Accueil DestinationsAsieSri Lanka Voyage au Sri Lanka 3 semaines : itinéraire, budget, conseils et bilan
Anuradhapura - Dagoba de Ruvanvelisaya

Voyage au Sri Lanka 3 semaines : itinéraire, budget, conseils et bilan

0 commentaire

Nous sommes partis en voyage au Sri Lanka pendant 3 semaines au mois de janvier, une des meilleures périodes pour visiter le pays puisque c’est la saison sèche dans la majeur partie du pays. Nous avons choisi de voyager en mode sac à dos et en utilisant uniquement les transports locaux (bus et train). Vous verrez que les déplacements se font très facilement et qu’il n’est pas du tout obligatoire de prendre une voiture privée avec chauffeur guide (sauf si vous êtes très pressés).

Quel itinéraire suivre au Sri Lanka, quel est le budget d’un voyage et quels sont les sites incontournables à voir ? Je réponds à toutes vos questions dans cet article bilan.


Pourquoi le Sri Lanka ?

L’Asie fait toujours partie de mes destinations préférées et encore plus lorsqu’il s’agit d’un pays bouddhiste, religion que j’apprécie de découvrir à chaque nouveau voyage. Cette année nous avons choisi de partir au Sri Lanka, pays qui se remet d’une guerre civile qui s’est achevée en 2009 et du tsunami qui a eu lieu en 2004.

Nous voulions y aller rapidement avant que cela ne devienne un pays trop touristique (et nous verrons que c’est déjà bien en marche), d’autant que le Sri Lanka est renommé pour ses plantations de thé, ses plages, ses animaux, ses sites archéologiques ainsi que la gentillesse des ses habitants. Du culturel, du trekking, des safaris et du balnéaire, tous les ingrédients sont réunis pour que l’on prenne nos billets d’avion !

J’ai tracé un itinéraire avant de partir qui nous mènera de la capitale Colombo au triangle culturel dans le nord, puis aux plages du sud sans oublier les montagnes et les plantations de thé dans le centre du pays. 3 semaines nous permettront d’avoir un bon aperçu du pays. J’ai volontairement occulté le nord et l’est du pays car c’est la mousson à cette période de l’année.

Nous avons combiné ce voyage avec un séjour de 4 jours aux Maldives situées à seulement 1h30 d’avion de la capitale Sri-lankaise car le billet d’avion Nice – Malé – Colombo était au même prix qu’un A/R Nice – Colombo.


Quelques données sur le Sri Lanka

– Capitale : Colombo
– Superficie : 65 610 km²
– Population : 21 129 000 habitants
– Langues : le cingalais (parlé par 74 % de la population) et le tamoul (18,5 %), qui sont les 2 langues officielles, et l’anglais (10 %).
– Religions : bouddhistes, hindouistes ; minorités musulmane et chrétienne
– Monnaie : roupie sri-lankaise (abrégé en rp)
– 1 euro = 150 LKR (janvier 2012)


Climat : quand partir au Sri Lanka

La saison la plus sèche et la plus propice sur le plan climatique pour visiter le Sri Lanka s’étend de décembre à mars sur les côtes Ouest et Sud et dans la région montagneuse, et d’avril à septembre sur la côte Est et dans le secteur des cités anciennes. Lors de notre séjour de 3 semaines au mois de janvier, nous avons eu que du soleil sauf une grosse journée de pluie à Anuradhapura et une petite averse en allant sur Polonnaruwa (secteur cités anciennes).


Transports

Nous avons utilisé exclusivement les transports locaux pour nous déplacer au Sri Lanka (bus et trains). Outre le coût dérisoire des transports, cela permet d’être en contact avec la population.

Beaucoup de personnes prennent un chauffeur privé avec une voiture, mais il est très facile de se déplacer en bus. Il y a des gares routières dans pratiquement toutes les villes avec des bus vers toutes les destinations. Les sri-lankais vous aideront à trouver le bon bus quand c’est seulement écrit en cinghalais et en tamoul. Les personnes qui vendent les billets à l’intérieur du bus parlent anglais, elles vous indiqueront même votre arrêt pour descendre (car évidement il n’y a jamais aucun panneau).

En plus des bus classiques, il existe des mini-bus climatisés (un peu plus cher) sur les axes touristiques mais ils sont aussi très empruntés par les habitants. Nous n’avons croisé quasiment aucun touriste dans tous les bus que nous avons pris lors de notre voyage. Par contre le train qui va de Colombo à Badulla (le trajet est renommé pour son paysage), est rempli de touristes, mais l’expérience et le paysage est splendide.

Côté pratique, il n’y a pas de soute à bagages ou de galerie dans les bus sri-lankais, nous avons mis une fois nos sacs dans le coffre arrière et le reste du temps c’était devant à côté du chauffeur. Dans les mini-bus climatisés il faut payer un siège supplémentaire pour mettre son sac à dos vu le peu de place (on payait une place supplémentaire pour nos 2 gros sacs). Autre point, essayez de prendre le bus le plus prés de sa gare de départ si vous ne voulez pas voyager debout car il devient vite plein.

Le train est également un très bon moyen de visiter le pays, certes ils ne sont pas rapides, mais vous pourrez en profiter pour observer les paysages magnifiques et entrer en contact avec la population. De nombreux marchands ambulants passent dans le train pour vendre à boire et à manger.

Billet d’avion et vol vers le Sri Lanka

Pour trouver les meilleurs prix pour réserver votre vol vers le Sri Lanka je vous conseille de passer par ce site que j’utilise à chaque fois que j’achète un billet d’avion.


Téléphone

La couverte du réseau est excellente et bon marché dans tout le pays, il est donc avantageux d’acheter une carte SIM locale si vous comptez utiliser un téléphone. Il existe cinq grands opérateurs de téléphonie mobile au Sri Lanka : Mobitel, Dialog, Tigo, Hutch et Airtel. Les communications avec une carte prépayée coûtent de 3 à 5 rp la minute.

Nous avons achetez une carte SIM Mobitel à 200 rp, il suffit d’avoir un téléphone portable débloqué pour pouvoir l’utiliser. Le numéro de téléphone est inscrit sur le plastique entourant la carte SIM et il y a une notice en anglais pour tous les numéros utiles (répondeur, suivi conso, …). La ligne est activée par le vendeur et opérationnelle 30 minutes après l’achat. Nous avons ensuite acheté des recharges de 100 rp qui nous ont permis de téléphoner aux guesthouses pour réserver et de passer quelques appels en France.


Prises électriques

Le format des prises électriques au Sri Lanka est de type D et nécessite un adaptateur pour les appareils français. Sur certaines prises il suffit d’enfoncer un stylo dans la prise de terre pour enlever la protection et l’on peut brancher directement une prise française. Le courant est de 230 V et 50 Hz.

Prise électrique Sri Lanka Format prise électrique Sri Lanka


Santé

Nous n’avons pas pris de traitement antipaludique pendant la durée de notre séjour car les risques sont faibles (le Sri Lanka est classé en zone 2 pour le paludisme). Toutes les guesthouses sont équipées de moustiquaires et nous utilisions une prise anti-moustiques. Le soir portez des pantalons et des manches longues pour éviter les piqûres et utilisez des répulsifs.

Concernant les vaccins nous avons fait lors de précédents voyages celui contre le fièvre typhoïde et l’hépatite A en plus des vaccins classiques en France (hépatite B et DT Polio).
Ne buvez pas l’eau du robinet pour éviter certains parasites et bactéries, on trouve des bouteilles d’eau partout (60 rp les 1,5L).


Visa

Depuis le 1er janvier 2012, il faut un visa payant (ETA) pour entrer au Sri Lanka. Le visa coûte 20 dollars et est limité à 30 jours.
L’ETA (Electronic Travel Authorization) doit être demandé en ligne à cette adresse : http://www.eta.gov.lk/slvisa/
Il est possible de faire l’ETA sur place en arrivant à l’aéroport de Colombo mais la file d’attente est assez longue et le prix plus élevé.
Comme nous sommes arrivé au Sri Lanka le 31 décembre 2011, le visa était encore gratuit pour nous.


Carte du Sri Lanka et itinéraire

En vert sur la carte ci-dessous notre itinéraire de 3 semaines au Sri Lanka. Les numéros correspondent aux journées passées dans le pays. Le voyage s’est décomposé en 6 étapes (cliquez sur les liens pour lire les articles correspondants) :

  1. Kandy (2 jours)
  2. Le Triangle culturel (Dambulla, Sigiriya, Polonnaruwa et Anuradhapura) et le safari Hurulu Eco Park (5 jours)
  3. Le voyage en train dans les plantations de thé et les montagnes de Nuwara Eliya, Horton Plains et Ella (4 jours)
  4. Le safari dans le parc national de Yala depuis Tissamaharama (2 jours)
  5. La randonnée dans la forêt de Sinharaja depuis Deniyaya (2 jours)
  6. La côte sud du Sri Lanka avec les plages de Mirissa et la ville fortifiée de Galle (4 jours)
Carte itinéraire voyage Sri Lanka
Notre itinéraire au Sri Lanka

Itinéraire détaillé jour par jour

Jour 1 : Colombo – Kandy
Jour 2 : Kandy
Jour 3 : Dambulla – Sigiriya
Jour 4 : Polonnaruwa
Jour 5 : Polonnaruwa – Hurulu Eco Park
Jour 6 : Mihintale
Jour 7 : Anuradhapura
Jour 8 : Kandy
Jour 9 : Kandy – Nuwara Eliya
Jour 10 : Horton Plains
Jour 11 : Nuwara Eliya – Ella
Jour 12 : Ella
Jour 13 : Tissamaharama
Jour 14 : Parc National de Yala
Jour 15 : Deniyaya
Jour 16 : Réserve forestière de Sinharaja
Jour 17 et 18 : Mirissa
Jour 19 : Galle
Jour 20 : Galle
Jour 21 : Colombo – Maldives


Matériel emporté (liste de voyage)


BILAN VOYAGE SRI LANKA

Nous avons vraiment été enchanté par notre voyage au Sri Lanka. Le pays bien que petit par sa taille, possède de nombreux atouts qui permettent de varier le voyage avec une partie culturelle dans le nord, de la randonnée dans les montagnes du centre et des plages sur les côtes. Certaines villes comme Galle avec sa forteresse hollandaise méritent également le détour.

C’est également le pays d’Asie où j’ai le vu le plus d’animaux à l’état sauvage, que ce soit dans les parcs nationaux (accessibles en safari pour certains) ou tout simplement dans la nature autour des villages et des lacs (lacs de Polonnaruwa et Tissa par exemple).

La population est également très souriante, toujours prête à vous aider, les Sri-lankais engagent facilement la conversation avec les touristes, notamment si vous voyagez dans les transports locaux.

Par contre avec l’afflux de touristes depuis depuis la fin de la guerre civile, les prix ont beaucoup augmentés, et de ce côté là, le Sri Lanka s’engage sur une voie qui ne facilitera pas l’accès aux routards et autres backpakers. En effet les prix des sites touristiques ont explosés (avec la fin du pass pour le Triangle Culturel il faut payer 70 € pour voir les 4 sites majeurs) et les prix d’entrées pour les parcs nationaux et les « safaris » sont vraiment exorbitants par rapport au coût de la vie sur place.

Du coup les guesthouses ont également augmenté leurs prix qui ont presque doublé en 2 ans pour un service qui lui n’a pas évolué et reste assez bas par rapport aux autres pays asiatiques. Seuls la nourriture et les transports locaux restent vraiment bon marché. Ceci ne doit pas vous empêcher d’aller voir ce très beau pays, mais dépêchez vous d’y aller avant de ne croiser que des touristes en voyages organisés ou avec chauffeurs privés à cause des prix qui auront trop augmentés.

Notre budget global pour ce voyage au Sri Lanka a été d’environ 25 € par jour et par personne. Bien que nous voyageons en sac à dos et transports locaux, le but n’était pas non plus de faire le voyage le moins cher possible mais aussi de profiter de nos vacances.


Hébergement : où dormir au Sri Lanka

Vous trouverez ci-dessous la liste et le prix des hébergements où nous sommes allés ainsi que le montant du petit déjeuner (noté pdj) car il est rarement inclus. Toutes les guesthouses où nous avons dormi possédaient une moustiquaire en bonne état, par contre il n’y a pas toujours de drap (d’où l’utilité du sac à viande). Les serviettes de toilettes sont toujours fournies et parfois même un petit savon. Dans les montagnes, pas besoin de climatisation ou de ventilateur, c’est une couverture qu’il vous faudra pour dormir (fournie).

Le prix correspond à une nuit en chambre double avec salle de bain privée. Sur les articles de chaque étape de notre voyage au Sri Lanka, j’ai rajouté des hôtels bien notés dans des gammes de prix différentes pour un choix plus large.

  • Kandy (3 nuits) : Saint Bridget’s Guesthouse – 2 000 rp (13,3 €) – Eau chaude et ventilateur – Pdj : 500 rp + 10%
  • Sigiriya (1 nuit) : Lakmini Lodge – 1 800 rp (12 €) – Eau chaude et ventilateur – Pdj : 375 rp
  • Polonnaruwa (2 nuits) : Devi Tourist Home – 3 000 rp (20 €) – Eau chaude et climatisation – Pdj : 300 rp
  • Anuradhapura (2 nuits) : Milano Tourist Rest – 3 000 rp (20 €) – Eau chaude et climatisation – Pdj : 500 rp
  • Nuwara Eliya (2 nuits) : Single Tree Hotel – 3 500 rp (23 €) pdj compris – Eau chaude
  • Ella (2 nuits) : Green Hill – 3 800 rp (25 €) pdj compris – Eau chaude
  • Tissa (2 nuits) : Elephant Camp Guesthouse – 3 500 rp (23 €) – Eau chaude et ventilateur – Pdj : 275 rp
  • Deniyaya (2 nuits) : Rainforest Lodge – 4 800 rp (32 €) pdj compris – Eau chaude et ventilateur
  • Mirissa (2 nuits) : Ocean Moon – 3 500 rp (23 €) – Eau chaude et ventilateur
  • Galle (2 nuits) : Rampart View – 3 000 rp (20 €) – Eau chaude et ventilateur – Pdj : 400 rp

Budget hébergement pour 20 nuits : 427 € soit une moyenne de 21 € par jour pour 2 personnes.

Mise à jour 2019 : on trouve maintenant au Sri Lanka des chambres doubles avec salle de bain privés à moins de 10 euros. J’ai ajouté pour chaque villes dans les articles correspondant des hébergements bien notés à ce tarif.


Budget transports

Les prix sont indiqués par personne pour le train et le bus et pour 2 personnes pour le taxi et les tuk-tuk.

  • Train Colombo – Kandy : 190 rp (1,3 €) en 2ème classe – Temps : 3h25
  • Train Kandy – Nuwara Eliya : 160 rp (1 €) en 2ème classe – Temps : 5h
  • Train Nuwara Eliya – Ella : 110 rp (0,7 €) en 2ème classe – Temps : 2h20
  • Bus climatisé Kandy – Dambulla : 160 rp (1 €)
  • Bus Dambulla – Sigiriya : 90 rp (0,6 €)
  • Bus Sigiriya – Inamaluwa : 16 rp (0,1 €)
  • Bus Inamaluwa – Polonnaruwa : 68 rp (0,45 €)
  • Bus Polonnaruwa – Anuradhapura : 120 rp (0,8 €)
  • Bus Anuradhapura – Mihintale : 27 rp (0,2 €)
  • Bus climatisé Anuradhapura – Kandy : 285 rp (1,9 €)
  • Bus Ella – Tissamaharama : 140 rp (0,9 €)
  • Bus Tissamaharama – Deniyaya : 180 rp (1,2 €)
  • Bus Deniyaya – Akuressa : 60 rp (0,4 €)
  • Bus Akuressa – Matara : 35 rp (0,2 €)
  • Bus Matara – Mirissa : 19 rp (0,1 €)
  • Bus Mirissa – Galle : 50 rp (0,3 €)
  • Bus climatisé Galle – Colombo : 230 rp (1,5 €)

Total 3 semaines en bus et train : 2 400 rp (16 €)

  • Taxi Aéroport vers Colombo Fort : 2 200 rp (14,6 €)
  • Trajets en tuk-tuk (19 sur tout le voyage) : 3 850 rp (25,6 €)

Budget transports pour 21 jours : 5 425 rp (36 €) par personne soit une moyenne de 1,7 € par jour et par personne.

Les transports jusqu’au parc nationaux ou safaris sont compris dans le budget excursion.

Le tarif d’une voiture avec chauffeur étant d’environ 45 euros par jour, l’utilisation des transports en commun permet de faire de réelles économies sur un long voyage au Sri Lanka.


Budget excursions et visites

Excursions (prix pour 2 personnes) :

  • Hurulu Eco Park (à côté de Minneriya) : 8 400 rp (56 €)
  • Horton Plains : 8 673 rp (58 €)
  • Parc National de Yala : 8 635 rp (58 €)
  • Réserve forestière de Sinharaja : 5 500 rp (37 €)

Visites (prix par personne) :

  • Temple de la Dent de Bouddha : 1 000 rp (6,6 €)
  • Jardin botanique de Kandy : 1 100 rp (7,3 €)
  • Dambulla : 1 300 rp (8,7 €)
  • Sigiriya : 3 450 rp (23 €)
  • Polonnaruwa : 2 875 rp (19 €)
  • Mihintale : 500 rp (3,3 €)
  • Anuradhapura : 2 875 rp (19 €)

Budget excursions et visites : 382 € pour 2 personnes.


Bilan Triangle Culturel

Voir le bilan en fin de page sur l’article consacré au Triangle Culturel de voyage au Sri Lanka.

0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus