Accueil DestinationsAmériquesEquateur & Galapagos Croisière de 5 jours dans les îles Galapagos
Galapagos - Vue Bartholomé

Croisière de 5 jours dans les îles Galapagos

0 commentaire

Nous rejoignons l’aéroport de Guayaquil pour partir sur les îles Galapagos où nous avons prévu une croisière de 5 jours à bord du bateau l’Encantada.


Comment choisir sa croisière aux îles Galapagos

Il y a 2 manières de visiter l’archipel des Galapagos, soit faire une croisière, soit séjourner sur une île et prendre ensuite des excursions à la journée. Nous avons opté pour la croisière car cela permet de gagner du temps (le bateau navigue la nuit) et donc de voir plus de choses. L’expérience de vie à bord d’un bateau est également complétement différente d’un séjour en auberge de jeunesse, être au milieu de nul part avec juste la mer, les animaux et les îles volcaniques désertes renforce la sensation d’être dans un autre monde (pas besoin de rentrer tous les soirs en « ville »).

Durée du séjour

5 jours et 4 nuits me semble le minimum pour découvrir les Galapagos, sachant que ces 5 jours comprennent le vol aller et retour qui ont toujours lieu le matin. Les croisières de 4 jours sont trop courtes, il est dommage de venir de si loin et de payer si cher pour ne rester que 3 nuits. Il y a ensuite les croisières de 8 jours voir plus, c’est le top si vous avez le temps et surtout le budget.

Le bateau

Il existe plusieurs catégories de bateau, en fonction du standing de celui-ci mais également des compétences du guide (du simple naturaliste au biologiste de formation).
Globalement, 4 catégories se détachent : Économique / Touriste Supérieur / Première classe / Luxe. La taille des bateaux va de 12 passagers jusqu’à 100 passagers pour certains de la classe luxe.

L’itinéraire

Pour moi c’était l’aspect le plus important, car en 5 jours il est impossible de tout voir, il faut donc choisir l’itinéraire en fonction de ce que vous souhaitez faire (les itinéraires des bateaux sont fixes). Tous les animaux ne vivent pas sur toutes les îles, certains sont spécifiques à une seule (il y a beaucoup d’espèces endémiques) et les îles sont toutes différentes entre elles.

Étant particulièrement intéressé par les animaux et les oiseaux des Galapagos, j’ai fait la liste des espèces que je souhaitais voir. Le guide Lonely Planet m’a été d’une grande aide car il détaille ce qu’il y a à voir sur chaque île et donne pour chaque espèce animale les sites où l’on peut les observer.

Dernière solution : les promos de dernières minutes

Si vous n’avez pas de choix particulier pour le bateau ou les iles à visiter et que vous avez un agenda flexible, vous pouvez attendre les promos de dernières minutes dans les agences de Quito ou mieux directement sur place sur l’île de Santa Cruz. Cette solution ne m’a pas l’air de fonctionner sur tous les bateaux car le notre était à moitié plein et je n’ai pas vu de promotions dessus.


Notre bateau : l’Encantada

Pour choisir notre croisière, j’ai opté pour 3 îles principales : Genovesa (otarie à fourrure des Galapagos, fou à pieds rouge), Seymour Nord (frégate, fou à pieds bleu) et Bartolomé (manchot des Galapagos et superbe vue). Un 4ème site m’aurait bien plu mais il était trop éloigné des autres, c’est le Canal Bolivar entre les îles Isabela et Fernandina où l’on peut observer des orques. Ce canal est également entouré de deux sites intéressants, Punta Espinoza et le Lac Darwin.

Nous souhaitions également un bateau avec peu de passagers, qui rentre dans notre budget et avec un certain cachet. L’Encantada répondait à toutes nos attentes (catégorie touriste Supérieur). C’est un bateau dont l’intérieur est tout en bois, qui peut naviguer à la voile (mais également au moteur) et comportant 6 cabines doubles avec lits superposés et salle de bain privée avec douche (eau chaude). Son itinéraire de 5 jours partant le vendredi passe par les îles des Galapagos que je souhaitais voir.

Itinéraire de l’Encantada

  • Jour 1 : Baltra – Santa Cruz : Station Charles Darwin
  • Jour 2 : Genovesa : El Barranco – Bahía Darwin
  • Jour 3 : Bartolomé – Santiago : Bahía Sullivan
  • Jour 4 : Ilôt Bambridge – Sombrero Chino – Santa Cruz : Caleta Tortuga Negra
  • Jour 5 : Seymour Nord – Baltra


Budget

C’est un réel budget de venir aux Galapagos d’autant plus pour y faire une croisière, mais c’est le genre d’endroit où l’on vient qu’une seule fois dans sa vie et qui laisse des souvenirs à jamais gravés dans la mémoire. Je ne pouvais pas envisager de venir en Équateur sans passer par les Galapagos, d’autant plus que j’ai une formation de biologiste marin 🙂

  • Croisière îles Galapagos 5 jours en pension complète : 1 275 $ (944 €) par personne.
  • Vol aller retour Guayaquil – Galapagos – Quito : 520 $ (385 €) par personne sur la compagnie Aérogal.
  • Carte de transit : 10 $
  • Entrée Parc National Galapagos : 100 $
Carte archipel des îles Galapagos
Carte de l’archipel des îles Galapagos


ARRIVÉE A L’AÉROPORT DES GALÁPAGOS SUR L’ILE BALTRA

Avant de s’enregistrer sur le vol pour les Galapagos, il faut passer son sac aux rayons X puis les autorités mettent un scellé pour qu’on ne puisse plus l’ouvrir. Il est interdit de transporter des produits frais, des graines ou tout animal. Il faut également payer 10 $ au guichet Ingala pour obtenir la carte transit.

L’avion a 2h de retard, nous embarquons à 10h40. Aux iles Galapagos, il y a une heure de décalage horaire (en moins) avec Quito. Alors que nous allions atterrir à l’aéroport de Baltra et que nous étions qu’à quelques mètres du sol, l’avion a remis les gaz pour remonter et faire un tour complet avant de tenter un 2éme atterrissage. Je ne sais pas quel était le problème mais ça fait très bizarre.

A l’aéroport, nous payons les 100 $ de droit d’entrée au parc et le passeport est tamponné d’un « Parc National Galapagos ». Notre guide nous attend et nous faisons connaissance avec le reste du groupe. Nous sommes 7, un couple d’italien, un couple de suisse francophone, une brésilienne et nous deux.

Un bus nous emmène de l’aérogare jusqu’à un débarcadère où nous prenons un petit bateau pneumatique jusqu’à notre bateau, l’Encantada, qui attend entre l’île Baltra (aussi appelée Seymour Sud) et l’île Santa Cruz.

Après avoir pris place dans nos cabines respectives, le déjeuner est servi dans la salle commune (poissons des Galápagos et crudités puis fruits).

J’aime beaucoup le bateau avec son intérieur tout en bois, ce n’est pas grand mais suffisant. Il y a un petit placard dans la cabine pour mettre toutes ses affaires. Je ne suis vraiment pas déçu de mon choix.


ILE SANTA CRUZ

Nous reprenons ensuite le bateau pneumatique (qui nous servira pendant ces 5 jours à faire la liaison avec l’Encantada) pour aller sur l’ile de Santa Cruz (côté nord). D’ici une navette nous emmène jusqu’à Puerto Ayora à une cinquantaine de kilomètres au sud.


Station de recherche Charles Darwin (Puerto Ayora)

C’est dans cette ville que se trouve la station de recherche Charles Darwin et ses célèbres tortues géantes. Ce centre procède entre autre à un programme de reproduction des tortues géantes des Galapagos en captivité. Plusieurs des 11 sous espèces restantes sont présentes à la Station.

Nous avons ensuite quartier libre pendant 30 min dans Puerto Ayora, c’est la ville la plus grande des Galapagos avec 18 000 habitants. En passant devant le port où les pêcheurs viennent de ramener du poisson, nous assistons à un spectacle amusant où otaries, pélicans et frégates se disputent des poissons.

Retour sur l’Encantada où des snacks préparés par l’équipe nous attendent. Diner à 19h (poulet, riz, légumes) puis briefing de la journée du lendemain.

Le bateau part à 21h30 pour l’île Genovesa située environ 100 km plus au nord (on repasse de l’autre côté de la ligne de l’équateur). Ça bouge vraiment beaucoup, difficile de rester debout. Le bateau tangue (d’avant en arrière) avec en plus un phénomène de roulis (inclinaison de gauche à droite), je vous laisse imaginer le résultat. Émilie est malade au bout de 20 min. La nuit va être longue … Pas de soucis par contre avec le bruit du moteur.


ILE GENOVESA

La nuit a été difficile, la mer était assez agitée, du coup personne n’a beaucoup dormi. Petit déjeuner servi à 7h, du sucré et du salé (les repas à bord de l’Encantada sont excellents).

Programme de la journée sur l’île Genovesa

1) Prince Philip’s Steps (ou El Barranco)

  • 7h45 : débarquement pour 2h de marche et d’observation des oiseaux
  • 10h : retour à bord
  • 10h30 – 11h30 : snorkeling
  • 12h : repas

2) Darwin Bay

  • 14h30 : débarquement pour 2 heures et demi sur la plage, observation des animaux et snorkeling
  • 17h : retour à bord
  • 19h : diner

Prince Philip’s Steps (El Barranco)

Au nord-est de l’archipel des Galapagos, Genovesa (également appelée Tower) ne couvre que 14 km² mais c’est le meilleur endroit où contempler une colonie de fous à pieds rouges (et l’un des rares endroits de nidification). Elle offre également la possibilité d’admirer des colonies de grandes frégates et de fous de Nazca, des tourterelles des Galapagos, ainsi que des lions de mer et des otaries à fourrure.

L’île est assez plate et ronde, les deux sites sont au sud sur l’anse. Le premier où nous allons, Prince Philip’s Steps est accessible sans se mouiller les pieds par un escalier creusé dans la roche qui conduit au sommet de la falaise. Il faut faire attention à ne pas déranger les lions de mer qui s’installent souvent dans l’escalier. En haut, le sentier de 1 km s’enfonce vers le milieu de l’île dans une zone de végétation aride et sur le territoire de plusieurs colonies d’oiseaux marins.

On pourrait presque les toucher tant ils ne se soucient pas de nous, mais il faut toujours garder 1 mètre de distance (« keep one meter distance » comme répète sans cesse notre guide). Les oiseaux nichent au milieu du chemin, il faut slalomer et bien regarder où l’on marche.

De retour sur le bateau, on s’équipe du matériel de snorkeling (masque, tuba et combinaison intégrale) pour plonger depuis le bateau pneumatique. L’eau est assez trouble, nous avons croisé deux requins pointes blanches et des tortues.

Plage de la baie de Darwin

A 14h30 nous retournons sur Genovesa, mais cette fois sur le plage de la baie de Darwin, une plage corallienne où l’on débarque sans ponton. Un sentier de 750 m longeant la plage traverse des colonies de fous à pieds rouges, passe devant des baïnes, et s’achève à un poste d’observation permettant d’admirer les falaises. Des otaries à fourrure se prélassent tranquillement sur la plage et font comme si nous n’étions pas là.

Petite séance de snorkeling depuis la plage. Nous avons croisé des raies et des requins en plus des poissons colorés.

Retour au bateau où nous attendent de délicieux beignets, il y a toujours des snacks à manger lorsque que l’on retourne à bord.

Diner à 18h30 puis départ du bateau à 19h30. Comme hier cela remue comme dans les montagnes russes, tout le monde part se mettre au lit. La douche avec une mer agitée comme cela est assez folklorique.


JOUR 3

Programme de la journée sur les îles Santiago et Bartolomé

1) Ile Santiago – Baie de Sullivan

  • 8h : débarquement pour 3 heures sur la plage, observation des animaux et snorkeling
  • 11h : retour à bord
  • 12h : repas

2) Ile Bartolomé

  • 14h : débarquement pour 1h de marche et observation des animaux
  • 15h15 : retour à bord
  • 15h30 : débarquement sur la plage pour 1h30 de marche, observation des animaux et snorkeling
  • 19h : diner


ILE SANTIAGO

Située au nord-ouest de Santa Cruz, l’île Santiago (également appelée San Salvador ou James) est la quatrième plus grande île de l’archipel (585 km²). Ancienne planque des boucaniers britanniques, San Salvador fut l’une des escales de Charles Darwin en 1835 (le naturaliste qui a élaboré la théorie de l’évolution).

La baie de Sullivan sur la côte Est de Santiago permet d’accéder à une immense nappe de lave noire résultat de l’éruption de 1896. Le sentier balisé de poteaux blancs décrit une boucle de 2 km sur la lave où l’on peut observer des formations volcaniques originales. Après avoir débarqué sur une jolie plage de sable blanc, nous faisons une petite marche d’une heure sur le sentier. Ici il y a peu d’animaux (lézards des laves, crabes et quelques oiseaux), c’est plutôt une sortie géologique où l’on a pu voir entre autre de l’obsidienne (une roche volcanique vitreuse) autour des cheminées.

Séance de snorkeling depuis la plage, l’eau est plus froide qu’hier mais également plus claire. Le spot est sympa, j’ai croisé 4 tortues de mer et pas mal de beaux poissons.

Retour sur le bateau à 11h, le ciel est maintenant bien dégagé et nous avons un beau soleil. De manière générale, il y a toujours beaucoup de nuages le matin et du soleil l’après-midi (et pas mal de vent).


ILE BARTOLOMÉ

Après le repas, nous partons sur l’île Bartolomé située juste en face de la baie de Sullivan. C’est l’une des plus petites îles de l’archipel (1,2 km²). La vue extraordinaire (un des plus beau panorama de l’archipel) et les manchots qui l’habitent font de cet îlot un temps fort de notre passage aux Galapagos.

Partant de la jetée où l’on accoste, un sentier mène au sommet de l’île (114 m). Comme vous pouvez le voir sur la photo, les marches de la jetée étaient squattées par des lions de mer, nous avons du passer par les rochers car ces derniers n’ont pas bougé la moindre patte en nous voyant. Ici on est chez eux et non l’inverse !

Nous retournons au bateau chercher le matériel de snorkeling puis nous débarquons sur une belle plage de sable de Bartolomé. C’est ici que nous croisons de sympathiques manchots des Galapagos, le seul à vivre sous les tropiques. Cette espèce endémique est également la plus petite des manchots, contrairement à ses cousins de l’antarctique il n’a pas besoin d’être gros et couvert de graisse sous ces températures élevées.

Avant de nous jeter à l’eau nous marchons jusqu’à une plage de l’autre côté de l’île où le snorkeling est interdit, on y a aperçu des requins pointes blanches et pointes noires tout prés du bord dans à peine 50 cm d’eau.

Bon spot de snorkeling, pas mal de poissons et quelques coraux (en plus des manchots qui nous regardent depuis leurs rochers).

Retour sur le bateau à 17h puis nous mettons le cap sur Sombrero Chino (Chinese Hat) à 1 heure de navigation.


JOUR 4

Programme de la journée sur les îles Sombrero Chino et Santa Cruz

1) Ile Sombrero Chino

  • 7h45 : débarquement pour 1 heure, marche et observation des animaux
  • 9h : retour à bord
  • 9h15 : snorkeling pendant 1 heure depuis le zodiac
  • 12h : repas

2) Ile Santa Cruz

  • 14h : visite pendant 2h30 de la caleta tortuga negra (black turtle cove)
  • 16h30 : retour à bord
  • 19h : diner


ILE SOMBRERO CHINO

A moins de 200 m de la pointe sud-est de Santiago, ce minuscule îlot de moins de 25 ha est un cône volcanique assez récent, dont la forme de chapeau chinois est très visible quand on vient du nord.

Une petite anse du rivage nord abrite des lions de mer, on y rencontre un gros mâle qui semble poser pour la photo. Également plusieurs bébés d’à peine quelques semaines.

Après une petite heure passée sur l’ile nous retournons à bord de l’Encantada chercher le matériel de snorkeling pour plonger au bord de Sombrero Chino depuis le zodiac.

Pour notre dernière session de snorkeling, ça a été extraordinaire, nous avons nagé parmi de jeunes lions de mer qui s’amusaient entre eux. C’était vraiment incroyable, ils tournaient dans tous les sens à une vitesse folle tout en nous frôlant (il y en a même un qui m’a touché la tête). Ils nous fonçaient dessus et changeaient de direction au dernier moment, ils semblaient vouloir jouer avec nous.


ILE SANTA CRUZ

Caleta tortuga negra

Le bateau part ensuite pour 3h de navigation jusqu’à notre prochaine destination, nous avons navigué à la voile sur cette partie là.

A 14h30 nous sortons en zodiac afin de voir la mangrove de Santa Cruz au niveau de la caleta tortuga negra, nous restons à bord pendant les 2h. Nous y avons vu des raies, requins, tortues et pélicans.

Retour à 16h30 à bord de l’Encantada, puis nous naviguons jusqu’à Seymour Nord, la dernière île de notre circuit dans l’archipel des Galapagos (elle est toute proche de l’aéroport).

Le maillot que j’avais accroché à l’extérieur pour qu’il sèche a disparu, il s’est surement envolé (pourtant je l’avais bien accroché). Peut-être retrouvera-t-on un lion de mer avec mon maillot sur sa tête.

Nous payons le matériel de snorkeling au capitaine (70 $ à deux pour les 5 jours). La location de la combinaison est de 20 $ plus 15 $ pour le masque le tuba et les palmes (pour 5 jours). Pour le pourboire nous donnons 10 $ chacun dans l’enveloppe qui nous a été laissée.


SEYMOUR NORD

Programme de la matinée sur Seymour Nord

  • 6h : débarquement pour 1 heure, marche et observation des animaux
  • 7h : retour à bord et petit-déjeuner
  • 8h : débarquement pour l’aéroport et le vol retour

Lever 5h30, nous partons à 6h sur Seymour Nord pour une heure de marche. Un bras de mer sépare Baltra (l’île où se trouve l’aéroport) de Seymour (dont la superficie est de 1,9 km²).

Un sentier rocailleux décrit une boucle d’environ 2,5 km et traverse quelques-unes des colonies d’oiseaux marins les plus importantes et les plus actives de l’archipel. De superbes frégates et fous à pieds bleus tiennent le haut de l’affiche. Ces derniers ont des postures de parade vraiment amusantes, ils se balancent d’un pied sur l’autre pour exhiber leurs belles palmures bleues.

On finit en beauté notre voyage dans les Galapagos, nous aurons vu presque toutes les espèces.

Nous retournons sur le bateau prendre le petit déjeuner puis à 8h nous débarquons sur l’ile de Baltra pour prendre un bus jusqu’à l’aéroport. Cette 5ème et dernière journée de croisière aux îles Galapagos correspond en réalité à une heure d’excursion, mais comme tous les vols retours sont le matin, c’est le même problème pour toutes les croisières.


VOL RETOUR POUR QUITO

Départ à 10h45, l’avion fait un arrêt à Guayaquil avant de rentrer sur Quito. On commence à bien connaitre l’aéroport de Quito car c’est la 3ème fois du voyage que nous atterrissons ici. Au départ nous souhaitions partir directement sur Mindo, mais comme il n’y a aucun bus direct et que le prix du taxi de l’aéroport pour Mindo est prohibitif (tarif officiel de 70 $), nous retournons sur Quito et partirons demain en bus.

0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus