Accueil DestinationsAmériquesNicaragua Little Corn Island, paradis dans les Caraïbes au Nicaragua
Little Corn Island Nicaragua

Little Corn Island, paradis dans les Caraïbes au Nicaragua

0 commentaire

Le Nicaragua possèdent quelques îles dans la mer des Caraïbes, dont Little Corn Island, un petit paradis sans route ni voiture. Nous avons passés 4 jours et 3 nuits sur cette île magnifique presque coupée du monde lors de notre voyage de 3 semaines au Nicaragua.


Comment se rendre sur Corn Island

Le moyen le plus simple et le plus rapide de rejoindre les îles Corn est de prendre l’avion depuis le terminal domestique de l’aéroport de Managua. Je ne parlerai pas du bateau en partance de Bluefields sur la côte Caraïbe, peu fréquent et réservé aux baroudeurs qui auraient du temps devant eux.

Les vols opérés par la compagnie La Costeña sont à destination de Great Corn Island, la plus grande des deux îles. Il y a une taxe de 60 C$ (2 US$) par personne à payer avant de passer la sécurité.

Départ à 11h15, la taille de l’avion dépend du nombre de passagers, à l’aller nous avons eu un ATR-42 (48 sièges) et un avion bien plus petit au retour. Théoriquement l’avion est censé faire un arrêt à Bluefields sur la côte caraïbe mais nous avons été directement sur Great Corn Island (1h de vol).


Comment rejoindre Little Corn Island depuis Great Corn Island

De l’aéroport de Great Corn Island il faut prendre un taxi (20 C$ / pers) pour aller au terminal des ferries (à pied ça fait un peu loin car il faut contourner la piste d’atterrissage). Les billets du ferry entre les deux îles s’achètent directement au guichet du terminal, l’aller simple vers Little Corn Island est de 145 C$ / pers.

Il y a deux bateaux par jour qui font la liaison Great Corn Island vers Little Corn Island, un à 10h et l’autre à 16h30. Le ferry du matin est impossible à prendre si vous venez en avion de Managua. Il faut donc compter en général une journée de transport aller et retour pour venir sur les îles du Maïs (en français ça fait moins classe quand même !).

Finalement nous sommes partis dès 16h car la lancha (un bateau en résine) était pleine à craquer, il ne restait plus aucune place. La traversée a était mouvementée, il y avait pas mal de houle, à un moment je me suis demandé si le bateau n’allait pas se briser avec les sauts qu’il faisait (j’aurais pas du lire qu’un bateau avait déjà coulé sur ce trajet). Après s’être pris deux vagues dans la tête, on a sorti une bâche pour couvrir tout le monde, tous ceux qui étaient sur les cotés la tenaient fermement (dont moi) pour ne pas qu’elle s’envole car avec la vitesse ça claquait pas mal.


LITTLE CORN ISLAND

Au bout de 40 min d’une traversée épique nous arrivons sur Little Corn Island. Une personne de la Lightouse nous attend avec une charrette ce qui lui permet de remonter des denrées ainsi que nos 2 gros sacs à dos. Le Lightouse avec ses jolis bungalow en bois est situé en hauteur ce qui permet de profiter d’une belle vue à défaut d’être à proximité de la plage. Il est tenu par 2 frères jumeaux français sympathiques.

Où dormir à Little Corn Island

L’île n’étant pas très grande on peut rejoindre n’importe quelles plages à pied. Vous pouvez choisir de loger proche du village où se trouve les restaurants et bars, où à l’écart au bord d’une plage.

  • 16 € : Dobedo propose des lits en dortoirs sur la côte nord de l’île où se trouve la plus belle plage de Little Corn Island
  • 16 € : Christina´s Guest House situé au cœur du village propose des chambres avec sdb commune
  • 23 € : Cool spot Grace place, des bungalows sur la côte Est de l’île
  • 31 € : The Lighthouse, testé et approuvé, cet hébergement en bungalow confortable se situe sur le point culminant de l’île
  • 69 € : Hotel Los Delfines, un hôtel sur la côte Ouest de l’île proche des restaurants et bars du village


Plages au nord de Little Corn Island : Otta beach et Goat beach

Les plages situées au nord de l’ile sont réputées pour être les plus belles. Pour les rejoindre il faut suivre un chemin qui traverse l’ile du nord au sud et qui passe par un terrain de baseball (environ 15 min de marche depuis le Lighthouse). Le sentier débouche sur Otta beach à côté de l’hôtel de luxe Yemaha. C’est une jolie plage avec des cocotiers, du beau sable et des coins à l’ombre sous les arbres. La mer est un peu agitée à cause du vent. Il faut faire attention aux rochers dans l’eau que l’on ne voit pas forcément (j’ai eu une mauvaise expérience à Mirissa au Sri Lanka avec ce genre de rocher ou je m’étais bien fait mal au pied).

Il y a une deuxième plage au nord de l’île, Goat beach, qui nécessite de faire un détour par l’intérieur des terres pour y accéder depuis Otta beach. Sur place l’accès par un escalier en bois est cassé et la plage ne parait pas super propre du coup nous sommes retournés sur Otta beach, la plus belle plage de l’île.

Plage Little Corn Island


Au moment de déjeuner nous avons voulu voir ce que proposait le Yemaha, il n’y a que des snacks et surtout super cher (8 $US le smoothie), on voit que nous sommes dans un hôtel de luxe. Du coup nous retournons au village au sud de l’île pour manger chez Tranquilo qui fait de très bons burgers avec du pain de coco et des frites maison. Avec 2 jus aux fruits de la passion on paye 667 C$. A noter que l’on peut remplir sa bouteille d’eau gratuitement avec leur eau filtrée (c’est le cas à plusieurs endroits sur l’ile pour limiter l’utilisation des bouteilles plastiques).


Plages côte est de Little Corn Island

Après déjeuner nous allons voir les plages côté Est de l’île mais elles sont plutôt à l’ombre en milieu d’après midi et il y a beaucoup plus de rochers dans l’eau. C’est la même chose pour les 2 alcôves situés au sud de la Casa Iguana.


Tour lighthouse

De retour à l’hôtel nous allons jusqu’à la tour lighthouse (qui n’a rien d’un phare) située à 5 min derrière notre bungalow. C’est une petite plateforme en haut d’une tour qui permet d’avoir une belle vue et de voir le coucher de soleil. Une échelle assez haute (et non sécurisée) permet de monter sur la plateforme. Ayant un peu le vertige et la tour n’étant pas super stable, je n’ai même pas attendu de voir le coucher de soleil pour redescendre. Malheureusement avec les arbres on ne voit rien depuis le plancher des vaches.


Rondon : spécialité caribéenne de Little Corn Island

A 19h nous avons rendez-vous pour manger le « Rondon » sur la plage, c’est un plat caribéen typique d’ici à base de poisson et de légumes locaux cuits dans du lait de coco. Nous avons payé 10 $US par personne, j’ai trouvé ça assez cher quand même, c’est un membre du staff de notre hôtel qui organise ça avec sa femme.

Rondon, une spécialité caribéenne de Little Corn Island


Plages côte Ouest

Avec l’érosion il n’y a plus de plages du côté ouest où se trouve le débarcadère et tous les restaurants. La seule bande de sable restante est au niveau du ponton, mais l’ambiance est moins paradisiaque de ce côté qu’au nord de l’île.

Plage au niveau du ponton


Où manger

La plupart des restaurants sont à destinations des touristes et tenus par des étrangers, cependant on y mange très bien. Nous avons bien aimé « Tranquilo » qui fait de très bons burgers au pain de coco et d’excellents jus de fruit. « Desideri » fait également parti des adresses populaires sur l’île.

Ne partez pas sans avoir goûté la langouste, une spécialité de l’île. C’est plus cher qu’un burger mais tellement bon et c’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de manger une excellente langouste pour moins de 15 € ! Nous avons été chez Havana Libre (832 C$ à deux).

Il y a quelques petites boutiques sur Little Corn Island qui vendent l’essentiel pour se ravitailler.

Homard Little Corn Island


Retour à Great Corn Island

Pour le retour en ferry vers Great Corn Island les billets s’achètent directement à l’embarcadère le jour même (145 C$ / pers), pas besoin de réserver. La lancha quitte Little Corn Island à 6h30 ce qui permet d’enchainer avec l’avion pour Managua. La mer est calme ce matin, on ne revivra pas la même traversée qu’à l’aller au moins, en 30 min nous arrivons à Great Corn Island.

Vu que nous avons pas mal de temps à tuer avant notre vol qui n’est qu’à 12h45, nous prenons un taxi (40 C$) pour aller au Dive Café, un café agréable au bord de l’eau. Ils ne font pas de jus de fruit pressés mais de très bons petit déjeuner (431 C$). Il y a une connexion wifi qui peut aider à patienter.


Retour à Managua

Nous prenons à nouveau un taxi pour rejoindre l’aéroport de Great Corn Island (40 C$), tous les déplacements en taxi sur l’île sont à 20 C$ / pers peu importe la destination.

A l’enregistrement les bagages sont pesés comme d’habitude mais cette fois on monte également sur la balance avec le bagage cabine, vu la taille de notre avion il faut tout peser. Comme à l’aller nous payons une taxe de 60 C$ / pers avant de partir. C’est un tout petit avion, seulement 12 places et je me retrouve assis juste derrière le pilote, j’avais presque l’impression d’être au commande.

Arrivée à Managua, nous prenons un taxi (150 C$) pour le terminal de bus Huembes afin de prendre un bus pour Masaya.

0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus