Accueil DestinationsAsieCorée du Sud Voyage backpack solo en Corée du Sud : itinéraire, budget, conseils et bilan
Séoul - Garde palais Gyeongbokgung

Voyage backpack solo en Corée du Sud : itinéraire, budget, conseils et bilan

0 commentaire

Pour ce voyage en Corée du Sud je suis parti seul avec mon sac à dos et mon guide de voyage. J’ai choisi la destination un peu au hasard, la Corée du Sud n’est pas un pays très prisé pour les vacances, on ne trouve d’ailleurs pas énormément d’informations sur le sujet (j’espère que ça changera avec ce compte rendu 🙂 ). J’avais envie de partir dans un pays loin du tourisme de masse et je ne fût pas déçu. J’ai choisi le mois de novembre afin de profiter des magnifiques couleurs des forêts d’érables.


Quelques données sur la Corée du Sud

– Capitale : Séoul
– Superficie : 99 300 km²
– Population : 48 860 500 habitants
– Langues : coréen (basée sur l’alphabet hangul). L’anglais est peu pratiqué.
– Religions : christianisme et bouddhisme sont les 2 confessions dominantes.
– Monnaie : won. Sigle officiel : KRW
– 1 euro = 1 415 KRW (novembre 2012)


Climat : quand partir en Corée du Sud

La Corée jouit de quatre saisons distinctes avec des étés chauds et humides (juin, juillet, août), et de longs hivers secs et froids (à partir de fin novembre et jusqu’à début mars). En moyenne, les températures sont de – 10 ° en hiver et de 30 à 35 ° en été.

Le printemps et l’automne sont de courte durée, mais très agréables, car l’air est frais et les journées souvent ensoleillées. L’automne (septembre – novembre) avec ses érables colorés est la meilleure saison pour visiter la Corée du Sud.


Transports

Grâce à un réseau très développé, il est très facile de se déplacer avec les transports publics en Corée du Sud. J’ai utilisé autant l’avion que le bus, le train, les taxis et même l’auto-stop.

Il est rarement indiqué la destination sur les bus et les chauffeurs ne parlent pas souvent anglais, heureusement le Lonely Planet a également le nom des villes et des sites marqués en coréen, cela m’a bien servi pour me faire confirmer la destination. Dans les gares ferroviaires et routières les personnes qui vendent les billets parlent anglais (le minimum en général).


Téléphone

Il est possible de louer un téléphone portable à l’aéroport de Séoul. Je me suis contenté de mon téléphone français qui fonctionne parfaitement en Corée du Sud. Je l’ai utilisé en wifi car on trouve beaucoup de hotspot gratuit dans le pays, un smartphone est donc bien pratique.


Prises électriques

Le format des prises électriques en Corée du Sud est de type C et E comme en France avec 2 fiches rondes et éventuellement la terre. Il n’y a donc pas besoin d’adaptateur. Le courant est de 220 V et 60 Hz.


Santé

Aucun vaccin n’est obligatoire, mais mieux vaut être à jour de ses vaccinations universelles (diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, hépatite B).


Carte de la Corée du Sud et itinéraire

En bleu sur la carte ci-dessous mon itinéraire en Corée du Sud. Les numéros correspondent aux journées passées dans le pays. Le voyage s’est décomposé en 7 étapes (cliquez sur les liens pour lire les articles correspondants) :

  1. Séoul
  2. Suwon : forteresse de Hwaseong et village folklorique coréen (au départ de Séoul)
  3. La DMZ, la zone coréenne démilitarisée (au départ de Séoul)
  4. L’île de Jeju
  5. Le Sud-Est : Temple Haeinsa, Gyeongju, Andong et village historique de Hahoe
  6. Le parc national de Seoraksan
  7. Le parc national de Bukhansan (au départ de Séoul)
Carte itinéraire voyage Corée du Sud


Itinéraire détaillé jour par jour

Jour 1 : Arrivée à Séoul
Jour 2 : Séoul (Bukchon, Gyeongbokgung, Changdeokgung)
Jour 3 : Séoul (Jongmyo, Deoksugung)
Jour 4 : Séoul – Jeju
Jour 5 : Jeju (Ilchulbong, Manjanggul)
Jour 6 : Jeju (Hallasan, Cheonjeyeon)
Jour 7 : Daegu – Haein-sa
Jour 8 : Gyeongju (Seokguram, Bulguk-sa, parc des tumuli)
Jour 9 : Andong
Jour 10 : Village historique de Hahoe
Jour 11 : Parc National de Seoraksan
Jour 12 : Séoul (N Seoul Tower)
Jour 13 : Parc National de Bukhansan
Jour 14 : Suwon (ville folklorique, remparts forteresse)
Jour 15 : Séoul (Jogye-sa, Namdaemun)
Jour 16 : DMZ (JSA, Panmunjom, 3ème tunnel, Dora, Dorasan)
Jour 17 : Séoul (Biwon de Changdeokgung, Deoksugung)


Matériel emporté (liste de voyage)


BILAN VOYAGE CORÉE DU SUD

J’ai vraiment apprécié mon voyage en Corée du Sud, ce pays encore méconnu mérite le détour, notamment si vous voyagez à l’automne où les couleurs des arbres sont magnifiques.

Si vous aimez la randonnée (autant que les coréens) vous allez vous régaler. Il y a de nombreux parcs nationaux et beaucoup de montagnes (70% du pays). La Corée possède également de nombreux temples bouddhiques (souvent dans un cadre exceptionnel au milieu de la nature) et des palais de toute beauté. Les villes sont par contre très quelconques (sauf la capitale Séoul), avec de grandes tours d’immeubles assez moches.

Le fait qu’il y ait très peu de touristes permet d’avoir un rapport privilégié avec les coréens, ceux-ci se sont vraiment montrés adorables à mon égard, n’hésitant pas à m’offrir à manger ou à boire sans rien demander en retour. La contrepartie de ce tourisme limité est que peu de coréens parlent anglais, du coup il n’est pas toujours évident de communiquer et de se faire comprendre, surtout en dehors de la capitale. Heureusement le guide Lonely Planet Corée du Sud indique le nom de tous les sites touristiques et adresses en alphabet coréen, ce qui permet au moins de demander sa direction.

Enfin, c’est une destination relativement bon marché pour un pays développé, surtout si vous mangez local et dormez dans les guesthouses.

Je n’ai qu’un seul regret, ne pas avoir pu aller sur l’île d’Ulleung-do à cause d’une mer trop agitée qui a valu l’annulation de mon ferry.


Hébergement : où dormir en Corée du Sud

Ci-dessous la liste et le prix des hébergements où je suis allé. Sur les articles de chaque étape j’ai rajouté des hôtels bien notés dans des gammes de prix différentes pour un choix plus large car depuis mon passage l’offre a évolué.

  • Séoul (3 nuits) : Banana Backpackers – 40 000 W (28 €) – Chambre simple avec sdb
  • Seogwipo (Jeju-do) (2 nuits) : Goodstay Feliz Telcon Hotel – 36 000 W (25 €) – Chambre double avec sdb
  • Jeju-si (Jeju-do) (1 nuit) : Backpackers in Jeju – 40 000 W (28 €) – Chambre simple avec sdb
  • Daegu (1 nuit) : Hera Motel – 50 000 W (35 €) – Chambre double avec sdb
  • Gyeongju (1 nuit) : Show Motel – 50 000 W (35 €) – Chambre double avec sdb
  • Andong (1 nuit) : Aroma Motel – 40 000 W (28 €) – Chambre double avec sdb
  • Sokcho (2 nuits) : Good Morning Hotel – 60 000 W (42 €) – Chambre double avec sdb
  • Séoul (5 nuits) : Lavinia Hostel – 45 000 W (31 €) – Chambre simple avec sdb

Budget hébergement pour 16 nuits : 717 000 W (500 €) soit une moyenne de 30 € par jour pour 1 personne.

Le fait de voyager seul augmente grandement le prix de l’hébergement. Reste l’option du dortoir en auberge de jeunesse pour les plus fauchés, perso je ne suis pas fan et me réserve cette solution qu’en dernier recours.

Les « love motels » où des couples louent des chambres à l’heure ont élargi leur clientèle et constituent aujourd’hui le type d’hébergement le plus intéressant pour les voyageurs. Les motels modernes disposent de grandes chambres et salles de bains, un lit double tout confort, le triple vitrage, un TV écran plat grand format, un ordinateur avec connexion internet et tout le nécessaire de toilette. Parfois il y a même un jacuzzi et tout ça pour à peine 40 000 wons (28 €). Les chambres sont toujours très propres mais le personnel à l’accueil ne parle pas toujours anglais. Les « love motels » sont concentrés autour des gares routières et ferroviaires, on les repère facilement la nuit avec tous leurs néons.


Budget transports

  • Bus aéroport Incheon – Séoul : 10 000 W (7 €)
  • Vol Séoul – Jeju : 42 300 W (30 €)
  • Bus Jeju-si – Seogwipo : 5 000 W (3,5 €)
  • Bus Seogwipo – Ilchulbong : 3 000 W (2 €)
  • Bus Ilchulbong – Manjanggul : 1 000 W (0,7 €)
  • Taxi Seogwipo – Hallasan : 22 100 W (15 €)
  • Bus Jungmun – Seogwipo : 800 W (0,5 €)
  • Bus Seogwipo – Jeju-si : 3 000 W (2 €)
  • Bus Jeju-si – Aéroport : 1 000 W (0,7 €)
  • Vol Jeju – Daegu : 65 200 W (46 €)
  • Taxi aéroport Daegu – Gare Daegu : 4 000 W (2,8 €)
  • Métro Daegu : 1 200 W (0,8 €)
  • Bus Daegu – Haein-sa : 6 600 W (4,6 €)
  • Train Daegu – Gyeongju : 5 000 W (3,5 €)
  • Bus Gyeongju – Bulguk-sa : 1 500 W (1 €)
  • Bus Bulguk-sa – Grotte Seokguram : 1 500 W (1 €)
  • Bus Gyeongju – Pohang : 3 100 W (2,2 €)
  • Bus rapide Pohang – Andong : 12 700 W (9 €)
  • Bus village traditionnel Andong : 1 200 W (0,8 €)
  • Bus Andong – Hahoe : 1 200 W (0,8 €)
  • Bus rapide Andong – Sokcho : 23 000 W (16 €)
  • Bus Sokcho – Seorak-dong : 1 000 W (0,7 €)
  • Bus rapide Sokcho – Séoul : 17 000 W (12 €)
  • Métro Séoul : 1 150 W (0,8 €) pour un trajet dans le centre-ville

Budget transports pour 17 jours : 250 000 W (177 €).
Ce chiffre tombe à 100 € si on enlève les vols internes vers l’île de Jeju. Les transports ne coûtent pas très cher en Corée du Sud et le réseau très développé permet d’aller presque partout.


Budget excursions et visites

  • Excursion DMZ : 96 000 W (68 €)
  • Palais Gyeongbokgung : 3 000 W (2 €)
  • Palais Changdeokgung + Biwon: 5 000 W (3,5 €)
  • Palais Changgyeonggung : 1 000 W (0,7 €)
  • Jongmyo : 1 000 W (0,7 €)
  • Palais Deoksugung : 1 000 W (0,7 €)
  • Cascade Jeongbang : 2 000 W (1,4 €)
  • Volcan Ilchulbong : 2 000 W (1,4 €)
  • Tunnel de lave Manjanggul : 2 000 W (1,4 €)
  • Cascade Cheonjeyeon : 2 500 W (1,7 €)
  • Hein-sa : 3 000 W (2 €)
  • Grotte Seokguram : 4 000 W (2,8 €)
  • Temple Bulguk-sa : 4 000 W (2,8 €)
  • Parc des tumulis : 1 500 W (1 €)
  • Village Hahoe : 3 000 W (2 €)
  • Parc Seoraksan : 2 500 W (1,7 €)
  • Téléphérique Mont Namsan : 8 000 W A/R (5,6 €)
  • N Seoul Tower : 9 000 W (6,4 €)
  • Village folklorique coréen : 10 000 W (7 €)
  • Palais Suwon : 1 500 W (1 €)

Budget excursions et visites : 162 000 W (115 €).
C’est l’excursion à la DMZ qui représente le gros du budget des visites, si on ne compte pas celle-ci on descend à seulement 47 €. Là encore les entrées des différents sites ne sont vraiment pas chers.


Budget repas

Concernant la nourriture, en mangeant dans des petits restaurants locaux, vous vous en tirerez à très bon prix. Personnellement je prenais 3 repas pour moins de 10 euros par jour.

Je dépensais entre 3 000 et 9 000 wons pour manger chaque soir (2 à 6 €). Pour le petit déjeuner je prenais quelques biscuits et le midi c’était sandwich, repas ou grignotage. Le budget nourriture représente une faible part du budget global. Après si vous mangez dans de grands restaurants (notamment à Séoul) l’addition peut être beaucoup plus salée.


Mon budget global sur place (sans compter les billets d’avion vers la Corée) a été d’environ 1 000 € pour 18 jours.
0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus