Accueil DestinationsEuropeCroatie Road trip en Croatie : itinéraire et budget
Road trip en Croatie itinéraire budget voyage séjour circuit

Road trip en Croatie : itinéraire et budget

6 commentaires

Savant mélange de villes médiévales, parcs naturels et plages, la Croatie est une destination de vacances plébiscitée en Europe, spécialement pendant la période estivale. Nous n’avions pas prévu de partir en road trip en Croatie, mais devant une crise du Covid-19 qui n’en finit pas et l’annulation constante des vols, nous avons choisi la sécurité en partant cette année encore avec notre voiture. Après les Dolomites l’année dernière, vous avons cherché une destination que nous ne connaissions pas encore, et finalement c’est la Croatie qui s’est imposée pour nos vacances au mois de septembre.

Que faire en Croatie, quel itinéraire choisir pour un circuit, quel budget prévoir et où dormir en Croatie ? Je vous indique dans cet article du blog tous mes conseils et informations pratiques pour organiser votre road trip en Croatie sur une semaine, 10 jours ou 15 jours.

Et si vous envisagez de passer par Dubrovnik lors de votre séjour en Croatie (ce que je recommande), j’ai écrit un article dédié aux meilleurs hébergements dans la perle de l’Adriatique : où dormir à Dubrovnik.


Quel itinéraire pour un road trip en Croatie de 7, 10 ou 15 jours

La plupart des touristes qui viennent en road trip en Croatie atterrissent dans le sud du pays à Dubrovnik. Ils remontent ensuite tout le littoral de la Dalmatie en direction du nord pour reprendre un avion à Zadar, Pula ou Zagreb (voir même Split pour les plus pressés). Cela évite de faire un long trajet aller retour (il y a 624 km entre Dubrovnik et Rovinj).

Votre itinéraire en Croatie sera grandement dicté par les aéroports que vous choisirez pour arriver et quitter le pays. Je vous indique ci-dessous quelques idées qui pourront vous servir de point de départ pour organiser votre séjour ou circuit. Pour info il y a moins de touristes dans le nord mais les plages sont plus jolies au sud.

Itinéraire de 7 jours : en une semaine sur place vous n’aurez pas le temps de visiter tout le pays. Il faudra se consacrer à la partie nord de la Croatie (Istrie – îles de la Dalmatie du Nord – lacs de Plitvice) ou au sud (Dubrovnik – îles de la Dalmatie du Sud – Split). Si vous n’aimez pas la foule vous pouvez remplacer Split par les villes de Sibenik et Trogir. Dernière option choisir le centre du pays avec une boucle au départ de Split jusqu’aux lacs de Plitvice.

Itinéraire de 10 jours : c’est le temps minimum pour traverser le pays du nord au sud (de Dubrovnik jusqu’à l’Istrie), mais cela restera assez « speed » car nous n’aurez pas le temps de rester plus d’une journée sur chaque site. Il faudra bien choisir les îles que vous visiterez pour ne pas perdre trop de temps dans les trajets en ferries. Si vous préférez prendre votre temps ou rouler moins, optez pour la moitié nord ou sud du pays en restant plusieurs jours au même endroit.

  • Exemple de circuit de 10 jours : Dubrovnik – île de Korcula ou de Hvar – Split – Trogir – Sibenik – Parc Krka – Plitvice – Rovinj.

Itinéraire de 14-15 jours : 2 semaines est la durée idéale pour un road trip en Croatie. Vous aurez le temps de parcourir tout le littoral croate de Dubrovnik jusqu’à Rovinj, en passant par les parcs de Krka et des lacs de Plitvice. Par rapport à l’itinéraire précédent qui regroupe les principaux sites d’intérêts vous pouvez ajouter une ou deux îles en plus.

Location de voiture ou de van en Croatie

Si vous n’envisagez pas de venir avec votre propre véhicule, vous aurez besoin d’une voiture sur place pour réaliser votre autotour. Bien que cela soit possible avec les transports en commun (le réseau de bus est plutôt performant), vous gagnerez en temps et en liberté à être autonome. Pour votre location de voiture je vous conseille de passer par le comparateur AutoEurope qui propose des tarifs jusqu’à 25% moins chers qu’en passant par les grands groupes. Comparez les loueurs pour trouver le meilleur prix !

Il est tout à fait possible de réaliser un road trip en Croatie en van ou camping-car. Cela vous permettra de passer la nuit en pleine nature ou sur des campings aménagés. Pour cela je vous conseille le site Yescapa, leader européen de la location de camping-cars, fourgons et vans aménagés entre particuliers.


Quel budget prévoir pour un road trip en Croatie

Difficile de donner un montant de budget global pour voyager en Croatie tant il y a de facteurs qui interviennent. Cela dépend de vos habitudes, du type de logement que vous préférez, des transports que vous choisirez et surtout de la saison à laquelle vous partirez en Croatie. Les prix sont au maximum pendant la haute saison (en juillet août) alors que hors saison on pourra faire de réelles économies (surtout d’octobre à mai).

La Croatie n’étant encore pas dans la zone euro, la monnaie sur place est la kuna (Kn ou HRK). Lors de notre voyage en septembre 2021, le change était de 1 € = 7,5 Kn. J’ai indiqué les prix directement en euros pour que cela soit plus clair.


Budget transport

Nous avons fait le choix de venir avec notre véhicule personnel depuis la France. Habitant la Côte d’Azur nous ne sommes pas si loin de la Croatie (822 km entre Nice et Rovinj). C’était la solution la moins chère et la plus pratique pour nous. Par rapport à l’option vol + location de voiture cela représente une économie sur le budget transport de plus de 50 %.

Ci-dessous une simulation que j’ai faite 6 mois à l’avance pour un voyage au mois de juin avec les comparateurs Skyscanner pour les billets d’avion et AutoEurope pour la location de voiture (ce sont les deux sites que j’utilise à chaque fois).

  • Billet d’avion France – Croatie : à partir de 120 € pour un aller retour Paris – Dubrovnik et 170 € pour un billet Paris – Dubrovnik – Pula – Paris qui permet de ne pas revenir au point de départ.
  • Location de voiture en Croatie : à partir 260 € pour une semaine et 470 € pour 2 semaines avec une prise en charge à Dubrovnik et un retour à Pula (tout au nord en Istrie). Cela évite un circuit en boucle.
  • Voyage avec véhicule personnel (dans notre cas le trajet Nice – Rovinj aller retour) : 300 € (soit 150 € par personne) incluant les péages, l’essence et la vignette autoroute en Slovénie à 15 € pour un mois.
  • Tarif essence en Croatie : comme chez nous en France les prix évoluent beaucoup en fonction de l’actualité économique, mais de manière générale le prix de l’essence au litre en Croatie est environ 10% moins cher qu’en France.

En Croatie le stationnement dans les villes touristiques est payant. Le tarif aux horodateurs (paiement par carte ou en espèce) est de 10-15 Kn (1,30-2 €) par heure. J’ai pas eu l’impression qu’il y ait des contrôles (surtout lors de notre voyage au mois de septembre) et j’avoue que nous n’avons pas payé le stationnement à chaque fois.

Pour rejoindre les îles, le tarif des ferries varie en fonction du temps de trajet et de votre véhicule. Les prix ne sont pas excessifs, pour aller sur l’île de Rab qui est à 15 min de la côte, nous avons payé 34 € aller retour pour 2 passagers et une voiture.


Budget hébergement

La plupart des hébergements en Croatie sont des appartements à louer ou des bed and breakfast, on trouve peu d’hôtels en comparaison. Les tarifs sont assez raisonnables (surtout en dehors de la haute saison estivale) car il y a une offre assez importante. Beaucoup proposent également des logements chez l’habitant. En moyenne les prix débutent à 40 € par nuit pour un appartement mais peuvent monter plus haut si vous voyagez en juillet aout. Dans ce cas là un maitre-mot, réservez bien à l’avance.

Notre budget hébergement pour 12 jours / 11 nuits : 704 € soit une moyenne de 64 € par nuit.


Budget repas

Nous n’avons mangé que très peu de fois au restaurant lors de notre voyage en Croatie. Le midi on privilégiait les sandwichs et le soir on se faisait à manger dans les appartements que nous réservions grâce aux cuisines équipées bien pratiques. Les prix des restaurants varient beaucoup en fonction du standing et de la ville (moins chers dans les petits villages que dans les villes touristiques). De manière générale j’ai trouvé les prix des restaurants sensiblement identiques à la France, mais la bière y est moins chère 🙂

C’est dans la région de l’Istrie, tout au nord du pays, que nous avons le mieux mangé. L’influence italienne y est bien marqué et surtout c’est la région de la truffe. Nous y avons goûté d’excellents plats dans des auberges en campagne à des prix très raisonnables. C’est plus compliqué à trouver dans les villes touristiques.

Concernant les supermarchés en Croatie, les prix sont bien évidemment inférieurs à la France (pour vous donner une idée, le salaire moyen brut en Croatie est de 1 277 € contre 2 988 € pour la France). C’est le plus gros poste de dépense sur lequel on peut faire des économies même si en vacances on a pas forcément envie de faire à manger et la vaisselle.


Budget visite

Le budget de votre voyage en Croatie peut exploser si vous souhaitez faire beaucoup d’excursions. Les tarifs sont plutôt élevés, notamment le prix d’entrée dans les parcs nationaux quand on compare au coût de la vie sur place. De notre côté nous nous sommes contentés des activités gratuites et de la plage publique. Voici le détail de notre budget pour les visites :

  • Entrée parc national de Krka : 26,5 € par adulte
  • Entrée parc des lacs de Plitvice : 33 € par adulte
  • Entrées églises et forteresses : 24,6 € par personne

On trouve de nombreuses plages privées en Croatie qui proposent transats et parasols à la location. Sur les plages dans le nord du pays les tarifs affichés sont d’environ 6,5 € pour la journée. Mais au sud (dans le secteur touristique de Split par exemple) cela peut atteindre 20 € la journée.


Informations pratiques pour organiser un road trip en Croatie


Quand partir en vacances en Croatie

La Croatie peut se visiter presque toute l’année grâce à son climat méditerranéen le long du littoral. Mais la période idéale pour partir en Croatie est de mai à septembre. C’est à cette saison que vous aurez du soleil et une eau chaude pour vous baigner (bien que je l’ai trouvé plus froide que sur la Côte d’Azur). La Croatie est une destination très touristique l’été, quand des millions de visiteurs viennent profiter de ses plages. Je vous conseille d’éviter les mois de juillet et août afin de profiter d’un séjour plus calme (et moins cher !).


Venir avec son véhicule en passant par la Slovénie

Si vous venez de France avec votre véhicule vous passerez obligatoirement par la Slovénie pour vous rendre en Croatie. Les autoroutes slovènes ne possède pas de péage, il faut à la place acheter une vignette vendue dans les stations services autour de la frontière. Il y a 3 durées différentes : 1 semaine (15 €), 1 mois (30 €) ou 1 an (110 €).

N’essayez pas de faire l’impasse de la vignette, il y a des contrôles et les amendes sont très élevées (j’en parle dans cet article sur la Slovénie). Vous pouvez aussi sortir de l’autoroute après Trieste (Italie) et utiliser les routes secondaires jusqu’à la frontière croate, c’est un peu plus long mais c’est gratuit.

Petite astuce pour faire des économies, si vous devez faire le plein d’essence lors de votre voyage, il faut absolument le faire en Slovénie car les prix sont bien moins élevés qu’en Italie (environ 0,40 € de différence par litre). Lors de notre voyage en Croatie en septembre 2021 le SP95 était à 1,27 € / L en Slovénie.

Il y a des contrôles à la frontière Slovénie / Croatie, cela ne semble pas systématique mais dans les deux sens on nous a demandé de présenter une pièce d’identité (c’est peut être le fait de passer avec une voiture française). Par contre aucun contrôle du pass sanitaire (si vous lisez cet article dans plusieurs années, notre road trip en Istrie s’est déroulé en septembre 2021 en pleine période Covid).


Où changer de l’argent en Croatie

Si vous passez la frontière en voiture vous verrez de nombreux bureaux de change le long de la route entre la Slovénie et la Croatie. Surtout ne changez pas vos euros à la frontière car le taux est très défavorable. Dès que vous serez en Istrie, vous trouverez de nombreux bureaux de change dans les villes touristiques comme Rovinj et Porec. Ces derniers proposent des taux très intéressants.

Sinon il est facile de retirer directement des kunas dans les distributeurs d’argent, on en trouve un peu partout. Vérifiez avec votre banque si des frais sont appliqués lors de retraits et paiements car la Croatie est en dehors de la zone euro. Certains distributeurs appliquent une commission supplémentaire lors du retrait (cela est inscrit sur la machine lors de la transaction).

A noter que certains commerces pratiquent le double affichage kuna / euro mais c’est toujours en votre défaveur si vous payez en euros.


Road trip en Croatie : carte de notre itinéraire

Comme nous venions de Nice avec notre véhicule nous avions un impératif pour organiser notre circuit, choisir un itinéraire en boucle qui nous permettait de revenir à notre point de départ. Contrairement à la plupart des voyageurs qui viennent en Croatie en avion, nous n’avions pas la possibilité de prendre un véhicule tout au sud du pays pour le rendre au nord (ou inversement). Avec deux semaines de vacances devant nous et un littoral croate long de 630 km entre l’Istrie et Dubrovnik, nous avons choisi de nous concentrer sur le nord et le centre de la Croatie. C’est en plus la partie la moins touristique du pays, ce qui présageait un côté plus authentique.

carte itinéraire road trip croatie 12 jours dans le nord

Notre itinéraire en 6 étapes :

  1. Visite de l’Istrie : 4 jours (nuits proche Rovinj)
  2. Ile de Rab : 4 jours (nuits ville de Rab)
  3. Sibenik : 1 jour (nuit à Sibenik)
  4. Parc de Krka : 1 jour (nuit à Sibenik)
  5. Trogir et source de Cetina : 1 jour (nuit à Plitvice)
  6. Parc des lacs de Plitvice : 1 jour


Détails de notre road trip en Croatie de 12 jours


Visite de l’Istrie : 4 jours

L’Istrie est une région située au nord ouest de la Croatie à la frontière de la Slovénie. Arrivant en voiture depuis la France, c’est tout naturellement que nous avons débuté notre road trip en Croatie par l’Istrie. La région est réputée pour ses villages médiévaux perchés et sa gastronomie, dont la truffe est l’un des symboles les plus renommés. C’est d’ailleurs là que nous avons le mieux mangé en Croatie, surement grâce à sa proximité avec la cuisine italienne. Car l’Istrie a longtemps été sous domination italienne, depuis le Moyen Age et la République de Venise jusqu’à la deuxième guerre mondiale.

Le style vénitien se retrouve dans l’architecture des villes du littoral, Rovinj surnommée la perle de l’Istrie en est le plus bel exemple. Ce fut notre coup de cœur et l’un des sites à ne pas manquer lors d’un road trip en Croatie. L’autre ville sur la côte faisant partie des incontournables est Porec, notamment pour sa superbe basilique euphrasienne classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Et puis comment parler de l’Istrie sans évoquer ses superbes villages médiévaux perchés dans la campagne où l’on y mange divinement bien. Parmi les villages à voir je vous conseille Hum, Motovun, Grožnjan, Pazin et Labin. L’Istrie n’est pas la meilleure destination en Croatie pour profiter de la plage mais si le cœur vous en dit, la station balnéaire de Rabac possède de jolies plages à l’eau turquoise. Sinon attendez d’être plus au sud ou sur une île de la Dalmatie.

Si vous envisagez de découvrir la région, j’ai écrit un article pour visiter l’Istrie où vous trouverez toutes les informations sur les sites à ne pas manquer ainsi que des conseils sur les hébergements dans la région. Sur ces 4 jours nous avons parcouru un peu plus de 300 km pour découvrir l’Istrie.

Où loger en Istrie

Le mieux est de choisir un hébergement à peu près au centre de l’Istrie ce qui vous permettra d’être à moins d’une heure de route de tous les sites touristiques. Je vous conseille de choisir Rovinj ou ses environs (jusqu’à Porec) qui est la plus jolie ville de l’Istrie.

  • 36 € : Apartments Rajci, c’est l’un des appartements les moins chers pour dormir à Rovinj, cet studio de 23 m² qui possède une terrasse et une cuisine toute équipée est parfait particulièrement adapté aux petits budgets. Parking sur place.
  • 67 € : Apartments Branko, situé à 1 km de la cité historique de Rovinj (10 min à pied) ce logement de 30 m² est équipé pour se faire la cuisine. Jolie terrasse avec vue sur le jardin et parking privé gratuit.
  • 70 € : Apartments Niko, cet appartement situé en rez de chaussée possède une grande terrasse et un jardin avec jacuzzi. Entièrement équipé avec une grande salle de bain il est situé à 2,4 km de la plage de Porec.
  • 87 € : LUCIJA 2, cet appartement de 48 m² pouvant accueillir 4 personnes ravira les familles nombreuses ou les couples d’amis. Il possède une terrasse avec vue pour prendre l’apéro. Emplacement idéal pour visiter toute la région. Parking privé gratuit.
Vue sur la vieille ville de Rovinj depuis les quais du port road trip Croatie
Rovinj
Village de Motovun road trip Croatie vue drone
Motovun


Ile de Rab : 4 jours

Lors de ce road trip en Croatie nous souhaitions passer quelques jours sur une île pour profiter de la plage. Le pays en comporte 1 244 (elles ne sont pas toutes habitées) et il n’a pas été facile d’en choisir une. Finalement notre choix s’est portée sur l’île de Rab dans l’archipel du Kvarner. Ce qui a motivé cette décision c’est que l’ile est relativement petite avec moins de touristes que sur les autres plus connues. Elle abrite également une superbe ville médiévale (la ville de Rab) ainsi que des plages de sable, ce qui est assez rare en Croatie. Son accès est relativement facile puisqu’il faut à peine 15 min de ferry depuis le continent (à Stinica) pour la rejoindre.

On a adoré la ville de Rab avec ses 4 clochers, c’est quasiment la seule ville de l’île mais elle est vraiment agréable à visiter et offre de superbes points de vue. Côté plage nous avons été un peu déçu, les grandes plages de sable au nord sont dans une baie où l’eau est très peu profonde, ce qui rend la baignade compliquée (sauf pour les enfants). Heureusement nous avons trouvé notre bonheur sur une belle plage à l’eau turquoise tout au sud de l’île (plage Pudarica).

Pour en découvrir d’avantage je vous invite à lire l’article que faire sur l’île de Rab. Le trajet entre Rovinj et l’île de Rab est de 210 km.

Où loger sur l’île de Rab

  • 48 € : Four Towers Apartments, cet appartement de 15 m² avec mur en pierres apparentes dispose d’un coin repas. Situé au milieu de la cité historique c’est l’une des solutions les moins chères pour dormir dans la vieille ville de Rab.
  • 50 € : Apartments Rožić, ce logement de 35 m² avec cuisine toute équipée est parfait pour se faire à manger lors d’un séjour de plusieurs jours sur l’île de Rab (la cité historique est facilement accessible à pied). Parking gratuit.
  • 53 € : APP Leo, appartement avec terrasse de 35 m² pour 2 personnes avec tout le nécessaire pour passer un séjour agréable sur l’île de Rab. Il possède en plus une terrasse avec jardin et barbecue. Parking gratuit.
  • 70 € : Apartments Lumar, c’est l’appartement que nous avions lors de notre séjour. Ce qui nous a convaincu c’est la vue magnifique depuis la terrasse. L’hébergement de 36 m² avec coin cuisine est entièrement neuf et dispose d’une place de parking. En saison il y a une piscine. On recommande à 100% !
Ile de Rab ville vue drone road trip Croatie
La ville de Rab


Visite de Sibenik : 1 jour

La ville de Sibenik sur le littoral de la Dalmatie est souvent oubliée des voyageurs qui préfèrent se rendre directement à Split. Pourtant la ville possède des atouts qui méritent qu’on s’y arrête lors d’un road trip en Croatie. Le premier est qu’il y a beaucoup moins de touristes qu’à Split, et pendant la haute saison cela fait clairement la différence quand on sait que les rues des villes touristiques peuvent être surpeuplés. Sibenik possède une jolie vieille ville médiévale tout en pierre ainsi qu’une cathédrale inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Si vous cherchez un itinéraire qui sort un peu des sentiers battus cochez Sibenik sur votre plan.

Une demi-journée suffit à visiter la vieille ville (on compte la journée en incluant le trajet), mais vous pourrez rester plusieurs jours si vous souhaitez découvrir les environs. De nombreuses excursions sont proposées. Vous trouverez plus d’informations sur l’article du blog dédiée à la visite de Sibenik. En chemin entre l’île de Rab et Sibenik nous avons découvert un canyon (Pueblo Winnetou) tout droit sorti d’un western américain (j’en parle dans l’article mentionné ci-dessus). L’étape entre l’île de Rab et Sibenik est de 192 km.

Où loger à Sibenik

  • 40 € : Jerry & Oli’s Apartments, cet hébergement de 22 m² avec petite cuisine est l’une des adresses les moins chères pour dormir dans la vieille ville de Sibenik (et avec de très bons commentaires). Il est aussi possible d’avoir un appartement avec un joli balcon. Parking public à proximité.
  • 65 € : Ana Apartment, légèrement en dehors de la vieille ville mais à 400 mètres de la plage de Banj, ce logement de 45 m² avec vue mer est parfait pour un séjour de plusieurs jours à découvrir Sibenik et le parc de Krka. Parking privé gratuit.
  • 70 € : Apartment Polic, cet appartement de 33 m² prévu pour 3 personnes se trouve dans une petite maison avec jardin à proximité de la cité médiévale de Sibenik. Il est entièrement équipé y compris avec un lave linge et un barbecue. Parking privé gratuit.
  • 90 € : On the Rock Apartments, superbe appartement de 43 m² entièrement équipé et avec vue sur la mer Adriatique. Il est situé au cœur de la cité historique à proximité des sites à visiter à Sibenik et des lieux où sortir.
Visiter Sibenik Croatie
La vieille ville de Sibenik en Croatie


Parc national de Krka : 1 jour

Situé au nord de Sibenik, le parc national de Krka est le deuxième parc le plus visité du pays. Il fait partie des sites incontournables d’un road trip en Croatie. S’il est surtout connu pour ses célèbres cascades de Skradinksi Buk, il renferme également d’autres trésors qu’il serait dommage de manquer. L’idéal est d’avoir une voiture pour découvrir l’ensemble du parc. Parmi les sites incontournables ne manquez pas le point de vue sur l’îlot de Visovac ainsi que le monastère orthodoxe serbe de la Krka.

Il faut une journée complète pour visiter le parc dans son intégralité (les 6 sites principaux). Pour une excursion aux cascades de Skradinksi Buk uniquement, une heure sur place suffit. Pour toutes les informations pratiques je vous invite à lire l’article pour visiter le parc national de Krka. La boucle complète pour faire le tour du parc au départ de Sibenik fait 137 km.

Le parc national de Krka se visite facilement à la journée au départ de Sibenik, Trogir et Split. Si vous n’avez pas de voiture vous pouvez opter pour une excursion organisée.

cascades chute skradinski buk visiter parc krka croatie
Les cascades de Skradinksi Buk dans le parc national de Krka


Visite de Trogir : 0,5 jour

La superbe vieille ville de Trogir inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco se visite facilement depuis Sibenik ou Split. Une fois l’ancienne porte de la ville franchit, on se retrouve plongé à l’époque médiévale au milieu des bâtiments en pierre et des édifices de style roman ou Renaissance. La visite de Trogir installée sur une petite île d’environ 1 km² ne vous prendra pas plus de 3 heures.

Mais vous pourrez facilement prolonger le séjour en découvrant les plages et les îles des environs. Trogir peut également constituer un bon point de base pour visiter Sibenik puis Split grâce à sa position au milieu des deux villes. Pour plus d’infos vous pouvez lire l’article pour visiter Trogir. Étape Sibenik – Trogir : 47 km.

Où loger à Trogir

  • 40 € : Apartments and rooms with parking space, c’est l’une des adresses les moins chères pour dormir à Trogir et à ce prix là vous avez même le parking privé gratuit. Appartement pour 3 personnes avec deux lits proche de la plage et de la vieille ville.
  • 42 € : Studio Kairos, au cœur de la vieille ville ce logement de 42 m² équipé d’une kitchenette avec coin repas et de deux lits est d’un très bon rapport qualité prix pour dormir à Trogir. Il est très bien situé et proche de la promenade du bord de mer. Parking public gratuit à proximité.
  • 81 € : Apartments & Rooms Trogir Stars, cette chambre d’hôtes de standing 4 étoiles possède de belles chambres avec mur en pierre apparente mais également des appartements équipés de cuisine dont l’un avec terrasse privative. Parking privé gratuit et petit déjeuner possible en supplément.
  • 90 € : Hotel Bellevue Trogir, pour ceux qui aiment le service et la disponibilité que l’on trouve dans un hôtel, le Bellevue possède des chambres avec vue. Il se trouve à 50 m de la porte permettant d’accéder à la vieille ville. Petit déjeuner compris et parking privé gratuit.


Source de la rivière Cetina : 0,5 jour

Vous ne trouverez pas cette destination dans les guides de voyage, mais elle est devenue populaire sur les réseaux sociaux grâce à son côté photogénique. Cette source en forme d’œil et de couleur bleu vert se situe au nord de Split dans les montagnes à la frontière de la Bosnie. C’est lors de vues aériennes par drone qu’elle livre toute sa beauté, sans quoi cela fait beaucoup de kilomètres pour juste voir ce « petit lac ».

Pour nous cela ne représentait pas un gros détour dans l’itinéraire de notre road trip en Croatie puisqu’après Cetina nous partions vers les lacs de Plitvice. Vous trouverez tous mes conseils pour se rendre à la source de la rivière Cetina sur l’article du blog dédié. L’étape de Trogir à Cetina représente 88 km.

Source riviere Cetina vue Drone road trip Croatie
Source de la rivière Cetina


Parc national des lacs de Plitvice : 1 jour

C’est le site immanquable de tout road trip en Croatie et l’une des principales raisons qui poussent les touristes à quitter Dubrovnik pour visiter le nord du pays. Ce superbe parc composé de 16 lacs et 92 cascades est mondialement connu. Il se visite à pied en arpentant des passerelles en bois mais également en naviguant en bateau.

Les lacs de Plitvice se trouvent à l’écart des autres sites touristiques, nous avons décidé de l’inclure dans notre itinéraire en boucle lors de notre dernier jour de voyage en remontant. Mais il est possible de visiter les lacs de Plitvice à la journée au départ de Sibenik, Trogir, Zagreb ou Split. Je conseille plutôt de passer une nuit sur place pour être dans le parc national dès l’ouverture. Cela permet d’éviter la foule spécialement en juillet aout. Étape Cetina – Plitvice : 167 km.

Après avoir passé la majeure partie de la journée dans le parc national nous avons repris notre voiture pour faire étape à Trieste en Italie (à la frontière de la Slovénie) avant de rentrer à Nice.

Où loger aux lacs de Plitvice

  • 41 € : Lake House 1, cette chambre d’hôtes est l’hébergement le moins cher pour dormir à proximité du parc national. Elle se situe à 5 min en voiture de l’entrée. Le petit déjeuner en supplément est excellent d’après les commentaires clients.
  • 54 € : Green lakes house, ce bed and breakfast se trouve dans le village de B&B Millenium House, cette maison d’hôtes d’un standing 4 étoiles possède de très bons commentaires clients. Elle propose d’excellents repas copieux avec petit déjeuner (compris), déjeuner et diner en option. Elle est située à 2,4 km de l’entrée n°2, tout proche pour se rendre dès l’ouverture au parc national.
  • 93 € : Hotel Bellevue, c’est l’une des 4 adresses d’hôtels pour dormir directement dans le parc et la moins chère. Cet hébergement se trouve à l’entrée n°2 et propose des chambres de différents standings avec vue ou pas. Petit déjeuner compris et parking privé gratuit.
Visiter les lacs de plitvice road trip Croatie lacs supérieurs cascade
point de vue cascades veliki slap big waterfall parc lacs de plitvice road trip croatie
Parc national des lacs de Plitvice


Circuit privatif avec une agence

Pas le temps d’organiser votre road trip en Croatie ? L’agence Evaneos propose de créer votre circuit sur mesure avec une agence locale. En fonction de vos gouts et de vos attentes, l’agence vous enverra un itinéraire 100% personnalisable. La demande de devis est gratuite, cela peut vous servir de base pour élaborer votre voyage en Croatie. Vous pouvez également vous inspirer de leur circuit parmi les catégories incontournables, charme et luxe, hors des sentiers battus, insolite ou sport et aventure.


Réglementation sur l’utilisation d’un drone en Croatie

Avant de partir je me suis renseigné sur la réglementation en Croatie pour faire voler un drone de loisir et prendre des photos. En surfant sur les blogs, forums et sites spécialisés je n’ai pas trouvé d’informations précises ni à jour. J’ai donc écrit directement à l’aviation civile croate dont vous trouverez la réponse ci-dessous.

On the Croatian territory, special rules are prescribed regarding to drone flying and filming.

In accordance with current legislation at first we have to inform you that performing of aerial photography for private or commercial purposes of public areas on Croatian territory is not allowed without permission.

Two agencies are involved in process relating to drone flight and aerial imagery;

Croatian Civil Aviation Agency (CCAA) is giving permission to fly, but for taking aerial photos/videos is necessary to submit a Request to State Geodetic Administration.

Aerial imaging exclusively of own private property and exclusively for personal use of the owner is possible without permission and is governed by Article 5., Paragraph1 . Uredba o snimanju iz zraka (Official Gazette, No. 77/2020).

Whole procedure can be solved on line: for flight permissions use web application on CCAA site https://www.ccaa.hr and for aerial imagery use https://snimanje-iz-zraka.dgu.hr (prior registration is required). All necessary information are available on link.

Leur réponse est clair, il est interdit de prendre des photos ou vidéos par drone sans autorisation préalable.

L’agence croate de l’aviation civile (CCAA) gère les autorisations de vols pour les drones. Si vous avez déjà enregistré le votre sur le portail AlphaTango de l’aviation civile française (ce qui est obligatoire) vous n’avez pas besoin de le faire à nouveau. La licence est valable pour tous les pays européens (y compris la Croatie).

Par contre pour prendre des photos et vidéos aériennes, il faut une autorisation spéciale et en faire la demande sur ce site. L’interface est entièrement en croate y compris le document pdf du dernier lien qu’ils m’ont donné. C’est à ce moment là que j’ai laissé tomber. D’après des recherches sur un site anglais, les permis ne sont accordés que pour une utilisation professionnelle et commerciale.

Alors comment se fait-il qu’on voit plein de photos ou vidéos prises par drone sur les réseaux sociaux ? J’ai fini par contacter sur Instagram les personnes qui avait posté des photos et toutes m’ont répondu qu’elles n’avaient demandé aucune autorisation pour le faire.

Maintenant que vous connaissez la procédure et les règles, libre à vous de choisir ce que vous allez faire. Dans tous les cas si vous décidez de prendre des photos ou vidéos par drone sans autorisation, respectez au moins les règles en vigueur en France (altitude max 120 m, pas de survol de personnes ou de ville ni à proximité d’un aérodrome). Pour ma part je l’ai très peu utilisé car avec la chance que j’ai je serai tombé sur la police (ça m’est arrivé 2 fois en France mais j’étais dans les règles).

Vous êtes maintenant prêt pour organiser votre road trip en Croatie. Si vous avez encore des questions vous pouvez utiliser les commentaires du blog. N’hésitez pas à partager cet article s’il vous a été utile !

Vous aimerez aussi

6 commentaires

Noémie vous invite 26 mai 2022 - 9 h 09 min

Nous revenons de Croatie, de très belles villes et les parcs nationaux sont au top ! 🙂

Répondre
gabin cécile 18 juillet 2022 - 18 h 07 min

Bonjour j’ai lu avec attention votre récit. Nous partons dans 10 jours (croatie/monténégro) et je m’interroge pour le parc Plitvice. Faut-il réserver ? (nous pensons y aller dès l’ouverture), quel parking choisir ? merci de votre retour

Répondre
Mushu 18 juillet 2022 - 18 h 58 min

Bonjour, tout est expliqué sur l’article consacré aux lacs de Plitvice 🙂
Si vous avez peur qu’il y ait du monde il est possible d’acheter le billet sur le site officiel.

Répondre
simon GREGOIRE 12 août 2022 - 14 h 30 min

bonjour

j’aimerais avoir ton aide sur l’organisation de mon « petit » voyage en croatie car je n’arrives pas a trouver le bon compromis et le temps presse pour moi désormais … help !! 🙂
j’arrive le 09/09/22 a 9h a split et doit repartir le 13/09/2022 a 20h a split également … ( jours plein sur place donc )
J’aimerais allier visite et plage mais pour l’instant mon road trip ne colle pas car j’ai l’impression que je vais faire bcp d’heure de route
et finalement pas vraiment profiter ( moi suis plutôt une pile électrique donc ca va mais madame aime bien prendre aussi son temps ) :

jour 1 arrivée aeroport loc de voiture => trogir => sibenik => zadar
jour 2 depart zadar tres tot => lac de plitvice => circuit intermediaire de 6h et retour zadar mileu d’aprem
jour 3 zadar -=> aeroport pour rendre la voiture => bateau de split vers hvar
jour 4 hvar plage tour en bateau grotte bleu et/ou loc de bateau sans permis pour les iles infernales
jour 5 hvar matin plage – retour aprem pour visite de split et retour aéroport

que penses-tu de ce parcours ?car il me semble tres dense et ca laisse peu de place a la détente / plage / crique …
=> faudrait-il que je supprime une ou plusieurs étapes ?
=> que je ne fasse que hvar et split vu le peu de temps que j’ai ?
=> ôter plitvice pour une autre fois ( mais j’aurais l’impression de  » louper » un gros truc )
=> remplacer hvar par une autre ile pour limiter le tps de deplacement ( je cherche surtout une jolie ile avec des crique pour snorkelling)
=> vaut mieux garder la voiture jusqu’au bout ? ou voir meme pas de voiture du tout ?

ca fait bcp de question je sais ! mais si tu pouvais me « débloquer un peu » ca serait cool de ta part …

merci d’avance

simon .

Répondre
Mushu 12 août 2022 - 15 h 00 min

Bonjour Simon,
Effectivement ton itinéraire est chargé, à commencer par la première journée. Il faut compter 3 heures de route de Split à Zadar. Le temps de récupérer la voiture de location vous serez pas partis avant 10h. Vous allez visiter au pas de course Trogir et Sibenik sans profiter, c’est dommage. Moi j’enlèverai Zadar de l’itinéraire. Il est possible d’aller aux parc de Plitvice depuis Sibenik (moins de 2h de route) et même Split. Si vous ne voulez pas y aller en voiture il y a même des excursions organisées.
Je ne connais pas l’île de Hvar mais vous pouvez y aller en voiture ça sera plus pratique pour se déplacer une fois sur place. Je garderai la voiture tout au long du séjour.
Voilà une proposition d’itinéraire pour visiter la Croatie en 5 jours :
Jour 1 : arrivée à Split puis visite Trogir et Sibenik (nuit à Sibenik)
Jour 2 : lacs de Plitvice (nuit à Sibenik)
Jour 3 : trajet Sibenik – Split – ‘île de Hvar avec le ferry voiture, aprem sur l’île
Jour 4 : hvar plage tour en bateau grotte bleu et/ou loc de bateau sans permis pour les iles infernales
Jour 5 : hvar matin plage – retour aprem pour visite de split et retour aéroport
Je pense que l’itinéraire de ce road trip en Croatie est un peu plus calme, et ta femme ta remerciera 🙂

Répondre
simon GREGOIRE 12 août 2022 - 16 h 02 min

ok merci pour le ré /aiguillage je vais regarder ce que ca donne ! 🙂
en lisant ton blog j’ai vu une info intéressante aussi :
plitvice en septembre apres des mois de canicule il est fort possible que les cascades soient quasi a sec !
donc je vais bosser un plan B en otant plitvice que je ferais une autre fois en juin par exemple ce qui me donnera plus de tps pour trogir / sibenik et peut etre zadar

merci pour ton blog , il est super utile !

slts

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus