Accueil DestinationsEuropeSlovénie Grottes Postojna, Skocjan, château de Predjama et mine d’Idrija
Visiter chateau Predjama Slovenie

Grottes Postojna, Skocjan, château de Predjama et mine d’Idrija

1 commentaire

Pour cette 2ème étape de mon road trip en Slovénie, je quitte Piran sur la côte Slovène pour le plateau du Karst où je passerai successivement par les grottes Skocjan et Postojna, le château de Predjama, la gorge de Rakov Skocjan et sa belle randonnée, le château de Sneznik et la mine d’Idrija.

Plateau du Karst : itinéraire en 3 jours


Jour 1
  • Église de la Sainte Trinité à Hrastovlje
  • Grottes de Skocjan et sentier d’interprétation
  • Grottes de Postojna
  • Château de Predjama
  • Nuit à Hudicevec
Jour 2
  • Lac Cerknica
  • Randonnée dans la gorge Rakov Skocjan
  • Château de Sneznik
  • Nuit à Idrija
Jour 3
  • Mine d’Idrija

 

Hrastovlje : église de la Sainte Trinité

Au départ de Piran et met le cap sur le village de Hrastovlje (139 hab), à environ 30 min de route, afin d’y voir l’église de la Sainte Trinité.

Cette jolie église à l’abri derrière sa muraille de pierre renferme de merveilleuses fresques du XVe siècle. Le site est ouvert aux visites de 9h à 17h, mais lors de mon passage la grille était fermée avec seulement un numéro de téléphone noté dessus. Le temps de faire quelques photos je m’apprêtais à appeler quand une dame a débarqué de nulle part pour m’ouvrir la grille de la forteresse.

Elle allume les lumières de l’église et met en route l’audioguide en français (visite à 3 €) qui explique en détail toutes les fresques, dont la célèbre « Danse macabre », fresque qui représente 11 squelettes escortant autant d’individus jusqu’à une tombe fraichement creusée. Dans la file d’attente, tous égaux devant Dieu, se côtoient grands et petits, roi, reine, cardinal, paysan, mendiant et même un prêteur qui tente de soudoyer son garde spectral au moyen d’une bourse.

Grottes de Skocjan

Je continue ma route jusqu’aux grottes de Skocjan, un réseau de grottes karstiques de 6 km creusé par la rivière Reka. La visite du parcours principal est à 18 €, il y a également un 2ème parcours guidé à 12,5 € (les photos sont interdites dans les grottes de Skocjan). Toutes les infos et horaires de visite sont consultables sur le site officiel des grottes de Skocjan. Il est possible de manger sur place, il y a un snack restaurant (j’ai pris un sandwich à 5 €).

Comme je ne comptais pas visiter les deux grottes au vu des tarifs assez élevés, j’ai choisi de n’aller qu’à celle de Postojna. J’ai exploré plusieurs grottes karstiques sur Bornéo lors de mon voyage en Malaisie, ce n’était donc pas une découverte.

Sentier d’interprétation de Skocjan

A la place j’emprunte le sentier d’interprétation de Skocjan (« education trail »), un chemin circulaire long de 2 km qui passe par un joli point de vue sur la Velika Dolina (« grande vallée ») et sur la gorge où la Reka entame son périple souterrain. En ce dimanche il y a pas mal d’autrichiens et de slovènes qui font de la randonnée malgré un temps un peu pluvieux. Si vous ne souhaitez pas faire le tour complet, le point de vue le plus impressionnant est au niveau du repère « 1 » sur la carte.

Plan sentier d'interprétation de Skocjan

Grottes de Postojna

Une fois cette petite balade terminée, je reprends ma voiture et continue vers l’est jusqu’aux grottes de Postojna (Postojnska Jama), les plus connues et visitées de Slovénie, et ça je vais vite m’en rendre compte.

A peine arrivé sur place il faut déjà payer 5 € pour le parking, puis direction la caisse, la visite d’1h30 de la grotte est à 25,80 €. Il y a une visite à 15h en avril (voir toutes les infos sur le site officiel des grottes de Postojna). Au final ça fait plus de 30 € pour voir une grotte, j’espère ne pas être déçu ! Le site ressemble un peu à Disneyland, entre la caisse et l’entrée de la grotte il y a une allée remplie de restaurants et boutiques de souvenirs.

La visite guidée (en anglais) couvre 5 km de grottes, dont 3,2 km par un petit train électrique. La grotte est belle mais dommage qu’ils aient exploité à fond le business, il y a même une boutique de souvenir dans la plus grande salle au fond de la grotte. Le train au départ fait penser à une attraction de Disneyland, il permet d’accéder à la partie plus profonde de la grotte qui est plus jolie. Tout est [trop] bien aménagé avec parterre en béton et murs de pierre, cela manque un peu d’authenticité et de naturel mais permet aux personnes à mobilité réduite d’accéder au site.

Grottes de Postojna Slovénie
Grottes de Postojna

Château de Predjama

Sorti de la grotte sous la pluie, je vais au château de Predjama situé à 9 km des grottes de Postojna. Je ne comptais pas le visiter car d’après ce que j’ai lu l’intérieur est assez vide et le château ferme à 17h au mois d’avril (le billet d’entrée est à 13,80 €). C’est principalement de l’extérieur que le château de Predjama construit dans la falaise est impressionnant. Il y a même un passage secret, visitable en été en réservant à l’avance, qui permet de sortir du château par les grottes.
Le temps de jeter un coup d’œil et faire quelques photos il se remet à bien pleuvoir, heureusement cela ne dure jamais trop longtemps.

Du coup pour ce soir je voulais me poser au camping mais avec la météo ça tombe à l’eau (c’est le cas de le dire). Je regarde l’auberge de jeunesse à Postojna (Proteus Postojna) mais celle-ci est complète. Je cherche donc sur booking un hébergement pas cher dans les alentours et trouve le « Tourist Farm Hudicevec » très bien noté et à seulement 12 km du château, c’est le moins cher à 28 € la nuit avec petit déjeuner.

Où dormir dans les environs

Grottes de Postojna
  • 17 € : Youth Hostel Proteus Postojna propose des lits en dortoir ou des chambres doubles privées plus chères à 38 €. Cet AJ est située en plein centre de Postojna.
  • 40 € : Rooms Klik offre des chambres doubles avec salle de bain privée proche du centre.
  • 42 € : Camping Pivka Jama Postojna, ce camping propose des bungalows pour 2 à 4 personnes.
  • 45 € : Tourist Farm Hudicevec, testé et approuvé, cette ferme hôtel est située à 10 km de Postojna, une étape parfaite en road trip dans la région.
  • 84 € : Postojna Cave Hotel Jama, un bel hôtel 4 étoiles situé juste au pied des grottes.
Château de Predjama
  • 62 € : Guesthouse Požar, une guesthouse située à seulement 130 mètres du château avec petit déjeuner compris

Le Tourist Farm Hudicevec est vraiment un lieu d’hébergement agréable, c’est très calme et ils servent un excellent petit déjeuner avec pain de campagne et confitures maison en plus d’une assiette de charcuterie (cette dernière peut même servir à se faire un sandwich pour le midi hehe !)

Lac Cerknica

Je pars à Cerknica où se trouve un office du tourisme qui pourra m’indiquer ce que l’on peut faire au lac de Cerknica et à la gorge Rakov Skocjan. Sur place l’office du tourisme est bien ouvert mais il n’y a personne à l’intérieur, je trouve quand même 2 brochures sommaires en slovène. A l’aide du GPS je vais à Dolenje Jezero à 2,5 km au sud de Cerknica, c’est ici que commence véritablement le lac, car celui-ci a une particularité, il apparait et disparait au fil des saisons. En effet Cerknica est une plaine située au-dessus d’une grotte karstique effondrée parsemée de trous. Durant les saisons pluvieuses l’eau afflue dans la plaine et les gouffres et siphons ne parviennent plus à assurer l’écoulement souterrain, ce qui transforme la plaine en lac.

Sur place il y a possibilité de louer des vélos pour se balader le long du lac, mais tout était fermé lors de mon passage en avril. Je n’ai pas trouvé grand chose à y faire, je préfère continuer mon chemin vers la gorge Rakov Skocjan, là bas je suis sur qu’il y aura des chemins de randonnée.

Plan lac Cernika Slovénie

Rakov Skocjan

Rakov Skocjan est une magnifique gorge située à 6 km à l’ouest de Cerknica où la rivière Rak a façonné 2,5 km de cavités, de grottes, de sources, ainsi que le grand pont naturel (Veliki Naravni Most) et le petit pont naturel (Mali Naravni Most).

Je me gare au niveau de l’hôtel qui se situe à peu près au milieu du parcours balisé qui traverse la gorge. A partir de ce point, si on prend sur la droite on va jusqu’au petit pont (le plus intéressant car on peut descendre dans la cavité creusée) et sur la gauche on se dirige vers le grand pont. La balade est très agréable, c’est vert et humide et même assez glissant (j’en ai fait les frais à plusieurs reprises !).

Il faut absolument descendre à la petite arche (au panneau « at your own risk ») et suivre le chemin sur la gauche de la rivière qui n’est pas très visible dans l’obscurité. L’endroit est magnifique, on a l’impression de se retrouver dans un autre monde.

Je retourne ensuite sur mes pas et continue jusqu’à la grande arche puis reviens à mon point de départ au parking de l’hôtel.

J’ai mis environ 3h pour faire cette randonnée en prenant mon temps. C’est vraiment un très bel endroit que je recommande, j’étais seul tout le long. Si vous ne souhaitez voir que la petite arche (la plus belle partie de la gorge) il y a un parking juste au dessus.

Petit pont naturel (Mali Naravni Most)
Plan randonnée Rakov Skocjan Slovénie
Grand pont naturel (Veliki Naravni Most)

Château de Sneznik

Pour le trouver le château de Sneznik il faut aller jusqu’à Loz et ensuite suivre les panneaux. La route traverse de jolis petits villages au milieu de prés bien verts. Le château de Sneznik est une forteresse Renaissance dont la construction date du XVe siècle, c’est l’une des plus belles et des mieux situées de Slovénie. Les visites du château ont lieu à toutes les heures piles et étant arrivé à 15h10 je n’avais pas envie d’attendre jusqu’à 16h. Mais de l’extérieur il est déjà très beau avec le parc qui l’entoure.

Château de Sneznik
Château de Sneznik

Govejk

Il se remet encore à pleuvoir, je comprends pourquoi la région est si verte ! Je décide d’aller à Idrija, avec une météo comme celle qu’il y a en ce moment demain je visiterai la mine au moins je serai à l’abri. Comme l’auberge de jeunesse Hostel Idrija est complète (ou fermée je ne sais pas vraiment), je me rabats sur un sympathique bed and breakfast, B&B Na Kluk, dans le petit village de Govejk à 10 km d’Idrija. Chambre simple avec salle de bain privée et petit déjeuner pour 35 €. Encore une fois je suis le seul client.

Il n’est pas possible de diner sur place, je vais donc à Idrija pour gouter la spécialité locale, les raviolis appelés zlikrofi. La gérante du B&B Na Kluk m’a conseillé le restaurant Barbara situé juste au dessus de l’entrée de la mine. J’y ai pris les zlikrofi balkaça (12 €) qui est la recette originelle des mineurs (maintenant ils la déclinent à toutes les sauces). Excellent !

Zlikrofi balkaça
Zlikrofi balkaça

Idrija

Mine de mercure d’Idrija

Idrija fût au Moyen Age l’une des cités d’Europe les plus riches grâce à l’extraction du mercure. Le mercure avait de nombreux usages, il était utilisé pour l’extraction d’or et d’argent dans les mines du Nouveau Monde comme pour traiter la syphilis. Aujourd’hui les mines ont fermé, mais le sous-sol d’Idrija reste un labyrinthe de 700 km de galeries réparties sur 15 niveaux.

Il est possible de visiter la galerie mine d’Antonij, bâtie en 1500, qui conduisait à la première mine longue de 1,5 km pour une profondeur de 400 m. Le prix d’entrée est de 10 € avec une visite à 10h et une autre à 15h. La visite dure 1h30 et vous fera parcourir 1 200 m à l’intérieur de la mine. Casque et manteau sont fournis car il ne fait que 13°C dans les galeries.

La mine de mercure d’Idrija étant classé au patrimoine mondial de l’Unesco, il est possible d’avoir une visite guidée en français. La personne à la caisse a tenu à téléphoner à une guide parlant la langue de Molière comme j’étais le seul visiteur ce matin. Elle était même étonnée que je vienne visiter la mine car d’après elle peu de touristes s’arrêtent ici. La visite très intéressante retrace au fil des siècles les techniques d’excavation et le quotidien des mineurs.

Visite de la ville d’Idrija

En sortant de la mine je passe devant le château qui abrite le musée national (5 € s’il vous prend l’envie de le visiter) et vais voir une des dernières maisons de mineurs sur la rue Bazoviska. Ces hautes maisons à toit pentu en bois, revêtues de pierre et possédant des dizaines de fenêtres s’élevaient généralement sur quatre niveaux pour y loger trois à quatre familles. Il est possible de les visiter en compagnie d’un guide en réservant (3 €), il en reste quelques unes sur les pentes de la vallée d’Idrija.

Idrija Slovénie
Idrija

Je déjeune chez « Gostilna Kos » (zlikrofi à 7 €) avant de partir sur Ljubljana m’installer dans l’appart que j’ai réservé hier soir, Tita apartments (112 € pour 2 nuits).

1 commentaire
0

Vous aimerez aussi

1 commentaire

ANTONIOLI 7 août 2019 - 20 h 34 min

Superbe et dépaysant … Le Monde d’avant , dur et beau à la Fois …

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus