Accueil DestinationsAmériquesUruguay Visiter Colonia del Sacramento en Uruguay
Colonia del Sacramento

Visiter Colonia del Sacramento en Uruguay

0 commentaire

Colonia del Sacramento en Uruguay se trouve à seulement une heure de ferry de la capitale de l’Argentine Buenos Aires. La visite de son magnifique quartier historique inscrit au patrimoine mondiale de l’Unesco représente une belle excursion d’une journée lors d’un voyage en Argentine.


Comment se rendre à Colonia del Sacramento

Ferry depuis Buenos Aires

Un ferry rapide de la compagnie Buquebus relie Buenos Aires à Colonia del Sacramento en à peine une heure de trajet. Pour bénéficier de tarifs attractifs mieux vaut réserver directement sur le site internet de Buquebus. Nous avons payés 1 325 UYU par personne soit 43 € pour un trajet simple (le retour vers Buenos Aires).

Bus depuis Montevideo

Dans notre cas nous avons visité Colonial del Sacramento après Montevideo capitale de l’Uruguay. Les bus partent de la gare routière Tres Cruces de Montevideo au tarif de 284 UYU par personne sur la compagnie COT.


Où dormir à Colonia del Sacramento

La ville propose des hébergements pour tous les budgets, voici quelques bonnes adresses :

  • 13 € : El Viajero Hostel & Suites, cette auberge de jeunesse propose des dortoirs pour backpackers
  • 25 € : Casa ArteMad, l’hébergement en chambre privée le moins cher de la ville
  • 42 € : Le Vrero – Boutique Hotel, cet hébergement a été testé et approuvé par nos soins. Il s’agit de la maison d’un écrivain uruguayen populaire (Mario Levrero) reconvertie en bed and breakfast. La chambre possède une déco sympa avec une belle salle de bain et la vue sur le jardin.
  • 54 € : Hotel Rivera est situé dans le centre
  • 66 € : Posada Del Virrey, de superbes chambres dans une maison coloniale de la vieille ville
  • 99 € : La Posadita de la Plaza située dans la vielle ville propose des chambres à la déco originale et une piscine extérieur


VISITE DU QUARTIER HISTORIQUE DE COLONIA DEL SACRAMENTO

Le Barrio Historico de Colonia del Sacramento est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Ce quartier, composé d’un tissu irrégulier d’étroites rues pavées de l’époque coloniale, est un véritable musée à ciel ouvert qui s’apprécie en flânant dans les rues et le long du fleuve. Le quartier historique se visite facilement en une journée.

Plaza de Armas

Sur la Plaza de Armas (dite aussi plaza Manuel Lobo) se trouve les fondations d’une maison datant de l’époque portugaise ainsi que l’église Matriz, la plus ancienne du pays (commencée en 1860).

Casa del Virrey

A l’angle des rues « del commercio » et « misiones de los tapes » se trouve les ruines d’une ancienne maison de maître portugaise, la casa del Virrey, construite entre 1683 et 1704.

Bastion de San Pedro

Nous continuons notre balade en direction du fleuve pour arriver au bastion de San Pedro, vestige de l’ancienne fortification.

De la ruelle de San Pedro au bastion de San Miguel

En prenant ensuite la ruelle de San Pedro, on passe devant de belles maisons et le phare édifié au XIXe siècle. On arrive au bout de la rue au bastion de San Miguel dont les remparts sont mieux conservés que ceux de San Pedro. Sur ces remparts se trouve la « porton de Campo », l’ancienne porte de la ville qui date de 1745.

Calle de Los Suspiros

A l’intersection de la ruelle San Pedro se trouve la calle de Los Suspiros (des soupirs), une étroite rue pavée bordée de maisons coloniales datant de la première moitié du XVIIe siècle et qui n’a pratiquement pas changé depuis.

Cette rue est la plus célèbre de Colonia del Sacramento, il faudra s’armer d’un peu de patience pour prendre une photo sans personne. Plus la matinée avance et plus les rues se remplissent de touristes, il faut venir assez tôt pour être plus tranquille. La rue de Los Suspiros débouche au nord sur la Plaza Mayor del 25 de Mayo.

Plaza Mayor del 25 de Mayo

Sur cette grande place se trouve les ruines du couvent de San Francisco (XVIIe siècle) où a été construit en 1857 le phare. Il a une structure unique en Uruguay avec une base carrée et une forme cylindrique. Il est possible de monter dans le phare (20 UYU par personne) d’où l’on a une belle vue panoramique sur la ville.

Les ruines du couvent San Francisco et le phare

Bastion de Santa Rita et vieux port

0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus