Accueil DestinationsAmériquesArgentine Péninsule Valdés et Punta Tombo
Argentine - Baleine franche australe

Péninsule Valdés et Punta Tombo

0 commentaire

Si nous avons fait le long voyage en bus depuis Buenos Aires pour la Patagonie et plus particulièrement la région de la Péninsule Valdés et Punta Tombo, c’est que celle-ci est renommée pour l’observation des animaux sauvages et notamment des baleines franches australes et des manchots.

Puerto Madryn est la porte d’entrée de la Péninsule Valdés et c’est dans cette petite ville que nous avons établit notre camp de base durant les 3 jours de notre road trip. Car le meilleur moyen de visiter c’est immense région désertique est de louer une voiture.


Comment se rendre dans la Péninsule Valdés

Il existe deux solutions, soit prendre un vol vers Trelew ou Puerto Madryn (trajet court mais cher), soit opter pour le bus de nuit (trajet long mais meilleur marché). Nous avons opté pour cette deuxième solution.

Bus de nuit : 18h de trajet

Depuis la capitale Buenos Aires les bus pour la Patagonie partent de la gare Retiro. Nous avons acheté nos billets de bus à l’avance sur le site de la compagnie Andesmar mais il est possible de les prendre directement sur place surtout si vous ne choisissez pas la 1ère classe (car il n’y a que 6 sièges).

La 1ère classe est située au rez de chaussée du bus, les sièges en cuir sont larges et inclinables à 180° comme de vrai lit, c’est vraiment le top pour un long trajet. Le service est très pro avec plateaux repas chaud, vins (rouge ou blanc) et même du champagne. Nous avons payé 1 170 $Ar par personne pour un siège en 1ère classe.

Pour les bagages en soute il y a un système d’étiquettes que l’on vous donne quand vous déposez votre sac donc aucun soucis de vol.

Le bus part à 19h à destination de Comodoro Rivadavia. Le trajet durera 18h, arrivée prévue le lendemain à 13h.

Le petit déjeuner est servi dans le bus à 9h30, c’est une boite un peu comme en avion avec biscotte, confiture, thé, café, gâteau au dulce de lecce (une spécialité argentine) et une brique de jus de fruit.

Pour patienter jusqu’à l’arrivée, le « steward » a organisé un bingo dans le bus, je ne sais pas ce qu’il y avait à gagner car il ne parlait qu’en espagnol, au moins nous avons révisé les chiffres avec ce jeu.


PUERTO MADRYN

Nous arrivons à la gare routière de Puerto Madryn à 13h30, puis nous nous dirigeons à pied vers La Tosca, la pension que j’ai réservé pour 2 nuits. Accueil en anglais pour une fois, la chambre et la salle de bain sont modernes et sympa. Le prix de la nuit en chambre double avec salle de bain privée est de 515 $Ar (avec vue sur le jardin).

Où dormir à Puerto Madryn

Voici quelques bonnes adresses pour se loger à Puerto Madryn.

  • 15 € : La Tosca, testé et approuvé, vous prendre un dortoir à 15 € ou une chambre à 33 €
  • 15 € : Hi Patagonia, cette auberge de jeunesse propose des dortoirs ou des chambres doubles
  • 39 € : Departamentos Aylen, si vous préférez un appartement on peut dormir jusqu’à 5 dans celui-ci
  • 67 € : Hôtel Gran Madryn est un hôtel situé sur le front de mer

Pour acheter un pique nique ou de bons gâteaux il y a une très bonne panaderia située non loin de la pension La Tosca à l’angle San Martin et 9 de Julio.

On se promène dans le centre de Puerto Madryn, mais en ce dimanche tout est fermé et c’est assez mort. Puerto Madryn est une petite ville de 80 000 habitants qui vit en partie du tourisme, c’est notamment la porte d’entrée pour visiter la péninsule Valdès et observer entre juillet et décembre les baleines franches australes.

Il y a un beau 3 mats qui se visite au bout de la jetée mais vu la longueur de la file d’attente (il n’y a que ça à faire en ce dimanche) on laisse tomber.

A 17h nous récupérons la voiture de location à l’agence Alamo située sur le front de mer. Nous avons été surclassé dans une catégorie supérieure car il n’y avait plus la catégorie de véhicule que j’avais réservé. Pour profiter des meilleurs tarifs de location de voiture, je vous conseille de passer par un comparateur comme celui-ci.

Plage El Doradillo

Maintenant que nous avons la voiture nous pouvons explorer les environs et nous nous dirigeons vers la plage El Doradillo à 19 km au nord de Puerto Madryn par la piste 42. Cette plage est réputée pour l’observation des baleines à marée haute, et cela tombe bien car on est en plein dedans. Elles s’approchent assez près du bord, on les voit facilement de la plage, certaines font même fait des sauts. Nous avons également la chance d’observer les baleines avec leurs baleineaux car c’est la période où elles mettent bas.


PÉNINSULE VALDES

Nous quittons Puerto Madryn à 8h30 pour aller visiter la réserve naturelle de la péninsule Valdés. Avant de partir on achète de quoi manger pour ce midi à la panaderia (60 $Ar).

La péninsule Valdés est l’une des plus belles réserves naturelles d’Amérique du Sud, inscrite au patrimoine de l’humanité par l’Unesco. On peut y observer lions de mer, éléphants de mer, guanacos, nandous, manchots de Magellan et une multitude d’oiseaux. Mais l’attraction principale reste l’observation des baleines franches australes qui viennent s’y reproduire dans les eaux abritées du golfe de juin à mi-décembre.

L’entrée du parc est de 160 $Ar par personne plus 12 $Ar pour la voiture. La route RP2 est goudronnée jusqu’à Puerto Piramides, seul village (430 habitants) à l’intérieur de la réserve. C’est ici le point de départ pour les excursions permettant d’observer les baleines.

Nous faisons le tour des agences, elles proposent toutes la même chose à la même heure et c’est complet pour ce matin, il ne reste plus que des places pour la sortie de 16h. Les agences pratiquent toutes le même prix également : 640 $Ar par personne. Si vous payez en euros le change est intéressant (au niveau de l’euro blue : 1 € = 18,50 $Ar).

Caleta Valdes et Punta Cantor

Nous ferons donc le tour de la péninsule avant de voir les baleines. Nous partons en direction de Caleta Valdes et Punta Cantor où l’on peut observer des colonies d’éléphants de mer ainsi que des manchots. La vitesse est limitée à 60 km/h sur les pistes en gravillons de la péninsule Valdés.

Punta Norte

En continuant 47 km vers le nord on arrive à Punta Norte où se trouve la plus grande colonie d’éléphants et lions de mer. Il y a un mirador qui permet d’avoir une vue panoramique et un sentier qui descend pour s’approcher de la plage. Malheureusement on ne peut pas trop s’attarder car le timing est un peu serré pour être de retour à 16h à Puerto Piramides.

Observation des baleines franches australes

Nous sommes à l’heure pour l’excursion d’observation des baleines, mais le temps qu’ils distribuent tous les gilets de sauvetage, nous ne partons pas avant 16h30. La météo est vraiment au top avec un beau soleil de fin d’après midi sans trop de vent. Il existe plusieurs taille de bateau, le notre pouvait contenir 70 passagers maximum mais nous étions moins que ça. Il n’y a quasiment que des touristes argentins à bord, nous sommes les seuls à ne pas parler espagnol, du coup un des guides bilingues nous fait la traduction.

L’excursion d’1h30 bien qu’assez cher, était vraiment bien, nous avons vu les baleines de très prés et nous avons même assisté à des sauts. Le spectacle était plus beau que les baleines que j’avais vu à Tadoussac au Canada.


PUNTA TOMBO

Comme hier nous passons acheter un pique nique pour ce midi à notre panaderia officielle (62 $Ar). Aujourd’hui nous allons à Punta Tombo situé à 180 km et 2h30 de route de Puerto Madryn. La route est très bonne, seuls les 20 derniers kilomètres sont de la piste.

La réserve de Punta Tombo est le plus grand site de nidification de manchots en Amérique du Sud (fermé de mai à août). Elle abrite une colonie d’un million de manchots de Magellan et attire de nombreux oiseaux. Les mâles arrivent à la fin du mois d’août et aménagent le même nid, utilisé année après année. En octobre, les femelles pondent deux œufs qu’elles surveillent pendant les 40 jours de couvaison.

L’entrée de la réserve est de 100 $Ar par personne pour les étrangers, c’est ici que se trouve le centre d’interprétation. Il faut ensuite reprendre la voiture jusqu’au début du sentier qui traverse la colonie de manchots. Ce sont les mêmes manchots que nous avons vu hier dans la péninsule Valdés, sauf qu’ici il y en a beaucoup plus et que l’on peut les approcher de très prés.

Les manchots sont sympas à voir, mais au vu de la distance et du prix (location voiture + essence + entrée de la réserve), je trouve que le déplacement ne vaut pas trop le coup surtout si on a vu les mêmes manchots à la péninsule de Valdés.

Retour Puerto Madryn puis Buenos Aires

Sur le trajet retour jusqu’à Puerto Madryn, il y avait beaucoup de vent latéral sur la route, c’était assez dur de garder le cap avec la voiture, le pire c’est lorsque je doublais ou croisais des camions. Je fais le plein d’essence (335 $Ar) avant de rendre la voiture de location, en Patagonie le litre de super (9,73 $Ar) est bien moins cher que dans la région de Salta où on le trouvait à plus de 13 $Ar le litre.

Nous patientons ensuite dans un salon de thé avant de prendre le bus pour Buenos Aires. Nous avons pris comme à l’aller des sièges en 1ère classe sur la compagnie Andesmar (1 178 $Ar par personne). Départ à 19h10, il n’y a pas de prise électrique dans le bus, pensez à charger vos appareils électroniques avant. Repas à 21h40 avec un plat chaud (lasagnes) et un plat froid. Nous avons encore eu droit au bingo avec une bouteille de vin à gagner.

Nous arrivons le lendemain à la gare routière Retiro de Buenos Aires à 13h05, pile à l’heure prévue.

0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus