Carnets de voyages > Turquie (2011) > Jour 1 : Istanbul (Sainte-Sophie, Mosquée Bleue, Topkapi)

Jour 1 : Istanbul (Sainte-Sophie, Mosquée Bleue, Topkapi)

Publié par Mushu le 11-Jan-2011 09:50 (30450 lectures)

Vendredi 31 décembre 2010


Notre vol pour Istanbul sur la compagnie Turkish Airlines décolle à 17h15 de l’aéroport de Nice. En cette journée de réveillon, l’aéroport est désert, il y a très peu de vols programmés entre cette fin d’après-midi et le 1er janvier. Nous avons l’impression d’être quasiment seuls, pour une fois nous n’aurons pas besoin de faire la queue pour passer le portique de sécurité.
On rentre dans l’avion, décollage à l’heure, nous sommes moins d’une vingtaine dans l’Airbus A320-200, autant dire qu’il y a beaucoup de places de libres ! C’est la 1ère fois que je prends un avion avec si peu de monde.
Emilie a tenté de demander un sur-classement, mais cela nous a été refusé. On a pas perdu grand-chose car ce sont exactement les mêmes sièges, seul le menu doit changer à mon avis. A ce propos le repas qui nous a été servi à bord était vraiment bon, ça change des vols sur British Airways !
Après avoir fait tamponner notre passeport par les autorités turques, on récupère nos bagages. Là aussi pas besoin d’attendre son sac 3 heures sur le tapis roulant, ça a du bon de voyager dans un avion vide !
Direction le quartier de Sultanamet pour rejoindre l’hôtel que nous avons réservé pour 4 nuits. Il y a un décalage de +1H en Turquie, on arrive vers les 21h45 et on se pose un peu.
A minuit, plusieurs feux d’artifices sont lancés au-dessus sur la ville.



Samedi 01 janvier 2011


J’avais mis l’alarme de ma montre à 8h, celle-ci était bien à l’heure d’Istanbul, mais par je ne sais quelle magie elle a sonné à 6h. Sauf qu’on n’a pas fait attention et c’est en voyant qu’il faisait encore nuit que j’ai regardé l’heure ! Cool nous pouvons encore dormir 2h.
8h, cette fois c’est heure de se lever, après un petit déjeuner à l’hôtel, nous partons en direction de la basilique Sainte-Sophie (Aya Sofya Müzesi, entrée 20 TL). Construit par l’empereur Justinien au VIème siècle, ce joyau de la chrétienté fut transformé en mosquée par les Ottomans à la chute de Constantinople. La coupole de 32 mètres de diamètre culmine à 56 m du sol et les tribunes possèdent toujours quelques magnifiques mosaïques sur fonds d’or. Aya Sofya servit de mosquée jusqu’en 1935, puis Ataturk transforma l’édifice en musée.
En lisant les guides je m’étais fait une certaine idée de la basilique Sainte Sophie, c’est vrai que c'est beau, c’est grand mais c’est vide ! Comme la basilique a été transformée en mosquée en 1453 après la prise de Constantinople, on ne trouve pas ce qu’il y a habituellement dans une basilique.
A noter qu'il est interdit de rentrer avec un pied d'appareil photo, je me suis fait confisqué le mien à l'entrée (on passe les sacs dans un scanner à rayon X comme à l'aéroport).


Istanbul - Basilique Sainte-Sophie (Aya Sofya)

Istanbul - Basilique Sainte-Sophie (Aya Sofya)

Istanbul - Basilique Sainte-Sophie (Aya Sofya)

Istanbul - Basilique Sainte-Sophie (Aya Sofya)

Istanbul - Basilique Sainte-Sophie (Aya Sofya)

Istanbul - Basilique Sainte-Sophie (Aya Sofya)

Istanbul - Basilique Sainte-Sophie (Aya Sofya)

Istanbul - Basilique Sainte-Sophie (Aya Sofya)
Sainte-Sophie (Aya Sofya)


On a réussi à éviter les groupes de touristes à Sainte-Sophie en arrivant tôt, mais maintenant ça va être une autre histoire, en cette période de vacances de noël, il y a beaucoup de monde à Istanbul.
En sortant d’Aya Sofya, nous traversons les jardins pour aller à la Mosquée Bleue (Sultanahmet Camii, entrée libre en dehors des heures de prières). La plus célèbre mosquée de la ville arbore une silhouette élégante avec ses six minarets et une décoration intérieure de faïences d’Iznik à dominante bleue (plus de 21 000 carreaux). L’entrée pour les non-musulmans se fait par la cour située sur le côté droit de l’édifice. Il faut prendre un sac plastique distribué à l’entrée pour mettre ses chaussures.
L’intérieur est beau mais je m’attendais à quelque chose de plus extraordinaire. A me lire vous allez croire que je suis déçu de mon voyage à Istanbul mais je vous rassure ce n’est pas le cas !


Istanbul - Mosquée Bleue (Sultanahmet Camii)

Istanbul - Mosquée Bleue (Sultanahmet Camii)

Istanbul - Mosquée Bleue (Sultanahmet Camii)

Istanbul - Mosquée Bleue (Sultanahmet Camii)

Istanbul - Mosquée Bleue (Sultanahmet Camii)

Istanbul - Mosquée Bleue (Sultanahmet Camii)
Mosquée Bleue (Sultanahmet Camii)


On continue avec les sites indispensables à voir dans le quartier, la Citerne-Basilique (Yerebatan Sarayi) se trouve à moins de 100 m de là. Entrée à 10 TL pour voir le « Palais englouti » comme l’ont baptisé les turcs. Cette impressionnante citerne byzantine, longue de 140 m, large de 70 m, haute de 8 m et d’une capacité de 80 000 m3, était alimentée avec l’eau de l’aqueduc de Valens. On évolue dans cette citerne sombre et humide grâce à une plateforme construite en 1994.


Istanbul - Citerne-Basilique (Yerebatan Sarayi)

Istanbul - Citerne-Basilique (Yerebatan Sarayi)
Citerne-Basilique (Yerebatan Sarayi)


De retour des profondeurs, nous allons manger chez Doy-Doy, un restaurant recommandé par le Guide du Routard pas loin de la mosquée Bleue. Dans le quartier de Sultanahmet ultra-touristiques, difficile de trouver un restaurant de qualité qui ne soit pas attrape touristes. Ici c’est des spécialités de kebap et pide, on s’en tire pour 22 TL pour 2 kebap (très bons !) et 2 bouteilles d’eau.


Istanbul - Restaurant Doy-Doy
Restaurant Doy-Doy


Etant non loin de la Petite Sainte-Sophie (Küçük Aya Sofya), nous en profitons pour aller visiter cette église byzantine du VIème siècle et qui a été transformée en mosquée au XVIème siècle. On sent qu’on s’est écarté des circuits des groupes de touristes car il n’y a aucun étranger à part nous. L'entrée est gratuite.


Istanbul - Petite Sainte-Sophie (Küçük Aya Sofya)

Istanbul - Petite Sainte-Sophie (Küçük Aya Sofya)

Istanbul - Petite Sainte-Sophie (Küçük Aya Sofya)
Petite Sainte-Sophie (Küçük Aya Sofya)


Juste à côté se trouve la Mosquée Sokollu Mehmet Pasa, une des plus belles de la ville construite en 1571. Une personne sur place (à priori un religieux) nous ouvre la porte et nous fait visiter la mosquée en nous donnant quelques explications. En sortant il nous propose d’acheter des photos de la mosquée pour 10 TL (il est interdit de prendre des photos à l'intérieur), je décline poliement et donne en offrande 5 TL, mais apparemment ce n’était pas suffisant pour ce monsieur car il m’a regardé et m’a dit en anglais : « seulement 5 lira ??!!! ». Pour rappel l’entrée est gratuite et on n’est pas obligé de donner quelque chose, mais depuis que nous sommes à Istanbul, j’ai bien remarqué que tout le monde essayait de soutirer un maximum d’argent aux touristes !


Istanbul - Mosquée Sokollu Mehmet Pasa

Istanbul - Mosquée Sokollu Mehmet Pasa
Mosquée Sokollu Mehmet Pasa


Dans ce quartier on trouve encore quelques vieilles maisons en bois.


Istanbul - Vieilles maisons en bois

Istanbul - Vieilles maisons en bois


Nous retournons à pied vers la Mosquée Bleue et nous passons par l’hippodrome qu’on avait un peu zappé à l’aller, faut dire qu’il ne reste plus grand-chose de cet ancien hippodrome à part une colonne et 2 obélisques. L’obélisque de Théodose est le plus ancien monument de la ville (3 500 ans), il a été exécuté par le pharaon Thoutmosis III pour célébrer sa victoire en Mésopotamie.


Istanbul - Obélisque de Théodose
Obélisque de Théodose


Nous continuons notre chemin jusqu’au Palais de Topkapi (entrée à 20 TL), il est environ 14h30 et l’affluence est énorme ! Là nous avons fait une erreur, il aurait fallu visiter Topkapi un matin à l’ouverture car là c’est carrément l’usine avec par exemple plus d’une demi-heure d’attente pour rentrer dans la salle aux trésors. Sans compter que les gardes vous poussent pour que vous alliez plus vite, on visite les pièces à la queue leu-leu, c’est du grand n’importe quoi !
Nous allons visiter le Harem, et on n’oublie pas de nous faire passer à nouveau par la case « caisse » (15 TL) en nous demandant de nous « bouger le cul » parce que ça va fermer ! Toutes les personnes qui travaillent dans le tourisme ne sont vraiment pas aimable.
Du coup on a un peu expédier la visite du Topkapi, c’est dommage … Il y a une belle vue sur le canal du Bosphore depuis le Palais.
Pour la petite histoire, le Palais de Topkapi fut pendant 4 siècles, de 1475 à 1855, la résidence principale des sultans.


Istanbul - Palais de Topkapi

Istanbul - Palais de Topkapi

Istanbul - Palais de Topkapi

Istanbul - Palais de Topkapi

Istanbul - Palais de Topkapi

Istanbul - Palais de Topkapi

Istanbul - Palais de Topkapi
Palais de Topkapi


Istanbul - Harem du Palais de Topkapi

Istanbul - Harem du Palais de Topkapi

Istanbul - Harem du Palais de Topkapi

Istanbul - Harem du Palais de Topkapi

Istanbul - Harem du Palais de Topkapi

Istanbul - Harem du Palais de Topkapi
Harem du Palais de Topkapi


Istanbul - Canal du Bosphore

Istanbul - Canal du Bosphore

Istanbul - Canal du Bosphore
Vue sur le Canal du Bosphore


Pour se remettre de tout ça on va manger un manger quelques gâteaux et un boire un thé dans une pâtisserie à côté de l’entrée du Topkapi. Là aussi on assassine les touristes, pour 2 thés et 6 petits gâteaux on a payé 25 TL soit 12,50 euros, même à Nice c’est moins cher ! Heureusement les gâteaux sont très bons et le cadre est sympa.

A la tombée de la nuit, on retourne vers Sainte-Sophie et la Mosquée Bleue afin d'admirer ses maginifiques édifices de nuit.


Istanbul - Basilique Sainte-Sophie (Aya Sofya) de nuit

Istanbul - Basilique Sainte-Sophie (Aya Sofya) de nuit
Basilique Sainte-Sophie (Aya Sofya) de nuit


Istanbul - Mosquée Bleue (Sultanahmet Camii)
Mosquée Bleue (Sultanahmet Camii) de nuit


Autres articles dans cette catégorie Hits
Introduction
3969
Jour 1 : Istanbul (Sainte-Sophie, Mosquée Bleue, Topkapi)
30451
Jour 2 : Istanbul (Mosquées, Bazar Egyptien, Eglise St Sauveur, Tour Galata)
11631
Jour 3 : Istanbul (Grand Bazar) + bilan
5919
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Facebook
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Recherche