Accueil DestinationsAsieTibet Départ de Katmandou, capitale du Népal

Départ de Katmandou, capitale du Népal

0 commentaire

Après plus de 24h de vols, d’attentes et de duty free nous arrivons enfin à Katmandu. A peine descendu de l’avion, me voilà dans la file d’attente pour obtenir le visa d’entrée au Népal (visa gratuit pour un séjour de moins de 72h). Comme l’avion était rempli de randonneurs étrangers, il y a pas mal d’attente. Le temps que je trouve la personne qui remet les formulaires à remplir pour la demande de visa, je me retrouve dernier de la file. J’en profite pour changer quelques euros en roupies népalaises au bureau de change de l’aéroport.

Nous faisons la connaissance de notre guide au Népal, Chantal, qui après nous avoir remis une katha blanche pour nous souhaiter la bienvenue, nous emmène en minibus à notre hôtel, non sans avoir repoussé la dizaine de porteur népalais qui s’était jetés sur nos bagages.
Nous logeons au Nirvana Garden Hôtel dans le quartier de Thamel. Je partagerai ma chambre, et ce pendant tout le voyage, avec Michel.
Nous partons ensuite manger dans un restaurant proche de l’hôtel, au menu les célèbres momos tibétains.
Cette 1ère nuit sera un peu difficile, le décalage horaire peut être … et les ronflements de Michel sûrement !

Visite de la capitale Népalaise

Le lendemain est consacrée à la visite de Katmandou et de ses alentours. 1ère destination avec notre minibus local, Pashupatinath (entrée du site payante pour les touristes : 250 roupies népalaises) est située à 5 km à l’Est de Katmandou. Cette ville de pèlerinage sacrée pour les hindouistes est baignée par la rivière Bagmati, qui se jette dans le Gange. C’est donc ici qu’ont lieu les crémations avant que les cendres ne soient jetés dans la rivière. Lors de notre passage on assistera à plusieurs crémations.

Direction Bodhnath qui se trouve à 8km à l’Est de Katmandou. Ce village, considéré comme un sanctuaire du bouddhisme, est peuplé de nombreux Tibétains qui on fuit le Tibet après l’invasion chinoise. C’est ici que l’on trouve le plus grand stupa du pays (entrée payante : 100 roupies népalaises) entouré d’un très grand nombre de boutiques vendant de l’artisanat tibétain.

L’après midi nous visitons Durbar Square, le vieux quartier de Katmandou avec ses temples, palais, pagodes et statues. L’entrée du site est de 200 roupies népalaises.
C’est là que l’on trouve le plus de vendeurs ambulants et ils ont vite fait de repérer les touristes ! Ceux-ci sont particulièrement « collants » et il est assez difficile de s’en défaire sans rien leur acheter.
 
0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus