Accueil DestinationsAsieBrunei Découverte du Sultanat de Brunei sur Bornéo
Brunei Bandar Seri Begawan Mosquée

Découverte du Sultanat de Brunei sur Bornéo

0 commentaire

J’ai une attirance particulière pour les petits pays peu connus, et lorsque j’ai préparé ce voyage sur l’île de Bornéo j’ai tout de suite pensé à aller visiter Brunei. La seule chose que je connaissais de cet État était que le sultan est l’un des hommes les plus riches du monde grâce au pétrole (je l’avais lu gamin dans le Livre des Records).

Cela ne nous faisait pas faire de détour puisque le Sultanat de Brunei se trouvait sur notre itinéraire et nous permettait de revenir à Kuala Lumpur sur la péninsule Malaise après notre visite du parc Mulu à Bornéo. Avec seulement une journée et demi nous n’avons pu voir que la capitale Bandar Seri Begawan.

Carte Brunei


Transfert Miri – Brunei

Notre vol en provenance de Mulu arrive à l’aéroport de Miri à 10h40. J’avais réservé par mail avec Mrs. Lee de la Dillenia Guesthouse (dillenia.guesthouse@gmail.com), un transfert Miri – Bandar Seri Begawan (la capitale du Sultanat de Brunei) en van privé. Le prix est de 70 RM / pers.

Il existe un bus qui fait cette liaison (compagnie PHLS, la seule autorisée) mais il part à 8h15 et 15h45 de Miri ce qui ne correspondait pas avec l’horaire de notre avion. Il faut en plus rejoindre la gare routière depuis l’aéroport, et vu la faible différence de prix autant prendre un van privé. Le chauffeur peut passer vous prendre à votre guesthouse si vous logez à Miri, pour nous il est venu nous chercher à l’aéroport (il y a déjà 3 autres personnes dans le van).


BANDAR SERI BEGAWAN

Le passage de la frontière se fait facilement, le chauffeur prend nos passeports pour les formalités. Nous arrivons dans la capitale Bandar Seri Begawan à 14h30. Le chauffeur nous dépose à notre hôtel « The Capital Residence Suites » (85 $B soit 54 € par nuit nuit avec petit déjeuner) que j’avais réservé sur internet avant de venir. A Bandar Seri Begawan les adresses petits budgets sont rares et le Capital Residence Suites est l’une des moins cher que j’ai trouvé avec un emplacement pas trop loin du centre ville.

Où dormir à Bandar Seri Begawan

L’offre ayant évolué depuis notre voyage, voici quelques bonnes adresses dans la capitale de Brunei.

Une fois débarrassé de nos sacs à dos, nous descendons vers le centre et m’arrête à la banque HSBC pour retirer des dollars de Brunei ($B). Le dollar de Brunei est aligné sur le dollar de Singapour.

Mosquée Omar Ali Saifuddien

Nous visitons le centre ville mais il n’y a pas grand chose à part la mosquée Omar Ali Saifuddien (photos interdites à l’intérieur). Construite entre 1954 et 1958, la mosquée est entourée d’une lagune artificielle dans laquelle elle se reflète. Le minaret, haut de 44 m est l’édifice le plus haut du centre-ville et malheur à qui tente de le surpasser. Le proche bâtiment de l’Islamic Bank of Brunei dépassait apparemment le minaret et son dernier étage a été détruit sur ordre du sultan.

L’intérieur de la mosquée est somptueux, le sol et les murs sont en beau marbre italien, les vitraux et les lustres ont été fabriqués en Angleterre et les luxueux tapis proviennent d’Arabie Saoudite et de Belgique. Le vaisseau d’apparat en pierre qui est situé dans la lagune est une réplique d’une barge royale du XVIe siècle.

Le shopping est un sport national à Brunei mais les centres commerciaux du centre ville ne sont pas exceptionnels, cela reste assez cher en plus (les prix à Brunei sont plus élevés qu’en Malaisie).

Brunei détient les plus grands gisements pétrolifères d’Asie du Sud-Est, malgré cela la capitale n’affiche pas l’habituel luxe ostentatoire des cités bâties grâce à l’argent du pétrole (rien à voir avec Dubaï). Cet argent aura au moins permis de préserver les forêts pluviales contrairement à la Malaisie qui a tout transformé en plantations de palmiers à huile.

Diner dans un petit resto chinois du centre commercial (Food Zone), 2 sweet and sour chicken + riz + 2 bouteilles d’eau pour 13 $B (l’alcool est banni du sultanat).

Kampong Ayer

Nous prenons un bateau taxi (1 $B / pers) afin d’aller visiter la rive sud du Kampong Ayer. Kampong Ayer se compose de 28 villages sur pilotis, construits le long des deux rives du Sungai Brunei, qui abrite 20 000 habitants (Bandar Seri Begawan en compte 100 000). Il y a un siècle, la moitié de la population y vivait et aujourd’hui malgré les incitations du gouvernement, nombre de Brunéiens continue de préférer ces habitants à une résidence sur la terre ferme. Fondé depuis au moins mille ans, Kampong Ayer est la plus grande localité sur pilotis du monde, avec ses propres écoles, mosquées, postes de police et brigades de pompiers.

Nous commençons par la visite du Cultural and Tourisme Gallery qui permet d’avoir un aperçu de la culture de Brunei avant le pétrole. Exposition intéressante avec un petit film sur l’histoire de Brunei et l’artisanat. Une tour d’observation vitrée offre une vue panoramique sur la ville.

On se promène le long des passerelles du Kampong Ayer en se faisant héler par tous les bateaux taxis qui veulent nous emmener à l’île des nasiques. Comme nous en avons déjà vu au parc Bako au Sarawak on ne se laisse pas tenter.

Mosquée Jame Asr Hassanil Bolkiah

Retour en bateau taxi (1 $B / pers) sur la rive nord afin de regagner le centre ville puis nous prenons ensuite la navette gratuite de l’hôtel (une des raisons pour laquelle j’ai choisi le Capital Residence Suites) pour visiter la mosquée Jame Asr Hassanil Bolkiah.

Malheureusement on ne peux pas voir l’intérieur car les non musulmans n’ont pas le droit d’y entrer le jeudi, mais de l’extérieur elle est déjà très belle. Cette mosquée a été construite en 1992 pour célébrer le 25éme anniversaire du règne de l’actuel sultan, c’est la plus grande mosquée de Brunei avec ses 4 minarets couverts de carreaux en céramique.

Palais du Sultan (Istana Nurul Iman)

Nous reprenons la navette de l’hôtel pour aller voir le palais du Sultan (Istana Nurul Iman). Au moment où nous arrivons devant le portail, la police arrête toute la circulation et un 4×4 avec les vitres teintés sort escorté par des motards, on vient de croiser le sultan. Du palais on ne voit pas grand chose à part la grille de l’entrée. C’est l’un des plus grands palais au monde, avec une superficie de 200 000 m² (4 fois Versailles) et 1 788 pièces dont 257 salles de bains. Le palais n’est ouvert au public que durant les 3 jours de festivités à la fin du ramadan.

Nous refaisons un petit tour dans le centre de Bandar Seri Begawan, mais il n’y a finalement pas grand chose à faire et à voir. Avec un ou deux jours de plus nous aurions pu aller visiter un parc national en dehors de la capitale.

Le lendemain matin nous prenons la navette gratuite de l’hôtel pour rejoindre l’aéroport international de Brunei d’où nous prenons un vol pour Kuala Lumpur en Malaisie. Au comptoir d’enregistrement d’Air Asia on nous a demandé où nous allions après la Malaisie et exigé de voir notre billet retour pour la France.

A noter qu’à Brunei aussi la climatisation est à fond partout, même à l’aéroport il faut toujours garder une veste avec soi partout où l’on va. Un comble pour un pays où il fait 35°C !

0 commentaire
0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus