Accueil DestinationsAmériquesUruguay Une journée à Montevideo au départ de Buenos Aires
Montevideo Uruguay

Une journée à Montevideo au départ de Buenos Aires

0 commentaire

Lors de notre voyage en Argentine nous avons profité de la proximité de l’Uruguay située à 3h de ferry de Buenos Aires, pour visiter la capitale Montevideo et Colonia del Sacramento.


Comment se rendre à Montevideo depuis Buenos Aires

Le moyen le plus simple et le moins cher pour relier les deux capitales Montevideo et Buenos Aires est de prendre un ferry. Nous sommes passés par la compagnie Buquebus dont le terminal d’embarquement est situé à 1,3 km (15-20 min à pied) de la gare Retiro de Buenos Aires.

Pour bénéficier de tarifs attractifs, mieux vaut réserver son trajet à l’avance. Nous avons payé 1 704 UYU par personne soit environ 55 € pour un aller simple Buenos Aires (Argentine) – Montevideo (Uruguay).

Au terminal des ferries le principe est le même que dans un aéroport, on s’enregistre au comptoir en y laissant ses bagages, puis on passe la sécurité et l’immigration. Le ferry part à 16h de Buenos Aires pour arriver à Montevideo à 19h.

Le bateau comporte une zone de duty free qui est ouverte une fois en mer, les argentins se sont tous rués dessus. Il y a également une zone de restauration, mais tout est assez cher.

Distributeur d’argent

Il est possible de retirer des pesos uruguayen au terminal Buquebus de Montevideo, le distributeur se trouve au niveau des départs, il n’y en a pas dans le bâtiment des arrivées. 1 euro = 31 pesos uruguayen (UYU).

Les distributeurs en Uruguay propose soit de retirer des pesos uruguayen soit des dollars américains. C’est assez pratique si vous retournez en Argentine car cela permet de changer les US$ en pesos argentin à un bon taux. C’est ce que font beaucoup de voyageurs en allant passer une journée à Colonia del Sacramento.


MONTEVIDEO

Rejoindre le centre ville de Montevideo

Évitez les remis (taxis à tarif fixe vers une destination) qui propose 15 $US la course pour rejoindre le centre ville. Pour le même trajet nous avons pris un taxi avec compteur et payé 150 UYU soit 5 €.

Le taxi nous dépose devant l’Hotel Iberia (1097 rue Maldonado), le prix de la chambre est de 55 $US plus les petits déjeuners à 6 $US chacun. Dans les hôtels en Uruguay les prix sont donnés en dollars américains.

Où dormir à Montevideo

Pour se loger à Montevideo on trouve des auberges de jeunesse avec dortoirs ou chambres privés et des hôtels classiques.

  • 9 € : Montevideo Lounge Hostel, cet AJ très bien notée propose des dortoirs
  • 38 € : Hotel America situé dans le centre et proche de la plage offre des chambres doubles avec petit dej compris
  • 48 € : Oxford Hotel dans la même gamme que le précédent
  • 54 € : Hotel Lafayette, cet établissement proche de la plage possède une piscine

Que voir et que faire à Montevideo

La capitale uruguayenne possède plusieurs facettes avec une vieille ville (Ciudad Vieja) qui est le pole touristique principal, un centre historique devenu quartier des affaires et une promenade le long du front de mer où l’on trouve une plage propice à la baignade (Playa Pocitos).

Montevideo se visite rapidement, une seule journée suffit à voir tous les sites touristiques. Rajoutez une journée si vous souhaitez voir les musées et flâner sur la plage.


Centre-ville (Centro)

Plaza Independencia

La Plaza Independencia est une grande place du centre ville où trône le Mausoleo de Artigas, une statue du héros de l’indépendance José Artigas. En sous-sol, une garde d’honneur veille sur sa dépouille.

A l’est de la place se trouve le Palacio Selvo, coiffé d’une tour spectaculaire, qui était avec ses 26 étages le plus haut immeuble du continent lors de son inauguration en 1927. A l’ouest se dresse la Puerta de la Ciudadela, une arche en pierre qui reste l’un des rares vestiges de la citadelle coloniale démolie en 1833. Enfin au sud se trouve le Palacio Estévez (XIXe siècle), résidence présidentielle jusqu’en 1985.


Vieille-ville (Ciudad Vieja)

Plaza Constitucion

La Plaza Constitucion (également appelée Plaza Martiz) constituait le cœur de la ville coloniale. Elle est bordée à l’est par le Cabildo, un édifice néoclassique, et en face par l’Iglesia Matriz, le plus vieil édifice public de Montevideo (église construite entre 1784 et 1799).

Dans la vieille ville on croise de beaux immeubles Art déco et néoclassiques (souvent occupés par des banques) mais aussi beaucoup d’immeubles décrépits.

Mercado del Puerto

A l’extrémité ouest de la vieille-ville se trouve le Mercado del Puerto, le marché du vieux port où se masse sous une imposante halle en fer forgé des parrillas (restaurants dont la spécialité est la viande grillée).

0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus