Accueil DestinationsEuropeCroatie Visiter Trogir : Top 18 des choses à faire et voir
Visiter Trogir en Croatie : que faire sites incontournables à voir

Visiter Trogir : Top 18 des choses à faire et voir

0 commentaire

Installée sur une petite île et entourée de remparts, visiter Trogir et sa vieille ville nous plonge instantanément dans une ambiance médiévale. De cette époque faste la ville garde de nombreux beaux édifices de style roman ou Renaissance, qui lui ont valut son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco.

Que faire à Trogir en Croatie ? Je vous livre dans ce guide complet du blog tous mes conseils et bons plans pour découvrir la ville. La cité médiévale se visite facilement à la journée depuis Split ou Sibenik, mais peut aussi constituer un bon point de base pour rayonner dans la région. Si vous souhaitez savoir où dormir à Trogir, je vous indique en fin d’article les bonnes adresses d’hébergements pour tous les budgets.


Visiter Trogir : que faire dans la vieille ville ?

Avec sa taille relativement modeste (l’île fait environ 1 km²), la vieille ville de Trogir se visite rapidement à pied. Je vous conseille tout de même de venir assez tôt pour éviter les groupes de touristes avec leur traditionnel guide au parapluie.


Cathédrale Saint-Laurent

Monument le plus important de Trogir, la cathédrale Saint-Laurent (Katedrala Svetog Lovre) a été construite entre 1213 et le XVe siècle. On reconnait aisément l’influence vénitienne dans le style architectural, surtout avec ce campanile que l’on retrouve sur de nombreuses églises de la côte Adriatique (Rovinj en est le plus bel exemple). L’intérieur de l’édifice, sobre et étroit, est composée de 3 nefs. La cathédrale Saint-Laurent de Trogir mélange le style roman, surtout représenté à l’extérieur, et le gothique caractérisé par l’intérieur de la voute et le campanile.

Le portail principal par lequel on entre dans la cathédrale est magnifique. Arrêtez-vous un moment pour admirer ce chef d’œuvre de sculpture achevé en 1240. L’artiste a sculpté un mélange d’animaux et de personnages mythiques (Adam et Eve, centaures, lions, personnages de l’ancien testament, scène de la vie du Christ, …) avec des représentations de la vie quotidienne.

A l’intérieur de la cathédrale l’une des plus belles pièces est la chapelle du bienheureux Jean (premier évêque de Trogir) datant du XVe siècle. Avant de partir n’oubliez pas de monter au sommet du clocher pour une superbe vue sur les toits de Trogir (interdit au moins de 14 ans). La cloche sonne à midi, mieux vaut éviter de se trouver à côté à ce moment là 🙂

Tarif : 30 Kn | Horaires : 8h – 19h (12h – 18h le dimanche)

Vue depuis le clocher de la cathédrale visiter Trogir Croatie
Visiter Trogir : vue panoramique depuis le clocher de la cathédrale


Hôtel de Ville

Sur la place Trg Ivana Pavla II juste à côté de la cathédrale se trouve l’hôtel de ville de Trogir. En entrant dans ce joli palais du XVe siècle on découvre une cour gothique décorée de sculptures ainsi qu’un grand escalier. Le bâtiment abrite le centre d’information de la ville où vous pourrez récupérer plans et brochures touristiques sur les choses à faire à Trogir.

Hotel de Ville que faire à Trogir centre information touristique
Hôtel de Ville de Trogir


Église Saint-Sébastien et loggia

Toujours sur la place centrale de Trogir (Trg Ivana Pavla II) mais cette fois face à la cathédrale, trône l’église Saint-Sébastien aujourd’hui désaffectée. Elle fut construite en 1476 par les habitants en remerciement d’avoir été sauvés de la peste. Son élément le plus remarquable est la belle et grande horloge Renaissance. L’intérieur renferme des sarcophages et des photos des croates tués pendant les guerres de Yougoslavie des années 1990.

Juste à droite de l’église se trouve la loggia municipale datant du XIIIe siècle. Le relief dédié à la République de Venise a été créé par le célèbre sculpteur croate Niccolò di Giovanni en 1471. Il représente le lion de Venise avec Saint-Laurent et Saint-Jean de Trogir, les deux patrons de la ville.

On a une superbe vue sur la place et les monuments qui l’entourent (hôtel de ville, église et loggia) depuis le clocher de la cathédrale Saint-Laurent. Je vous conseille d’y monter, ça reste un des immanquables à visiter à Trogir.

Église Saint-Sébastien et loggia place visiter Trogir Croatie
Église Saint-Sébastien et loggia


Palais de Cipiko

Avant de quitter la place centrale jeter un coup d’œil à la façade du palais de Cipiko, une demeure du XVe siècle à l’architecture romane qui appartenait à une famille importante. Les rues de Trogir étant assez étroites on ne s’aperçoit pas forcément des riches détails et sculptures des façades de la ville. C’est souvent en prenant du recul ou de la hauteur que l’on a une meilleure vision (comme depuis le clocher de la cathédrale). Il est possible de rentrer dans le hall du palais où l’on voit quelques sculptures et un plafonds en bois, mais le bâtiment ne se visite pas.


Promenade de Trogir

Comme dans toutes les villes croates du littoral, on retrouve à Trogir une agréable promenade en bord de mer. Entièrement piétonne, cette promenade bordée de palmiers est un lieu agréable pour se balader, prendre un verre en terrasse ou manger dans l’un des restaurants installés face aux bateaux. C’est aussi ici que vous trouverez de nombreux stands proposant des excursions en croisière au départ de Trogir (côté forteresse).

La promenade longe les remparts extérieurs de la cité médiévale de Trogir. C’est l’occasion d’admirer les nombreuses portes sculptées qui permettent d’entrer dans la ville. On a également un bon point de vue sur les clochers des églises et des monastères de la vieille ville.

Promenade au bord de mer visiter Trogir Croatie
Promenade du bord de mer de Trogir


Fort Kamerlengo

La forteresse de Trogir se trouve au bout de la promenade du bord de mer. Elle a été construite au milieu du XVe siècle par la République de Venise. L’intérieur est vide mais on peut monter sur les remparts pour admirer la vue (payant). Le fort sert maintenant de lieu de manifestations culturelles l’été.

Tarif : 25 Kn | Horaires : 9h – 22h

Fort Kamerlengo visiter Trogir Croatie
Fort Kamerlengo de Trogir


Monastère Saint-Nicolas

Ce monastère fondé en 1064 est toujours occupé par des bénédictines. Il n’est pas facile à visiter car les horaires restent aléatoires. Notre guide Lonely Planet indique qu’il est ouvert de 10h à 13h et de 16h15 à 17h45 de juin à septembre (tarif 10 Kn). Mais même en passant dans ce créneau lors de notre voyage le monastère Saint-Nicolas était fermé. Outre un joli cloître gothique vénitien et une collection d’objets et de tableaux, la pièce maitresse est un bas-relief en marbre représentant le dieu grec Kairos qui remonterait au IVe ou IIIe siècle avant J.-C.


Ruelles médiévales de Trogir

Il n’y a pas beaucoup de sites majeurs à visiter à Trogir, mais se promener dans les ruelles étroites suffit à tomber sous le charme de la cité classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Les ruelles pavées et les maisons en pierre nous transportent instantanément à l’époque médiévale. L’intérieur de la vieille ville n’est pas bien grand et vous ne risquez pas de vous perdre comme à Sibenik. Je vous conseille de flâner au gré de vos envies, n’hésitez pas à quitter les rues où se concentrent la majorité des touristes pour découvrir des coins cachés.


Porte de la ville

Vous passerez forcément par la porte de la ville côté nord de l’île si vous venez visiter Trogir. C’est l’entrée principale des piétons pour rejoindre la vieille ville, à moins de vous garer sur le port de l’île de Ciovo de l’autre côté. Cette jolie porte de style roman est surmontée d’une sculpture de saint Jean, le patron protecteur de la ville. On aperçoit au fond le clocher de la cathédrale Saint-Laurent. L’endroit est régulièrement envahi de groupes de touristes dont les guides racontent l’histoire des lieux en se postant là (du coup c’est compliqué de faire une photo sans personne !).

Porte nord ville Trogir Croatie
Porte nord de la vieille ville de Trogir


Tour Saint-Marc

Cette tour que l’on voit bien depuis le parking au nord de l’île se situe derrière le fort Kamerlengo après l’horrible terrain de football qui se trouve entre les deux. Comme le fort Kamerlengo, la tour Saint-Marc faisait partie du système de défense de Trogir. Elle a été construite par la République de Venise au XVe siècle pour se protéger des invasions turques. La tour était fermée lors de notre voyage en Croatie en 2021 (on peut monter dessus pour profiter du panorama).

Tour Saint Marc Trogir Croatie
La tour Saint-Marc à Trogir


Les plages de Trogir


Okrug Gornji

C’est la plage la plus connue de Trogir, elle se situe sur l’île de Ciovo à 2,5 km au sud de la vieille ville. On peut se garer facilement le long de la route où il y a de nombreux emplacements de stationnement payant. La plage agréable et propre est composée de petits graviers. Il est possible de louer des transats avec parasol pour les amateurs et même y déguster un cocktail car la plage Okrug Gornji est bordée de nombreux snack-bar. On trouve également beaucoup de résidences de vacances dans les environs si vous souhaitez dormir à Trogir. Les photos ne rendent pas justice à cette plage car il ne faisait pas très beau lors de notre passage (on s’est contenté d’un pique-nique).

plage Okrug Gornji ile ciovo trogir croatie
Plage Okrug Gornji sur l’île de Ciovo


Plage de Medena

La plage de Medena se trouve à 4,5 km à l’ouest de la vieille ville de Trogir en direction de Sibenik. C’est un peu loin pour y aller à pied, mieux vaut utiliser une voiture. On trouve un parking payant sur place (30 Kn). La plage est entourée de pins et l’eau est translucide, par contre l’été il y a beaucoup de monde. La promenade le long de la mer est bordé de nombreux bars, restaurants, plages privées et club. Location de transat à 50 Kn la journée et de jetski.


Gradska Plaža

C’est la plage la plus proche de la vieille ville de Trogir, elle se situe 800 m à l’ouest (10 min à pied). Relativement petite par rapport aux précédentes, elle est également composée de gravillons (les plages de sable sont très rares en Croatie). Il y a deux bars au bord de la plage pour se rafraichir ainsi que des transats à la location. Si vous souhaitez venir en voiture il y a un parking payant sur place.

Vue panoramique sur la vieille ville de Trogir en Croatie
Vue sur la vieille ville de Trogir depuis l’île de Ciovo


Où dormir à Trogir


Dans la vieille ville

  • 42 € : Studio Kairos, ce studio de 42 m² avec deux lits est l’une des adresses les moins chères pour dormir à Trogir. Très bien situé et proche de la promenade du bord de mer, il est équipé d’une kitchenette avec coin repas. Parking public gratuit à proximité.
  • 56 € : That place studio apartment, joli appartement moderne de 32 m² situé en plein cœur de la cité médiévale de Trogir et entièrement équipé pour se faire à manger. Sinon vous pouvez profitez des restaurants juste à côté. Parking privé à 15 €.
  • 81 € : Apartments & Rooms Trogir Stars, cette maison d’hôtes 4 étoiles proposent de superbes chambres avec mur en pierre apparente mais également des appartements équipés de cuisine dont l’un avec terrasse privative. Parking privé gratuit et petit déjeuner possible en supplément.


En dehors de la cité médiévale

  • 40 € : Apartments and rooms with parking space, c’est l’une des adresses les moins chères pour dormir à Trogir et à ce prix là vous avez même le parking privé gratuit. Appartement pour 3 personnes avec deux lits proche de la plage et de la vieille ville.
  • 72 € : Apartments Svjetlana, cet appartement de standing 4 étoiles possède une terrasse avec vue mer à quelques mètres de la plage. Équipé d’un coin cuisine et d’une machine à laver c’est une bonne adresse pour un séjour long à Trogir alternant visite et plage.
  • 90 € : Hotel Bellevue Trogir, pour les voyageurs qui préfèrent le service d’un hôtel, le Bellevue propose des chambres avec vue. Il se situe à seulement 50 m du pont permettant de rejoindre la vieille ville. Petit déjeuner compris et parking privé gratuit.


Visiter Trogir : que faire dans les environs ?

La visite de Trogir ne vous prendra que quelques heures mais les environs peuvent vous retenir dans la région plusieurs jours. Trogir de par sa position géographique est un bon point de base pour visiter Sibenik, Split, le parc Krka et bien d’autres lieux. Voici quelques idées d’excursions et de visite au départ de Trogir.


Visiter Sibenik

La ville de Sibenik qui possède une cathédrale classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO se trouve à 47 km au nord de Trogir. Bien que souvent oubliée par les touristes qui préfèrent se rendre à Split, Sibenik n’en mérite pas moins la visite notamment pour découvrir le charme de ses ruelles médiévales. La visite de la ville ne vous prendra qu’une demi-journée, il est facile de la visiter au départ de Trogir. Pour en savoir plus vous pouvez consulter mon article pour visiter Sibenik.

Si vous n’avez pas de voiture, je vous conseille d’opter pour cette excursion organisée qui vous permettra de découvrir Sibenik et le parc de Krka dans la même journée.


Visiter le parc national de Krka

Situé juste au nord de la ville de Sibenik, le parc de Krka est le plus visité de Croatie après celui des lacs de Plitvice. Principalement connu pour ces cascades il compte également d’autres sites emblématiques comme un monastère franciscain posé sur une île au milieu de la rivière ainsi qu’un monastère orthodoxe serbe. Il est nécessaire d’avoir une voiture pour visiter le parc de Krka dans sa totalité. Si vous n’avez pas de véhicule vous pouvez opter pour une excursion au parc de Krka au départ de Trogir.


Découvrir Mostar et Medjugorje en Bosnie

La Bosnie-Herzégovine ne se trouve pas loin, c’est l’occasion d’aller visiter Mostar et son célèbre vieux pont turc ainsi que le site de pèlerinage Medjugorje, où la Vierge Marie serait apparue devant des enfants locaux. Cette excursion d’une journée complète au départ de Trogir vous emmène en compagnie d’un guide local à la rencontre de l’histoire de Mostar et de la région. Vous visiterez l’ancien bazar avec ses petits ateliers et la mosquée principale de la ville avant de traverser le célèbre pont détruit pendant la guerre puis reconstruit. Annulation jusqu’à 24 heures à l’avance pour un remboursement intégral.


Croisière au lagon bleu et dans 3 îles

Embarquez pour une croisière d’une journée entre Trogir et Drvenik Veli, Šolta et Ciovo. Cette excursion d’une journée, idéale pour les familles avec enfants, débute par une promenade vers le lagon bleu où vous pourrez nager, faire de la plongée et prendre des photos. Vous rejoindrez ensuite une petite baie, sur l’île de Ciovo, où vous déjeunerez (inclus dans le tarif) et disposerez de temps libre pour profiter de la plage.


Rafting sur la rivière Cetina

Cette excursion au départ de Trogir vous emmènera découvrir les paysages pittoresques naturels de Dalmatie lors d’une aventure de rafting en eaux vives de 3 h au fil de la rivière Cetina. Le parcours complet fait 12 km et vous terminerez par la visite de la ville de Radmanove Mlinice.


Excursion à la Grotte Bleue, Hvar, Vis et Biševo

Cette excursion en bateau sur les eaux de l’Adriatique vous mènera à la Grotte Bleue, l’un des recoins les plus magiques de la côte Dalmate. L’entrée dans la grotte se fait à bord d’une barque pour admirer ce phénomène où les rayons de soleil se reflètent sur la roche et sur l’eau. La grotte devient alors bleu turquoise. Le bateau vous emmènera ensuite à Kozima, un village de l’île de Vis où vous pourrez nager et faire du snorkeling dans une baie. Dernière étape de cette journée l’île de Hvar, l’une des plus célèbres de la mer Adriatique. Vous profiterez d’un temps libre pour manger et flâner dans les ruelles de la ville de Hvar.


Excursion d’une journée aux lacs de Plitvice

Partez pour une excursion d’une journée dans le parc national de Plitvice, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et situé en plein cœur de la Croatie. Traversez des paysages pittoresques et explorez les lacs supérieurs et inférieurs à pied, en bateau et en train. C’est l’excursion idéale si vous n’avez pas de voiture où ne souhaitez pas organiser le trajet. Le billet d’entrée pour le parc national des lacs de Plitvice est inclus.

C’est l’une des destinations les plus populaires de la Croatie, pour bien préparer votre découverte du parc j’ai écrit un guide pour visiter les lacs de Plitvice.


Informations pratiques pour visiter Trogir


Où se garer à Trogir

La vieille ville étant entièrement piétonne, n’espérez pas entrer avec votre voiture pour visiter Trogir. Il y a bien une route qui fait le tour des remparts avec quelques places de stationnement côté nord, mais si vous trouvez une place, surtout l’été, vous aurez beaucoup de chance. Pour stationner votre véhicule à Trogir je vous conseille d’utiliser le grand parking situé juste au nord (coordonnées GPS) et à seulement quelques minutes à pied de la porte principale. Le tarif varie selon la saison, c’est 15 kn de l’heure en juillet août et 10 Kn / h en juin, septembre et octobre (5 Kn en basse saison).


Combien de temps pour visiter Trogir

Comme je l’indiquais la vieille ville est assez petite et il ne vous faudra guère que quelques heures pour faire le tour de Trogir. Dans notre cas cela nous a pris 2 heures pour découvrir la ville médiévale en montant dans le clocher de la cathédrale. En entrant dans tous les sites y compris le fort et en visitant les musées comptez 3 heures maximum et un peu plus si vous souhaitez prendre un verre sur une terrasse de la promenade ou manger au restaurant.


Comment aller à Trogir

Si vous n’avez pas votre propre véhicule ou une voiture de location (je vous conseille ce site pour en trouver une au meilleur prix), vous pouvez aller à Trogir en bus. La ville étant sur l’itinéraire classique d’un voyage en Croatie elle est bien desservi par les transports en commun. La gare routière se situe juste au nord du pont qui permet de passer la porte principale. Il y a des liaisons régulières en provenance et à destination de Zagreb (6h30), Rijeka (7h30), Zadar (2h30), Split (30 min) et Dubrovnik (5h30). De mai à septembre des bateaux font la liaison avec Split.

Vous disposez maintenant de toutes les informations sur que faire à Trogir et dans les environs. Si vous avez des questions n’hésitez pas à passer par les commentaires du blog.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus