Accueil DestinationsAsieCorée du Sud Séoul : guide pour visiter la capitale de la Corée du Sud en 3 jours
Seoul - Palais Gyeongbokgung

Séoul : guide pour visiter la capitale de la Corée du Sud en 3 jours

0 commentaire

J’ai débuté mon voyage en Corée du Sud par la visite de la capitale Séoul pendant 2 jours avant d’y revenir à nouveau quelques jours à la fin de mon séjour. Pour visiter Séoul il faut au moins prévoir 3 jours afin de découvrir tous les temples, palais et parcs. Et cela sans compter les sites à l’extérieur comme Suwon, le parc de Bukhansan ou la DMZ que vous pouvez facilement visiter au départ de la capitale. Lors de mon voyage j’ai eu la chance d’être présent pendant le festival des lanternes qui a lieu chaque année au mois de novembre.

Retrouvez dans ce city guide toutes les informations et conseils pour visiter la capitale coréenne Séoul, que voir et que faire, et où dormir sans vous ruiner (parole de backpacker !)


Arrivée à Séoul

Le passage de l’immigration se fait rapidement, la plupart des passagers de l’avion sont coréens (vol Nice – Dubaï – Séoul). Le taux de change n’étant pas intéressant comme dans quasiment tous les aéroports, je change le minimum d’argent pour regagner le centre ville. Je récupère avant de sortir un plan de Séoul et me voilà prêt à affronter Séoul. A la sortie du terminal 2-3 personnes me demandent si je souhaite un taxi mais ça reste timide, rien à voir avec mes précédents voyages en Asie.

Pour rejoindre le centre ville j’achète un ticket de bus-limousine (10 000 W, 7 €) au « bus ticket office » qui se trouve juste devant la sortie de l’aéroport. Le bus-limousine représente le moyen le plus facile de se rendre dans le centre de Séoul, il y a une douzaine d’itinéraires différents. Devant la sortie de l’aéroport il y a les panneaux avec le numéro du bus, l’itinéraire qu’il emprunte et les horaires (tout est traduit en anglais).

Je prend le numéro 6011 qui me déposera pas loin de la station de métro d’Anguk. Il y a des bus à peu prés toutes les 30 min. Le trajet est d’environ 1h30, ce qui me fait arrivé vers les 19h.

En attendant le bus je discute avec un coréen qui rentre de vacances. Le gars super sympa m’invite à m’asseoir à côté de lui dans le bus et m’indique où je dois descendre.

Je m’arrête à côté de la station Anguk (ligne 3) et premier constat du voyage, il fait super froid dés la nuit tombée (vers 17h30 au mois de novembre). Grâce au plan que j’ai téléchargé sur le site de la guesthouse, je trouve mon chemin sans difficulté. J’ai réservé mes trois premières nuits au Banana Backpackers, une chambre simple avec sdb à 40 000 W (28 €). L’emplacement est idéal, je suis à 5 min du quartier animé d’Insadong et des sites touristiques du centre-ville.

Pour mon premier diner je vais dans un petit resto du quartier. Au menu un bibimbap, spécialité coréenne à base de légumes et de viande posés sur du riz dans un grand bol. Le tout est accompagné de kimchi (légumes marinés et fermentés dans le saumure) et d’une soupe, 2 accompagnements que l’on retrouve à chaque repas. Le prix de ce repas copieux : 5 500 W (3,90 €).

Où dormir à Séoul

Si vous restez que quelques jours pour visiter Séoul, mieux vaut trouver un hébergement pas trop loin des sites touristiques à voir. Après avec le métro on se déplace facilement dans toute la ville.

  • 13 € : lit en dortoir au Blue Boat Hostel Myeongdong
  • 34 € : Hotel Icon propose des chambres double avec sdb privé à 5 min du Palais de Changdeokgung et proche du métro, parfait pour visiter Séoul
  • 47 € : Kimchi Guesthouse Jongno, hébergement dans une maison traditionnelle au cœur de Séoul
  • 63 € : Han Hanok Guesthouse dans un bâtiment coréen traditionnel du village d’Hanok
  • 118 € : Le Cheong Yeon Jae se situe dans le centre de Bukchon Hanok Village. Coup de cœur garantie pour cette maison typique coréenne


Réservation circuit DMZ

Mise à jour 2019 : on peut réserver l’excursion à la DMZ en ligne sur ce site partenaire du blog.

Le lendemain matin et avant de visiter la capitale, je dois passer à l’USO (United Service Organizations), l’association qui fournit loisirs et soutien moral aux troupes américaines et qui organise des circuits à la DMZ (zone démilitarisée entre la Corée du Sud et la Corée du Nord). Leurs circuits sont très prisés, j’ai donc réservé sur leur site internet avant de partir (http://www.koridoor.co.kr/).

L’USO préfère que l’on règle le circuit à son bureau 4 jours à l’avance, vu que j’ai programmé cette excursion la veille de mon départ et que je ne pourrais pas passer 4 jours avant, il fallait absolument que je vienne aujourd’hui. Le tour est à 96 000 W (68 €). Pour se rendre à l’USO il faut prendre le métro jusqu’à la station Samgakji (ligne 4 ou 6) et sortir à la sortie n°10 puis marchez environ 300 mètres vers le nord. Depuis Anguk le ticket de métro coûte 1 150 W.

Métro de Séoul

Concernant le métro, on achète son ticket magnétique à un automate (menu en anglais) où le montant est majoré de 500 W de caution que l’on récupère à la sortie auprès d’une autre machine. Les machines acceptent les billets de 1 000, 5 000 et 10 000 wons, et les pièces de 50, 100 et 500 wons.

Le métro de Séoul est propre et très bien fait, avec des plans et indications un peu partout, impossible de s’y perdre. Ce qui est marrant dans le métro, c’est qu’il y a 2 écoles, ceux qui dorment et ceux qui jouent sur leur smartphone. Les coréens sont vraiment fan des téléphones portables, bien plus qu’en France.

Une autre chose étrange c’est que l’on trouve dans les couloirs du métro des armoires avec des masques à gaz, comme tout était écrit en coréen je n’ai pas trop compris, c’est peut être par peur d’une attaque du voisin nord coréen.


QUARTIER JONGNO

Village hanok de Bukchon

Le village hanok de Bukchon abrite 900 maisons traditionnelles appelé « hanok ». Il était autrefois un village où résidaient les aristocrates au cours de la dynastie Joseon. Certaines des maisons aux toits de tuiles appelées giwas ont été préservées jusqu’à nos jours.

Avant de commencer cette visite, passez au centre de culture traditionnelle de Bukchon afin de prendre le livret gratuit qui propose un plan du quartier ainsi qu’un itinéraire pour voir les meilleurs sites (Bukchon’s Eight Views, les 8 vues caractéristiques du village).

Certaines maisons sont assez jolies mais il n’y a rien d’extraordinaire à voir, à vrai dire je m’attendais à beaucoup mieux après avoir lu les commentaires du Lonely Planet (comme souvent !). Je pense que ça doit être intéressant par contre de pouvoir loger dans ces maisons et prendre le temps de vivre avec les personnes qui habitent là, d’ailleurs il y a plusieurs hanok où l’on peut dormir à Bukchon, comptez au minimum 80 000 W la nuit (voir adresses plus où dans la section « Où dormir à Séoul »).

Palais Gyeongbokgung

Je continue vers le palais Gyeongbokgung où j’arrive à midi juste pour la cérémonie de la relève de la garde en uniforme de l’époque Choson (qui a lieu toutes les heures de 10h à 16h). Il y a beaucoup de monde en ce samedi. L’entrée du palais Gyeongbokgung est de 3 000 W (2 €).

Le palais est magnifique et le feuillage d’automne des arbres renforce la beauté du site.

Yi Seong-gye (1335-1408), le fondateur de la dynastie Joseon, déplaça la capitale à Hanyang (l’ancien nom de Séoul) et construisit Gyeongbokgung, le premier palace de la dynastie. Terminé en 1395, Gyeongbokgung fut le premier palais royal où le roi non seulement résidait mais aussi dirigeait le pays. Basé sur les principes du feng shui de l’époque, le site choisi était entouré des montagnes Bugaksan, Namsan, Insangwan et Naksan. Le palais fait face au sud pour bénéficier de la plus longue exposition au soleil et les montagnes derrière bloquent les vents froids du Nord. Parce qu’il s’agit d’un palais royal, son architecture représente ce qu’il se faisait de mieux à l’époque.
Histoire du palais Gyeongbokgung

Palais Changdeokgung et jardin secret Biwon

Le palais Changdeokgung est le plus bel ensemble palatial de Séoul, il est d’ailleurs inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco. L’entrée est de 3 000 W (2 €) ou 5 000 W combiné avec le jardin secret (Biwon). Le jardin n’est accessible qu’en visite guidée qui ont lieu en l’anglais à 11h30 et 14h30. Je l’ai visité lors de ma dernière journée à Séoul (durée : 1h30).

Le jardin secret (Biwon) est vraiment magnifique, d’autant plus avec les couleurs d’automne, il faut absolument combiner sa visite avec celle du palais.

Le Palais Changdeokgung est la seconde demeure royale construite après le Palais Gyeongbokgung en 1405. Changdeokgung fut le palais principal de nombreux rois pendant Joseon, et est le mieux préservé parmi les cinq palais de Joseon encore debout. Le jardin à l’arrière (Biwon), autrefois lieu de détente des rois, peut se vanter d’avoir en son sein un gigantesque arbre de plus de 300 ans, un petit étang et un pavillon.
Histoire du palais Changdeokgung

Palais Changgyeonggung

Puisque je suis à côté j’en profite pour voir le palais Changgyeonggung, un ensemble plus modeste et moins impressionnant. A faire uniquement si vous avez du temps. L’entrée est de 1 000 W (0,7 €).

Festival des Lanternes (rivière Cheonggyecheon)

A la nuit tombée je pars en direction de la rivière Cheonggyecheon il s’y déroule du 2 au 18 novembre le festival des lanternes 2012 de Séoul.

Durant la période du festival, des centaines de lanternes, chacune offrant une histoire et un design unique, sont allumées sur la rivière Cheonggyecheon. Les visiteurs peuvent voir des lanternes créées par des artistes internationaux ainsi que des citoyens de Séoul.

C’est très joli mais venir le premier samedi de la fête (3 nov) n’était pas la meilleure idée. C’est là que je me rends compte que Séoul est une ville de 10 millions d’habitants et qu’ils sont tous venus voir les lanternes ce soir. Le coréen n’hésitant pas à jouer des coudes pour se faire de la place, cela devient vite difficile. De plus il y a une file d’attente monstrueuse pour descendre sur les rives de la rivière au plus près des lanternes. J’y suis repassé à la fin de mon voyage (15 nov) et il y avait moins de monde.

On peut bien sûr y passer en journée mais c’est moins joli puisque non éclairé.

Palais Jongmyo

Pour ma 2ème journée à Séoul, je pars visiter le palais Jongmyo, un sanctuaire royal inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Le dimanche les visites ne sont possible qu’en tour guidé (le premier en anglais a lieu à 10h). L’entrée du palais Jongmyo est de 1 000 W (0,7 €).

D’après la guide nous sommes dans la meilleure période de l’année pour visiter le site grâce à la couleur des arbres, c’est vrai qu’ils sont magnifiques. Je vous invite vraiment à venir visiter la Corée du Sud au début du mois de novembre pour une explosion de couleurs.

Dans le jardin qui se situe devant le palais Jongmyo, de nombreux retraités jouent au go (appelé baduk ici).

Jongmyo Daeje vit le jour en tant que rituel royal ancestral afin d’honorer les rois et reines de la Dynastie Joseon. Durant cette période de Joseon, le rituel eut lieu cinq fois dans l’année (au printemps, en été, en automne, en hiver et en décembre) avant d’être aboli par une loi pendant la colonisation japonaise. En 1969, Jongmyo Daeje fut rétabli et se tient depuis tous les mois de mai.
Histoire du palais Jongmyo

Manger pas cher à Séoul

La chaine de restauration Sinpo Woori Mandoo, que l’on trouve dans plusieurs villes de Corée, fait de très bon plat et pas cher. Le poulet teriyaki avec noodles est à 6 500 W (4,50 €) par exemple. Tous les plats sont servis avec des kimchis et un bouillon.

Sinon il y a aussi des stands dans la rue pour manger sur le pouce.

Palais Deoksugung

Je suis venu pour 14h au palais Deoksugung (entrée 1 000 W) car il y a la relève de la garde à cette heure-ci (la relève a lieu à 10h30, 14h et 15h). C’est une cérémonie avec 50 gardes et musiciens en tenue d’époque Choson. Manque de bol à cause de la pluie (il est tombé juste quelques gouttes en plus) celle-ci a été annulée. Du coup je suis repassé après la visite du jardin Biwon lors de la fin de mon voyage.

Originellement, le Palais Deoksugung appartenait au Prince Wolsandaegun (1454~1488), le frère aîné du roi Seongjong (1469~1494) de la Dynastie Joseon. Il est devenu un palais quand Gwanghaegun (1575~1641) est monté sur le trône et a donné au palais le nom de Gyeongungung, en 1611. Plus tard, le nom a changé en Deoksugung.
Histoire du palais Deoksugung

Relève de la garde au palais Palais Deoksugung à Séoul Corée du Sud
Détail toit Palais Deoksugung Séoul Corée du Sud

N Séoul Tower

S’élevant sur la montagne Namsan, haute de 243 mètres, la N Séoul Tower offre une vision panoramique de la ville. La La vue est sympa même si la ville n’est pas extraordinaire, les montagnes à l’arrière plan relève le décor.

Accès via un téléphérique (8 000 W A/R) ou à pied. Entrée de la N Séoul Tower : 9 000 W (6,40 €).

Temple Jogye-sa

Jogye-sa est un temple bouddhique qui est le siège de la secte Jogye, la plus grande secte du bouddhisme coréen avec plus de 1 500 temples dans le pays. Il est assez récent puisque fondé en 1910. Le quartier est rempli de boutiques spécialisées dans le bouddhisme et on y trouve de nombreux encens. J’en d’ailleurs acheté de l’encens dont j’adore l’odeur, mais impossible de savoir à base de quoi il est fait, tout est écrit en coréen sur la boite. Il m’en reste toujours depuis ce voyage alors si quelqu’un sait lire le coréen et peut m’aider qu’il n’hésite pas à me contacter 🙂

Parc Tapgol

Non loin du temple Jogye-sa se trouve le parc Tapgol qui abrite une pagode de 12m et 10 étages datant de 1467. Ce stupa est protégé par une cage de verre.

Pagode du parc Tapgol Séoul Corée du Sud

Marché Namdaemun

Le marché de Namdaemun est un immense marché traditionnel regroupant plus de 10 000 échoppes qui vendent de tout. Le marché se trouve près de Namdaemun, la « Grande porte du Sud » qui était la principale porte méridionale menant à la vieille ville. C’est le plus vieux et le plus grand marché de Corée.

On y trouve plein de stands pour manger. Le marché est couvert et ça tombe bien car il commence à pleuvoir.

Le lendemain matin je prends l’avion pour partir sur l’île de Jeju.

0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus