Accueil DestinationsAsieMalaisie Visite de Malacca et Kuala Lumpur en Malaisie
Kuala Lumpur Petronas Tower

Visite de Malacca et Kuala Lumpur en Malaisie

0 commentaire

De retour de 10 jours passés sur Bornéo et à Brunei nous rejoignons la péninsule Malaise pour visiter les villes de Malacca (Melaka) et Kuala Lumpur. Nous débuterons par la jolie ville de Malacca qui se visite en 2 jours, c’est une étape incontournable à ne surtout pas manquer lors d’un voyage en Malaisie. Nous finirons notre séjour par la visite de Kuala Lumpur la capitale, 2 jours sont également suffisants mais on peut y passer plus de temps si on est fan de shopping et de centres commerciaux. Vous souhaitez tout savoir pour visiter Malacca et Kuala Lumpur ? Suivez le guide !


Trajet aéroport Kuala Lumpur – Malacca

Arrivée à 11h45 au terminal KLIA2 de Kuala Lumpur, nous descendons au niveau 1 pour acheter 2 billets de bus pour Melaka (ou Malacca en anglais). Les billets s’achètent aux comptoirs à côté des taxis (les arrêts de bus se trouvent également au niveau 1). Le bus de 12h30 est plein, on prend le prochain à 13h15 (24,10 RM par pers sur la compagnie Transnasional, durée 1h45).


MALACCA (MELAKA)

La route jusqu’à Malacca est en grande partie bordée par des plantations de palmiers à huile. De la gare routière de Melaka Sentral nous prenons un taxi pour Chinatown (20 RM). Check in au Swiss Hotel Heritage Melaka, une super chambre et salle de bain, c’est le meilleur hôtel que nous ayons eu en Malaisie. J’ai profité d’une bonne promo sur booking en réservant la veille (140 RM la nuit).

Si vous cherchez une laverie, la seule que nous ayons trouvé dans Chinatown est : Ola Lavenderia Cafe, 25 Jalan Tukang Besi. C’est 4,80 RM / kg + 3 RM pour l’avoir dans la journée.

Niveau gastronomie je vous conseille de goûter une spécialité de Malacca qui est la tarte à l’ananas nonya. C’est une tartelette au beurre avec de la confiture d’ananas (17 RM la boite), la recette est simple mais j’ai adoré. On a trouvé une boutique en haut de Jln Tokong Emas où ils les font sur place, les tartes sortaient tout juste du four.

Où dormir à Malacca / Melaka

Si vous souhaitez visiter Malacca et réserver un hôtel avec de très bons avis de voyageurs, je vous conseille les établissements suivants tous situés à proximité des sites incontournables à voir.

Première mission trouver du cash

Nous partons dans Chinatown à la recherche d’un money changer, mais ils sont tous fermés. On tente alors de trouver un distributeur d’argent (ATM), le seul du quartier se situe dans le magasin 7/11 mais il ne fonctionne pas. Il y a une banque au sud de la rivière mais celle-ci ne prend pas les cartes étrangères, heureusement on finit par trouver la public bank où l’on peut retirer de l’argent. Je ne comprend pas pourquoi Melaka ne possède pas plus de distributeurs d’argent dans Chinatown, le quartier touristique de la ville.


Visite du quartier Chinatown de Malacca

Le quartier Chinatown de Malacca est classé au patrimoine mondial de l’Unesco grâce à sa superbe architecture peranakan, portugaise et hollandaise. Les deux rues parallèles Jin Tun Tan Cheng Lock et Jin Hang Jebat abritent la plupart des vieilles maisons.

La ville respire la tolérance avec ses édifices religieux les uns à côté des autres : la mosquée Kampung Kling (de style meru, inspiré des temples hindous), le temple hindou Sri Poyatha Venayagar (construit en 1781), le temple chinois Cheng Hoon Teng (le plus ancien de Malaisie, construit en 1646) et la mosquée Kampung Hulu (la plus vieille mosquée de Malaisie, datant de 1728).

Mosquée Kampung Kling

Temple hindou Sri Poyatha Venayagar

Temple chinois Cheng Hoon Teng

Mosquée Kampung Hulu


Visite du centre historique de Malacca

Stadthuys

De l’autre côté de la rivière en face de Chinatown se trouve le quartier historique qui abrite notamment le Stadthuys, l’imposant hôtel de ville et résidence du gouverneur de couleur rose. Considéré comme l’édifice hollandais le plus ancien en Asie, il fut construit peu après la conquête hollandaise de Melaka en 1641.

Porta de Santiago

La Porta de Santiago fut construite en 1511 par les Portugais.

Église Saint Paul

L’église Saint Paul, un sanctuaire venteux construit en 1521 par un capitaine portugais, est perchée au sommet de Bukit St Paul offrant une vue sur Melaka. L’édifice fut abandonné lorsque les Hollandais achevèrent en 1590 leur propre église. L’édifice est en ruine depuis plus de 150 ans.

Ancien système de défense de Malacca


Marché nocturne de Jonker Walk

Les vendredis, samedis et dimanches soir, le marché nocturne animé de Jonker Walk y installe ses stands de nourriture et de bibelots.


KUALA LUMPUR

Après avoir passé 4 jours sur l’île Tioman, nous rejoignons en bus la capitale Kuala Lumpur. Notre hôtel Geo Hotel Kuala Lumpur est situé juste à la sortie de la station Pasar Seni (ligne 5 du LRT). Nous avons choisi cet hôtel surtout pour son emplacement au cœur de Chinatown et à proximité direct des transports en commun. Tarif : 124 RM par nuit.

Où dormir à Kuala Lumpur

Kuala Lumpur possède autant des guesthouses petits budgets que des hôtels de luxe. Les hébergements backpacker pour routards sont principalement regroupés dans Chinatown. Voici quelques bonnes adresses bien notés par quartier.

Bukit Bintang

  • 4 € : Comfort Cabin situé dans le quartier central de Bukit Bintang propose des lits en dortoirs
  • 33 € : Melange Boutique Hotel propose de belles chambres doubles confortables

Chinatown

  • 20 € : Mingle Hostel, cette auberge de jeunesse propose des chambres doubles
  • 23 € : si vous cherchez un hébergement insolite, le Space Hotel devrait vous plaire, surtout si vous souhaitez vous prendre pour un cosmonaute !

Tours Petronas et centres commerciaux


Quartier Chinatown

Temple hindou Sri Mahamariamman

Fondé par les travailleurs venus de l’Etat indien du Tamil Nadu, c’est le plus ancien sanctuaire hindou de Malaisie. Les habitants déposent encens, fleurs, noix de coco et guirlandes de citrons verts en offrance à Mariamman, la déesse-mère de l’Inde du Sud. Il faut payer 0,20 RM / pers pour faire garder ses chaussures.

Jalan Petaling

Cette rue couverte est une des plus colorées et des plus animées de Kuala Lumpur, surtout la nuit. On y trouve de tout mais surtout de la contrefaçon.

Central Market et le marché couvert de Katsuri

La visite du marché de Katsuri vaut principalement pour les belles façades d’immeubles que l’on trouve sur la rue. Le Central Market propose des boutiques de souvenirs, batiks, cerfs-volants, vêtements et bijoux.

On en profite pour diner chez Precious, un restaurant situé dans central market qui fait des spécialités de Melaka et du Penang. Nous prenons du rendang de boeuf au riz coco, délicieux !  J’en ai profité pour gouter le durian, je n’ai vraiment pas aimé, l’odeur va avec le gout … le serveur m’a fait gouter un petit morceau gratuitement car il m’avait averti que c’était spécial. Comme je voulais faire partager cette expérience gustative mémorable, j’ai ramené du durian déshydraté en France, personne n’a aimé (en plus le goût reste un moment dans la bouche), mes amis me remercient encore !

Temple chinois taoïste Sze Ya

Ce beau temple taoïste fut construit en 1864.

Mosquée Masjid Jamek

Entouré d’un jardin de palmiers, cet ensemble de dômes et de minarets en briques crème et rose fut bâti en 1907. Nous n’avons rien pu visiter car tout était en travaux et interdiction de passer le portail.

Merdeka Square

C’est sur l’ancien terrain de cricket britannique que fut proclamée en 1957 l’indépendance (Merdeka) de la Malaisie. Cette immense place est entourée de bâtiments anciens et dominée par un grand mât où flotte le drapeau national. Sur le côté est de la place se dresse le bâtiment du sultan Abdul Samad sous des coupoles recouvertes de cuivre.


Quartier Lake Gardens

Masjid Negara

Inspiré de la grande mosquée de La Mecque, c’est le principal lieu de culte de la communauté musulmane de Kuala Lumpur.

KL Bird Park

Quelque 200 espèces d’oiseaux provenant, pour la plupart, d’Asie du Sud Est, volent librement sous une immense canopée. Voilà la description qui en est faite, mais ça c’est sur le papier car dans la réalité c’est un peu différent. Je pensais que les oiseaux étaient tous en liberté sous cette immense volière mais en fait il y en a beaucoup dans de petites volières notamment les hornbills. J’aurais préféré les voir dans leur milieu naturel mais ce n’est pas facile, nous n’en avons aperçu aucun sur Bornéo. A 15h30 il y a un spectacle de perroquets mais c’est plutôt à destination des enfants. L’entrée du KL Bird Park est de 50 RM par personne.


Tour Petronas et quartier KLCC

De Chinatown nous prenons le LRT (ligne 5) jusqu’à l’arrêt KLCC (1,60 RM / pers), le plus proche des tours Petronas. Les 2 tours jumelles de 88 étages et 452 m de haut sont le siège de l’entreprise nationale pétrolière et gazière Petronas. Sous les tours se trouve un centre commercial avec des foodcourts.

Aquarium

L’aquarium est située au sous-sol du centre commercial KLCC. Le billet d’entrée de l’Aquaria KLCC est à 114 RM pour 2 avec les 10% de réductions (coupon sur le plan de la ville). La visite se fait en 1h, l’aquarium n’est pas si grand que ça, le principal intérêt est le tunnel de 90 m de long où l’on peut entre autre observer des requins. Cela reste quand même cher pour ce que c’est, mais il faut bien s’occuper quand il pleut.


Quartier Golden Triangle

Menara KL

Le sommet de cette tour de télécommunications permet de découvrir la plus belle vue qui soit sur Kuala Lumpur. Le billet est à 53 RM par personne pour accéder au restaurant panoramique (15 min sur place max), à l’observation desk à l’étage d’en dessous et à un petit aquarium au pied de la tour plus une boisson.

C’est une personne à l’entrée de l’aquarium qui nous a proposé ce combo car le prix pour visiter seulement l’observation desk est de 52 RM à la billetterie officielle. Au début ça sentait l’arnaque mais finalement c’était une bonne affaire. Au niveau du restaurant les vitres sont inclinées et l’on a une meilleure impression du vide.


Quartier Kampung Baru

Nous prenons le LRT (1,6 RM / pers) jusqu’à Kampung Baru, le vieux quartier malais où l’on trouve des maisons traditionnelles malaises en bois. Nous passons ensuite par le temple Sikh (le plus grand d’Asie du Sud-Est), à l’intérieur c’est un réfectoire, je ne vois pas ce que le Lonely Planet lui trouve d’impressionnant.

Comme vous pouvez le voir sur les photos la visibilité est très réduite, ce temps est du aux fumées des feux de forêts sur Bornéo, j’en parle d’ailleurs sur l’article de notre voyage à Bornéo.

0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus