Accueil DestinationsEuropeSlovénie Ptuj et Maribor, la Slovénie du Nord Est
Visiter Ptuj Slovénie

Ptuj et Maribor, la Slovénie du Nord Est

0 commentaire

La Basse-Styrie, région située au nord-est de la Slovénie, ne se trouve pas sur l’itinéraire des sites incontournables à voir lors d’un road trip en Slovénie. Pourtant elle compte des sites historiques intéressants comme la magnifique ville médiévale de Ptuj ou dans une moindre mesure la vieille ville de Maribor.


Vieux château de Celje

Je quitte Ljubljana par l’autoroute A1 en direction de Ptuj, en chemin je m’arrête voir le vieux château de Celje. Perché sur un escarpement à 407 m, c’est la plus grande forteresse de Slovénie mais celle-ci est partiellement détruite (les blocs de pierres ont été utilisés pour construire d’autres édifices à partir du XVe siècle) et l’ensemble ne vaut pas spécialement le détour. Si vous souhaitez entrer il vous en coutera 4 € mais d’après le Lonely Planet il n’y a pas grand chose à voir, c’est pour dire !

Vieux château de Celje Slovénie
Vieux château de Celje

PTUJ

Ptuj est l’une des plus anciennes ville de Slovénie, et son centre médiéval rivalise avec Ljubljana sur le plan historique. Arrivant sur les coups de midi j’en profite pour déjeuner chez Gostilna Amadeus (gruau aux champignons, 7 €) avant de me rendre chez Silak, un bed and breakfast situé au cœur de la vieille ville.

La chambre simple avec petit déjeuner est à 35 €, l’ensemble qui a beaucoup de charme est aménagé dans une ancienne tannerie du XVIe siècle. L’établissement possède son propre parking ce qui est indispensable quand on voyage en voiture et que le stationnement est payant partout.

Où dormir à Ptuj

Si vous décidez de faire une étape d’une nuit à Ptuj, voici quelques bonnes adresses dans le centre médiéval, la plus belle partie de la ville et où se trouve les restaurants.

  • 45 € : Bed and Breakfast Žiga, un sympathique B&B qui propose des chambres doubles avec salle de bains privée.
  • 52 € : Muzikafe Bed & Breakfast, déco originale et superbe jardin pour cet hébergement aux très bons retours.
  • 63 € : Silak, testé et approuvé, ce bed and breakfast situé dans un bâtiment du XVIe siècle, propose de belles chambres doubles.


Visiter Ptuj

En partant de mon hébergement Silak et en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre, voici les points d’intérêts de la vieille ville de Ptuj :

  1. Monastère dominicain
  2. Château de Ptuj qui abrite le musée régional de Ptuj-Ormoz (entrée 5 €).
  3. Maison de style gothique tardif construite autour de 1400 et qui arbore une saillie peu commune
  4. Maison romane, le plus vieil édifice de Ptuj
  5. Tour de la ville, érigée au XVIe siècle
  6. Église St Georges
  7. Place de l’hôtel de ville
  8. Monastère des frères mineures (XIIIe siècle) et colonne de la Peste (1655)
  9. Tour de la Drave, ouvrage circulaire construit en 1551 pour se défendre des Turcs
Plan vieille ville Ptuj et site d’intérêts
Plan vieille ville Ptuj et site d’intérêts

Vue sur les toits de Ptuj

Pour profiter de la magnifique vue sur les toits de Ptuj, il faut prendre de la hauteur et monter au château, par contre en avril les portes ferment à 17h et avant la lumière est encore trop dure pour de jolies photos (l’été le château ferme à 20h).

La vieille ville médiévale est assez petite, on en fait le tour en 2h si on n’entre pas dans les musées. Mais on peut y passer plus de temps en prenant par exemple un verre sur la place de l’hôtel de ville ou en flânant dans les rues avec une glace (1 boule géante = 1,2 €).

Où manger à Ptuj

Pour un bon diner au bord de la rivière je vous conseille le restaurant Gostilna Ribic, j’y ai goûté un loup avec du riz noir sauce écume citronnelle et crevettes (16 €), délicieux !

Vue sur la ville médiévale depuis le château de Ptuj
Vue sur la ville médiévale depuis le château de Ptuj

MARIBOR

Le lendemain matin direction Maribor, 2ème plus grande ville de Slovénie, située à 30 min de route de Ptuj. Comme dans toutes les villes depuis le début de mon road trip il n’y a que du stationnement payant, je me gare sur des places le long de la rivière (0,80 € / heure).

Maribor ne possède pas de sites incontournables, je visite rapidement le vieille ville en passant par l’ancienne place du marché (Glavni Trg) avec sa colonne de la Peste et l’hôtel de ville, la cathédrale de Maribor et la vieille vigne de 400 ans.

Autant le dire toute de suite je n’ai pas trop accroché sur Maribor, j’y suis resté à peine 1h30. Il y a bien quelques jolies maisons et édifices mais après les visites de Ljubljana et de Ptuj qui ont beaucoup de charme ça reste assez fade. De plus j’ai trouvé que Maribor ne laissait pas assez d’espaces aux piétons comme pour ces deux dernières. Après on peut toujours flâner en terrasse au bord de la Drave (la rivière qui traverse Maribor) ou sur la place Glavni.

Maribor étant plus ou moins sur mon chemin pour continuer vers les montagnes au nord du pays je n’ai pas eu à faire un gros détour, mais sans cela la ville ne mérite pas le crochet, surtout pour un court séjour en Slovénie, la partie Ouest du pays ayant bien plus de chose à offrir.

Avant de quitter Maribor j’achète dans une boulangerie un sandwich (1,50 €) que je mangerai ce midi sur la route.

Pour rejoindre Logarska Dolina plutôt que de prendre l’autoroute j’ai choisi d’emprunter la route n°1 qui longe la Drave et la frontière autrichienne, les paysages y sont bien plus beaux au milieu des prairies, des vaches et des fermes.

0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus