Accueil DestinationsAfrique & Moyen OrientJordanie Pétra : 2 jours à la découverte de la cité antique
Pétra Trésor Jordanie

Pétra : 2 jours à la découverte de la cité antique

3 commentaires

La cité antique nabatéenne de Pétra fût l’un des moments forts de mon voyage en Jordanie et la principale raison de mon envie de découvrir ce pays. Taillée dans des falaises de grès rose et oubliée pendant des siècles hormis par les Bédouins qui y avaient élu domicile, cette merveille du monde a été « redécouverte » en 1812.

Équipez-vous de vos baskets parce qu’on marche beaucoup à Pétra, sans compter les nombreux escaliers taillés dans la roche. Deux jours sont nécessaires pour visiter Pétra et s’imprégner de la magie des lieux.

Où loger pour visiter Pétra

Wadi Musa, la ville la plus proche de la cité antique, compte un grand nombre d’hébergements. En haute saison (avril-mai et octobre-novembre) il est plus prudent de réserver. Voici quelques bonnes adresses :

  • 9 € : Rafiki Hostel, cette auberge de jeunesse propose des lits en dortoirs
  • 35 € : Cléopetra, testé et approuvé, cet hôtel avec un personnel super aimable est situé dans le centre de Wadi Musa
  • 45 € : Esperanza Petra propose des chambres assez bien pour ce prix
  • 81 € : La Maison Hotel est située à 2 min à pied de l’entrée de Pétra
  • 123 € : Petra Sella Hotel, chambre moderne pour cet hôtel situé en face de Pétra


VISITE DE LA CITE ANTIQUE DE PÉTRA (Jour 1)

L’hôtel Cléopétra propose une navette gratuite jusqu’à l’entrée de Pétra ainsi que des packs lunch pour le midi à 3 JOD (manger dans la cité antique revient bien plus cher, mieux vaut faire ses provisions à Wadi Musa). Les sites sont présentés dans l’ordre de mon itinéraire de visite, que j’ai optimisé en fonction des heures où le soleil éclaire les monuments (oui je suis super carré dans mes visites lol).

Siq

Je scanne mon Jordan Pass au centre d’accueil des visiteurs (j’ai pris l’option 2 jours à Pétra) et pénètre dans le Siq aux environs de 8h pour profiter des lieux avant l’arrivée des bus des circuits organisés. La plupart des visiteurs font le trajet de 1,2 km au pas de charge pour vite arriver devant le Trésor, mais le Siq mérite d’être apprécié en soi. Ce défilé rocheux aux immenses parois verticales, étroit et sinueux, a été ponctué d’éléments religieux par les Nabatéens.

Trésor (Al-Khazneh)

Le Siq débouche directement sur le Trésor, le monument le plus emblématique de Pétra que tout le monde a déjà vu en photo ou dans Indiana Jones. Même après toutes ces images, l’émotion est vraiment palpable en arrivant devant cette merveille.

Le Trésor est un mausolée qui a été sculpté dans le grès ferrugineux au Ier siècle avant J.-C. Il doit son nom à une légende qui laissait entendre qu’un pharaon aurait caché ses richesses dans l’urne en pierre massive couronnant la rotonde au niveau supérieur (l’urne est d’ailleurs criblé d’impacts de balles, les habitants ont du porter crédit à cette légende !).

Cet édifice de 43 m de hauteur sur 30 m de largeur se révèle dans toute sa splendeur le matin lorsqu’il est illuminé par les rayons du soleil. Il règne une certaine effervescence devant ce monument, c’est là que vous trouverez la plupart des bédouins qui vendent des bijoux ou proposent des tours en dromadaire.

Trésor Pétra

Haut lieu des Sacrifices (Al-Madbah)

Plutôt que de prendre le chemin classique vers les tombes royales, je monte au haut lieu des Sacrifices (Al-Madbah) à environ 45 min de marche. Les Nabatéens ont aplani le sommet de la montagne pour constituer une plateforme, et creusé de grandes dépressions et rigoles pour drainer le sang des animaux sacrificiels. Du sommet la vue surplombe les Tombes royales.

Tombes royales Pétra
Les tombes royales

Sentier « Du haut lieu des sacrifices au centre de la cité de Pétra »

Pour redescendre j’emprunte le sentier de randonnée « Du haut lieu des sacrifices au centre de la cité de Pétra » (c’est son nom dans le guide Lonely Planet) qui permet de rejoindre en 1h la voie à colonnades. Ce sentier passe devant la fontaine au Lion, une fontaine d’où l’eau s’écoulait par la gueule d’un lion sculpté sur la paroi rocheuse.

Sur le chemin je croise un gamin qui commence à me suivre pour me montrer les monuments que je voyais très bien tout seul en me disant « pictures pictures » pour que je prenne des photos. Je savais très bien qu’il faisait ça pour de l’argent et ça a pas raté, arrivé en bas il voulait 1 JOD, il s’est même énervé car je ne lui ai rien donné. A Pétra il y a beaucoup d’enfants qui vendent des objets plutôt que d’aller à l’école, certains d’à peine 6 ans restent toute la journée en plein soleil pour vendre 2 babioles.

De manière générale vous serez pas mal sollicité lors de votre visite de Pétra, que ce soit pour des balades en dromadaire, à dos d’âne ou pour acheter quelque chose lorsque vous passez devant l’un des nombreux stands bédouins.

Monastère (Al-Deir)

Après avoir pris mon pique nique dans une grotte nabatéenne (les seuls coins à l’ombre de la cité) je monte au Monastère (Al-Deir), l’autre monument emblématique de Pétra. Il faut compter 40 minutes pour gravir plus de 800 marches taillées dans la falaise. La plupart des touristes que j’ai croisé montaient au Monastère à dos d’âne, mais ça se fait facilement à pied.

Construit au IIIe siècle av J.-C. il doit son nom au croix gravées sur les murs intérieurs qui laissent penser qu’il servit d’église à l’époque byzantine. Il est bien plus imposant que le Trésor avec ses 50 m de largeur sur 45 m de hauteur. Là encore le site est magnifique, le meilleur moment pour y venir par rapport à la lumière du soleil est en milieu d’après-midi. Le salon de thé situé en face est un bon poste d’observation, j’en profite pour me ravitailler en eau (2 JOD la bouteille de 1,5 L).

Monastère Pétra


Voie à colonnades

Je redescend jusqu’au centre de la cité de Pétra et emprunte cette fois la voie à colonnades pour rejoindre le théâtre (là ou ce matin j’ai pris la bifurcation pour le haut lieu des Sacrifices). Cette voie bordée par plusieurs temples a été construite en l’an 106 par les Romains, qui se sont emparés du royaume nabatéen. Ils ont réaménagé la cité en y incorporant des éléments typiques des citées romaines d’alors.

Tombes royales

Dans les falaises juste en face se nichent certaines des sépultures les plus impressionnantes de Pétra regroupées sous l’appellation de tombes royales. Elles sont particulièrement resplendissantes dans la lumière dorée en fin d’après-midi (le matin elles sont à l’ombre).

Rue des Façades

Je continue sur le chemin de la sortie et passe devant le théâtre, ici c’est le contraire le site est au soleil le matin, j’y reviendrai demain. Juste avant de revenir sur le Trésor, je longe la rue des Façades, un passage où se trouve plus d’une quarantaine de tombes et d’habitations construites par les Nabatéens.

Ce fût une grosse journée puisque j’ai marché environ 25 km et gravit plus de 1 500 marches, j’ai quasiment tout vu en une seule journée. Pourtant je n’ai pas l’impression d’avoir couru puisque j’ai pris le temps de m’arrêter et profiter de chaque monument.

Après tous ces efforts, j’avais la flemme de remonter à pied jusqu’au centre ville de Wadi Musa, j’ai donc négocié avec un taxi 2 JOD la course jusqu’au Cléopétra Hotel (il en voulait 5 JOD au départ).


VISITE DE LA CITE ANTIQUE DE PÉTRA (Jour 2)

Lors de ma deuxième journée sur le site de Pétra je suis venu une heure plus tard (vers 9h) dans l’espoir de voir le Trésor entièrement illuminé par le soleil, mais ce n’était toujours pas le cas à cette heure-ci. Par contre il y a bien plus de monde qu’à 8h.

Trésor Pétra
Trésor Pétra

Théâtre

Je repasse devant le théâtre car le matin il est éclairé par le soleil, contrairement à hier après-midi. Ce théâtre creusé dans la roche par les Nabatéens il y a plus de 2 000 ans a été agrandi par les Romains peu après leur arrivée en 106. Il pouvait accueillir 8 500 spectateurs (presque 30% de la population de Pétra). La 2ème photo a été prise du sommet du Al-Khubtha Trail (voir ci-dessous).

Randonnée Al-Khubtha Trail

J’entreprends la randonnée Al-Khubtha Trail (indiqué « En surplomb du trésor » ou « Treasury Vista II » dans le Lonely Planet). Cette randonnée, qui emprunte les escaliers processionnels situés à 150 m du tombeau-palais, offre une vue spectaculaire sur le Trésor presque 200 m au dessus de l’entrée du Siq.

Suivez cet itinéraire le matin pour admirer le Trésor illuminé par le soleil, je pensais qu’il le serait complètement mais il reste toujours une part à l’ombre, en fait je me demande s’il y un moment dans la journée ou dans l’année où il est complétement illuminé. Je vous rassure je n’ai pas fait une fixation là dessus, c’est juste que c’est plus joli en photo, le soleil soulignant le relief du monument et évite les différences de contraste avec l’ombre.

Sur ce sentier à l’écart des sites majeurs on ne croise quasiment personne, on a presque l’impression d’être seul à Pétra (même s’il n’y a pas beaucoup de touristes en ce moment).

Vue sur le trésor Pétra


Tombeau de Sextius Florentinu

De retour au point de départ, j’en profite pour voir le tombeau de Sextius Florentinus que je n’avais pas trouvé hier, il s’agit de la sépulture d’un gouverneur romain d’Arabie, c’est l’une des rares à contenir des tombes creusées dans la paroi.

Wadi Siyagh et maison peinte

Je me trouve un petit coin à l’ombre pour pique-niquer (toujours le pack lunch de l’hôtel à 3 JOD) puis je vais jusqu’à la « maison peinte », une des très rares tombes de Pétra à avoir conservé des traces de fresques nabatéennes. Elle se trouve au début du Wadi Siyagh sur la droite du lit asséché (pas très bien indiquée d’ailleurs). Il ne faut pas s’attendre à des peintures extraordinaires car il ne reste plus grand chose, j’ai préféré celles de Little Pétra.

Je traine à différents endroits de Pétra pour profiter du paysage ce qui me permet de discuter avec les bédouins qui vendent des objets ou proposent des tours en chameau ou âne. Le meilleur endroit pour voir les interactions bédouins touristes est au Trésor, c’est assez marrant de se poser là et de regarder toute cette petite agitation. Certains jeunes bédouins ont le look de Jack Sparrow dans « Pirates des Caraïbes » et ça a l’air de plaire aux touristes de la gente féminine car ils me parlent de leurs nombreuses conquêtes.

Le lendemain je prends le bus pour Aqaba afin de préparer mon trip dans le désert du Wadi Rum.

3 commentaires
0

Vous aimerez aussi

3 commentaires

MIREILLE LICHENSKY 7 juin 2019 - 23 h 05 min

Très belles images ! ça donne vraiment envie d’y aller.

Répondre
Pauline 4 juillet 2019 - 16 h 01 min

Salut !

Je pars au mois d’Août pour Pétra. Quelques petites questions: combien de temps faut-il pour la randonnée Al-Khubtha Trail (début l’entrée du site) ? Et est-ce que l’on revient sur ses pas ou le sentier fait une boucle jusqu’au « main trail »
En tout cas merci pour ces magnifiques photos qui me font rêver et font grandir mon impatience !!

Répondre
Mushu 4 juillet 2019 - 19 h 35 min

Bonjour Pauline,
La randonnée Al-Khubtha Trail se fait en aller retour car elle débouche au dessus du Siq (et le fameux point de vue sur le trésor), tu es donc obligée de revenir sur tes pas. Compte 1h30 aller retour depuis le point de départ en bas des escaliers (rajoute 40 min de marche pour atteindre le point de départ depuis le visitor center).
Bonne découverte de Pétra, tu vas en prendre plein les yeux !

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus