Accueil City Trip Visiter Rome en 3 jours : 13 incontournables à faire
Que faire à Rome visite des sites incontournables à voir

Visiter Rome en 3 jours : 13 incontournables à faire

7 commentaires

Vous partez visiter Rome en 3 jours et vous cherchez les sites incontournables à voir lors d’un city trip ? Ce guide plein de conseils pratiques vous indique les choses à faire à Rome lors d’un week-end de 2, 3 ou 4 jours. La capitale de l’Italie et ses 3 000 ans d’histoire est un musée à ciel ouvert, et mieux vaut préparer son séjour tant il y a de chose à découvrir entre les vestiges romains et les musées.

Que faire à Rome ? Quels sont les monuments et musées incontournables ? Quel itinéraire pour visiter Rome en 2, 3 ou 4 jours ? Quel billet et pass choisir ? Je vous explique tout dans cet article du blog.

Concernant les hébergements, j’ai écrit un guide sur les différents quartiers où dormir à Rome avec les meilleures adresses par budget.


Visiter Rome : les sites incontournables

La capitale italienne possède un patrimoine tellement riche qu’il faudrait bien plus de 3 jours à Rome pour tout visiter. Néanmoins en un week-end prolongé vous aurez largement le temps de voir tous les sites incontournables. Mais pour cela il faudra bien préparer vos visites car l’affluence peut être importante sur les monuments les plus connus (Colisée, basilique Saint Pierre, musées du Vatican, …). Réserver vos billets à l’avance est donc indispensable. J’indique tout au long de ce guide sur Rome les liens vers les sites officiels pour acheter vos billets coupe file.

Dans la seconde partie de ce guide je vous parlerai des différents pass proposés pour visiter Rome. Et vous verrez qu’en fonction de votre programme, il n’est pas forcément rentable d’acheter un pass (d’ailleurs nous n’en avons pas acheté lors de notre séjour de 3 jours à Rome).

Petit rappel pour les amateurs de photos et vidéos aériennes. L’usage des drones est interdit à Rome, des panneaux en centre-ville le rappellent aux touristes. Enfreindre cette interdiction est passible d’une amende jusqu’à 516 euros et jusqu’à 2 ans de prison. Vous l’aurez compris, vous pouvez laisser votre drone à la maison pour visiter Rome.

Freetour : pour les adeptes des bons plans il est possible de faire une visite guidée gratuite de Rome (2 heures) avec ce freetour. Vous pouvez également visiter gratuitement avec un guide les environs du Vatican via cet autre freetour.

Depuis le 1er avril 2022 il n’est plus nécessaire de disposer du green pass (équivalent du pass sanitaire français) pour visiter les musées de Rome (cela ne s’applique pas aux musées du Vatican par contre). Le port du masque reste obligatoire.

Billet d’entrée Colisée, Forum romain et Palatin

Lors de notre séjour à Rome en janvier 2022 il n’était pas possible d’acheter un billet pour le Colisée directement sur place. Il n’y avait aucune billetterie (peut-être à cause du Covid-19). Et c’est toujours le cas actuellement. Il convient donc d’acheter votre ticket d’entrée sur internet avant de venir visiter Rome.

Mais attention, les sites qui sortent dans les premiers résultats de Google et même les blogs que j’avais consulté vous renvoient tous sur des sites partenaires qui vendent les billets à un tarif plus élevés (30 % plus cher pour le billet des 3 sites). Le seul site officiel pour acheter les billets est celui de coopculture vers lequel renvoie le site officiel du Colisée de Rome. Et pas besoin de billet coupe file ou prioritaire puisqu’il est déjà inclus dans le billet de base ! En effet il est obligatoire de choisir l’heure de sa visite lors de l’achat sur le site officiel.

Il n’existe pas de billet pour visiter le Colisée seul. Vous devez obligatoirement prendre un billet combiné qui donne accès au Colisée, au Forum romain et au Palatin. Le billet est valable 24 heures et il faut choisir l’heure d’entrée au Colisée (créneaux toutes les 5 minutes). Respectez bien l’horaire de votre billet sinon on ne vous laissera pas entrer.

Vous ne pouvez pas acheter les billets plus d’un mois à l’avance pour visiter le Colisée, le Forum romain et le Palatin. Les billets sont mis en vente sur le site officiel seulement pour les 30 prochains jours. Si vous ne trouvez pas de billets à vos dates essayez sur GetYourGuide ou Tiqets pour voir s’il reste de la place.

Vous pouvez aussi choisir une visite guidée. Il n’est possible de réserver une visite avec un guide sur le site officiel, cela se fait uniquement une fois sur place. Si vous préférez réserver à l’avance, le site partenaire du blog propose cette visite guidée de 1h à 3h (à partir de 34,9 €).

3 billets différents sont proposés pour visiter le Colisée :

  • 24h – Colisée, Forum romain et Palatin : 18 € qui permet de visiter les 3 monuments de la Rome antique. Billet valable 24 h. Réservation sur le site officiel. C’est ce billet que vous avons acheté.
  • Full Experience ticket : 22 € qui offre en plus du billet précédent la visite de l’arène et des souterrains du Colisée (ainsi que d’autres sites mineurs dans la ville). Le billet est valable 2 jours consécutifs. Réservation sur le site officiel.
  • Forum Pass SUPER ticket : 16 €, ce billet permet de visiter les autres sites sans le Colisée, mais il ne présente pas grand intérêt tant ce dernier est à voir.

Après votre achat vous recevrez le billet électronique par e-mail. Vous pouvez l’imprimer ou tout simplement le garder sur votre smartphone pour le présenter à l’entrée de chaque site. Pour chaque monument il faudra passer la sécurité (un peu comme à l’aéroport), ce qui peut créer des files d’attente. Vous n’avez le droit d’entrer qu’une fois sur chaque site, ce n’est pas un accès illimité même si le billet est valable 24h ou 48h.


Colisée

On commence ce guide sur Rome par le monument emblématique qui représente le mieux la capitale de l’Italie, le Colisée (Colosseo). Cet amphithéâtre de 50 000 places, le plus grand édifié dans l’Empire romain, fut construit entre 72 et 80. Pendant près de cinq siècles se déroulèrent dans le Colisée des spectacles où s’affrontaient gladiateurs et animaux sauvages. Il y était même organisé des reconstitutions de batailles navales. Le Colisée tomba à l’abandon à partir du VIe siècle, puis fut dépouillé au fil des siècles de ses éléments de décor comme le marbre. C’est aujourd’hui une ruine que l’on visite, mais qui reste bien conservée malgré ses 2 000 ans.

L’extérieur est composé de trois niveaux d’arches et de colonnes superposées, qui à l’intérieur délimitent les différents niveaux de gradins. Les nobles et riches citoyens occupaient les deux niveaux inférieurs, quand au peuple il était relégué au troisième niveau. Au centre de l’amphithéâtre se trouve l’arène et en dessous l’hypogée avec son système ingénieux d’ascenseurs qui permettait de faire monter le décor et les participants.

Après avoir passé la sécurité à l’entrée du Colisée, on monte directement au 3ème niveau où se trouve une exposition retraçant l’histoire du monument. On y découvre aussi des pièces de marbre, des mosaïques et même des graffitis fait sur des pierres. Le couloir mène ensuite au niveau des anciens gradins d’où l’on mesure l’immensité de cet édifice remarquable. La visite permet de faire le tour complet des deux étages où l’on trouve quelques panneaux explicatifs.

Le Colisée, le Forum romain et le Palatin font partie des sites incontournables à Rome. Si vous restez peu de temps sur place, je vous conseille de visiter ces monuments en priorité.

Horaires d’ouverture : 9h – 19h d’avril à septembre (fermeture à 18h30 en octobre et 16h30 de novembre à mars). Dernière entrée 1 heure avant la fermeture. On trouve des toilettes et des fontaines à eau à l’intérieur du Colisée, du Forum romain et du Palatin.

Visiter Rome et le Colisée
Que faire à Rome visite intérieur du Colisée Italie
Visiter Rome : le Colisée


Forum romain

Cet ensemble de ruines de temples et de basiliques formait à l’époque de l’Empire romain le cœur de la vie sociale. C’est le plus important site archéologique à visiter à Rome. Le Forum commença à être aménagé à partir du VIIe siècle av J.C. et perdura jusqu’à la chute de l’Empire romain en 476.

L’entrée principale en face du Colisée passe sous l’Arc de Titus qui servit de modèle à l’Arc de Triomphe de Paris. Il faut essayer d’être méthodique pour tout voir car avec des ruines disposées un peu partout, on est vite perdu quand on arrive sur le Forum romain. L’artère principale, la Via Sacra, traverse tout le site. Je vous épargne la description de toutes les ruines, avec un bon guide papier (nous avions le Lonely Planet Rome) vous aurez toutes les explications. Sinon vous pouvez opter pour une visite guidée (voir les liens ci-dessus dans la section « billet d’entrée ») mais je vous préviens ça peut être long 🙂

Pour faire les plus belles photos du Forum romain, il faut monter sur la colline du Palatin qui offre une vue d’ensemble du site.

Forum romain Rome Italie
Forum romain


Mont Palatin

C’est l’une des sept collines de Rome, pour y accéder il faut prendre l’escalier au début du Forum romain côté Colisée. D’après la légende c’est ici que Romulus aurait fondé la ville en 753 av J.C. A l’époque de l’Empire Romain c’était le lieu de résidence des empereurs qui s’y étaient fait construire de somptueux palais. Les jardins ont été réalisés bien plus tard à la Renaissance. C’est aussi à cette période (1691) qu’a été aménagée la grande fontaine que l’on voit en montant l’escalier jusqu’au Palatin.

Ne manquez pas de passer par le Mont Palatin car c’est d’ici que vous aurez les plus belles vues sur le Forum Romain. Pour cela allez tout à l’ouest jusqu’au parc Orti Farnesiani sul Palatino où se trouve une grande terrasse qui surplombe tout le Forum.

En sortant du Forum romain par la Via dei Fori Imperiali, on tombe sur les ruines des Forums impériaux. Cet ensemble de cinq forums fut construit quand le Forum romain devint trop petit. Les ruines sont bien moins conservées et l’accès est gratuit. A voir si vous passez devant sinon on ne peut pas dire que cela fasse partie des sites incontournables à visiter à Rome.

Visiter Rome en 3 jours forum romain et colisée italie


Fontaine de Trevi

En quittant le quartier de la Rome Antique vers le nord, on peut soit se diriger vers le Centre Historique soit vers le quartier de Trevi. Ce dernier abrite la plus célèbre fontaine de Rome, lieu de passage obligatoire de tous les touristes venus visiter Rome. L’ouvrage baroque (1762) en marbre blanc de 20 m de large et 26 m de haut occupe toute la place Piazza di Trevi.

La coutume veut que l’on jette une pièce dans la fontaine de Trevi pour être sûr de revenir à Rome un jour. Il est interdit de s’assoir sur la fontaine, de manger ou boire, d’aller dans l’eau ou de ramasser les pièces au fond de l’eau. Des policiers présents sur place veillent à faire respecter les règles à grand coup de sifflet. Ne manquez pas de repasser en soirée pour voir la fontaine de Trevi illuminée. Pour photographier la fontaine de Trevi dans sa totalité il faut impérativement un ultra grand angle car il y a peu de recul.

Fontaine de Trevi visiter Rome en 3 jours Italie


Piazza di Spagna et escalier de la Trinité-des-Monts

En continuant vers le nord après la fontaine de Trevi, on tombe sur un autre des monuments emblématiques de Rome, la Piazza di Spagna (place d’Espagne) et l’escalier de la Trinité-des-Monts. La place doit son nom à la présence de l’ambassade d’Espagne à proximité et non à la présence d’une communauté espagnole. On est ici dans le quartier le plus chic de Rome, en témoigne les nombreuses boutiques de grandes marques et les hôtels de luxe.

La petite fontaine Barcaccia (1627) et un majestueux escalier (1725) qui grimpe vers l’église de la Trinité-des-Monts composent l’essentiel de la Piazza di Spagna. L’église est assez classique (il y en a de bien plus belle à Rome) et une grille empêche de la visiter. Il est interdit de s’assoir sur les marches, de manger ou boire sous peine d’une amende de 400 €. Là aussi de nombreux policiers sont présents.

Piazza di Spagna place d'Espagne et escalier de la Trinité-des-Monts Rome
Piazza di Spagna et escalier de la Trinité-des-Monts


Piazza del Popolo

Depuis la Piazza del Spagna et en continuant sur la rue semi-piétonne Via del Babuino bordée de nombreuses boutiques, on débouche sur la Piazza del Popolo (place du Peuple). Au centre de cette place aménagée en 1538 se trouve une obélisque et au sud deux églises baroques jumelles (Chiesa di Santa Maria dei Miracoli et Chiesa di Santa Maria in Montesanto). Côté est les jardins du Pincio surplombent la place.

Ce n’est pas la place la plus jolie de la capitale et si vous êtes pressés vous pouvez faire l’impasse sur la Piazza del Popolo. Après cela ne représente pas un grand détour depuis la Piazza del Spagna et le passage par la Via del Babuino fera le bonheur des amateurs de shopping.


Panthéon

On attaque maintenant le quartier du centre historique (centro storico) dans ce guide sur Rome. Le premier des sites incontournables est le Panthéon. C’est l’édifice antique le mieux conservé de Rome puisque ce temple dédié à tous les dieux a été construit il y a 2 000 ans. Il a été transformé au VIIe siècle en basilique chrétienne (Basilica di Santa Maria ad Martyres).

La visite est libre et gratuite, mais ce que nous ne savions pas c’est qu’à cause du Covid-19 (nous y étions en janvier 2022), il fallait réserver pour visiter le Panthéon le samedi ou dimanche. Du coup nous n’avons pas pu entrer. Donc si vous venez un week-end à Rome, pensez à réserver votre visite sur le site officiel.

Pour ceux qui préfèrent les visites guidées je vous conseille cette visite de 40 min du Panthéon (22 €).

Que faire à Rome visiter le panthéon
Que faire à Rome : le Panthéon


Église Saint-Louis-des-Français

Entre le Panthéon et la Piazza Navona, faites un arrêt à l’église Saint-Louis-des-Français construite entre 1518 et 1589. Elle porte ce nom car elle fut en partie financée par le Roi de France puis consacrée église des Français de Rome. La façade de style Renaissance possède plusieurs statues de personnages de l’histoire de France comme Charlemagne. L’intérieur est décoré dans un style baroque avec beaucoup de marbre et des fresques. Mais l’église Saint-Louis-des-Français est surtout connue pour ses 3 tableaux réalisés par le maître du baroque Michelangelo Merisi dit Caravage. Visite gratuite.

Intérieur de l'église Saint-Louis-des-Français à Rome
L’église Saint-Louis-des-Français


Piazza Navona

Avec ses fontaines et ses palais baroques, la Piazza Navona est l’une des plus belles places de Rome. C’est une œuvre phare de l’art baroque et un passage obligé quand on vient visiter Rome. C’est également un lieu très vivant avec de nombreux cafés installés tout autour. De quoi profiter de la vue et de l’ambiance.

Trois fontaines sont installées sur la Piazza Navona. La plus imposante est la Fontana dei Quattro Fiumi (fontaine des Quatre Fleuves, 1651) au centre de la place avec son obélisque égyptien. Les quatre personnages disposés autour symbolisent les quatre continents alors connus à l’époque. La Fontana del Moro (fontaine du Maure, 1576) au sud représente un Maure entouré de tritons. La dernière au nord, la Fontana del Nettuno (fontaine de Neptune, 1574) représente le dieu Neptune entouré de nymphes et affrontant un monstre marin.

Au centre de la place se trouve l’église Sainte-Agnès-en-Agone (9h-13h / 15h-20h, fermé le lundi) typique du style baroque de Francesco Borromini, un architecte italien considéré comme une figure majeure de cet art. Elle fût achevée en 1657 sur les ruines d’un oratoire du VIIIe siècle. L’intérieur est couvert de nombreuses fresques. Des souterrains mènent à une mosaïque romaine et des restes du stade de Domitien qui précédait la place au Ier siècle.

Piazza Navona fontaine place baroque que faire à Rome


Basilique Saint-Pierre (Vatican)

Visiter la cité du Vatican fait partie des choses incontournables à faire à Rome. Difficile de faire l’impasse sur le plus petit pays au monde situé au cœur de la capitale. Il y a deux sites majeurs à ne pas manquer : la basilique Saint-Pierre et les musées du Vatican (avec la chapelle Sixtine).

La basilique Saint-Pierre est l’édifice le plus important pour les catholiques et constitue un lieu de pèlerinage. Mais nul besoin d’être croyant pour s’émerveiller devant l’église du Pape, l’un des monuments les plus visités au monde. La basilique fut achevée en 1656, et ce qui frappe dès que l’on passe la porte d’entrée est son immensité. Elle peut accueillir plus de 60 000 personnes. L’intérieur possède une superbe coupole réalisée par Michel-Ange et inspirée du Duomo de Florence, ainsi que de nombreuses œuvres d’art.

L’entrée est gratuite mais avant d’accéder à l’intérieur de la basilique Saint-Pierre, il faut passer les contrôles de sécurité. C’est l’un des rares endroits où nous avons du attendre lors de notre séjour à Rome au mois de janvier. Heureusement la file avance assez vite.

Si vous souhaitez réserver une visite en compagnie d’un guide (durée 1 heure) je vous conseille cette visite guidée de la basilique Saint-Pierre (27 €). Vous pouvez également visiter la basilique Saint-Pierre par vous-même en achetant l’audioguide officiel (5 €).

Horaires d’ouverture : 7h – 19h d’avril à septembre / 7h – 18h d’octobre à mars. Tenue correcte exigée (genoux et épaules couverts).

Place Saint-Pierre et basilique Vatican
Intérieur basilique Saint Pierre Vatican


Accès à la coupole

Il faut payer pour accéder à la coupole de la basilique Saint-Pierre d’où l’on profite d’un superbe panorama. Le billet d’entrée à acheter sur place est de 10 € avec ascenseur ou 8 € par les escaliers. Il y a au total 551 marches pour monter au sommet et l’ascenseur permet d’éviter les 231 premières. Il reste donc obligatoirement à monter 320 marches. Il faut en tenir compte surtout si vous n’êtes pas en bonne forme physique. Certains passages sont dans des couloirs assez serrés, s’il y a beaucoup de monde et que vous êtes claustrophobe cela peut être un problème. En montant vous pourrez observer les détails de la coupole de bien plus près.

Je vous conseille vivement de faire l’ascension jusqu’à la coupole. Une fois en haut on bénéficie d’un magnifique point de vue sur la place Saint-Pierre et les jardins du Vatican.

Horaires d’ouverture pour accéder à la coupole : 7h30 – 17h toute l’année avec l’ascenseur / 7h30 – 16h30 d’avril à septembre (16h le reste de l’année) par les escaliers.

Place Saint Pierre Vatican vue depuis la coupole de la basilique
La place Saint-Pierre au Vatican


Musées du Vatican

La visite des musées du Vatican qui comprend la chapelle Sixtine fait partie des incontournables à faire à Rome. Cet ensemble regroupe l’une des plus importantes collections d’art au monde. Prévoyez des chaussures confortables car il y a environ 7 km d’expositions.

L’entrée des musées se trouve au nord des remparts de la Cité du Vatican. Il faut faire tout le tour par l’extérieur depuis la place Saint Pierre. C’est bien fléché vous ne pourrez pas vous perdre. Attention aux rabatteurs qui se trouvent sur ce parcours et qui essaient de vous vendre des billets.

Billets pour les musées du Vatican

Je vous conseille vivement d’acheter votre billet pour les musées du Vatican (billet coupe file) à l’avance, cela vous épargnera les longues files d’attente. Après je vous avoue que nous y étions au mois de janvier, et entre le Covid-19 et la basse saison il n’y a avait personne à la billetterie.

Pour réserver vos billets d’entrée coupe file, il faut aller sur le site officiel du Vatican. Comme pour le Colisée de nombreux sites vous proposent ou vous incitent à acheter des billets plus chers chez des revendeurs, ne vous faites pas avoir ! Le site officiel du Vatican propose également des tours guidées dans les musées et la chapelle Sixtine (34 € en français) ainsi que la visite des jardins.

Le tarif est de 17 € + 4 € de réservation (réservation ici). Si vous souhaitez visiter par vous-même sans guide les musées et la chapelle Sixtine il faut sélectionner le billet « Admission tickets – Vatican Museums and Sistine Chapel ». Lors de l’achat il faut choisir l’heure de votre visite par tranche de 30 min. En option vous pouvez ajouter l’audioguide pour 7 €.

Vous recevrez après la validation de l’achat un e-mail avec le voucher qui contient un QR code. Vous pouvez l’imprimer ou le conserver sur votre smartphone. En présentant ce voucher à la réception à l’étage (et pas à la billetterie au rez-de-chaussée) vous obtiendrez votre ticket d’entrée. Il y a une file réservée à ceux qui ont déjà réservé leur billet sur internet ce qui vous évite de faire la queue à l’extérieur.

S’il n’y a plus aucun billet en vente sur le site officiel à vos dates, essayez de voir sur GetYourGuide ou Tiqets qui proposent des tickets dernière minute. Ils vendent le même billet mais un peu plus cher. Ceux qui aiment avoir des explications complètes pourront choisir cette visite guidée de 2 à 3 heures.

Les musées du Vatican sont gratuits le dernier dimanche du mois mais c’est aussi à ce moment qu’il y a le plus de monde (les habitants de Rome en profitent également). Bref ce n’est pas forcément le meilleur moment pour y aller.

Attention, depuis la crise du Covid-19 l’accès aux musées du Vatican se fait uniquement sur présentation du pass sanitaire et en portant un masque FFP2.


Que voir dans les musées ?

L’ensemble des salles et galeries qui composent les musées du Vatican est immense et ressemble à un labyrinthe. Le plan remis à l’entrée permet de se repérer car avec la signalétique on est quand même un peu perdu. Je vous conseille de vous munir du Lonely Planet Rome qui détaille bien tout ce qu’il y a à voir dans les musées et donne beaucoup d’explications.

Il est impossible de tout visiter en une journée donc mieux vaut vous diriger directement vers les ailes qui vous intéressent le plus. Ne vous inquiétez pas vous ne pourrez pas manquer la chapelle Sixtine, elle se trouve au bout du 1er étage avant de descendre. Il est interdit de prendre des photos dans la chapelle Sixtine (faudra m’expliquer pourquoi c’est le seul endroit où c’est interdit). De nombreux gardes présents dans la salle le rappellent dès qu’ils voient quelqu’un sortir un appareil photo. Mais bon j’ai quand même réussi à vous ramener un cliché 🙂

Pour souffler un peu et prendre l’air entre les différents musées, profitez de la terrasse extérieure et des jardins. C’est ici que se trouve la sculpture  d’une sphère réalisée par Arnaldo Pomodoro.

Parmi les musées que nous avons le plus appréciés, les chambres de Raphaël (Stanze di Raffaello) couvertes de fresques sont particulièrement belles (2ème étage). Le célèbre peintre de la Renaissance en décora deux personnellement. La galerie des Cartes (galleria delle Carte) longue de 120 m avec un magnifique plafond vouté peint, présente 40 cartes topographiques du XVIe siècle (2ème étage). Dans les appartements Borgia on trouve des œuvres plus contemporaines, ce qui change un peu, avec des tableaux de Dali ou Matisse par exemple. Juste après on arrive dans la chapelle Sixtine, le chef d’œuvre de Michel-Ange. La sortie du musée se fait par un superbe escalier en colimaçon (escalier de Bramante).

Chapelle Sixtine musées du Vatican Michel-Ange Rome Italie
Chapelle Sixtine – Musées du Vatican


Quartier Trastevere

Trastevere se trouve au sud de la Cité du Vatican de l’autre côté du Tibre par rapport au centre historique et au Colisée. C’est un quartier très pittoresque composé de petites ruelles et maisons où l’on trouve de nombreux restaurants et bars. C’est un lieu de sortie très prisé et l’un des quartiers les plus touristiques de Rome. Pour rejoindre le quartier Trastevere depuis le Vatican nous avons pris le bus (l’une des rares fois au cours de notre séjour à Rome). Depuis le centre historique vous n’avez qu’à traverser le pont Garibaldi.

Trastevere est un quartier où l’on profite principalement de l’ambiance. Il y a pas beaucoup de monuments à voir, l’un des principaux est la Basilica di Santa Maria in Trastevere installée au sein d’une jolie place. Elle referme de nombreuses mosaïques. Malheureusement nous n’avons pas pu les observer car le jour de notre passage elle fermait exceptionnellement à 17h et nous sommes passés trop tard.

Côté restaurants, nous avons mangé d’excellents rigatoni all’amatriciana chez Nannarella. Ils servent quasiment toute la journée ce qui est pratique car nous avons mangé à 16h. A force de visiter Rome on ne voit pas l’heure passer 😀 Les tarifs sont tout à fait corrects, une belle adresse que l’on recommande (et Daniela qui est Napolitaine est très à cheval sur les pâtes, impossible qu’elle en mange au resto en France par exemple).

Place piazza Santa Maria in Trastevere Rome Italie
Piazza Santa Maria in Trastevere et la basilique


Château Saint-Ange

Cette imposante forteresse circulaire construite entre 135 et 139 était à l’origine un mausolée pour l’empereur Hadrien. C’est au VIe siècle que le mausolée fut transformé en château. Depuis 1925 il abrite le Museo Nazionale di Castel Sant’Angelo qui regroupe une collection de peintures et d’armures. Il existe un passage secret, le Passetto di Borgo, qui relie le château Saint-Ange au Vatican. Il permettait aux Papes de fuir en cas de danger. La terrasse au sommet du château Saint-Ange offre un joli panorama sur Rome et la cité du Vatican.

Vous pouvez acheter le billet à l’avance via le site officiel du château Saint-Ange. Sinon pour quelques euros de plus vous pouvez acheter un billet coupe file. L’accès au château est gratuit le premier dimanche de chaque mois.

Horaires d’ouverture : 9h – 19h30, fermé le lundi | Tarif : 13 €

Château Saint-Ange Castel Sant'Angelo reflet rivière pont que faire à Rome Italie
Castel Sant’Angelo et pont Saint Ange


Quel pass pour visiter Rome et faut-il en acheter un ?

Comme la plupart des grandes villes, Rome ne déroge pas à la règle en proposant 2 pass touristiques officiels (déclinés en 4 versions) dont je vous donne les détails ci-dessous. Avant d’acheter ce type de pass, réfléchissez à ce que vous avez prévu de faire à Rome car cela n’est pas forcément rentable.

De notre côté nous n’avons acheté aucun pass pour visiter Rome en 3 jours. Et cela ne nous a pas empêché de voir la plupart des sites incontournables. Nous n’avions pas besoin d’avoir un pass transport illimité puisqu’avec un hébergement pas trop loin du centre (quartier Aventino) nous avons tout fait à pied.

Quant aux pass qui sont vendus par les sites de réservations de tickets ou d’activités, si vous voulez faire des économies et payer le juste prix, il faut tout simplement acheter vos billets sur les sites officiels que je donne à chaque fois. Autant je suis pour ce genre de site quand il s’agit d’excursions organisées, autant pour un même billet d’entrée revendu plus cher je ne souhaite pas en faire la promotion. Je ne toucherai pas de commission mais au moins vous payerez le tarif le moins cher 🙂


Roma Pass 48h / 72h

  • Une entrée gratuite (ou 2 entrées pour la version 72h) dans un musée ou site archéologique de votre choix (liste ici)
  • L’utilisation gratuite des transports en commun pendant la période de validité de la carte (48h / 72h)
  • Des réductions pour les attractions touristiques
  • Expérience avec un casque de réalité augmentée au Circo Maximo (détail ici)
  • Accès gratuit aux toilettes du réseau P.stop

Tarif : 32 € pour 48 h / 52 € pour 72 h | Où l’acheter : site officiel du Roma Pass ou GetYourGuide (1 € de plus).

Mon avis : ce pass est intéressant si vous avez prévu de visiter de nombreux sites touristiques et musées à Rome (il n’inclut pas ceux du Vatican). Cela peut être également pratique d’avoir les transports illimités si vous avez un hébergement éloigné du centre-ville. De notre côté nous avons tout fait à pied en ne prenant que deux fois le bus en 3 jours (ticket à 1,50 €).


Omnia Card 24h / 72h

Vous trouverez toutes les informations détaillées et les liens pour acheter le pass sur le site officiel de l’Omnia Card ou sur GetYourGuide (même prix).

Omnia Card 24h

  • Musées du Vatican et Chapelle Sixtine
  • Open Bus Vatican&Rome (bus à arrêts multiples)
  • Carcer Tullianum (Prison Mamertine)
  • Basilique Saint-Jean-de-Latran et Cloître avec audioguide, Entrée au Musée du Trésor
  • Visite guidée de l’une des Catacombes de Rome au choix
  • Vox City Guide, l’application innovante qui vous guidera dans la ville

Tarif : 69 €

Omnia Card 72h

  • Musées du Vatican et Chapelle Sixtine
  • Application audioguide multilingue pour la Basilique Saint-Pierre 
  • Basilique Saint-Jean-de-Latran et Cloître avec audioguide, Entrée au Musée du Trésor. (l’accès au Sancta Sanctorum n’est pas inclus)
  • Open Bus Vatican&Rome (bus à arrêts multiples)
  • Entrée au Carcer Tullianum
  • Vox City Guide, l’application innovante qui vous guidera dans la ville.
  • 2 entrées gratuites aux musées et/ou sites archéologiques de la ville de Rome
  • Entrée au tarif réduit pour les visites suivantes des musées et/ou sites archéologiques de la ville de Rome inclus dans le Roma Pass
  • Accès gratuit aux transports en commun Atac de la ville de Rome pendant 72 heures

Tarif : 129 €

Mon avis : La version 24h a relativement peu d’intérêt car il est difficile de visiter tous les sites proposés dans le pass en une seule journée. Sachant que le billet pour les musées du Vatican et la chapelle Sixtine ne coûte que 21 € (voir ci-dessus), l‘Omnia Card 24h n’est pas un bon plan.

La version 72h parait parfaite pour un séjour à Rome de 3 jours, le seul hic c’est qu’elle coûte relativement chère (trop à mon goût). Il convient de bien faire vos calculs en fonction des sites et musées que vous avez prévu de visiter pour voir si c’est rentable. Le musée du Vatican (21 €), la parc archéologique du Colisée (18 €) et la galerie Borghese (13 €) sont les sites inclus les plus chers (total 52 €). Si on enlève les audioguides qui ne sont pas forcément indispensable avec un guide papier et si vous n’avez pas l’intention de prendre les transports en commun inclus cela laisse une belle marge pour atteindre les 129 €. Là encore si vous avez envie de visiter Rome tranquillement sans faire la course aux musées et sans avoir besoin des transports en commun, l’Omnia Card 72h n’est pas intéressante. Pour rentabiliser ce pass il faut utiliser toutes les options et prendre fréquemment les transports en commun (un ticket de bus / métro revient à 1,50 €).


Rome Tourist Card

Ce pass touristique qui n’a rien d’officiel est vendu par le site de réservation de billets Tiquets. C’est un package qu’ils ont créé et qui comprend les principaux sites incontournables à voir à Rome. Les accès prioritaires et autres coupe-file sont déjà inclus lors de l’achat sur les sites officiels (comme je l’explique pour le billet du Colisée et des musées du Vatican).

La carte touristique de Rome comprend (en rouge le prix officiel de l’entrée) :

  • Colisée, Forum romain et Mont Palatin (18 €)
  • Musées du Vatican et chapelle Sixtine (21 €)
  • Visite guidée de la basilique Saint-Pierre avec un guide officiel du Vatican (27 € chez GetYourGuide)
  • Application de guide audio avec plus de 130 points d’intérêt dans la ville
  • Application de guide audio pour une visite libre du Panthéon de Rome (gratuit)
  • 10% sur votre prochaine réservation sur le site Tiqets

Tarif : 85 € contre 66 € si vous prenez vos billets individuellement sur les sites officiels. Les audioguides peuvent largement être remplacés par un guide papier comme le Lonely Planet. A vous de voir si vous avez l’utilité de la Rome Tourist Card.

Vittoriano Rome monument à Victor-Emmanuel II Altare della Patria (Autel de La Patrie)
Vittoriano, le monument à Victor-Emmanuel II


Conseils pratiques pour visiter Rome


Comment aller à Rome

Même si « tous les chemins mènent à Rome » comme le dit le proverbe, voici les principaux moyens de rejoindre la capitale de l’Italie :

  • Avion : c’est le plus simple, le plus rapide et le moins cher pour aller à Rome. De nombreuses compagnies lowcost proposent des billets pas chers. Pour rechercher le meilleur tarif je vous conseille d’utiliser ce comparateur de vols.
  • Train : la gare ferroviaire de Rome-Termini se trouve en centre-ville. Le train est une bonne solution si vous venez d’une autre ville italienne, comme Pise par exemple. Depuis la France le voyage est un peu long.
  • Voiture : ce n’est pas la solution la plus pratique et la plus rapide, car vous n’aurez pas besoin d’une voiture pour visiter Rome. Néanmoins si comme nous vous faites un road trip en Italie (nous venions de Toscane), vous arriverez dans la capitale en voiture. Dans ce cas le mieux est de chercher un hébergement avec parking pour la laisser durant tout votre séjour à Rome.


Comment rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport de Rome

Depuis l’aéroport Fiumicino (Leonardo da Vinci) situé à 30 km de la ville, vous avez le choix entre :

  • Le train direct Leonardo Express pour la station Rome-Termini qui circule entre 6h08 et 23h23 avec un départ toutes les 15 min (30 min en heures creuses). C’est la meilleure solution et la plus rapide. Tarif : 14 €, durée 32 min. Vous pouvez acheter le billet sur place ou sur le site Trenitalia (site officiel des trains en Italie). Sélectionnez de « Fiumicino Aeroporto » à « Roma Termini ». Si vous ne trouvez pas vous pouvez l’acheter directement sur ce site de réservation (17,9 €).
  • Le bus pour la station Termini qui circule entre 6h05 et 00h40. C’est moins cher (6 €) mais plus long (1 heure) et vous n’êtes pas à l’abri de rester coincé dans les embouteillages. Vous pouvez acheter le billet sur ce site.
  • La navette entre l’aéroport de Fiumicino et votre hôtel situé dans l’enceinte du mur d’Aurélien (tout le centre de Rome). Réservation ici (18,46 €).
  • Le taxi, le prix pour le centre de Rome est de 48 € (prix fixe).


Quand visiter Rome

La capitale italienne peut se visiter toute l’année mais les meilleures périodes pour visiter Rome sont le printemps (avril à juin) et l’automne (septembre et octobre). L’été il peut faire très chaud, et entre les files d’attente devant les monuments et les visites à l’extérieur (comme le Forum romain), on passe beaucoup de temps en plein soleil. Cela peut être pénible pour certains.

De notre côté nous avons visité Rome en plein hiver au mois de janvier. Et comme vous pouvez le voir sur les photos nous avons eu un temps ensoleillé pendant tout notre séjour. Les températures étaient seulement froides une fois la nuit tombée (ce qui nous a obligé à sortir le bonnet !). L’avantage de visiter Rome en hiver est qu’il n’y a pas beaucoup de touristes, et ça on apprécie vraiment si vous nous suivez sur le blog. Côté inconvénient le seul que j’ai trouvé est que le soleil se couche tôt et qu’il n’est pas positionné très haut dans le ciel ce qui entraine souvent des ombres sur les photos.

Pour votre séjour à Rome, évitez les fêtes religieuses catholiques (notamment Pâques) qui voient affluer beaucoup de touristes dans la ville et au Vatican.

Pont Vittorio Emanuele II et basilique Saint Pierre tibre Rome Italie
Pont Vittorio Emanuele II et basilique Saint Pierre


Logements pour visiter Rome

La ville propose une large gamme d’hébergements qui va de l’auberge de jeunesse pour les voyageurs aux budgets serrés au palace 5 étoiles. Peu importe la période de l’année à laquelle vous viendrez, le principal est de réserver bien à l’avance car Rome est une ville très touristique où les tarifs sont élevés. C’est la première ville italienne et la 5ème ville en Europe en terme de touristes.

Chaque quartier possède ses avantages et inconvénients, voici quelques bonnes adresses situées dans le centre ville et classées par budget. Pour plus d’informations et de conseils reportez-vous à l’article où dormir à Rome.

  • 82 € : Roman Central House, bien placée à 800 mètres de la basilique Sainte-Marie-Majeure, cette maison d’hôtes propose une chambre avec cuisine privative.
  • 99 € : Coliseum top floor with terrace and view, cet appartement proche du Colisée situé en dernier étage possède une terrasse avec vue.
  • 107 € : B&B In Piazza, un bed and breakfast tout proche de la magnifique place Navona qui propose des chambres avec petit déjeuner compris.
  • 135 € : Gemini Suites Navona, cette chambre d’hôtes met à disposition de belles chambres modernes à seulement 20 mètres de la Piazza Navona.
  • 139 € : Monti First, cet hôtel 3 étoiles est très bien placé, il se situe dans le centre à proximité des sites incontournables à voir à Rome.
  • 147 : B&B Insula Urbis, situé à 400 m du Panthéon, cette chambre d’hôtes offre de jolies chambres modernes avec balcon. Petit déjeuner inclus.
Visiter Rome en 3 jours place Saint Pierre Vatican
La place Saint Pierre au Vatican


Où manger à Rome

Tout voyage en Italie fait la part belle à la gastronomie et Rome ne déroge pas à la règle. Pour manger comme un romain je vous conseille de vous rendre dans les trattorias. Ces restaurants servent une cuisine maison simple mais délicieuse. Au menu les traditionnelles pâtes (alla carbonara et all’amatriciana qui sont mes préférées) et des spécialités romaines comme les saltimbocca alla Romana. La ville compte également un grand nombre de pizzerias qui servent les pizzas rondes façon napolitaine (pour info la pizza est née à Naples) mais également des parts de pizza au mètre appelées pizza al taglio dont la pâte est plus épaisse.

Le quartier Trastavere est réputé pour ses nombreuses trattorias, bars et cafés, c’est le quartier idéal pour aller déjeuner ou diner à Rome. On y trouve de très bonnes adresses, nous avons été chez Nannarella et c’était excellent.

Testaccio, un ancien quartier ouvrier de Rome, est également un haut lieu de la gastronomie romaine. Comme notre hébergement était juste à côté de ce quartier, nous avons pu tester plusieurs adresses. On recommande Masto, un restaurant qui fait aussi épicerie. La salle est toute petite, les réservations sont indispensables. Toujours à Testaccio mais un peu plus haut de gamme (il est recommandé par le Guide Michelin), le restaurant Felice est également une belle adresse que nous avons testé.

Pour découvrir la cuisine romaine en compagnie d’une guide vous pouvez opter pour cette visite culinaire en soirée.


Cours de cuisine

Si vous souhaitez apprendre à confectionner vous-mêmes des spécialités romaines, vous pouvez participer à un cours de cuisine. La capitale en propose plusieurs, souvent centrés sur la fabrication des pâtes. Voici quelques ateliers que vous pouvez suivre :


Que faire dans les environs de Rome


Pompéi et le Vésuve

Envie de sortir de la capitale pour découvrir d’autres richesses de l’Italie ? Cette excursion d’une journée à Pompéi et au Vésuve au départ de Rome vous permettra de changer d’air.

A bord d’un bus privé climatisé vous partirez à la découverte de Pompéi accompagné d’un guide archéologue. Le billet d’entrée coupe-file ainsi que la visite guidée de la ville antique est inclus. Après avoir visité Pompéi, vous monterez la pente du mont Vésuve (d’avril à mi-novembre), l’un des rares volcans actifs d’Europe situé dans le parc national du Vésuve. De là, vous ferez une courte randonnée jusqu’au cratère fumant pour une vue imprenable sur Capri et Sorrente. Pendant la saison hivernale, entre novembre et mars, le mont Vésuve est fermé, votre visite suivra donc le littoral et vous emmènera dans la ville de Naples.


La Toscane

Échappez à l’agitation de Rome avec cette excursion en Toscane avec déjeuner et dégustation de vins. Avec le voyage et les visites touristiques déjà organisés, profitez des célèbres plats, vins et paysages de cette région pittoresque en une seule journée.

Tout d’abord, vous visiterez à pied la ville perchée de Montepulciano. Admirez une cave à vin ancienne mais toujours fonctionnelle et des ruines antérieures à Rome. Visitez ensuite San Biagio, une église Renaissance du XVIe siècle. À quelques minutes en voiture vous attend un délicieux déjeuner toscan. Le repas de 3 plats avec des accords mets-vins se prend dans la cave à vin d’une authentique ferme viticole, comprenant le célèbre Brunello di Montalcino. Le dernier arrêt est au village de Pienza avant de rentrer à Rome.

Si la Toscane vous intéresse, vous pouvez également visiter Florence et Pise au départ de Rome avec cette excursion.


Positano et la côte Amalfitaine

Tombez sous le charme de la côte amalfitaine lors de cette excursion d’une journée à Positano et sa région et voyagez en train à grande vitesse de Rome jusqu’à Naples. Ensuite, rejoignez en minibus Positano et Amalfi et profitez à loisir des plages et des boutiques italiennes.

Positano est considéré comme l’un des plus beaux villages du Sud de l’Italie. Sur place flânez dans les ruelles étroites pour rejoindre le port et ses couleurs flamboyantes et dénichez quelques produits locaux uniques dans les nombreuses boutiques de souvenirs du village. Ensuite partez à la rencontre de l’Italie authentique en pénétrant au cœur d’Amalfi où l’architecture méditerranéenne caractéristique, représentée notamment par de sublimes maisons blanches comme empilées les unes sur les autres, saura vous séduire.

 

Vous voilà prêt pour visiter Rome en 3 jours, voire même un peu plus si vous souhaitez faire des excursions en dehors de la ville. Si vous avez des questions pour organiser votre séjour à Rome, n’hésitez pas à utiliser les commentaires du blog.

Vous aimerez aussi

7 commentaires

COGNET 9 juin 2022 - 16 h 59 min

Bonjour,
Merci beaucoup pour votre page sur Rome.
Je voulais savoir si vous aviez un conseil pour une visite sur 3 jours de Rome; A savoir que faire par jour afin de visiter le plus de chose possible.
Genre jour 1 visiter . . . jour 2 visiter . . .
Merci beaucoup
Pour info, j’y vais demain 😉

Répondre
Mushu 12 juin 2022 - 10 h 38 min

Bonjour et désolé pour la réponse un peu tardive j’étais en voyage. J’espère que vous avez trouvé tout de même que faire à Rome en 3 jours 🙂
J’apporte une réponse pour les futurs lecteurs sachant que cela reste subjectif, tout le monde ne visite pas à la même vitesse.
Voilà un programme de 3 jours pour visiter Rome :
J1 : la Rome Antique (Colisée, Forum romain et Palatin) + centre historique (Trevi, piazza Navone, Pantheon, …)
J2 : le Vatican avec visite du musée (qui peut prendre beaucoup de temps), de la basilique Saint Pierre sans oublier de monter dans la coupole
J3 : quartier Trastevere, château Saint Ange, jardin de la villa borghese (on y a pas été car nous étions en janvier) et finir de visiter le centre historique, prendre le temps d’un déjeuner en terrasse, un café, …. profiter de Rome quoi 🙂

Répondre
sabeel 10 juin 2022 - 22 h 46 min

Un très bon résumé de ce qu’il faut faire à Rome. Merci pour ce guide

Répondre
Chloé 2 septembre 2022 - 18 h 25 min

Hello !
Je tenais vraiment à laisser ce message sur ton blog afin de te remercier vivement pour cet article très complet et détaillé pour un séjour à Rome. Nous revenons de 4 jours à Rome et après avoir épluché de nombreux blogs et sites, tous nous renvoyants vers des sites partenaires incompréhensible ou nous poussant à prendre des pass touristiques… nous avons finalement suivi quasi à la lettre ce que tu suggères et pris en considération tes nombreux conseils ! Des lieux incontournables à voir, en passant par les modes de transport, les différents moyens de réservations des sites, les pass touristes… nous n’avons vraiment pas été déçus de te faire confiance car tout a finalement été parfait grâce à tes nombreux conseils avisés.
Le seul petit hic du séjour : nous avons visité d’abord les musées du Vatican un mardi à 9h30, et avons voulu enchainer sur la Basilique St Pierre… qui fermait exceptionnellement ses portes à 12H30 ce jour-là, sans explication (Bon, j’avoue j’ai pas tout pigé ce qu’a essayé de m’expliquer le garde !) . Nous sommes arrivés 5 min trop tard !! C’est ça de vouloir flâner dans les multiples allées des incroyables musées du Vatican 🙂 Heureusement pour nous, nous avions encore 48h devant nous et avons pu adapter notre séjour en revenant le surlendemain. Petit tips aux futurs voyageurs : ne prenez pas peur de la file d’attente devant la Basilique St Pierre. Pour nous, elle était vraiment impressionnante et faisait le tour de l’arc de la Place Saint Pierre laissant penser que nous en aurions pour des heures, mais nous avons attendu « seulement » 55 min environ (en plein soleil, certes! mais ça valait le coup).
Sinon, j’encourage les futurs voyageurs à marcher car tout est beau à Rome, contrairement à son métro 🙂 attention tout de même, les piétons sont loin d’être prioritaires manifestement aux yeux des conducteurs italiens =D !
Voilà, en bref, mille mercis et j’encourage tous les futurs voyageurs à te faire confiance.

Répondre
Mushu 2 septembre 2022 - 18 h 35 min

Bonjour Chloé et merci d’avoir pris le temps d’écrire un commentaire aussi complet 🙂 Je suis vraiment ravi que mon guide sur Rome t’ait permis de réussir ton séjour. Pour la basilique Saint Pierre c’est vrai que la file peut être impressionnante, mais les contrôles de sécurité vont vite heureusement. Lors de notre voyage en janvier nous n’avions attendu qu’un quart d’heure. Bon futur voyage !

Répondre
Sabine 19 septembre 2022 - 11 h 20 min

Bonjour, merci pour ce super guide. Je suis en train de préparer notre séjour à Rome de début octobre et j’avais une question. Pour la visite du Colisée le billet de base ne comprend pas l’entrée dans l’arène. Est-ce que ca vaut le coup de prendre cette entrée dans l’arène ? Et pour l’audioguide, est-ce qu’on peut le prendre sur place alors qu’on a déjà réservé les billets ? merci d’avance

Répondre
Mushu 20 septembre 2022 - 21 h 12 min

Bonjour Sabine, le billet de base pour la visite du Colisée ne comprend pas l’arène, pour cela il faut prendre le billet Full Experience ticket. Pour ma part je n’ai pas visité l’arène mais cela peut être intéressant si vous souhaitez en apprendre plus sur les lieux. Dans les salles souterraines on peut voir les les restes des ascenseurs, des trappes et des cages qui permettaient aux animaux sauvages et gladiateurs de monter dans l’arène où avaient lieu les combats.
Pour l’audioguide il vaut mieux le réserver à l’avance car je ne me souviens plus s’il est possible de le réserver sur place. Faites moi un retour pour savoir si c’était faisable.

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus