Accueil City Trip Visiter Florence en 3 jours
Duomo Baptistère Florence

Visiter Florence en 3 jours

0 commentaire

Considérée comme l’une des plus belles villes d’Italie nous sommes partis visiter Florence pendant 3 jours à la découverte des nombreux chefs-d’œuvre de l’art et de l’architecture de la Renaissance. Le cœur de la ville étant un musée à ciel ouvert (la cité réunit à elle seule 25 % des œuvres du patrimoine artistique italien), découvrez dans ce guide détaillé du blog ce qu’il y a à voir et à faire à Florence en 2, 3 ou 4 jours.

Concernant les hébergements, j’ai écrit un guide sur les meilleures adresses où dormir à Florence pour être à deux pas des monuments à visiter. Et pour prolonger la découverte de la région, je vous invite à lire mon article que faire en Toscane

[Article mis à jour le 12 septembre 2022]

Guide pratique pour visiter Florence

Si je peux d’emblée vous donner un conseil pour visiter Florence, c’est de bien préparer et planifier vos visites de musées, car en période de forte affluence il peut y avoir 4 à 5 heures d’attente pour atteindre la billetterie si vous n’avez pas de réservation ou de billet coupe-file.

Pour notre part nous sommes partis 3 jours à Florence pour le pont du 1er novembre sans rien avoir réservé, les files d’attente était assez impressionnantes sur tous les sites incontournables. Heureusement (ou malheureusement pour elle), Aurore marche toujours avec une béquille suite à son entorse de cet été, du coup nous sommes passés par les accès handicapés à chaque fois sans attendre. Sans ça nous n’aurions visité pas grand chose, donc ne faîtes pas comme nous et préparez bien votre visite de Florence 🙂

Si vous comptez visiter Florence et tous ses monuments principaux, il peut être intéressant d’opter pour le Florence Pass. Il regroupe les entrées du dôme de Brunelleschi (dans le Duomo), de la Galerie des Offices, de la galerie de l’Accademia ainsi qu’un application d’audioguide sur plus de 70 points d’intérêts à Florence.


Que faire à Florence en 3 jours : sites incontournables


Duomo (cathédrale)

Monument emblématique de Florence, cette cathédrale (Cattedrale di Santa Maria del Fiore) vous séduira dès le premier coup d’œil avec sa façade de marbre rose blanc et vert, sa gigantesque coupole de tuiles rouges et son campanile. Sa construction a débuté en 1296 mais la façade néogothique actuelle ne date que de la fin du XIXe siècle. La coupole, célèbre fleuron de la Renaissance et prouesse technique, a été édifié entre 1420 et 1436 par Filippo Brunelleschi. Près de l’entrée de la cathédrale, un escalier mène à la crypte où sont visibles le vestiges de la Chiesa di Santa Reparata qui occupait le site au Ve siècle.

L’entrée du Duomo est gratuite mais ne donne pas accès à la crypte ni à la visite de la coupole. Le mieux est d’opter pour le billet combiné à 18 € qui permet de visiter la cathédrale, la crypte, la coupole, le Battistero di San Giovanni, le campanile et le Museo dell’Opera di Santa Maria del Fiore (billet valable 72h). Pour accéder à la coupole le nombre de visiteurs par jour est limité, lors de notre voyage à Florence il n’y avait plus aucune place sur les 3 prochains jours.

Vous pouvez également opter pour la visite guidée de 2 heures incluant les billets coupe-file ce qui vous évitera les longues files d’attente.

L’intérieur de la vaste nef (155 m sur 90 m) de la cathédrale est assez sobre, je m’attendais à quelque chose de plus flamboyant au vu de l’aspect extérieur. Mais beaucoup de trésors artistiques ont été retirés au fil des siècles et sont exposés au Museo dell’Opera di Santa Maria del Fiore. Par contre les fresques du XVIe siècle qui ornent l’intérieur du dôme sont magnifiques. Elles sont signées Giorgio Vasari et Federico Zuccari et représentent le Jugement dernier.

Nous ne sommes pas montés sur le dôme ni sur le campanile (414 marches) car avec l’entorse d’Aurore cela nous était impossible, dommage la vue sur Florence est superbe. Ce sont deux files d’attente distinctes pour la cathédrale et le campanile, l’attente sera donc multiplié par deux !


Baptistère

Le Battistero di San Giovanni se situe face au Duomo, il se visite avec le même billet combiné. Ce célèbre monument roman du XIe siècle consacré à San Giovanni est une structure octogonale en marbre rayé blanc et vert. L’intérieur est magnifique avec une série de peintures représentant l’histoire de l’humanité et la Rédemption ainsi que des épisodes du Nouveau Testament.


Galleria dell’Accademia

Réservez votre billet coupe-file avant de venir, ce musée très célèbre attire une foule de touristes et la file d’attente devant la porte d’entrée est interminable (le billet d’entrée classique est de 8 €).

Les visiteurs viennent admirer l’un des plus grands et des plus célèbres chefs-d’œuvre de la Renaissance : le David de Michel-Ange. Cette statue de 5,16 m de haut et de 19 tonnes a été taillée dans un seul bloc de marbre blanc nacré entre 1501 et 1504. La statue est impressionnante par la finesse des détails notamment des ses muscles saillants. Le musée abrite d’autres sculptures de Michelangelo et des peintures florentines de divers artistes dont Botticelli.


Galerie des Offices

Occupant un palais en forme de U, la galerie des Offices est LE musée mythique à visiter à Florence. Ils regroupent les chefs-d’œuvre de la Renaissance avec un ensemble de salles consacré à Botticelli. La visite est assez longue, heureusement à l’entrée on nous a prêté un fauteuil roulant sinon la cheville d’Aurore n’aurait pas résisté à cette longue visite.

Le billet d’entrée pour la galerie des Offices est de 12 € mais je vous conseille de réserver un billet coupe file, pour quelques euros de plus vous gagnerez beaucoup de temps.


Palazzo Vecchio

Situé sur la superbe place « Piazza della Signoria », ce palais-forteresse avec sa haute tour de 94 m est le siège traditionnel du gouvernement. Le Palazzo della Signoria (son autre nom) fût construit entre 1298 et 1314 pour accueillir le gouvernement de la ville.

A ne pas rater le magnifique « Salone dei Cinquecento », une immense salle dont les mûrs sont recouverts de scènes de batailles peintes par Vasari et ses élèves et le plafond fait de 34 panneaux dorés à la feuille. Une des pièces majeures de cette salle est la sculture « le Génie de la Victoire » de Michel-Ange. Au 1er étage se trouve les appartements privés richement décorés à la gloire des Médicis.

D’avril à septembre le Palazzo Vecchio ferme à 23h ce qui permet de le visiter en fin de journée quand tous les autres musées sont fermés. Le billet d’entrée est de 10 € ou 14 € avec la visite de la tour. Si l’histoire vous intéresse vous pouvez choisir la visite avec l’audioguide en français.


Ponte Vecchio

Le Pont Vieux est le pont au dessus de la rivière Arno le plus célèbre de Florence. Ce pont existerait depuis 972 mais la version actuelle date de 1345. Un grand nombre de bijoutiers possèdent une boutique sur le Ponte Vecchio, tradition qui remonte au XVIe siècle, lorsque le grand-duc de Médicis ordonna à cette corporation de prendre la place des bouchers qui avaient la mauvaise habitude de se débarrasser des carcasses dans le fleuve.

Le Ponte Vecchio n’est pas très large et noir de monde, pire que le Pont Charles à Prague. Il permet d’accéder au quartier d’Oltrarno et Boboli de l’autre côté de la rive.


Quartier Oltrano

De l’autre côté de la rive de l’Arno s’étend traditionnellement les ateliers des artisans de la ville. Le quartier est vivant et un peu moins touristique que le centre ville, idéal pour échapper un peu à la foule. Malheureusement nous n’avons pas eu beaucoup de temps pour visiter ce quartier de Florence.

Un des sites incontournables est le Palazzo Pitti, un palais abritant des collections d’orfèvrerie, objets d’art, peintures et autres bijoux réunis par les familles des Médicis et les grands-ducs de Toscane. Derrière le Palais Pitti se trouve le jardin de Boboli conçu au milieu du XVIe siècle et qui est l’exemple par excellence du jardin toscan. Les horaires d’ouverture du jardin étant restreint en cette saison nous n’avons pas eu l’occasion de le visiter (réservation du jardin de Boboli sur ce site).

Un peu plus à l’ouest se trouve la place Santo Spirito où se dresse la Basilica di Santo Spirito (entrée gratuite et photo interdite).


Mercato Centrale (marché central)

Ce marché installé sous une grande halle de fer et de verre (1874) se trouve dans le quartier San Lorenzo non loin de la Galleria dell’Accademia. C’est le plus grand marché de Florence qui attire autant les touristes en quête de délicieuses spécialités que les habitants venus faire leurs emplettes. Il est possible de se restaurer sur place.

Si vous souhaitez ramener de la nourriture je vous conseille vivement de passer par ce marché lors de votre visite de Florence. Personnellement je suis un grand fan des « cantucci », des biscuits croquants aux amandes (également déclinés dans d’autres versions).


Conseils pratiques pour visiter Florence


Comment se rendre à Florence

En voiture

Si vous habitez le Sud-Est de la France où prévoyez de réaliser un road trip en Toscane, utiliser sa voiture demeure la meilleure solution et surtout la moins chère, spécialement quand on voyage à plusieurs. C’est ce que nous avons fait, Nice n’étant qu’à 5 heures de route de Florence. En terme de coût l’aller simple nous est revenu à 40 € en péage et 50 € en carburant.

Pour ne pas faire le trajet jusqu’à Florence en une seule fois, je vous recommande vivement de faire un arrêt de quelques jours en Ligurie pour visiter les Cinque Terre, de magnifiques villages construits dans un paysage escarpé au bord de la mer.

En avion

Le principal aéroport international de Toscane se situe à 10 min au sud de Pise mais certaines villes comme Paris proposent des vols directs vers Florence. Pour trouver les billets d’avion au meilleur tarif vers Florence, je vous conseille ce comparateur de vol que j’utilise à chaque fois.

Transfert depuis / vers l’aéroport

L’aéroport se situe à 5 km au nord de Florence, pour rejoindre le centre ville il existe plusieurs solutions :

  • Tramway : c’est la solution la moins chère et la plus rapide (20 min) pour rejoindre le centre ville depuis l’aéroport. A la sortie du terminal, prenez la ligne T2 à l’arrêt Peretola Aeroporto.  Si vous souhaitez rejoindre le Duomo il faut s’arrêter à la station Unità. Les tramways circulent à Florence de 05h30 du matin jusqu’à 00h00 avec un départ toutes les 5 min en journée. Les billets peuvent s’acheter directement à la station (1,50 €). 
  • Navette Vola in Bus (BusItalia) qui circule toutes les demi-heures de 6h00 à 23h30 entre l’aéroport et la gare centrale Santa Maria Novella (trajet 20 min). Le tarif est de 6 € l’aller et 10 € l’aller retour, le billet peut s’acheter directement à bord sans supplément.
  • Taxi  : environ 25 € pour le centre ville avec supplément de 1 € par bagage.
  • Si vous aimez le luxe vous pouvez même réserver un transfert VIP au tarif de 50 € (jusqu’à 3 passagers). Le chauffeur vous attendra dans le hall des arrivées (vous savez ceux que l’on voit avec les pancartes).


Zone ZTL et stationnement à Florence

ZTL Florence

Zone ZTL (cliquer pour agrandir)

La ZTL (Zone à Trafic Limité en français) est un périmètre du centre ville où il est interdit de circuler en voiture à moins d’y habiter, d’avoir une réservation dans un hôtel ou de se garer dans un parking privé situé dans la ZTL. Cette restriction s’applique en semaine entre 7h30 et 19h30 et de mi-mai à mi-septembre également le mercredi, vendredi et samedi entre 23h et 4h. Et gare aux contrevenants, des caméras photographient toutes les plaques d’immatriculation et vous recevrez une grosse amende directement chez vous en France.

Les sites à voir à Florence étant concentrés dans un petit périmètre en centre-ville, la voiture n’est absolument pas nécessaire. Si comme nous vous arriver à Florence en voiture, garez vous dans un parking privé à l’extérieur de la ZTL où mieux, réservez un hôtel qui propose un parking. En ville il est facile d’utiliser les transports en commun (bus et tramway) pour se déplacer dans la ZTL.


Quand visiter Florence

La haute saison pour visiter la Toscane s’étant du mois de mai au mois d’octobre. C’est la meilleure période pour la météo, mais aussi le moment où la fréquentation est la plus importante et où les tarifs des hôtels sont au maximum. Mais Florence est un peu à part car c’est une ville qui est visitée toute l’année. On peut y aller en été, hiver, printemps ou automne c’est à votre guise.

Par contre si vous envisagez de sortir de la capitale pour visiter la campagne Toscane, choisir l’hiver n’est pas forcément une bonne idée. Car dans les petits villages presque tout était fermé au mois de janvier lors de notre road trip (c’est la période où les commerçants prennent leurs vacances). Alors à moins d’aimer les villages déserts, il vaut mieux venir entre mai et octobre.


Combien de jours pour visiter Florence

C’est l’une des villes italiennes les plus riches culturellement. Sauf si vous avez prévu de ne vous balader que dans les rues, je vous conseille de prévoir au minimum 2 jours pour visiter Florence. Et en seulement deux jours vous n’aurez pas le temps de voir tous les principaux musées et monuments. 3 jours sur place me semble être un bon compromis pour profiter du cadre de la ville, des cafés et de la dolce vita, tout en ne manquant aucun des grands musées.


Logements à Florence

Vous trouverez ci-dessous une liste de logements avec d’excellents retours de voyageurs. Pensez à réserver votre logement plusieurs mois à l’avance pour visiter Florence car c’est une destination très prisée et les meilleurs établissements sont vite complets.

Pour plus d’informations sur les différents quartiers de la ville et plus d’adresses, je vous invite à lire mon article où dormir à Florence.

Dans la plupart des cas les logements à Florence ne possèdent pas de parking. A l’intérieur de la ZTL le prix des parkings privés varie de 26 à 30 € la journée. En dehors de la ZTL c’est un peu moins cher, 10 à 15 € par jour, et il est même possible de trouver des places de stationnement gratuit dans la rue.

  • 56 € : Lucretia House, cette maison d’hôtes à petits prix idéal pour les budgets serrés est proche du palais Strozzi dans le centre ville.
  • 77 € : Hotel Davanzati, cet établissement est installé dans un bâtiment du XVe siècle en plein cœur de la cité toscane.
  • 77 € : Relais La Corte di Cloris, testé et approuvé, ce bed and breakfast possède de jolies chambres et un jardin.
  • 108 € : Solo Experience Hotel, installé dans un bâtiment du XVIIe siècle, cet hôtel surplombe la basilique San Lorenzo.
  • 110 € : Relais Piazza Signoria, une suite située dans un bâtiment historique à l’angle de la place de la Signoria. On ne peut pas faire plus central pour visiter Florence.
  • 149 € : Corte Calzaiuoli Elegant Suites : de très belles chambres avec tout le confort en plein cœur de la ville.


Où manger à Florence

Vous n’aurez aucun mal à trouver un endroit sympathique pour manger à Florence entre restaurants, pizzeria, sandwicheries ou glaciers. La cuisine étant un art à part entière pour les Toscans, la qualité est globalement au rendez-vous ce qui n’était pas forcément le cas lors de mon voyage à Venise avec beaucoup de restos à touristes. La cuisine florentine compte quelques spécialités comme la bistecca alla fiorentina (une côte de bœuf grillée) mais on retrouve partout les grands classiques de la cuisine italienne comme les raviolis et les pâtes déclinés sous toutes leurs formes.

Tattoria Ponte Vecchio : situé à côté du Ponte Vecchio, ce petit restaurant chaleureux où nous sommes tombés par hasard sert d’excellents raviolis (comptez une cinquantaine d’euros pour un repas à deux avec du vin).

Caffé Rivoire : situé sur la Piazza della Signoria en face du Palazzo Vecchio, ce magnifique café datant de 1872 sert le meilleur chocolat chaud de la ville ainsi que de délicieux petits gâteaux. Ici on paye aussi le cadre.

Conad Supermarket : dans la « via dei Servi » derrière le Duomo, ce grand supermarché permet de faire ses courses si jamais vous souhaitez vous préparer à manger. C’est également le lieu idéal pour ramener des spécialités locales à petits prix (vins, biscuits, conserves, …).


Que faire dans les environs de Florence

La magnifique région de la Toscane avec ses villages et vignobles mérite que l’on s’y attarde quelques jours. Mais à moins de rester deux semaines vous ne pourrez pas tout voir. Voici quelques idées de visites parmi les sites incontournables que vous pouvez réaliser au départ de Florence.


Sienne

Grande rivale de Florence, Sienne est l’autre ville emblématique de la Toscane. Contrairement à la cité de la Renaissance, l’architecture de Sienne est dans un style gothique. Le centre historique qui n’a pas évolué depuis l’époque médiévale abrite la superbe place ovale de piazza del Campo où se déroule chaque année le Palio, une célèbre course de chevaux. Parmi les sites incontournables, ne ratez pas la cathédrale de Sienne. J’ai trouvé l’intérieur bien plus joli que celle de Florence (ce n’est pas le cas du baptistère par contre).

Pour en savoir plus sur les sites à faire dans la ville, consultez mon guide sur Sienne (prévoyez une journée complète pour visiter la vieille ville).


Pise

Comment parler de la Toscane sans évoquer Pise et sa célèbre tour penchée. C’est l’une des destinations les plus visités d’Italie. Nous y sommes passés à la fin de notre voyage en Toscane et pour vous donner notre avis nous avons été un peu déçus par la ville. En dehors de la Tour de Pise, du Duomo et du baptistère, la ville n’a pas le charme de ses voisines. C’est pour moi une ville qui se découvre au départ de Florence, Sienne ou Lucques. La visite de ces 3 monuments ne vous prendra que quelques heures au maximum en fonction de l’affluence. Si vous souhaitez éviter la foule venez le matin tôt ou en fin de journée.

Pise se trouve à 1h en train et 1h20 en voiture de Florence. Retrouvez sur le blog mon guide complet pour visiter Pise.

Visier Pise en Italie tour de pise, duomo, baptistere
Pise


Lucques

On en entend pas souvent parler lorsque l’on lit des guides sur la Toscane sur les blogs, mais pour moi Lucques (Lucca en italien) est l’une des villes les plus sous estimées de la région.

La vieille ville de Lucques est entourée par des remparts derrière lesquels on trouve de nombreux monuments historiques, notamment des églises et un palais doté d’un superbe jardin. Lucca se trouve à 1h15 de route à l’ouest de Florence et se visite facilement à la journée. Si vous restez en city trip à Florence pendant plusieurs jours cela peut faire une belle idée d’excursion. Pour cela vous pouvez lire mon article pour visiter Lucques.


Vignobles du Chianti

Grâce à son célèbre vin, c’est l’une des régions les plus célèbres de la Toscane. Faut dire que ses paysages de vignobles de carte postale n’y sont pas pour rien. En hiver les paysages ne sont pas aussi beaux qu’au printemps, j’ai donc mis une photo d’un précédent voyage en Toscane que j’avais fait au mois de mai.

Plusieurs excursions pour visiter le Chianti et s’initier aux vins sont organisées depuis Florence :

  • Visite œnologique du Chianti avec nourriture : explorez la magnifique région viticole du Chianti lors d’une excursion au départ de Florence. Admirez le paysage toscan, ses vertes vallées, ses vignobles et ses cyprès. Dégustez les excellents Chianti et les produits de la Toscane.
  • Visite des vignobles du Chianti avec dégustation : découvrez les traditions et les saveurs de la campagne toscane lors de ce voyage dans le Chianti. Explorez la ville de Radda et visitez des établissements vinicoles renommés pour une dégustation de vin.
Visiter les vignobles du Chianti en Toscane Italie
Vignobles du Chianti


San Gimignano

Si vous ne devez visiter qu’un seul des villages de la campagne Toscane lors de votre séjour à Florence, je vous conseille d’opter pour San Gimignano. Même si c’est le plus connu et le plus visité, impossible de ne pas tomber sous le charme de ce village médiéval et de ses 14 tours.

A l’intérieur du village ne manquez pas la Piazza della Cisterna avec son puits du XIIIe siècle, l’hôtel de ville et l’église Sant’Agostino. Plusieurs excursions au départ de Florence permettent de visiter San Gimignano. Les sorties sont couplées avec la visite d’autres villages.


Cinque Terre

On s’écarte légèrement de la Toscane pour rejoindre la région voisine de la Ligurie. Cette dernière qui longe la mer Méditerranée abrite 5 magnifiques villages perchés inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Les Cinque Terre sont l’un des plus beaux endroits d’Italie dont je vous recommande chaudement la visite. Il faut comptez 2 jours minimum pour bien profiter des Cinq Terres mais il est possible de tour voir en une grosse journée.

Pour cela le mieux est de participer à une excursion. Cette excursion dans les Cinque Terre au départ de Florence vous permettra d’avoir un bel aperçu.

Vous voilà prêt à visiter Florence en 3 jours et un peu plus si vous souhaitez également explorer la région. Si vous avez des questions n’hésitez pas à passer par les commentaires du blog.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus