Accueil DestinationsAmériquesEquateur & Galapagos Quito capitale de l’Équateur perchée dans les Andes
Quito - Place San Francisco

Quito capitale de l’Équateur perchée dans les Andes

0 commentaire

Quito est la première étape de notre voyage de 3 semaines en Équateur, nous y passerons à trois autres reprises en rentrant d’Amazonie, des îles Galapagos et de la forêt de Mindo.

Deuxième plus haute capitale du monde avec ses 2850 m d’altitude, Quito possède un magnifique centre historique inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Une journée complète permet de visiter Quito et d’avoir un bon aperçu de la vieille ville.


Arrivée à Quito

Notre vol atterrit à l’aéroport de Quito à 17h, nous passons rapidement l’immigration (pas de visa nécessaire) puis prenons un taxi pour l’hostal El Arupo, où j’ai réservé 2 nuits. Le taxi n’utilise pas de compteur, c’est la règle pour ce nouvel aéroport inauguré cette année, une pancarte dans le taxi donne les tarifs vers les différentes destinations. C’est 27 $ pour le quartier Mariscal. Le temps de trajet peut varier de 45 min à 1h30 suivant la circulation.

L’hostal El Arupo (45 $ / nuit) se trouve dans Rodriguez, la rue la plus calme du quartier Mariscal. C’est dans ce quartier touristique plutôt à destination des routards que l’on trouve les pensions et auberges de jeunesse, mais également les restaurants et bars.

Où dormir à Quito

Que vous souhaitiez vous loger dans le quartier touristique des gringos à Mariscal ou dans le centre historique de Quito, on trouve pas mal d’adresses petits budgets et d’hôtels avec plus de cachet. Ci-dessous une liste d’hébergements avec de très bons retours.

Quartier Mariscal

Centre historique vieille ville


VIEILLE VILLE DE QUITO

L’ordre de nos visites sera dicté par les horaires d’ouverture et de fermeture des sites et musées, car en ce dimanche il faut avoir un itinéraire précis si on ne veut pas trouver porte close. Nous prenons l’Ecovia (un bus électrique en site propre, tarif : 0,25 $ / pers) pour rejoindre le Quito Colonial. Une personne fait la monnaie à chaque arrêt si vous n’avez pas de pièces pour passer le tourniquet.


Plaza Grande

La Plaza Grande est une place bordée de palmiers et de bâtiments historiques (cathédrale et palais présidentiel entre autre) qui constitue le cœur de la vieille ville.


Plaza San Francisco

Après 200 m dans les ruelles de la vieille ville entièrement dédiées aux piétons le dimanche, nous arrivons sur la plus belle place de Quito, la plaza San Francisco. Elle est bordée par le plus ancien et plus grand édifice colonial de la ville, le monastère San Francisco, débuté quelques semaines après la fondation de Quito en 1534.

Le monastère San Francisco se visite gratuitement mais il faut prévoir sa visite car il est fermé entre 11h et 15h du lundi au jeudi et ferme à 11h les vendredi, samedi et dimanche. A droite de l’entrée principale se trouve le Museo Franciscano (2 $) qui renferme une partie du trésor artistique de l’église.


Musée Casa del Alabado

A un demi-pâté de maison de la place San Francisco se trouve le musée « Casa del Alabado », où l’on peut admirer une belle collection d’œuvres précolombiennes en pierre, métal ou céramique. L’entrée est de 4 $ audioguide compris (en anglais). Ce musée ferme à 12h30 le dimanche.


Casa Museo Maria Augusta Urrutia

Nous visitons ensuite la Casa Museo Maria Augusta Urrutia, une demeure datant du XIXe siècle magnifiquement préservée abritant du mobilier d’époque et des œuvres d’art. L’entrée est de 2 $ et comprend la visite guidée en anglais ou espagnol. Les photos sont interdites à part dans la cour.


Compañia de Jesus

Nous visitons ensuite la Compañia de Jesus, qui le dimanche n’est ouverte que de 13h30 à 16h30. L’entrée est normalement de 3 $ mais nous n’avons pas vu où il fallait prendre le billet du coup nous sommes entrés sans payer. La Compañia de Jesus est l’église la plus richement décorée de Quito, il y a de l’or partout. La construction de cette église jésuite commença en 1605 pour s’achever 160 ans plus tard. Les photos sont interdites mais je n’ai pas pu m’empêcher d’en prendre une ! Je rentre sans payer et en plus je prends une photo, je cumule toutes les fautes !

Compañia de Jesus quito


Nous continuons notre ballade dans la vieille ville en suivant l’itinéraire de la promenade à pied proposé par le guide Lonely Planet Equateur. Celui-ci part de la Plaza Grande et va jusqu’au Parc la Almeda en passant par tous les sites à voir (au total 3 km en 4 heures, visites comprises).


Basilica del Voto National

Nous arrivons à la Basilica del Voto National, une église gothique massive commencée en 1926. Des tortues, des iguanes et des oiseaux remplacent les gargouilles traditionnelles sur le côté de l’édifice. Il faut payer 2 $ pour monter dans les tours et ainsi profiter d’une vue sur la vieille-ville (dommage que le ciel se soit couvert cet après-midi).


TelefériQo

Nous avons pris le TelefériQo le dernier jour de notre voyage et pour la première fois en 3 semaines il faisait un grand soleil. Le « TélefériQo » est un téléphérique qui permet de monter à 4 100 m d’altitude pour une vue exceptionnelle sur la vallée de Quito et les volcans qui l’entourent. De là, on peut grimper jusqu’au sommet du volcan Pichincha (4 680 m) en 3 heures, mais nous nous sommes contentés du point de vue.

Le taxi de Mariscal Sucre jusqu’au TéléfériQo revient à 5 $. Tarif TéléfériQo A/R : 8,5 $ / pers.

0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus