Accueil City Trip Visiter Vienne en 4 jours : les sites incontournables à voir
Visiter Vienne en 4 jours : les sites incontournables à voir

Visiter Vienne en 4 jours : les sites incontournables à voir

0 commentaire

Rejoindre le centre ville depuis l’aéroport

Tout est bien fléché pour aller prendre le train afin de rejoindre le centre ville. Nous avons opté pour le S-Bahn car en plus d’être le moins cher (3,20 euros) il nous dépose directement à Praterstern (Wien Nord) qui se trouve pas loin de l’hôtel Capri que nous avons réservé. D’autres lignes que la 7 se rendent dans les 2 gares du centre ville, nous avons pris la n°8 par exemple.
Sinon on peut également prendre le CAT qui rejoint plus rapidement Wien-Mitte pour 9 €.
Les billets s’achètent directement à une borne automatique en choisissant sa destination sur l’écran tactile. Les bornes accepte les pièces, cartes bancaires et billets et proposent même le français comme langue.
 

Où se loger à Vienne ?

Nous avons opté pour l’hôtel Capri qui se trouve à environ 500m à pied de la gare Praterstern en descendant la rue Praterstrasse. Si vous êtes trop chargé vous pouvez prendre à la gare le métro U1 et descendre une station plus loin à Nesptroyplatz (sortie à 20m de l’hôtel).

L’hôtel Capri est plutôt bien situé car on rejoint le centre ville (cathédrale St Etienne) en 5 min par le métro U1 (2 stations). Les chambres sont assez bien insonorisées et on n’entend pas vraiment le flux de voiture sur Praterstrasse. La salle de bain / wc est assez grande et le buffet du petit déjeuner est bien fourni (accessible de 7h à 10h).
 
Vous pouvez également chercher votre hébergement à Vienne directement à partir de la carte ci-dessous, les prix sont actualisés en fonction des dates.
Booking.com

 

Première journée à Vienne : palais impérial, cathédrale Saint-Étienne et église Saint-Pierre


Carillon Ankeruhr et église Saint-Rupert

Pour cette première journée nous prenons le métro direction le centre ville (ticket à 1.70 €). D’après l’office du tourisme il ne fallait pas rater à midi précise le Carillon Ankeruhr sur la place Hoher Markt qui proposerait un vrai spectacle avec le défilé de ses personnages. On attend donc l’heure fatidique en flânant sur cette place et les alentours. Le carillon sonne midi pile et là je fut quelque peu déçu, je m’attendais peut être à quelque chose d’extraordinaire mais on ne voit que les 12 personnages de l’horloge passer doucement les uns après les autres sur un fond de musique classique. Cette horloge est à voir si on passe dans le coin mais venir exprès à midi ne vaut, d’après moi, pas le coup.

Tout près de là se trouve sur une bute l’église Saint-Rupert (Ruprechtskirche), la plus ancienne église de Vienne datant du 12ème siècle. Elle est fermée en dehors des messes et on n’a donc pas put voir l’intérieur.

Cathédrale Saint-Etienne (Stephansdom)  

La cathédralle Saint-Etienne (Stephansdom) est située en plein centre ville à la sortie des lignes U1 et U3 du métro. On passe donc souvent devant cet édifice du 13ème siècle. L’entrée est gratuite mais si vous voulez monter en haut de la tour nord (4 €) ou de la tour sud (3€) il faudra payer.
Nous sommes montés sur la tour nord (il y a un ascenseur contrairement aux 343 marches de la tour sud) qui abrite la plus grosse cloche d’Autriche (3,14m de diamètre et 21 tonnes). Le sommet de la tour offre une très belle vue sur toute la ville mais à cette période de l’année (nous y étions en mars) le vent est glaciale.

Graben

A côté de la cathédrale se trouve Graben, la plus célèbre place de Vienne qui regroupe tous les magasins de luxe. Au milieu de cette place se trouve la colonne de Peste, construite par Léopold 1er pour célébrer la fin de l’épidémie de peste en 1679.

Peterskirche (église Saint-Pierre)

A deux pas de Graben un peu en retrait nous découvrons entre deux façades d’immeubles Peterskirche (église Saint-Pierre), une des perles des églises baroques.


Palais impérial (Hofburg)

Direction Michaelerplatz pour admirer la façade de l’un des monuments les plus connus de Vienne, le palais impérial (Hofburg), résidence de la dynastie des Habsbourg pendant plus de six siècles.

A l’intérieur on peut visiter la collection d’argenterie, les appartements impériaux et le musée Sissi. Lors de notre passage le musée Sissi était fermé mais le prix du billet restait inchangé à 9,5 euros.
Pour cette visite un audioguide en français est fourni gratuitement. Il est interdit de prendre des photos dans les appartements impériaux (comme d’habitude je n’ai pas pu résister pour vous faire un vrai compte rendu lol).

La pause pâtisseries qui s’impose

Que serait Vienne sans ses fameux gâteaux, il y a vraiment de quoi se régaler (et prendre plusieurs kilos au passage !). La pâtisserie la plus célèbre d’Autriche, Demel, qui a longtemps était le fournisseur de la famille impériale se trouve justement à côté du Palais, ça tombe bien. Les gâteaux sont vraiment délicieux, nous sommes venus plusieurs fois, mon préféré restera l’Anna Torte.

Une autre adresse qui est une véritable institution à Vienne est l’hôtel Café Sacher situé juste derrière l’Opéra. Cet établissement a été créé en 1876 par le fils de l’inventeur de la célèbre Sachertorte, gâteau composé de chocolat moelleux avec une fine couche de confiture d’abricot. Avec un bon chocolat liégeois ça passe tout seul !


Deuxième journée à Vienne : le Château de Schönbrunn

Le Château de Schönbrunn, résidence d’été de l’impératrice, est un peu excentré du centre ville. Pour s’y rendre il faut emprunter le métro U4 et descendre à la station « Hietzing » car l’accès y est plus joli par ce côté. En effet on traverse tout le parc en passant par la serre aux palmiers avec son architecture de fer et de verre.
Par contre au mois de mars les arbres n’ont plus de feuilles et le parc est un peu tristounet, mais ça doit être magnifique au printemps.

Je vous conseille de faire le Grand Tour (40 pièces) du château car l’Impérial Tour (22 pièces) est vraiment trop court. Un audioguide en français compris dans le prix du billet est proposé. Nous avons bénéficié du Winter Pass pour 23 euros qui comprend le grand tour, la gloriette, le zoo et la grande serre. Il est interdit de prendre des photos à l’intérieur du château.


Troisième journée à Vienne : Karlskirche, Belvédère et Sécession


Pavillon de la Sécession

Le métro U1 arrêt « Karlsplatz » nous emmènera directement devant le fameux pavillon de la Sécession et son architecture caractéristique. Œuvre de J.M. Olbrich il se voulait l’antithèse des édifices académiques du Ring. Au sous-sol se trouve une fresque de Klimt sur le thème de la Neuvième Symphonie de Beethoven.. L’entrée pour voir les expos et la frise est à 6 euros, on s’est contenté de regarder de l’extérieur.

Non loin de là sur Karlsplatz se trouve les 2 pavillons du métro, œuvre d’Otto Wagner. L’un abrite une petite salle d’exposition et l’autre un café.

Église Saint-Charles (Karlskirche)

En face des 2 pavillons, l’église Saint-Charles (Karlskirche) s’impose sur la grande place. Si vous souhaitez voir l’intérieur il faudra payer 6 euros. Pour notre part on s’est contenté de la regarder de l’extérieur.

Dans le même quartier se trouve le Naschmarkt, le célèbre marché aux fruits et légumes. On y trouve beaucoup de spécialités orientales et de petits restos asiatiques. C’est d’ailleurs dans l’un deux que nous avons déjeuner.


Opéra de Vienne

Nous devions visiter l’Opéra à 14h car il y a des visites dans différentes langues à des heures bien précises dans la semaine (cela est affiché à l’entrée de l’opéra), mais arrivé 3 min trop tard la porte était déjà fermée ! Donc si je peux vous donner un conseil venez en avance si vous souhaitez visiter l’opéra.

Crypte impériale (Kaisergruft)

Dans la crypte impériale repose la quasi-intégralité des membres de la famille impériale depuis près de 4 siècles. Je m’attendais à une crypte avec des vieilles pierres mais c’est d’aspect assez récent, tout est en marbre à l’intérieur (hormis les cercueils évidemment). L’entrée est à 4 euros, j’ai été un peu déçu.

Belvédère supérieur 

Pour aller jusqu’au Belvédère supérieur il faut emprunter la ligne D du tramway. Attention il faut avoir l’appoint pour payer à l’intérieur d’un tramway. Nous sommes surtout venus pour le voir de l’extérieur ainsi que le jardin car les expositions à l’intérieur ne nous intéressent guère.


Quatrième journée à Vienne : Trésor impérial, musées et Prater

Trésor impérial

Le Trésor impérial se trouve au palais impérial (Hofburg). L’entrée est de 10 euros, vous y découvrirez l’une des plus fascinantes collections d’art sacré et profane du monde. On peut y observer une véritable Toison d’or, emblème suprême d’un prestigieux ordre de chevalerie fondé par Philippe la Bon au 15ème siècle.

Musée des Beaux-Arts

En cas de journée pluvieuse, vous pouvez visiter le musée des Beaux-Arts (Kunsthistorisches Museum). L’entrée est de 10 euros et l’audioguide en français à 2 euros (les cartons d’explication ne sont pas traduits).
Musée impressionnant comptant parmi les 10 plus grandes collections d’œuvres d’art au monde. Majestueux grand escalier.

Le muséum d’histoire naturelle est également intéressant mais assez long si l’on veut tout voir.

Prater

N’oubliez pas de faire un tour de la fameuse grande roue au Prater (8,50 euros).

0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus