Accueil DestinationsAsieThailande L’Ouest de la Thaïlande : Kanchanaburi et Erawan Waterfalls

L’Ouest de la Thaïlande : Kanchanaburi et Erawan Waterfalls

0 commentaire

Départ de Phuket (J18)

Je rejoins l’aéroport en taxi pour prendre mon vol vers Bangkok. Vol que j’avais réservé depuis la France sur le site internet d’Air Asia (1 678.83 BHT), départ à 09h05 arrivée à 10h25 à Suvarnabhumi.

Une fois arrivé dans la capitale, je prends un taxi (327 BHT) pour la gare de Thonburi. Le chauffeur de taxi ne la trouvant pas il a du demander à un tuk tuk. C’est une toute petite gare d’où part 2 trains par jour pour Kanchanaburi. C’est également là que je retrouve Laetitia que j’avais quitté depuis Chiang Mai.
Le billet de train jusqu’à Kanchanaburi coute 100 BHT en 3ème classe, wagon avec banc en bois disposé parallèlement (environ 2h de trajet). On voit passer de nombreuses vendeuses ambulantes pendant le trajet, il y a principalement des thaïlandais dans le train.

Kanchanaburi

Arrivé à la gare de Kanchanaburi, on se dirige à pied vers la Sam’s River Rafthouse, une guesthouse avec chambres sur pontons flottants au bord de la rivière Kwaï. Après avoir posé nos sacs, nous partons à pied voir ce fameux pont de la rivière Kwaï qui se situe à environ 3 km au nord. On se trouve en pleine répétition du spectacle son et lumière qui a lieu dans une semaine, ça nous donne un petit aperçu de ce que ça sera. Il y a énormément de touristes japonais sur ce site. Pour rappel le pont à été construit à l’initiative des Japonais, qui ont occupé la Thaïlande en 1942 et 1943.

Après avoir pris un verre au bord de la rivière nous retournons vers le centre diner dans un restaurant.

Erawan Waterfalls (J19)

Nous partons visiter les superbes cascades d’Erawan. On prend un bus à la gare routière (45 BHT), durée du trajet : 1h50, les chutes se situent à 65 km de Kanchanaburi. L’entrée du parc est à 400 BHT, on vous donne une carte, mais tout est très bien indiqué et fléché, elle ne sert pas vraiment.
Le chemin, très facile, remonte les 7 niveaux de cascade, on peut se baigner dans les nombreuses piscines naturelles.

On rentre sur Kanchanaburi avec le bus de 14h, puis nous prenons un tuk tuk vélo pour rentrer jusqu’à la guesthouse récupérer nos sacs à dos qu’on avait laissé à la réception. Retour à la gare routière mais cette fois avec un tuk tuk moto, le pauvre homme qui nous avait amené sur son vélo voulait nous ramener, mais vu comme il a galéré à l’aller, on a voulu lui épargner ce retour difficile avec en plus le poids de nos sacs.

Retour à Bangkok

A la gare routière de Kanchanaburi nous prenons un bus pour Bangkok (83 BHT). Arrivée dans la capitale, le bus nous laisse on ne sait où en mettant carrément nos sacs à dos sur le trottoir et nous disant que c’est ici, seulement ça ne ressemble pas du tout à une gare routière, on se retrouve dans une rue excentrée un peu perdu. On arrête plusieurs taxis pour finalement négocier un trajet jusqu’à Khao San Road pour 100 BHT (aucun taxi ne veut utiliser le compteur).
Nous prenons une chambre à la Wild Orchid Villa située 8 Soi Chana Song Khram non loin de Khao San Road.

0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus