Accueil DestinationsAfrique & Moyen OrientDubai Visiter Dubaï lors d’une escale de 3 jours
Dubai Burj Khalifa nuit

Visiter Dubaï lors d’une escale de 3 jours

0 commentaire

Au retour de notre voyage au Sri Lanka et aux Maldives, nous en avons profité pour visiter Dubaï pendant 3 jours. L’Émirat est le hub de la compagnie Emirates sur laquelle nous avons voyagé.


Arrivée à Dubaï

Notre vol part de Malé (Maldives) à 9h55 pour arriver à 13h. A Dubaï le passage de l’immigration se fait sans problème, passeport tamponné puis nous passons à un portique de sécurité où il faut scanner son bagage à main avant de pouvoir récupérer nos gros sacs à dos.

Je passe donc mon sac à dos photo comme d’habitude et là je me fais arrêter. L’officier demande à fouiller mon sac, il me fait tout ouvrir et tout sortir, jusqu’aux cartes mémoires et regarde mes photos ! S’ensuit un interrogatoire pour savoir d’où je viens, ce que je faisais aux Maldives, il me demande quel est mon métier, ce que je fais exactement et va même jusqu’à me demander si je fume de la drogue (on mettra ça sur le compte des mes cheveux longs). Je pense qu’ils m’ont pris pour un journaliste, c’est la 1ère fois que j’ai droit à cet accueil et pourtant j’ai visité des pays bien moins ouvert aux étrangers que Dubaï !

Nous prenons un taxi (36,50 Dh soit 7 €) depuis l’aéroport jusqu’à Deira Creek où se situe notre hôtel, le Radisson Blu Hotel. L’hôtel et la chambre sont vraiment très bien, rien à redire.

Où dormir à Dubaï

S’il y a bien un pays où vous n’aurez pas de problème à trouver un logement c’est Dubaï, l’Émirat regorge d’hôtels (notamment de luxe) mais aussi d’établissements bons marchés. On trouve même des auberges de jeunesse pour les routards. Voici quelques bonnes adresses :

 

Quartier de Deira

Après avoir posé nos sacs nous partons visiter le quartier de Deira, quartier le plus ancien où se trouvent tous les souks de Dubaï ainsi que le quai des dhows (bateaux traditionnels en bois).

J’ai été un peu déçu par les souks (épices, or et naïf), on est loin de l’ambiance d’Istanbul, tout est bien ordonné à Dubaï et l’aspect récent du souk manque de charme.


Quartier de Bur Dubai

Pour rejoindre le quartier de Bur Dubai nous prenons un abra (bateau taxi) pour traverser Dubai Creek, le prix est de 1 Dh payable à bord. Le bateau ne comporte aucun siège, on s’assoie sur le promontoire en bois au milieu, il n’y a que des travailleurs immigrés et des locaux avec nous.

Nous arrivons directement sur le souk de Bur Dubai où l’on trouve principalement des tissus et des pashminas. Pour vous décrire l’ambiance de ce souk, il faut s’imaginer les coureurs cyclistes du Tour de France lors de la montée de l’Alpe d’Huez avec les supporters qui les acclament. Vous marchez donc tranquillement au milieu de la rue qui traverse le souk et là les commerçants des boutiques de chaque côté vous sautent dessus en tendant leur pashmina devant vos yeux au cas où vous n’y verrez pas plus loin qu’un mètre. Cette scène dure sur toute la longueur du souk, ce qui fait que vous êtes bien content d’arriver au bout.

Bateau taxi pour traverser Dubai Creek
Nous montons jusqu’à l’Heritage & Diving Villages, un village des traditions et un village de la pêche à la perle. Malheureusement pour nous c’est fermé le vendredi de 11h à 16h (on aurait du vérifier avant en même temps, c’était écrit dans le Lonely Planet).

Nous faisons donc marche arrière en direction de la mosquée et empruntons Hindi Lane, une petite ruelle très étroite où de nombreux vendeurs proposent des articles religieux et des offrandes pour les temples. Juste derrière la mosquée se trouve deux lieux de culte hindous.

Nous reprenons un bateau sur un quai d’abra mais c’est un bateau qui fait un tour d’une heure à des touristes qui nous prends, je lui dis que nous voulons juste aller de l’autre côté de Dubai Creek. Il me demande 20 Dh et je lui en donne que 2 en lui expliquant que c’est le tarif normal (1 Dh par personne), du coup il n’a rien dit voyant que nous n’étions pas des pigeons potentiels.


Mosquée de Jameihra

Nous prenons un taxi (22 Dh) jusqu’à la mosquée de Jameihra car il y a une visite guidée à 10h intitulée « Open doors, open minds ». La visite est plus axée sur la compréhension de la religion que sur la mosquée en elle-même. Tout est expliqué sur les pratiques de l’islam et la conférencière répond à toutes les questions.

C’est intéressant pour qui ne connait pas les principes de l’islam, la visite dure 1h et coute 10 Dh. Les femmes doivent porter un foulard sur la tête pour entrer dans la mosquée.


Burj Al Arab

Depuis la mosquée de Jameihra nous prenons un bus vers le Burj Al Arab, le fameux hôtel en forme de voile de bateau. C’est l’hôtel le plus haut du monde et présenté comme l’unique sept étoiles (en réalité un cinq étoiles de luxe).

Burj Al Arab Duabaï
Burj Al Arab


Souk Madinat Jumeirah

Le Souk Madinat Jumeirah est un souk recréé dans un gigantesque complexe hôtelier. C’est la version luxe des souks, ici personne ne vous sautera dessus pour vous vendre quelques chose et il n’y a presque que des boutiques de luxe, rien à voir avec les souks de Deira. Il y a une belle vue sur le Burj Al Arab depuis Madinat Jumeirah.


Mall of Emirates

Le Mall of Emirates est un des nombreux centres commerciaux de Dubaï, celui-ci a la particularité d’abriter une station de ski ! Dubaï est le royaume des centres commerciaux, on y retrouve toutes les grands marques et surtout celles de luxe. Personnellement je n’ai pas trouvé qu’il y avait des affaires à faire, les prix sont sensiblement les mêmes qu’en Europe.


Burj Khalifa et Dubai Mall

La tour Burj Khalifa est le gratte-ciel le plus haut du monde avec 828 mètres. Le Dubai Mall situé juste à côté accueille lui le plus grand souk d’or en intérieur au monde. On y trouve même un aquarium gigantesque avec un tunnel qui le traverse.

Il est possible de visiter la tour Burj Khalifa mais il faut réserver longtemps à l’avance. Lors de notre visite tout était complet pour les 15 prochains jours (il y a un nombre limité de visiteurs par jour). Il y a un spectacle de fontaine musicale au pied de Burj Khalifa.


Activités et attractions à Dubaï

Dubaï propose tout un tas d’activités et attractions à voir ou à faire, c’est comme un immense parc d’attractions ! Vous pouvez consulter le site ci-dessous pour vous inspirer et programmer vos activités à Dubaï.

 

SAFARI DANS LE DÉSERT

Nous avons réservé via notre hôtel, une excursion dans le désert intitulé « Desert Safari & Barbecue Dinner » à 275 Dh par adultes.

Un gros 4×4 Toyota vient nous chercher à 15h30 à notre hôtel. Après 45 minutes de route nous arrivons sur un site au milieu de nul part avec quelques magasins et qui est le point de départ des excursions en buggy. Les dubaïotes adorent conduire dans les dunes, on retrouve ici pas mal de quad, buggy et autre 4×4. Après 20 minutes d’attente, nous partons en cortège vers le point de départ. Car pour cette excursion, nous serons loin d’être seul, c’est véritablement une caravane de 4×4 qui se suit dans le désert.

Au final, nous commençons véritablement la conduite dans les dunes qu’à 17h. Et là c’est assez impressionnant, on est loin de la ballade pépère, en fait on se croirait en plein Paris Dakar, le chauffeur (chevronné) enchaine les sauts dans les dunes et les virages où plusieurs fois j’ai cru qu’on allait faire un tonneau. Les véhicules sont puissants et l’expérience est vraiment sympa, il faut bien s’accrocher à l’intérieur (j’ai compris après pourquoi il y avait des barres de renfort) car ça secoue pas mal.

A 18h nous regardons le coucher de soleil dans les dunes puis 15 minutes plus tard nous arrivons au camp où nous passerons la soirée.

C’est ici que nous allons tester le chameau, un mini aller retour de même pas 50 mètres en moins d’une minute, histoire de dire je suis monté sur un chameau. Je m’attendais à quand même quelque chose de mieux, le « camel riding » annoncé sur la brochure n’est pas du tout une ballade à chameau dans les dunes comme on peut l’imaginer sur la photo de la brochure.

Nous nous installons ensuite sur les tables basses du village recrée dans le désert afin de manger. Dans ce site on peut faire des tatouages au henné et fumer la chicha (compris dans le prix). Le bar est gratuit sauf pour les boissons alcoolisées. Le buffet est composé entre autre de mouton et poulet au barbecue, le tout n’est pas exceptionnel. Après le diner nous assistons à un spectacle de danse traditionnelle.

Fin de l’excursion à 20h30. J’ai trouvé ça un peu cher finalement pour ce que c’était mais la conduite et le coucher de soleil dans le désert valait le déplacement.

Vous pouvez réserver votre safari dans le désert et bien d’autres activités via ce site.

Dubaï m’a rappelé Las Vegas, c’est le même principe, toujours faire mieux, plus grand et plus beau que le voisin. C’est une ville qui ne ressemble à aucune autre et qui vaut le coup d’œil pour un petit stop over vers une autre destination comme nous l’avons fait.

0 commentaire
0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus