures de glaces réalisées sur les parois.

La visite commence par la projection d’un film sur la construction du Tromso Ice Domes, qui est entièrement refait chaque année. La visite se poursuit dans la salle la plus grande où se trouve le bar ainsi que de belles sculptures réalisées directement sur les murs du dôme. Le guide donne des explications sur les mythes et légendes associées à ses sculptures avant de servir une boisson (alcoolisée ou non) dans des verres de glace. Au bout d’un tunnel qui rejoint un autre dôme se trouve 6 chambres où l’on peut passer la nuit. A la fin de la visite une boisson chaude est offerte dans une cabane en bois avec un feu, ce qui permet de se réchauffer car la température dans les dômes est de 5°C.

Le Tromso Ice Domes est ouvert du 20 décembre au 31 mars, c’est une activité que l’on peut faire uniquement si l’on vient visiter Tromso en hiver. Nous y sommes allés en voiture en payant uniquement l’entrée sur place (499 NOK par personne), mais si vous n’avez pas de véhicule des excursions sont organisés au départ de Tromso.


Où voir des aurores boréales à Tromso

Il est facile de voir des aurores boréales par soi même quand toutes les conditions sont réunies. Voici les 4 critères les plus importants :

  • Ciel dégagé sans nuage : vérifier la météo sur le site de la météo norvégienne YR ou via leur application smartphone très bien faite (détail heure par heure).
  • Pas de pollution lumineuse : il faut s’éloigner au maximum des villes et de leur importante pollution lumineuse.
  • Activité solaire suffisante : vérifier les indices de l’activité géomagnétique sur les applications Aurora Alerts ou My Aurora Forecast.
  • Choisir un spot avec la vue dégagée vers le nord : ce n’est pas trop difficile, il y a pas mal de sites autour de Tromso, à vous de choisir.

La météo est le principal facteur qui vous permettra de voir ou non des aurores boréales autour de Tromso. Les conditions météorologiques évoluent très vite en Norvège. Il n’est pas rare d’avoir du soleil et de la pluie dans la même journée. En effet les vents poussent continuellement des perturbations sur les côtes de la Norvège. Mais heureusement même en hiver il y a de belles journées ensoleillées avec des nuits sans nuages. Il faudra juste avoir un peu de chance.

Une fois que vous avez trouvé un spot où il n’y aura pas de nuage je vous conseille d’y aller même si l’activité solaire est faible (KP 2 par exemple). Les indices et les applications ne déterminent pas à 100% si vous allez voir ou non des aurores boréales. Partez du principe qu’il faut sortir à partir du moment où la nuit est claire, car vous n’aurez peut être pas deux fois cette chance.

On cherche encore nos aurores boréales

Pour illustrer ces propos je vais vous parler de notre expérience lors de notre voyage à Tromso au mois de mars. Je ne vais pas faire durer le suspens, en 4 jours sur place (nous devions rester 5 jours mais une correspondance ratée à cause de Lufthansa nous a fait perdre un jour), nous n’avons vu aucune aurore boréale. Et c’est pas faute d’avoir essayé !

La première nuit tout était réuni, ciel complétement dégagé et indice KP important. Le seul point négatif était la pleine lune qui nous empêchait d’avoir un ciel totalement noir. On se trouve un spot sympa (Ersfjordbotn) et on attend. Il y avait plusieurs autres voitures sur place, mais c’était loin d’être la cohue. Nous avons attendu plus de 4 heures pour ne rien voir du tout. Nous sommes même partis en dernier. Les nuits suivantes la météo était trop nuageuse, on a quand même tenté le coup mais c’était peine perdue. J’ai eu un petit espoir le dernier soir lorsque nous étions au Sommarøy Arctic Hotel Tromsø sur l’île de Sommarøy, mais les nuages sont vite arrivés pour obscurcir totalement le ciel.

Après en avoir discuté avec d’autres personnes, il aurait fallu aller vers la frontière de la Finlande pour trouver de bonnes conditions. Par contre cela représente pas mal de route à faire de nuit et après une journée de road trip autour de Tromso, il faut avoir encore l’envie de faire 4 heures de route aller retour.


Les meilleurs spots

Les aurores boréales ayant lieu autour des pôles (le Pôle Nord pour la Norvège), il faut trouver un site qui soit orienté vers le nord pour pouvoir les observer. Afin de faire de belles photos, l’idéal est d’avoir un fjord, de jolies montagnes (pas trop haute sinon on risque de ne pas voir les aurores boréales), une forêt ou un lac gelé. Voici quelques beaux spots autour de Tromso avec leurs coordonnées GPS.

  • Le fjord Ersfjordbotn avec son point de vue en hauteur au niveau du parking permet d’avoir une jolie vue. A 19 km de Tromso (GPS).
  • La route Fjordvegen qui monte plein nord en direction de Grøtfjord est très bien exposée avec aucune pollution lumineuse (GPS).
  • La plage de Grøtfjord avec sa vue dégagée vers le nord et les montagnes au fond forme un joli cadre (GPS).
  • La plage Norskesanden juste avant Tromvik, mais il faut compter 1 heure de route depuis Tromso (GPS).
  • Sur la route 862 vers Sommarøy, le lac Kattfjordeidet est un très joli spot pour photographier les aurores boréales (GPS).
  • Les îles de Hillsøy et de Sommarøy à l’extrémité ouest sont deux excellents sites car la vue est très dégagée. A privilégier si vous passez la nuit là bas (GPS).
  • Au sommet du téléphérique Fjellheisen avec la vue qui domine tout Tromso. Du fait de la pollution lumineuse de la ville, il faut que l’activité solaire soit importante pour voir les aurores boréales (GPS).


Logements à Tromso

L’hébergement représente la plus grosse part du budget d’un séjour à Tromso. Comme partout en Norvège les prix sont très élevés. Réservez bien à l’avance pour profiter des tarifs les plus bas. En logeant en centre ville vous serez à proximité des lieux pour sortir, des bars et des restaurants. En dehors de Tromso vous aurez l’impression d’être seul au monde en pleine nature. A vous de voir ce que vous préférez comme ambiance. Par contre si vous ne louez pas de voiture, je vous conseille de choisir un logement dans le centre ville, c’est d’ici que partent toutes les excursions.

Pour plus de conseils, informations et adresses je vous conseille de lire mon article où dormir à Tromso.

  • 86 € : Tromso CoCo Apartments, c’est ce qui se fait de moins cher, à ce tarif c’est une chambre basique avec salle de bain commune.
  • 120 € : Comfort Hotel Xpress Tromsø, dans la catégorie hôtel avec salle de bain privée c’est l’adresse la plus économique du centre ville.
  • 128 € : Smarthotel Tromsø, de petites chambres dans cet établissement 3 étoiles situé à 200 mètres de la rue commerçante Storgata.
  • 164 € : Thon Hotel Tromsø, simple et moderne il propose un petit déjeuner inclus dans le tarif. Proche du parking souterrain de Tromso.
  • 177 € : Clarion Collection Hotel With, situé au bord de l’eau au niveau du port il propose des chambres en demi-pension avec petit déjeuner et diner inclus.


Quand visiter Tromso

Été ou hiver, l’expérience sera complétement différente suivant la période de l’année où vous souhaitez visiter Tromso. C’est un peu la même chose que lors d’un voyage aux îles Lofoten. Sauf qu’à Tromso je recommande plutôt d’y venir en hiver.


Visiter Tromso en hiver

L’hiver représente la haute saison à Tromso car l’activité principale de la ville tourne autour de l’observation des aurores boréales. Les meilleurs mois sont février et mars car les nuits ne sont pas trop longues et cela permet de profiter des nombreuses activités en journée. Entre le 21 novembre et le 21 janvier environ c’est la nuit polaire à Tromso, le soleil n’apparait jamais sans qu’il fasse totalement noir non plus. Mieux vaut éviter cette période. Mais si vous souhaitez voir des baleines et des orques il faudra venir entre novembre et janvier.

Nous avons choisi de partir en voyage à Tromso à la mi-mars, à cette période les heures de lever et coucher de soleil correspondent à peu près à l’hiver chez nous. Côté température il faisait moins froid que ce que je pensais, au plus bas nous avons eu 2°C. On sentait que c’était la fin de l’hiver car il n’y avait plus beaucoup de neige en ville.

Il y a beaucoup de choses à faire à Tromso en hiver, notamment pour les amateurs de sports d’hiver. Nous avons croisé de nombreux groupes à l’aéroport venus faire du ski de randonnée dans les Alpes de Lyngen. Pour les moins sportifs, balade en chien de traineau, motoneige, observation des baleines et randonnée en raquettes font partie des activités possibles.


Partir à Tromso en été

L’été c’est l’occasion d’observer le soleil de minuit entre le 21 mai et le 21 juillet. Pendant toute cette période, il n’y a plus du tout de nuit ce qui permet d’avoir des journées interminables. L’été il faudra oublier la chasse aux aurores boréales, les chiens de traineaux ou le ski. C’est la randonnée et les balades en bateaux dans les fjords qui sont plébiscités.

L’été est la saison creuse à Tromso, les hôtels proposent des tarifs intéressants et bien inférieurs à ce qui est pratiqué l’hiver. A part pour ceux qui font route vers le Cap Nord, je ne conseillerai pas forcément de visiter Tromso en été car il y a mieux en terme de paysages en Norvège. Par exemple l’île de Senja juste au sud, ou un peu plus bas les sublimes îles Lofoten sont plus belles.


Informations pratiques pour visiter Tromso


Comment aller à Tromso

Tromso possède un aéroport international bien relié au reste de la Norvège (Oslo, Bergen, Trondheim et Bodø par exemple) mais aussi avec des liaisons directes vers d’autres pays européens. La compagnie lowcost Norwegian propose souvent des tarifs intéressants, mais en hiver il y a moins de vols qu’en été. Dans tous les cas je vous conseille de comparer les prix et les itinéraires sur Skyscanner avant de faire votre choix. De notre côté nous avons pris Lufthansa qui propose un vol Nice – Tromso via Francfort. Prenez votre billet le plus tôt possible car les tarifs n’évoluent pas à la baisse.


Faut-il louer une voiture à Tromso

Dans le centre ville de Tromso vous pouvez facilement tout faire pied. Pour rejoindre les sites plus éloignés comme le téléphérique il suffit de prendre le bus. La voiture ne vous servira à rien tant que vous restez dans Tromso. Par contre en dehors de la ville, et comme je l’ai déjà indiqué plus haut, un véhicule est quasi indispensable. En effet tout l’intérêt d’un voyage en Laponie norvégienne est de pouvoir s’arrêter n’importe où pour profiter des paysages (voir les itinéraires de road trip autour de Tromso que je propose). Et quand on voit le prix des excursions pour voir les aurores boréales, la voiture de location est vite rentabilisée.

Pour les petits budgets il reste possible de rejoindre les villages en bus interurbain mais ceux-ci ne sont pas fréquents. Je n’ai vu personne faire de l’autostop.

Pour louer une voiture je vous conseille de passer par le comparateur AutoEurope qui propose des tarifs jusqu’à 25% moins chers qu’en passant par les grands groupes. C’est d’ailleurs ce que nous avons fait lors de notre séjour à Tromso. Sur place l’agence était Avis.


Conduite sur la neige

En hiver les routes du nord de la Norvège sont souvent recouvertes de verglas ou d’une fine couche de neige (les chasse-neige passent régulièrement pour enlever le gros de la neige). C’est pour cette raison que les voitures de location sont équipées de pneus cloutés. C’était une première pour moi de rouler avec de tel pneu et j’ai été agréablement surpris de la bonne tenue de route, y compris quand je me suis aventuré sur des routes secondaires complétements gelés. Les pneus accrochent vraiment bien (en fait ce ne sont pas des clous mais plutôt de petits boulons) et je n’ai jamais fait patiner les roues. Bon par contre le gros piège c’est en sortant de la voiture, je me suis retrouvé plusieurs fois à glisser par terre 🙂


Où se garer à Tromso

Pour visiter Tromso il faudra laisser votre voiture au parking. Et je préfère vous prévenir, les parkings à Tromso coûtent assez chers, de quoi vous décourager de vous garer en ville. Il est possible de stationner dans la rue pour une durée limitée.

Parking souterrain

Pour du stationnement plus long ou si vous ne souhaitez pas retrouver votre voiture couverte de neige, il existe un gigantesque parking souterrain dans la montagne. C’est celui que nous avons utilisé pour laisser notre voiture la nuit, il est bien placé et proche du port. L’entrée du parking se situe ici sur la rue Grønnegata. Le parking est un vrai labyrinthe avec plusieurs entrées sorties qui permettent de ressortir directement de l’autre côté de l’île.

Le tarif est de 32 NOK par heure de 8h à 18h et 17 NOK par heure de 18h à 8h, du lundi au samedi avec un maximum de 320 NOK par jour. Le dimanche c’est 17 NOK de l’heure toute la journée. Le paiement se fait sur un automate par pièces ou carte bancaire, mais lors de notre voyage on ne pouvait payer que par carte.

Parking gratuit à Tromso

Pendant notre séjour à Tromso nous avons découvert un parking gratuit super bien placé. Du moins c’est ce que nous en avons déduit car il n’y a aucune information sur place. On s’y est garé à plusieurs reprises sans jamais recevoir une amende, je pense donc que c’est autorisé. Il se situe au n°2 Havnegata à quelques mètres du port. Sur Google Map il y a un panneau parking réservé sauf qu’en 2022 il n’y a plus rien (voir ma photo ci-dessous). C’est donc un super bon plan pour se garer gratuitement à Tromso, à condition que cela n’évolue pas. Si cela change n’hésitez pas à me l’indiquer dans les commentaires du blog.


Rejoindre le centre ville depuis l’aéroport

Le parking des voitures de location se trouve juste à la sortie du terminal de l’aéroport. Si vous n’envisagez pas de louer une voiture tout de suite, vous pouvez rejoindre le centre ville de Tromso en bus ou taxi.

Côté bus vous pouvez emprunter la ligne 40 ou 42 (50 NOK) pour rejoindre le centre ville. Les départs ont lieu toutes les 15 à 30 minutes pour un trajet de 15 – 20 min. L’arrêt de bus se trouve sur Flyplassvegen entre les parkings P2 et P7. Plus rapide la ligne Flybussen (110 NOK aller / 180 NOK A/R) dessert directement les principaux hôtels du centre ville en 10 à 15 minutes. Vous pouvez consulter les horaires sur ce site.

Les taxis se trouvent à la sortie du terminal de l’aéroport. Le tarif varie en fonction de la destination mais pour le centre ville de Tromso il faut compter environ 200 NOK et plus en soirée ou le dimanche.


Paiement et change

La Norvège est le royaume de la carte bancaire, c’est mon 3ème voyage dans le pays depuis 2010 et je vois le changement. Maintenant tout se paye par carte bancaire, il n’y a même plus besoin de sortir d’argent du portefeuille. Même pour les petits montants comme un café dans un bar ou les toilettes publiques dans la rue, les norvégiens utilisent leur carte bancaire. J’ai d’ailleurs été obligé de payer par carte dans les parkings. Il est donc primordial d’avoir une carte bancaire qui propose des paiements sans frais hors Europe (comme les banques en ligne) pour visiter Tromso, sans quoi cela risque de vous couter cher à la fin du voyage.

Vous pouvez bien sûr utiliser des espèces pour vos achats dans les boutiques, cafés et restaurants. Pour retirer des couronnes norvégiennes, vous trouverez des distributeurs dans le centre de Tromso (là aussi attention aux frais pris par votre banque). Côté change je n’ai rien vu sur place, mais d’après mon guide de voyage il est possible de changer des euros à La Poste. Sinon vous pouvez profiter d’une escale à l’aéroport d’Oslo pour changer de l’argent mais les taux ne sont pas avantageux.

Le taux de change lors de notre voyage en mars 2022 était : 1 € = 9,76 NOK. Ce taux est relativement stable car c’était quasiment le même lors de mon voyage en Norvège en 2019.


Combien de jours pour visiter Tromso

Ce qui conditionnera la durée de votre voyage à Tromso c’est principalement votre budget. Car on peut le dire, un séjour à Tromso coûte relativement cher. Les prix des hébergements, de la location de voiture et des excursions sont vraiment élevés. Pour visiter Tromso et les environs et avoir la chance de voir au moins une fois des aurores boréales, je conseillerai de rester au moins 5 jours sur place. Certaines activités prennent la journée entière et le temps passe vite avec des journées courtes en hiver.

Vous avez maintenant toutes les informations pour visiter Tromso et les alentours. Comme vous avez pu le voir il y beaucoup de chose à faire à Tromso en hiver en dehors de l’observation des aurores boréales. Si vous avez des questions n’hésitez pas à passer par les commentaires du blog.

Vous aimerez aussi

5 commentaires

Clément 5 novembre 2022 - 12 h 16 min

Salut !
Merci pour ton blog ! Superbes et complètes infos.
Pour info le parking gratuit à Tromsø fonctionne toujours 😉 grâce à toi on a économisé 5j de parking !!! Top 👍
Merci à toi !

Répondre
Mushu 5 novembre 2022 - 12 h 34 min

Merci pour ton retour Clément, cela confirme aux lecteurs du blog que c’est toujours le meilleur plan pour se garer à Tromso 🙂

Répondre
Hammerli 17 novembre 2022 - 18 h 33 min

Merci pour ce super blog. Je vais à Tromso fin novembre. Je rêve de voir les baleines et orques mais je me demande si avec la nuit on verra qqch?

Répondre
Mushu 17 novembre 2022 - 19 h 15 min

Bonjour Hammerli, pendant la nuit polaire le soleil n’apparait pas mais il ne fait pas nuit noire non plus la journée. Le soleil est juste sous l’horizon, il y a de la lumière comme après un coucher de soleil. Vous pourrez donc voir les orques sans problèmes. De toute façon si on ne les voyait pas il n’y aurait pas d’excursion organisée 🙂

Répondre
Hammerli 28 novembre 2022 - 22 h 37 min

Merci pour ses informations. Alors si jamais le parking gratuit n’est plus accessible, il est fermé par une barrière 😪

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus