Accueil DestinationsAsieBirmanie Dans la jungle urbaine de Yangon en Birmanie
Yangoun Pagode Birmanie

Dans la jungle urbaine de Yangon en Birmanie

0 commentaire

La ville de Yangon est difficile à appréhender, pour tout vous dire je n’ai pas vraiment accroché avec l’ancienne capitale de Birmanie mis à part sa magnifique pagode Shwedagon. La ville est toujours embouteillée, il n’est pas vraiment agréable de s’y balader ou flâner surtout quand chaque traversée de boulevard est un challenge. Pourtant ce n’est pas la première fois que je visite une grande ville chaotique en Asie, mais de manière générale je préfère les lieux plus calmes. Évidemment on ne peut pas juger une ville en y passant que deux jours, je pense que pour apprécier Yangon il faudrait y rester plus de temps pour découvrir des coins cachés que je n’ai pas eu l’occasion de voir.


Transit par Bangkok avec changement d’aéroport (Thaïlande)

Parti la veille de Nice avec escale à Dubaï (vol Emirates) j’arrive à l’aéroport de Bangkok Suvarnabhumi à 12h35. Il faut compter environ 1h pour sortir de l’avion, passer l’immigration (il y a toujours beaucoup de monde) et récupérer ses bagages. Après m’être frayé un chemin à travers les rabatteurs qui proposent un taxi, je me dirige vers la porte 3 (au 2ème étage celui des arrivées) afin de prendre la navette gratuite pour l’aéroport Don Mueang d’où partent les vols Air Asia.

La navette opère entre 5h et 24h avec un départ toutes les 30min ou toutes les 12 min en heure de pointe. Pour des infos à jour, vous pouvez consulter le site de l’aéroport de Bangkok. Le bus emprunte une voie express tout le long, il faut environ 55 min pour relier les 2 aéroports avec un trafic fluide. Si vous ne connaissez pas la capitale thaïlandaise ne comptez pas découvrir la ville avec ce bus, vous ne verrai que la banlieue et donc pas grand chose.

L’aéroport Don Mueang est beaucoup plus petit que Suvarnabhumi mais on y trouve pas mal de restaurants et snacks thaï au 1er étage ainsi que plusieurs distributeurs d’argent et des bureaux de change (pratique quand on a pas de bahts et qu’on est juste en escale). Il y a également le wifi gratuit qui aide à patienter (j’avais prévu large entre les 2 vols).


Arrivé à Yangon (Birmanie / Myanmar)

Mon vol Air Asia pour Yangon (anciennement Rangoun) décolle à 20h15. Arrivé dans l’ancienne capitale birmane, je passe rapidement l’immigration (pour des détails sur le eVisa voir la partie préparatifs) puis je change directement 500 € en kyats la monnaie locale. D’habitude il est déconseillé de changer de l’argent dans les aéroports car les taux n’y sont pas intéressants, sauf qu’au Myanmar c’est le contraire, j’en profite donc pour changer une grosse somme (1 € = 1 575 K).

L’inconvénient d’avoir changé autant d’argent c’est que je me retrouve avec une liasse de billet énorme (plus de 150), le plus gros étant seulement de 5 000 K (soit à peine 3 €). J’ai l’impression d’être un convoyeur de fonds ! Dans la suite du voyage j’obtiendrai des billets de 10 000 K qui sont les plus gros en circulation. Attention, pour changer vos euros il faut que les billets soient quasi neufs sans marque ni déchirure, j’en avais un avec une micro déchirure de 2 mm qui m’a été refusé (billet qui a été accepté dans une banque à Kalaw).

Il ne me reste plus qu’à attendre Karine dans le hall de l’aéroport car son vol arrive dans une heure. Nous prenons ensuite un taxi (9 000 K) jusqu’à l’hôtel que nous avons réservé dans Chinatown. Le rapport qualité prix des hôtels à Yangon n’est pas très bon, après quelques recherches nous avons opté pour le Sky Hotel (30 $US ou 40 800 K la nuit) qui propose des chambres propres et récentes avec salle de bain, climatisation et TV. Les prix des hébergements pour les étrangers sont toujours annoncés en dollars US mais il n’y a aucun problème pour payer en kyats ce que nous avons fait à chaque fois (il est donc inutile d’apporter des dollars américains). Lors de notre voyage 1 $US se changeait à environ 1 350 K.

Où dormir à Yangon

Le quartier pour backpackers et le moins cher pour se loger à Yangon est Chinatown. C’est aussi là qu’on trouve l’offre d’hébergements la plus large. Si vous souhaitez un peu plus de calme, optez pour le quartier autour de la pagode Shwedagon.

Quartier Chinatown

  • 5 € : Hostel Wizaya, à ce prix là ça sera uniquement un lit en dortoir dans cet auberge de jeunesse avec de bons retours
  • 28 € : Backpacker(Bed & Breakfast), cette AJ offre des chambres doubles avec salles de bain privés et un toit terrasse pour prendre l’apéro
  • 40 € : Hotel Mawtin, si vous cherchez un peu plus de standing tout en restant dans Chinatown, l’hôtel Mawtin est une belle adresse

Quartier pagode Shwedagon

  • 13 € : Bodhi Nava Boutique Hostel & Café, cette charmante AJ propose des lits en dortoirs ou des chambres doubles avec sdb commune
  • 36 € : Hotel Shwe Yee, cet hôtel qui propose de jolies chambres avec sdb privés possède une piscine sur le toit

 

VISITE DE YANGON

Chinatown

Comme notre hôtel se situe dans Chinatown, nous commençons par visiter le quartier chinois avec ses bâtiments aux façades décrépies. A part quelques immeubles à l’architecture coloniale britannique (les anglais ont occupés le pays de 1824 à 1948), Chinatown ne regorge pas de sites très intéressants.

Sule Paya

On s’arrête tout de même à Sule Paya (3 000 K), une pagode qui fait office de rond point à l’angle des rues Sule Paya et Mahabandoola. Cette pagode dorée vieille de 2 000 ans et haute de 46m est plus ancienne que la célèbre pagode Shwedagon.

Un petit conseil pour la visite des temples en Birmanie, si vous n’avez pas envie d’enlever vos chaussures et chaussettes toutes les 10 min optez pour des sandales quand vous êtes en ville car il y a des temples un peu partout.

People’s Park

La ville de Yangon étant assez étendue et pas vraiment adaptée aux piétons, nous prenons un taxi (3 000 K) pour aller à People’s Park. Parc que l’on visite rapidement car contrairement aux dires du Lonely Planet, on ne l’a pas trouvé extraordinaire.

Pagode Shwedagon

En traversant le parc, nous arrivons directement sur l’entrée ouest de la pagode Shwedagon (8 000 K), l’un des sites sacrés bouddhistes les plus importants. Le stupa de 98m de haut recouvert de feuille d’or possède à son sommet des milliers de diamants et une émeraude de 76 carats. Le stupa est entouré de 64 petites pagodes qui forment une petite enceinte avec 4 temples plus grands situés aux points cardinaux (il y a une entrée à chaque point cardinal). Le site est vraiment magnifique et l’on peut rester un long moment à observer les fidèles qui viennent se recueillir ici. Les birmans, content de croiser des touristes, se prennent volontiers en photo avec nous, y compris les moines qui possèdent tous un smartphone.

Pagode Shwedagon Yangon Birmanie


Après avoir déjeuner chez HK Hot Pot (8 600 K), un bon restaurant situé à 1 km de l’entrée Est, nous retournons avec le même ticket à la pagode Shwedagon (on a mangé à 16h) pour assister au coucher de soleil. Sauf qu’à 17h30 c’était déjà terminé ! Note pour les prochains jours, le soleil se couche super tôt au Myanmar, mieux vaut être sur place à 17h. L’ambiance est différente le soir avec les habitants qui viennent allumer des cierges.

Autour du stupa central se trouve un calendrier astrologique divisé en 8 jours de la semaine et représenté par un animal (le mercredi jour de la naissance de Bouddha étant divisé en deux). Les habitants viennent arroser le bouddha de leur jour de naissance. Je suis passé à Monday Corner étant né un lundi, il est représenté par un tigre.

Diner chez « Kaung Myat » (6 800 K) un resto barbecue situé non loin de notre hôtel dans le quartier chinois, on choisit les aliments crus parmi viandes, poissons et légumes et le tout est grillé au barbecue, c’est assez populaire en Birmanie.

Le lendemain nous partons directement en avion pour Mandalay.

Moine pagode Shwedagon Yangon Birmanie


YANGON ACTE 2

Nous sommes de retour à Yangon après avoir passés quelques jours sur les plages de Ngapali. De l’aéroport nous prenons un taxi (10 000 K et 1h de trajet) pour Chinatown où se trouve notre hébergement, le Dengba Hostel, une auberge de jeunesse située au 3ème étage d’un immeuble (40 800 K / nuit pour une chambre privée avec sdb). Je ne recommande pas cet auberge qui n’était vraiment pas terrible et qui ne semble plus exister sur booking d’ailleurs.

Bogyoke Aung San Market

Pour notre dernière journée en Birmanie, nous partons au marché Bogyoke Aung San Market situé au nord de Chinatown. On y trouve vraiment de tout en terme de souvenir et artisanat (textile, bijouterie, peinture, sculpture, tshirt, tenue traditionnelle, …), c’est l’endroit idéal pour faire ses achats avant de rentrer, histoire de dépenser vos derniers kyats. Pour déjeuner il y a un très bon restaurant indien non loin du marché, le « Nilar Biryani and cold drink » (13 750 K).

Nous retournons ensuite à la guesthouse chercher nos sac à dos. Un italien qui part lui aussi à l’aéroport et qui a réservé un taxi par Grab (l’équivalent d’Uber) nous propose de partager la course, ce qui nous revient à 2 000 K chacun. Il y a pas mal d’embouteillages à 15h, nous avons mis 1h15 pour rejoindre l’aéroport.

C’est ici que nos chemins se séparent avec Karine, son vol n’est qu’à 23h alors que le mien pour Bangkok est à 17h35.

0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus