Accueil DestinationsEuropeItalie Visiter Otranto : 11 choses à faire et voir
Visiter Otranto (Otrante) dans les Pouilles en Italie

Visiter Otranto : 11 choses à faire et voir

0 commentaire

La région du Salento en Italie compte de nombreux trésors. Parmi eux je vous conseille de visiter Otranto (Otrante en français), dont la vielle ville médiévale est entourée de remparts. Promenez-vous dans les ruelles bordées de maisons blanches à la découverte des monuments dont la cathédrale est le site emblématique. Les environs ne manquent pas non plus d’attraits puisqu’on y trouve quelques unes des plus belles plages des Pouilles.

Que faire à Otranto ? Quels sont les sites incontournables à voir ? Où dormir à Otranto ? Je vous explique tout dans ce guide du blog suite à notre voyage dans les Pouilles au mois d’octobre.


Visiter Otranto : que faire dans la vieille ville

Tous les choses à faire à Otranto se trouve dans la centre historique, à l’intérieur des remparts. Il est facile de visiter Otranto à pied, les monuments et sites d’intérêts sont tous concentrés sur un petit périmètre. Pour les amoureux de l’histoire je vous conseille de visiter la vieille ville avec un guide francophone. Le tarif est pour le groupe entier donc c’est plus rentable à partir de 4 personnes (durée 1h30).


Cathédrale

La Cattedrale di Santa Maria Annunziata est le principal édifice religieux d’Otranto. Elle fût bâtie par les Normands en 1068 sur les ruines d’un temple chrétien. Le portail baroque date lui de 1764 (la cathédrale fut remaniée à deux reprises). Le sol est entièrement pavé d’une immense mosaïque représentant un arbre de vie. Elle a été réalisée par un moine en 1166 avec près de 600 000 tesselles. En levant les yeux on peut voir un joli plafonds à caissons bleu et or réalisé au XVIIe siècle.

Dans la chapelle à droite de la nef sont conservés les ossements des saints martyrs d’Otrante. Ces 800 personnes ont été décapitées par les Turcs le 14 août 1480 pour avoir refusées de se convertir à l’Islam. Otranto est d’ailleurs considérée comme une ville-martyre. 

Au sous-sol de la cathédrale se trouve une crypte du XIe siècle qui contient 42 colonnes composées de granit et de marbre. Les chapiteaux montrent diverses influences, roman-dorique, ionique et corinthien.

A l’entrée l’association Salentomnibus propose une visite guidée gratuite de la cathédrale (donation bienvenue). Je pense que cela doit être qu’en italien, je n’ai pas pensé à demander.

Horaires : 8h-12h et 15h-18h45 (messes à 9h30, 11h et 18h30).

Cathédrale Otranto façade
Intérieur nef de la cathédrale d'Otranto dans les Pouilles en Italie


Église byzantine de Saint Pierre

La chiesa di San Petro est bien cachée parmi les ruelles du centre historique et il est facile de la manquer. Pourtant c’est l’un des sites incontournables à visiter à Otranto. Construite sur le point le plus élevé de la ville entre les IXe et Xe siècle, elle constitue un exceptionnel témoignage de la présence byzantine dans les Pouilles.

La façade simple surmontée d’un dôme semi-circulaire abrite un intérieur à 3 nefs réalisés sur le plan carré d’une croix grecque. Mais le plus intéressant sont les superbes fresques intérieures qui recouvrent les voutes et murs de l’église. A l’origine les peintures byzantines recouvraient tout l’intérieur mais au fil des siècles celles-ci ont été dissimulées. Parmi les fresques les plus anciennes il y a « le lavement des pieds » et « la Cène » datées de la fin du IXe siècle (elles sont dans la nef de gauche). Sur les colonnes les peintures des Saints sont du XVIe siècle. Fait étonnant, on trouve sur l’arche située au dessus de l’autel une décoration coufique qui est une ancienne décoration arabe.

Horaires : 10h-13h et 16h30-19h30.

Église byzantine de Saint Pierre chiesa di San Petro Otranto Italie
Fresques byzantines église de Saint Pierre chiesa di San Petro Otranto Italie
Église byzantine de Saint Pierre


Château d’Otranto

Le Castello Aragonese a subit de nombreuses transformations au cours des siècles. L’aspect qu’on lui connait aujourd’hui a été réalisé par Alphonse d’Aragon au XVe siècle. Il fait suite au saccage de la ville par les Trucs en 1480. Au cours des années suivantes le château est renforcé par les vénitiens puis par les vice-rois espagnols qui le dote des dernières technologies militaires de l’époque (1578). De la période aragonaise, il reste le donjon et une partie de la muraille (comme à Alghero en Sardaigne).

L’intérieur du château aragonais abrite des expositions temporaires. Lors de notre séjour à Otranto il y avait une exposition sur Marc Chagall (du 30 mars au 5 novembre 2023). Au rez-de-chaussée et au deuxième étage il y a des expositions permanentes sur Otranto et le château ainsi que sur la Préhistoire. Tout en haut la terrasse panoramique permet de profiter de la vue.

Tarif : 12 € (gratuit pour les moins de 18 ans accompagnés)
Horaires
: du lundi au vendredi : 10h-13h et 15h-18h. Samedi et dimanche : 10h-20h.

château aragonais Castello Aragonese visiter Otranto Pouilles Italie
Le château aragonais d’Otranto


Ruines de la chiesa dell’Immacolata

L’église de l’Immaculée s’est écroulé en 1970 suite à de fortes pluies. Il reste tout de même une partie de l’édifice du XVIIe siècle que l’on peut toujours observer. Rien de particulier à voir à vrai dire mais vous serez surement amenés à passer par là lors de votre visite d’Otranto. L’église se situe sous la passerelle métallique des remparts qui permet de passer de la Torre Matta au château. Pour y accéder il faut prendre la via Immacolata qui permet de sortir de la cité fortifiée en direction du port de plaisance.

Visiter Otranto Ruines de la chiesa dell'Immacolata Italie
Ruines de la chiesa dell’Immacolata


Ruelles de la vieille ville

Quoi de mieux que se perdre dans les petites rues de la vieille ville pour visiter Otranto. On s’est baladé au gré de nos envies en prenant souvent les ruelles les moins touristiques. Cela s’apparente parfois à un labyrinthe mais on fini toujours par retrouver son chemin. La preuve nous n’avons rien manqué des choses à faire à Otranto 🙂

Je vous conseille de quitter les rues les plus touristiques où l’on trouve les boutiques de souvenirs pour rejoindre celles plus tranquilles et désertées par les visiteurs. C’est dans ces rues que l’on profite au mieux du charme des façades blanches et du calme (bien qu’au mois d’octobre il n’y avait pas trop de monde).

Otranto vieille ville cité médiévale Italie


Remparts d’Otranto

Une promenade sur les remparts permet d’admirer la vue sur la mer avec son eau turquoise. On trouve tout le long des terrasses de bars et restaurants pour faire une petite pause. Ce système défensif qui tire son origine de la période byzantine a été remanié au cours des siècles par les Normands (1081), les Angevins puis par le royaume d’Espagne. Les remparts sont construits dans la continuité du château.

Pour profiter de la meilleure vue il faut monter l’escalier pour se rendre sur la Torre Matta où le panorama embrasse la mer, le port de plaisance et les petites plages de sable au pied des remparts. Marchez ensuite jusqu’au bastione dei Pelasgi pour une vue sur la baie d’Otranto.

Promenade sur les remparts que faire à Otranto Italie
vue aérienne drone Otranto Italie
Les remparts d’Otranto


Lungomare degli Eroi

Cette promenade en bord de mer appelée Lungomare degli Eroi relie les remparts (Bastione dei Pelasgi) à la grande place à l’entrée de la ville. C’est le secteur le plus animé d’Otranto avec de nombreux bars et restaurants. C’est aussi l’endroit idéal pour la passeggiata, cette promenade que les italiens adorent tant. La vue sur le front de mer et les plages est superbe. Sur la place est érigée une statue en l’honneur des héros et martyrs d’Otranto exécutés en 1480.

Des escaliers permettent d’accéder aux quais en contre bas pour profiter de la mer. Mais il n’y a pas de plage à cet endroit, seulement des rochers qui forment une digue contre les vagues. Juste derrière la place se trouve la Torre Alfonsina (1481) qui était l’entrée principale de la ville à l’époque des aragonais.

que faire à Otranto en Italie Lungomare degli Eroi
Lungomare degli Eroi Otranto Italie Pouilles Salento
Lungomare degli Eroi


Les plages d’Otrento

La principale plage de sable d’Otrento est la spiaggia del Molo (également appelée spiaggia dei Bambini). Elle se trouve juste avant le Lungomare degli Eroi en venant du centre ville moderne. C’est une plage de sable à l’eau très calme parfaite pour les familles avec enfants (d’où son surnom). La partie la plus à l’ouest après la rivière est occupée en saison par les transats et parasols d’une plage privée. Mais de l’autre côté vous pouvez vous installer gratuitement.

En marchant un peu plus loin (à peine 10 minutes depuis la vieille ville) vous atteindrez la spiaggia dei Gradoni. Elle est entièrement gratuite (pas de plage privée) et l’eau turquoise est magnifique.

Sinon la dernière plage facilement accessible à pied depuis la vieille ville se situe au niveau du port de plaisance (spiaggia Bastioni). Une petite bande de sable permet de se baigner dans une mer tout aussi belle, mais elle est vraiment trop proche des bateaux à mon goût.

spiaggia del Molo (spiaggia dei Bambini) plage Otranto Italie
Spiaggia del Molo
vue drone plages Otranto Otrante Italie
Plages du centre ville d’Otranto


Que faire dans les environs d’Otranto


Carrière de bauxite

A 2,6 km au sud d’Otranto (moins de 10 minutes en voiture) se trouve une carrière de bauxite. Cette roche rouge riche en alumine et oxyde de fer servait à la production d’aluminium. La carrière découverte en 1940 par un élève d’un professeur d’histoire naturelle a été exploitée jusqu’en 1976. Depuis un lac vert émeraude s’est formé grâce à la présence d’une nappe phréatique et à l’eau de ruissellement qui a créé les ravines. Sa couleur contraste avec la roche rouge rouille et cela donne un superbe tableau. On pourrait se croire dans l’Ouest américain. Cette carrière de bauxite est devenue populaire sur les réseaux sociaux (comme l’œil de Cetina en Croatie). Mais là aussi le résultat rend surtout bien sur les photos aériennes avec un drone. Depuis le sol c’est moins spectaculaire.

Pour accéder à la carrière de bauxite il faut se garer au parking payant (3 €) situé à cet emplacement. Une route permet de se rapprocher mais un panneau indique qu’elle est interdite sauf aux véhicules autorisés. Il faut ensuite marcher un peu moins de 10 minutes sur un chemin en plein soleil pour arriver à la carrière de bauxite. Il est interdit de descendre au niveau du lac.

Si vous n’avez pas de véhicule il est possible de visiter la carrière de bauxite avec un guide au départ d’Otranto. L’excursion comprend également d’autres sites d’intérêts. Informations et réservation sur ce site.

carrière bauxite proche Otranto Italie Pouilles
Carrière bauxite


Faraglioni di Sant’Andrea

Les faraglioni sont des pics rocheux détachés de la falaise situés en pleine mer. Les plus célèbres d’Italie sont ceux de Capri mais on en trouve également sur la côte des Pouilles. Cela forme un paysage spectaculaire avec l’avantage ici que l’on peut s’y baigner et nager sous les arches naturelles.

Les Faraglioni di Sant’Andrea sont situés à 14 km au nord d’Otranto au niveau de Torre Sant’Andrea. Si ce village de pêcheurs est calme hors saison, l’été il est envahi par les touristes qui viennent profiter de la mer (on trouve également une grande plage de sable). La couleur de l’eau bleu turquoise invite clairement à piquer une tête. Pour cela il suffit de prendre l’escalier taillé dans la roche pour arriver sur un grand rocher plat. De là vous n’avez plus qu’à sauter dans l’eau. Pour remonter il faut escalader un peu le rocher, le mieux est de prévoir des chaussures aquatique comme ce modèle.

Si vous venez visiter Otranto en dehors de l’été (bien que l’on ait profité de la mer mi-octobre), vous pouvez remplacer la baignade par une promenade entre Torre Sant’Andrea et Torre dell’Orso, le village situé juste au nord. Comptez 30 minutes de marche en suivant la côte. C’est sur cette portion que le paysage des falaises est le plus beau. Après ce n’était pas aussi impressionnant que ce que nous avions vu en Algarve au Portugal.

Pour accéder au Faraglioni di Sant’Andrea il faut utiliser le parking public (coordonnées GPS) qui est payant uniquement entre le 01/05 et le 30/09 de 8h30 à 24h. Le tarif est de 1,50 € de l’heure et il est interdit au camping car (il y a un terrain de camping juste derrière).

Faraglioni di Sant'Andrea Pouilles Salento Italie
Vue drone des faraglioni di Sant'Andrea Pouilles Salento Italie
Faraglioni di Sant’Andrea


Grotte de la Poésie

A 10 min en voiture de Torre Sant’Andrea se trouve un autre site phare à visiter à Otranto, la grotta della poesia. Il s’agit d’une grotte karstique dont le toit s’est effondré (comme la grotte de Benagil). Il en résulte un grand bassin avec un tunnel qui rejoint la mer. L’été le site est très fréquenté par les touristes et les locaux, sauf qu’il est indiqué à l’entrée qu’il est strictement interdit de s’y baigner. Il ne semble pourtant y avoir aucun contrôle, à vous de voir si vous souhaitez tenter l’expérience. Mais cela reste dangereux car le terrain est instable.

Le parc qui englobe la grotte de la poésie est un site archéologique. Des inscriptions messapiennes (mais aussi latines et grecques) ont été découvertes sur les parois de la grotte. Elle était utilisée à l’époque (avant que le toit s’effondre) pour le culte du dieu Taotor.

Le prix d’entrée pour accéder à la grotte de la poésie est de 3 € (gratuit pour les habitants). Il inclut la visite du site archéologique Roca Vecchia avec un guide (anglais / italien). Comptez une heure et demi pour faire le tour des deux sites lors de la visite guidée. Mais la plupart des touristes se contentent d’aller qu’à la grotta della poesia. Pourtant en dehors de l’aspect historique le panorama est loin d’être spectaculaire.

Si votre objectif est principalement la baignade et que vous ne souhaitez pas enfreindre le règlement, je vous conseille plutôt les criques et grottes au nord de la Torre di Maradico, une tour de guet du XVIe siècle. C’est à côté du site archéologique Roca Vecchia et face au parking (coordonnées) de la grotta della poesia.

En parlant de stationnement la seule option pour se garer sur place est le parking payant (1,80 € de l’heure tous les jours entre 8h30 et 24h). Il s’agit d’un horodateur avec ticket, il faut donc prévoir le temps que vous allez rester. Paiement par carte bancaire ou pièces.

Pour une expérience plus originale vous pouvez faire une sortie en kayak pour explorer de près les criques et les grottes spectaculaires de la côte adriatique. Cette activité prévoit également des pauses snorkeling.

Tarif : 3 € (2 € pour les moins de 14 ans et plus de 65 ans).
Horaires
 : 9h-17h du 01/05 au 15/10 | 9h-12h et 15h-18h du 16/10 au 30/04. Réservation obligatoire hors saison (voir site officiel).

Grotte de la Poésie grotta della poesia road trip Pouilles Italie
Grotte de la Poésie grotta della poesia vue drone aérienne Pouilles Italie
Grotte de la poésie


Où dormir à Otranto ?

Loger à Otranto est une bonne idée pour ceux qui souhaitent visiter le Salento tout en profitant de la proximité des plages. La ville est à mi-distance entre Lecce et la pointe sud (comme Gallipoli sur la côte ouest). Voici une liste d’hébergements que je recommande pour dormir à Otranto. Les tarifs dépendent de la période de réservation avec un maximum en juillet août. N’hésitez pas à réserver bien à l’avance pour votre séjour à Otranto, surtout si vous venez en été.

  • 58 € : Appartamento Memorie, c’est l’adresse la moins chère pour dormir à Otranto et en plus elle a d’excellents retours. L’appartement de 36 m² bien équipé (avec lave linge et cuisine complète) se situe à 800 mètres de la vieille ville. Parking gratuit dans la rue.
  • 81 € : Bed&Belvedere, situé à 500 mètres de la plage ce bed and breakfast propose des chambres modernes avec balcon dont certaines ont la vue mer. Également un appartement avec 3 chambres pour les familles nombreuses.
  • 84 € : Hotel Miramare, proche du centre historique cet hôtel 3 étoiles dispose de chambres pour 2 à 4 personnes avec vue mer. Petit déjeuner compris dans le tarif et possibilité d’avoir le parking privé en supplément.
  • 99 € : Hotel San Giuseppe Dimora Storica, cet hôtel 4 étoiles occupe une ferme du XVIe siècle typique de la région des Pouilles. Il est situé dans la vieille ville à 300 mètres de la mer. Possibilité d’avoir le petit déjeuner inclus.
  • 115 € : Vittoria Resort Pool & SPA, de standing 4 étoiles ce complexe propose des chambres modernes. Le gros plus est la piscine extérieure avec spa, le parking privé gratuit et le petit déjeuner compris. A 5 minutes à pied du centre.
  • 185 € : Palazzo De Mori, cet hébergement d’Otranto est l’adresse pour se faire plaisir. Situé au cœur de la vieille ville il dispose de chambres avec une vue exceptionnelle sur la mer. Le petit déjeuner se prend sur la superbe terrasse.


Conseils pratiques pour visiter Otranto


Comment aller à Otranto ?

Otranto se trouve à 45 km au sud de Lecce, la ville la plus importante de la région. Le plus simple est d’y aller en voiture. Cela vous permettra également de découvrir les environs. Si vous n’en avez pas encore louée je vous conseille de regarder sur ce comparateur qui propose les meilleurs tarifs de location de voiture.

Pour ceux qui voyagent avec les transports en commun il est possible de visiter Otranto en bus depuis Lecce. Les départs se font de la gare routière sur la Piazza Carmelo Bene de Lecce (coordonnées) et le trajet dure 1 heure.

La dernière option pour visiter Otranto si vous n’avez pas de voiture et que vous ne souhaitez pas prendre les transports en commun est de participer à une excursion organisée. Je vous conseille cette visite au départ de Lecce qui comprend Otranto, Galatina et Gallipoli.


Où se garer à Otranto ?

Il existe plusieurs parkings payants au nord de la vieille ville d’Otranto. Nous avons utilisé ce parking (2 € de l’heure) situé à moins de 10 minutes à pied du lungomare. Il est assez grand et au mois d’octobre il n’y avait pas grand monde (cela doit être différent l’été). Le paiement se fait par horodateur avec un ticket à placer dans la voiture. Le soucis de ce genre de parking est qu’il faut estimer le temps que l’on va rester. Pour vous donner une idée nous avons payé 5 € pour 2h30 de stationnement et cela nous a permis de voir tous les sites présentés dans ce guide touristique sur Otranto.


Combien de temps pour visiter Otranto ?

Comme je viens de l’indiquer nous sommes restés 2h30 sur place et avons visité tous les sites incontournables de la vieille ville (sans entrer dans le château ni manger sur place). Chaque personne visite à sa manière mais pour planifier votre voyage dans les Pouilles comptez au moins une demi-journée pour visiter Otranto. Si vous souhaitez voir les environs (la grotte de la poésie, les faraglioni di Sant’Andrea et la mine de bauxite) il faut prévoir la journée entière.

Prêt à visiter Otranto dans les Pouilles en Italie ? Si vous avez encore des questions n’hésitez pas à les poser dans les commentaires du blog.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus